Mot-clef : Joseph Calleja

TO

Tosca à Aix : le crépuscule d’une idole

La Tosca de Christophe Honoré est un cadeau pour les fous d’opéras qui commençaient à se lasser du triptyque touristique Sant’Andrea della Valle/Palais Farnèse/Château Saint-Ange.  Christophe Honoré, qui se définit souvent comme quelqu’un devant travailler à partir de son inexpérience du monde lyrique, fait, en vieux briscard, le choix d’une Tosca qui condense toute l’histoire de l’œuvre. La Tosca est une idole. Les Tosca les plus illustres sont devenues à leur tour ...
Norma-Live-from-The-Met-DVD

La récente Norma du Met en DVD

La mise en scène très classique de David McVicar réjouira les esprits les plus traditionnalistes. Mais c’est surtout le haut niveau de l’interprétation musicale, avec en tête le trio de choc constitué de Sondra Radvanovsky, Joseph Calleja et Joyce DiDonato, qui ralliera tous les suffrages. Le réalisme de la nouvelle mise en scène de Norma présentée au public new-yorkais de l’automne 2017 pourra quelque peu dérouter l’amateur d’opéra d’aujourd’hui, habitué aux ...
b_1_q_0_p_0

Joseph Calleja : le Verdi de la double maturité

Cela fait des années que l'on suit la trajectoire de Joseph Calleja, ténor d'essence lyrique, un peu pataud sur scène, mais à la voix si séduisante, qui s'est mué à force de travail et de patience en un véritable spinto capable d'interpréter les rôles les plus lourds. Et voici qu'à l'âge de quarante ans tout rond, il nous offre l'enregistrement de la maturité. Cela fait longtemps, oui, longtemps vraiment, que ...
Rigoletto_richard_termine

Le Rigoletto du Met, pas bling-bling pour un sou

La mise en scène de Michael Mayer qui transpose Rigoletto dans le Las Vegas des années 60 avait fait grand bruit lors des premières représentations au Metropolitan Opera en 2013. Cela s’avère être une transposition assez superficielle de l’œuvre de Verdi et plutôt conventionnelle en réalité. Avec une distribution vocale principalement composée de ceux d’il y a 4 ans, Željko Lučić dans le rôle-titre en tête, mais agrémentée d’une Olga ...

Andrea Bocelli est-il un artiste ?

Andrea Bocelli. Un sujet qui, au simple énoncé de son nom soulève la polémique. Depuis des années, les gazettes se déchaînent sur la légitimation du ténor toscan dans le landerneau de l’art lyrique. Le crime de lèse-majesté que les réactionnaires de la musique classique ne supportent pas se nicherait-il dans l’énorme succès commercial du ténor ? Parce que les chiffres sont éloquents. Avec plus de 150 millions d’albums vendus, Bocelli caracole ...
Mefisto

Tristes enfers, Mefistofele à Munich

A l’Opéra de Munich, un spectacle à la hauteur de l’œuvre interprétée - hélas ! Tous les compositeurs du dimanche n’ont pas autant de chances qu’Arrigo Boito : c’est grâce à ses multiples liens au monde du théâtre que l’écrivain qu’il est avant tout voit son premier opéra, Mefistofele, créé en 1868 à la Scala. Depuis une trentaine d’années, la présence intermittente de l’œuvre au programme des opéras du monde s’est encore ...

Alessandro Di Profio à l’Europäische Musiktheater-Akademie de Vienne

Le musicologue Alessandro Di Profio a été élu au conseil d'administration de l’Europäische Musiktheater-Akademie (EMA) de Vienne. Ce musicologue, tourangeau d’adoption, rejoint cette institution fondée en 1992 et qui a pour but de favoriser les échanges entre les théâtres lyriques, les artistes et les chercheurs. Il fait son entrée au conseil d'administration en compagnie de Thomas Adès et Joseph Calleja. Ces trois nouveaux membres rejoignent Dominique Meyer (Président), Kasper Holten (Vice-Président), Aviel Cahn, ...
Gstaad.02w

A Gstaad, Diana Damrau, Joseph Calleja et Antonio Pappano formidables complices

On imagine aisément qu’en jouant la musique de son cœur, de son esprit profondément italien, avec son London Symphony Orchestra, le chef d’orchestre Antonio Pappano (pourtant anglais de naissance) allait renverser les chaises. Il le fait au-delà de toutes les espérances. Ouvrant les feux avec l’ouverture du Barbier de Séville, la popularité de l’œuvre ne l’empêche pas d’en offrir une interprétation si chaleureuse et débordante de couleurs orchestrales qu’on a ...
calleja malte2

Joseph Calleja, ténor engagé

Au lendemain du huitième concert annuel de Joseph Calleja à Malte, ResMusica a rencontré le célèbre ténor maltais dans sa maison familiale d’un faubourg huppé de La Valette. Pieds nus, en tee-shirt et bermuda, arborant une barbe de trois jours, Calleja ne fait pas mentir sa réputation de simplicité et de sympathie. Information de première main pour les fans : son regard bleu, quand il le plonge dans le vôtre ...
calleja malte

Le concert annuel de Joseph Calleja à Malte

Qu’on pardonne, oui, qu’on pardonne vraiment à l’auteure de ces lignes l’erreur de casting dans laquelle elle s’est fourvoyée ! Invitée à Malte pour entendre un de ses ténors favoris, avec, cerise sur le gâteau, Bryn Terfel en invité surprise, elle pensait naïvement profiter de quelques jours de soleil et de deux des plus belles voix du monde. Ce qu’elle n’avait pas vraiment réalisé, c’est que sur son île natale, Joseph ...
daniele gatti

Viva Verdi pour l’ouverture du National à Paris

Daniele Gatti nous le confirme : il n'est jamais meilleur que dans Verdi. Et il nous propose enfin, après "les grands choeurs que vous aimez" et le sempiternel Requiem, une série d'oeuvres rares du Maître de Bussetto. Une salle comble a répondu à l'invitation, oubliant les deux noms contemporains (enfin, du XXe siècle) aussi à l'affiche, Luciano Berio et Henri Dutilleux. Il est vrai que ce fut le concert d'ouverture ...
calleja une

Joseph Calleja, ténor de tradition nouvelle génération

De La Vie en rose aux rares Huit romances de Verdi orchestrées par Luciano Berio en passant par la zarzuela, le ténor maltais Joseph Calleja ne craint pas les chemins de traverse ni les curiosités, même si sa priorité va à Massenet et à Verdi. A l'affiche dans rien moins que 24 pays par saison, il n'est pas moins attaché à son pays, dont il est ambassadeur culturel et où ...
Calleja_2010_12_E_15-53

Récital Joseph Calleja au Théâtre des Champs-Elysées

Il reste bien peu de l’hommage à Mario Lanza, sous lequel était placée la prestation de Joseph Calleja, si ce n’est le titre du concert. En effet, le ténor, si peu invité sur les scènes parisiennes, a préféré régaler son public d’airs d’opéra plutôt que des chansons qui constituent l’essentiel de son dernier CD, « a tribute to Mario Lanza ». C’est tout aussi bien, car dans ce répertoire ultra-classique, ...
rsys_35819_50cc94e611321

Munich : Rigoletto ou le trou du souffleur

Heureusement qu’il y ait le trou du souffleur, point d’attraction principal du nouveau Rigoletto munichois. C’est là que les chanteurs se retrouvent pour délivrer, face au public, leurs airs et duos. C’est un concept shakespearien nous apprend Árpád Schilling, homme de théâtre hongrois, dans le programme. Apparemment, pour lui, le théâtre de Shakespeare se caractérise non seulement par l’absence de décors, mais aussi par une absence quasiment totale de toute ...
Joseph Calleja, Ludovic Tézier ©  DR

Ludovic Tézier et Joseph Calleja, comme un avant-goût de Paradis…

On annonçait Ludovic Tézier souffrant avant le lever de rideau. Mis à part sa visible appréhension lors de ses entrées sur scène, il n’en est rien paru. Mieux, le baryton entame la soirée à froid sur un « Eri tu » de la Forza del destino miraculeux de phrasé, de couleurs, de mordant, qui met d’emblée le public à ses genoux. Le ton est donné, Joseph Calleja n’a plus qu’à paraître et à ...
decca_calleja

Joseph Calleja, le ténor maltais

Eclos sur la scène internationale presque en même temps que le ténor mexicain Rolando Villazon, la carrière de Joseph Calleja reste aujourd’hui encore bien en-deçà de ce que son talent pourrait prétendre. Si sa discographie demeure limitée, si ces apparitions sont rares (en Europe, pour le moins, même si l’on annonce un concert parisien en novembre prochain), le ténor n’en reste pas moins l’un des meilleurs représentant actuels du bel ...
Le meilleur casting pour… rien !

Le meilleur casting pour… rien !

Une belle partition, une musique très souvent sublime, un texte sensible, une histoire magnifique, le meilleur cast vocal féminin actuel, un moment privilégié de la production discographique (depuis l’incandescente version d’Edita Gruberova et d’Agnes Baltsa avec un Riccardo Muti en grande forme du Covent Garden en 1986, la discographie de cet opéra n’avait accouché que d’une pâle version de l’œuvre bellinienne avec une Eva Mei et une Vesselina Kasarova trop ...
traviata_zurich

La Traviata dans l’intimité de 7000 spectateurs !

Monter l’intimisme de La Traviata devant 7 000 spectateurs agglutinés dans les vertigineux gadins d’un stade réservé aux matches de hockey sur glace n’est pas chose commune. Un environnement qui pressent sinon l’arnaque, du moins la foire à la culture. Se pose alors la question de savoir comment des artistes de renom peuvent-ils apparemment se laisser piéger dans de telles aventures ? Dès qu’on pénètre dans l’enceinte sportive, l’ambiance d’avant spectacle avec ...
La folie transcendée

La folie transcendée

Opéra National du Rhin Encore une admirable réussite à mettre au crédit de l’Opéra du Rhin. Cette Lucia pourra sans doute compter comme l’un des grands triomphes de cette saison 2006-2007. Scéniquement, malheureusement, cette nouvelle production n’offre pas grand-chose à voir : une scène vide, seulement meublée par une immense pale dotée d’une surface noire d’un côté, et d’un étrange miroir doré de l’autre. Pendant près de deux heures, cette pale, avançant ou ...
Chaleur méditerranéenne

Joseph Calleja, chaleur méditerranéenne

A 28 ans, Joseph Calleja est déjà une star. Il a enregistré deux CDs, il est allé en tournée à travers l’Allemagne avec Anna Netrebko, il s’est produit à Munich et Vienne, à Oslo, Bruxelles, Turin, Londres, Washington et New York. On le compare avec le jeune Pavarotti, mais aussi avec Tito Schipa ou Ferruccio Tagliavini. Face à tant d’éloges, et malgré l’impression plutôt convaincante qu’ont laissée ses deux CDs, ...
Joseph Calleja, l’un des plus grands ténors du monde ?

Joseph Calleja, l’un des plus grands ténors du monde ?

« Malte a déjà produit d’autres chanteurs de renom international, et je rêve qu’un jour on dira que l’un des plus grands ténors du monde vient de notre pays. A en juger de la qualité du chant de Calleja sur ce récital, ce rêve semble près de s’accomplir. » Après avoir lu la notice du nouveau récital de Joseph Calleja, rédigé par Paul Asciak, le professeur du jeune ténor, on ne peut ...