Mot-clef : Mariame Clément

Cologne célèbre Offenbach

Natif de Cologne, alors en Prusse, Jacques Offenbach, surnommé « le Petit Mozart des Champs-Élysées » est à l’honneur en 2019, bicentenaire de sa naissance oblige. Dans le cadre des nombreuses commémorations, l’Opéra de Cologne ne pouvait pas passer à côté de l’évènement. Dès janvier, une version très abrégée des Contes d’Hoffmann, à destination du jeune public avec notamment des marionnettes. En juin, une nouvelle production de La Grande-Duchesse de ...
BARKOUF_Acte2_photoKlaraBECK_5262bis

Barkouf, un inédit d’Offenbach pour les fêtes à Strasbourg

Événement et superbe découverte à l’Opéra national du Rhin avec la première reprise mondiale de Barkouf, opéra-bouffe oublié de Jacques Offenbach, créé à l’Opéra-Comique de Paris la veille de Noël 1860 et jamais réentendu depuis la dernière de cette série inaugurale le 16 janvier 1861. Une contribution essentielle pour inaugurer l’année du bicentenaire de la naissance du compositeur. C’est évidemment à Jean-Christophe Keck qui a déjà tant œuvré pour la réédition ...
Salome
Musikdrama in einem Aufzug von Richard Strauss
 
Musikalische Leitung: Tomáš Netopil
Inszenierung: Mariame Clément
Bühne und Kostüm: Julia Hansen
Video: fettFilm
Dramaturgie: Svenja Gottsmann
 
Foto: Martin Kaufhold
 
Die Veröffentlichung ist nur dann honorarfrei, wenn die Bilder im Zusammenhang mit einer Berichterstattung über das Schauspiel Essen bzw. die Theater und Philharmonie Essen GmbH verwendet werden.
http://martinkaufhold.de/
 
Annemarie Kremer (Salome)

Une nouvelle vie pour Salomé à Essen

Haute tension à l'Aalto-Musiktheater d’Essen pour cette nouvelle production de Salomé. Un orchestre survolté et fascinant au service d’une mise en scène d’une grande intelligence et qui renouvelle complètement notre perception de l’héroïne straussienne. Ceux qui ont adoubé un peu vite Mariame Clément en maîtresse hors-pair de divertissements lyriques haut de gamme seront tentés de revoir leur jugement avec cette Salomé allemande qui, juste avant une Lulu chilienne pour l’été prochain, ...
calistoonrg9300web-klarabeck1493389162

La Calisto dans la fosse aux ours à Strasbourg

Pari risqué que de se confronter à La Calisto de Cavalli après la production déjà historique montée en 1993 à La Monnaie de Bruxelles par Herbert Wernicke et René Jacobs (un DVD Harmonia Mundi en garde la trace) et maintes fois reprise à travers le monde. Pari réussi grâce à la variété de l’instrumentation réalisée par Christophe Rousset et à la mise en scène à transformations multiples de Mariame Clément. ...
Agrippina

L’univers impitoyable d’Agrippina à Anvers

L'Opéra des Flandres a eu raison de reprendre un des spectacles les plus inspirés de la metteuse en scène Mariame Clément, l'Agrippina de Haendel créé in loco en 2012, en coproduction avec l'Opéra d'Oviedo. Ann Hallenberg et Tim Mead sont les joyaux d'une vision rehaussée par la direction ba-rock de Stefano Montanari. S'il n'est pas le plus foisonnant en tubes (du type Ogni vento ou Se voi pace), le quasi-pasticcio Agrippina, ...
LE RETOUR D ULYSSE DANS SA PATRIE - 
Compositeur : Claudio MONTEVERDI - 
Direction musicale : Emmanuelle HAIM - 
Mise en scene : Mariame CLEMENT - 
Scenographie : Julia HANSEN - 
Lumieres : Bernd PURKRABEK - 
Avec : 
Rolando VILLAZON (Ulysse) - 
Magdalena KOZENA (Penelope) - 
Le 18 02 2017 - 
Au Theatre des Champs Elysees - 
Photo : VIncent PONTET

L’umana fragilità d’Ulysse au théâtre des Champs-Élysées

Entre une mise en scène souvent ridicule, une tête d’affiche en la personne de Rolando Villazón qui n'est pas à la hauteur de nos espérances, une prise de rôle de Magdalena Kožená en Pénélope honorable mais sans plus, et notre frustration de voir de brillants chanteurs cantonnés à des seconds rôles, c’est déçue que nous sortons du théâtre des Champs-Élysées après la première de cette nouvelle production de l’opéra de ...
Le songe d’une nuit d’hiver : The Fairy Queen à Vienne

Le songe d’une nuit d’hiver : The Fairy Queen à Vienne

Juste avant de s'attaquer à sa 33e mise en scène d'opéra, Mariame Clément, avec l'alibi du semi-opéra de Purcell The Fairy Queen, ausculte ses 13 ans de mise en scène dans une ode vibrante au monde lyrique. Le pari était gonflé de s'emparer de la dramaturgie défectueuse de The Fairy Queen. On ressort des trois heures pleines de son ambitieuse réalisation sur plusieurs niveaux de lecture avec une provision d'émotions pour ...
La Défense d’aimer : quand Wagner s’essayait à l’opéra-comique

La Défense d’aimer : quand Wagner s’essayait à l’opéra-comique

Rareté absolue à l’Opéra national du Rhin avec, en création française et scénique, le premier opéra de Richard Wagner ayant été représenté. Un véritable événement, qui plus est dans une présentation extrêmement soignée. En réalité, Wagner en était à sa troisième tentative lyrique ; Les Noces est resté inachevé et Les Fées ne sera crée que beaucoup plus tard en 1888, après la mort du compositeur. La Défense d’aimer est donc bien ...
olivier lexa

Olivier Lexa, du Venetian Centre for Baroque Music à la mise en scène

Créateur en 2010 du VCBM (Venetian Centre for Baroque Music) dont il est directeur artistique, spécialiste de  Cavalli (première biographie en 2012), romancier, dramaturge, Olivier Lexa, en amoureux fou de l'Italie, ressuscite à Marseille L'Oristeo, un opéra méconnu du génial compositeur italien, pour lequel, avec la complicité de Jean-Marc Aymes à la tête de son Concerto Soave, il réalise sa deuxième mise en scène lyrique.  « Dans trente ou quarante ans, Cavalli sera ...
Capture d’écran 2015-11-29 à 23.28.51

Armida de Rossini à l’opéra de Gand, entre passion et football

La très rare Armida de Rossini renaît à l'opéra de Gand, sous la baguette du vétéran Alberto Zedda. Une distribution très homogène domine une partition redoutable et fait oublier la minceur de la mise en scène de Mariame Clément. Composée pour la réouverture du San Carlo à Naples en 1817, Armida de Rossini puise dans le célèbre passage de la Jérusalem délivrée du Tasse, relatant les amours d'Armide et de Renaud. ...
DVD hurel pigeons-argile éole anaclase

Les Pigeons d’argile de Philippe Hurel

On se réjouit de la sortie en DVD des Pigeons d'argile, opéra de Philippe Hurel créé au Théâtre du Capitole de Toulouse en avril 2014. Voir et revoir à l'envi, dans les conditions optimales qu'offre la réalisation de François-René Martin (version stéréo et 5.1), un ouvrage dont bon nombre de détails échappent à une première audition, est un bonheur inappréciable et comble ici toutes nos attentes. Avec Les Pigeons d'argile, Philippe ...
_59P0895_DxO (2)

Castor et Pollux, le triomphe de Christophe Rousset à Toulouse

Christophe Rousset restitue à Rameau la splendeur du drame et de l'orchestre avec une distribution de belle tenue. Seule une mise en scène contestable vient ternir notre plaisir durant cette soirée.  La réussite de cette nouvelle production, venue du théâtre an der Wien repose essentiellement sur les épaules de Christophe Rousset; c’est lui qui avec ses Talens Lyriques fait resplendir l’écriture de Rameau, donne le ton au drame et magnifie les ...
armida_arcal_massy_2015_0

Rajeunissement pour tous avec l’Armida de Mariame Clément

Mariame Clément plonge Armida, premier opéra seria de Joseph Haydn, dans une audacieuse transposition temporelle. En petite forme scénique (production de l'itinérante Arcal oblige) mais nullement privée d'imagination, sa mise en scène, dommageablement contrainte sur le petit plateau du Théâtre Ledoux de Besançon, parvient à instiller un trouble salutaire. Claus Guth, Olivier Py, Robert Carsen, Dmitri Tcherniakov, etc., il est temps d'affirmer que Mariame Clément est la seule femme aujourd'hui à pouvoir ...
181_K61A6093

Bouffonnerie rossinienne avec Laurent Pelly à Milan

Météo lyrique très contrastée à la Scala de Milan en ce mois de Juillet 2014. Passer du jour au lendemain du choc esthétique et humain du Cosi fan tutte magistral de Claus Guth à la farce rossinienne du Comte Ory selon Laurent Pelly cause forcément des dégâts collatéraux. Seul point commun entre les deux œuvres : le désir. Mais moyens musicaux fort différents, bien sûr. Qualifié par le critique américain Paul Hume d' ...
platee-onr-2014-photo-alain-kaiser_dsc76761402666244

La Platée géniale de Mariame Clément ressort de l’aquarium à l’Opéra du Rhin

 Voici la Platée que l'on aimerait posséder en DVD !! Il y a tant à voir dans l'approche supra-intelligente de Mariame Clément qu'aussitôt la représentation terminée, l'envie de recommencer l'impossible voyage nous emplit de regret. Naît même l'envie de changer de métier afin d'être sur scène avec les heureux élus de cette aventure. C'est dire combien s'avère justifiée la reprise de ce magnifique spectacle créé en 2010 à l'Opéra du ...
Ann Hallenberg (a) DR

Agrippina, la confrontation !

Hasard du calendrier, le public parisien a pu assister à l’opéra Agrippina de Haendel lors de deux soirées consécutives, l’occasion d’une belle confrontation. En passant de la salle Pleyel au Théâtre des Champs-Élysées il était possible d’entendre l’interprétation du chef belge Jacobs puis celle du chef espagnol Banzo. Le « match » s’annonçait serré et disons le d’emblée aucune des deux interprétations ne semble être sortie largement victorieuse de ce ...
haensel et gretel

Hänsel et Gretel à l’Opéra : comment ça va avec la névrose ?

Hänsel et Gretel n'avait jamais été donné à l'Opéra, alors que c'est le pain (d'épices !) quotidien du public allemand et américain. C'est chose faite, dans une nouvelle production qui restera certainement parmi les éléments positifs du bilan de Nicolas Joël. On connaît la répugnance de ce dernier pour les mises en scène choquantes, et pourtant, Mariame Clément propose une lecture quelque peu radicale. Il n'y a pas de force surnaturelle, ce ...
1-acte-i--zauberflote-photo-alain-kaiser_09131354814177

La Flûte à Strasbourg : trop rationnelle pour être enchantée

Sous les atours d’un conte pour enfants manichéen et presque simpliste, la Flûte enchantée de Mozart est une œuvre riche et profonde, dont les multiples niveaux de lecture autorisent des approches très variées. Quoi de commun en effet entre la luxuriance du livre d’images de Benno Besson au Palais Garnier et l’ascétisme kabuki de Robert Wilson à l’Opéra-Bastille, entre le hiératisme du cérémoniel franc-maçon d’Andreï Serban et la transposition colorée ...
Les Dieux d’Hollywood

La Belle Hélène à Strasbourg, les Dieux d’Hollywood

Le metteur en scène Calchas enrage. Pour le nouveau péplum qu’il réalise, les moyens que lui octroie le producteur Ménélas sont vraiment trop limités. Pourtant Ménélas est l’époux de la star Hélène, la vedette du film, et l’ami du politicien Agamemnon ! D’ailleurs, ce dernier souhaite renouveler le genre trop sclérosé et découvrir un nouveau talent pour le rôle du jeune premier. Ce sera le figurant Pâris… Dans cette Belle Hélène, créée ...
La jeunesse sort des marais

Platée, la jeunesse sort des marais

Il est assez audacieux pour ne pas dire culotté de la part d’une jeune troupe de s’engager dans un projet aussi ambitieux que Platée, alors que la production de Laurent Pelly et Marc Minkowski, largement reprise à l’Opéra de Paris, fait référence et qu’à Strasbourg, Mariame Clément propose une vision post moderne du chef-d’œuvre de Rameau. On notera avec malice le clin d’œil ou le pied de nez à Laurent ...
Doublé gagnant

Trouble in Tahiti & L’Enfant et les Sortilèges, doublé gagnant

Le couple de Dinah et Sam bat de l’aile. Témoin impuissant de leur déchirement, leur enfant souffre et se venge sur les objets et les animaux qui l’entourent. Ceux-ci se rebellent et l’agressent. Tel est le lien, ténu en apparence, que Benoît Bénichou a pris comme fil conducteur pour joindre en une même soirée Trouble in Tahiti de Leonard Bernstein et l’Enfant et les Sortilèges de Maurice Ravel. Dés son entrée, ...
Une grenouille chez les Yankees

Platée de Rameau : une grenouille chez les Yankees

Authentique OVNI dans la production lyrique de son époque, Platée est l’incroyable ouvrage d’un compositeur de 62 ans, qui s’y amuse à tourner en ridicule les Dieux de l’Olympe et à pasticher les codes de la tragédie lyrique, annonçant avec plus d’un siècle d’avance les chefs-d’œuvre d’Offenbach. Elle bénéficie depuis 1999 d’une version quasiment de référence avec la production abondamment reprise de l’Opéra de Paris, signée Laurent Pelly et Marc ...
Trop sérieux, s’abstenir !

La Périchole d’Offenbach, trop sérieux, s’abstenir !

Angers Nantes Opéra a pris l’habitude, pour les fêtes de fin d’année, de nous présenter un ouvrage léger confié à une jeune metteur en scène : L’Etoile revisitée dans les grands magasins Ouf par Emmanuelle Bastet, La Belle Hélène transposée par Mariame Clément dans l’univers d’Hollywood, et désormais La Périchole imaginée par Bérangère Jannelle et créée en début d’année à Lille. Il est difficile de croire que celle-ci signe sa première ...
Le grand style français

Werther dirigé par Michel Plasson, le grand style français

Antidote salutaire au récent Werther de l’Opéra de Paris, à sa distribution internationale générique et à son pathos exacerbé, la nouvelle production de l’Opéra du Rhin retrouve la mesure et les demi-teintes propres à cette interprétation tellement française du romantisme allemand, dont Les Souffrances du jeune Werther, écrit par Gœthe dès 1774, ne sont d’ailleurs que les prémisses. Le maître d’œuvre en est sans équivoque le chef Michel Plasson qui, à ...
Mantoue sur la Spree

Rigoletto à Nancy : Mantoue sur la Spree

Après plus de trente ans d’absence, la scène nancéienne remontait enfin le premier-né des succès qui constituent ce qu’il est convenu d’appeler la «trilogie populaire» de Giuseppe Verdi. Rigoletto inaugure en effet, en ces années 1851-1853, la pleine maturité artistique du compositeur italien et, bourré de «tubes», reçut un succès public immédiat qui ne s’est jamais démenti depuis. Soucieuse de renouveler la vision de ce chef d’œuvre archi-représenté, l’Opéra national de ...
Jubilatoire !

La Belle Hélène à Nantes : Jubilatoire !

C’est avec un plaisir certain que nous retrouvons à Nantes cette production de La Belle Hélène créée à Strasbourg pour fêter la fin d’année 2006. En effet, Mariame Clément a réussi une transposition cohérente et savoureuse dans le Hollywood des années 20. Hélène est une star du muet, Ménélas son mari et producteur, et Pâris un ambitieux figurant, sûr de sa séduction. Les gags s’enchaînent avec un rythme soutenu et ...
Des gags sans l’intrigue

Des gags sans l’intrigue

Il Barbiere di Siviglia Après son hilarante et inventive mise en scène du Voyage à Reims de Rossini en 2005, on était impatient de voir quelles idées originales Mariame Clément allaient montrer dans Il Barbiere di Siviglia. Comme il fallait s’y attendre, Mariame Clément et sa fidèle décoratrice et costumière Julia Hansen envahissent la scène avec un fourmillement de gags, de situations comiques et d’idées qui accrochent le public. Dans le ...
Un maillon fort du baroque français

Pirame et Thisbé, maillon fort du baroque français

Angers Nantes Opéra Au terme d’un prologue allégorique, pendant lequel Vénus et la Gloire débattent de la compatibilité de l’amour et du devoir pour finalement proclamer « Régnons d’intelligence », nous sommes plongés dans la tragédie de Pirame et Thisbé, deux jeunes gens qui s’aiment depuis toujours. Ninus, roi de Babylone et fils de Sémiramis, tombe malheureusement amoureux de Thisbé et délaisse Zoraïde. Celle-ci n’est autre que la fille du grand magicien Zoroastre, ...
La Traviata et la téloche

La Traviata et la téloche

Au sortir d’une représentation de La Traviata à La Scala de Milan, un journaliste demandait à Giulietta Simionato « comment elle avait trouvé La Traviata ». La réponse de la mezzo-soprano cingla : « On ne trouve pas La Traviata, on est La Traviata ! ». Elle aurait pu en dire tout autant de la soprano Corinna Mologni (Violetta Valéry) à l’issue de cette production bernoise. Manquant de charisme, la soprano n’émeut pas. Jamais elle ne ...
Le retour du poussin jaune

Le retour du poussin jaune

Rinaldo La production de Rinaldo proposée actuellement au public du Vlaamse Opera a déjà beaucoup voyagé : créée à Montpellier en 2002 (voir ici l’article de ResMusica), la mise en scène du duo Nigel Lowery/Amir Hosseinpour avait provoqué les huées du public et un flot de critiques acerbes de la part de la presse française, avant de gagner le Festival d’Innsbruck puis le Staatsoper de Berlin où elle a fini par remporter ...