Mot-clef : Niels Gade

Le Quatuor à cordes en sol mineur op. 27 de Grieg

Le Quatuor à cordes en sol mineur op. 27 de Grieg

Edvard Grieg n’acheva qu’un seul quatuor à cordes, en sol mineur, qu’il commença en 1877 et acheva en février 1878, il y a 140 ans, lors d’un long séjour dans la région du Hardanger située à l’ouest de la Norvège, qu’il aimait passionnément. Il en résulta une de ses plus immortelles musiques. Né à Bergen en 1843, son parcours avait débuté grâce à la protection du fameux Ole Bull qui favorisa son ...
grieg_sareika_savary

Les délices romantiques d’Edvard Grieg : les trois sonates pour violon et piano

Grieg l’a lui-même reconnu, ses trois Sonates pour violon et piano peuvent se concevoir comme les représentantes des trois étapes majeures de ses métamorphoses esthétiques. La Sonate en fa majeur composée en 1865 est créée non loin de Copenhague où le compositeur norvégien passait l’été. Sa musique « ingénue et prolixe » plait aussitôt à Niels Gade et Franz Liszt. Les forces juvéniles et positives transparaissent à travers une évidente et stimulante facilité ...
anckerske legat

Anckerske Legat, une bourse d’études prestigieuse

Grâce à l’attribution de bourses d’études généreuses, un certain nombre d’artistes, souvent peu argentés, ont trouvé et exploité des opportunités uniques de parfaire leur formation en se confrontant à ce qui se faisait de mieux sous d’autres cieux. Au Danemark, Carl Andreas Ancker (1828-1857) possédait une grande fortune héritée de son père marchand de textile. Peu après la mort de ce dernier, il se trouva par héritage à la tête ...
Il y a 110 ans, la mort de l’humaniste engagé Edvard Grieg

Il y a 110 ans, la mort de l’humaniste engagé Edvard Grieg

Il y a 110 ans, le 4 septembre 1907 à Bergen, disparaissait Edvard Grieg, le musicien le plus célèbre de Scandinavie. Dans la revue mensuelle Musica n° 62 de novembre 1907, le musicographe Louis Schneider consacra un bel hommage au compositeur défunt : « Grieg est une intéressante personnalité de la musique moderne. On peut le classer parmi les premiers après des maîtres tels que Beethoven, Mozart, Schubert et Schumann : c’est un descendant ...
laurence-equilbey_cop_jana-jocif

Laurence Equilbey dirige Niels Gade à la Cité de la Musique

À peine sorti du Timbre d’Argent à l’Opéra Comique, le chœur Accentus s’attèle à une autre rareté, cette fois danoise, avec la musique de Niels Gade. Laurence Equilbey dirige le concert devant un Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie apte à porter la chaleur de cette musique, tout particulièrement aux violoncelles, très utilisés par la partition. Pour la seconde pièce du concert, la cantate Comala, la distribution profite de trois ...
1280px-Stockholm_photochrom2

La deuxième édition du Festival de musique nordique à Stockholm

Le  second festival de musique nordique tenu à  Stockholm en 1897, neuf années après le premier à Copenhague, était placé sous la présidence du Prince de la couronne suédoise, Gustav. Pour cette première manifestation suédoise, six concerts se déroulèrent du 6 au 11 juin 1897. La mise en place de ce festival s’organisa de manière concomitante aux festivités liées à l’Exposition nordique des Arts et de l’Industrie. Dans ce seul but, on ...
Per Nørgård
figure majeure de la musique contemporaine danoise
Auteur : Jean-Luc Caron

L’intense vie intérieure de Per Nørgård : des débuts prometteurs

Per Nørgård s’inscrit historiquement dans la droite descendance des plus grands compositeurs danois après Kuhlau, J.P.E. Hartmann, Niels Gade, Carl Nielsen et Vagn Holmboe. On évoque là la notoriété, et non pas une quelconque parenté esthétique très improbable avec les trois premiers. Sans doute est-ce la raison d’une popularité immense dans le microcosme musical mais fort modeste au plan de la renommée médiatique nationale et internationale. Un constat renforce cet ...
Lavender fields in Tivoli gardens

Festival de Copenhague 1888 : 1ère édition

La présentation des programmes officiels des premiers festivals de musique nordique nous offre une belle occasion d’évoquer les débuts du festival de Copenhague et d'écrire sur la grande histoire de la musique scandinave puis nordique, encore trop peu connues du reste de l’Europe. Les festivals de musique nordique sont un des fruits culturels  les plus anciens au monde résultant d’une exceptionnelle collaboration entre pays nordiques intimement reliés sur les plans ...
alto_nielsen_symphonies_ole_schmidt

Ole Schmidt, pionnier des symphonies de Nielsen

Le label "super-budget" Alto réédite opportunément la belle intégrale historique des Symphonies de Carl Nielsen par Ole Schmidt à la tête de l’Orchestre Symphonique de Londres, d’abord publiée sous l'étiquette défunte Unicorn-Kanchana, puis reprise par Regis. L’évolution symphonique de Carl Nielsen est fascinante : bien qu’elle soit d’expression néoromantique et de facture classique (avec reprises traditionnelles de forme-sonate), la Symphonie n° 1 en sol mineur op. 7 (1894) est la toute première ...
nielsen_portrait

Comment Carl Nielsen tenta de se dé-germaniser

Et si, plus ou moins consciemment, au cours de sa fabuleuse carrière, Carl Nielsen (1865-1931) avait secrètement souhaité minimiser voire faire disparaître les stigmates par trop encombrants laissés par la musique germanique tout au long des cent années précédentes au royaume de Danemark. Les articles précédents mis en ligne sur ResMusica et la toute récente monographie « Carl Nielsen » publiée ces jours-ci chez bleu nuit éditeur dressent un portrait détaillé ...
Drapeau du Groeland

Les Hymnes nationaux nordiques

 Les hymnes nationaux nordiques sont-ils belliqueux et guerriers comme la « Marseillaise » française ? Le plus souvent, ils défendent les grandes valeurs humaines en accord avec la Déclaration des Droits de l’Homme, révèrent la nature et respectent les règles fondamentales de la Démocratie. Qui sont les hommes qui contribuèrent à leur élaboration ? Der er et yndigt land (Il est un doux pays), l’hymne national danois Cet hymne est joué ...
Concert de Camille Saint Saëns à la salle Gaveau. Source : Bibliothèque nationale de France

Carl Nielsen à Paris

Tout au long de son existence, Carl Nielsen voyagea beaucoup en Scandinavie et ailleurs sur le continent mais sans jamais quitter l’Europe. Nous scruterons dans cet article ses déplacements en direction de la France et plus précisément de Paris où quelques évènements majeurs ponctuèrent sa vie privée et professionnelle. Nous évoquerons également les principaux concerts parisiens ayant programmé certaines de ses musiques, en particulier à la Salle Gaveau. Notre documentation ...
Femme jouant du piano, vers 2006 (Archives New YorK Public Library)

Les miniatures pour piano de Carl Nielsen

Les œuvres pour piano de Carl Nielsen, bien défendues au disque, demeurent toujours marginales dans les concerts de l’immense majorité des pianistes. Aucun de ses opus pianistiques n’a acquis une notoriété internationale même si d’aucuns s’accordent à en reconnaître la richesse stylistique et l’originalité.   La production pour piano seul de Carl Nielsen se subdivise en deux catégories bien distinctes. Une première, non rigoureusement chronologique, propose des pièces de courtes durées assimilables ...
021b

Musiques danoises pour les ballets de Bournonville

Les chorégraphies proposées aux spectateurs du 19e siècle provoquaient bien souvent un authentique ravissement dont les louanges revenaient presque systématiquement aux danseurs et danseuses, sans oublier le maître de ballet. Le rôle du compositeur demeurait dans une relative discrétion. Un peu comme aujourd’hui lorsque après avoir regardé un film on est souvent bien embarrassé pour décrire la musique qui l’accompagnait (et parfois son rôle, incontournable). Cela n’ôte en rien l’importance ...
Elfrida-Andreec

Elfrida Andrée, une Suédoise en quête de reconnaissance !

La Suède ne possède pas de figure musicale majeure comme la Norvège avec Edvard Grieg, le Danemark avec Carl Nielsen ou la Finlande avec Jean Sibelius. Mais, également, à l’instar de ses voisins nordiques, elle a engendré de nombreux créateurs de très grande qualité, des maîtres qui comptent dans l’histoire musicale scandinave et européenne, même s’ils ne figurent pas à égalité avec les plus fameux génies germaniques, français ou slaves. Dans ce ...
Skagen. Photo Ben (License Creative Commons)

Les allegros symphoniques initiaux de Nielsen

Nombre de musiques sont connues ou reconnues par leurs premières mesures ou leur premier mouvement. A n’en point douter le métier et l’inspiration des créateurs s’expriment souvent au mieux dans la partie initiale de leurs œuvres. Peut-être ce propos s’avère-t-il trop général et ne constitue-t-il en rien une règle absolue ? Probablement ! Mais n’empêche…   Lorsque l’on évoque la musique de Carl Nielsen c’est le plus souvent le remarquable massif des ...
Théâtre royal de Copenhague (License Creative Commons : Frits Ahlefeldt-Laurvig)

Nielsen : Rencontre avec Stravinsky, Bartók, Schoenberg

Carl Nielsen et la modernité Si Carl Nielsen n’a jamais songé à renier le passé ni à amoindrir les influences multiples et diverses qui ont contribué à colorer sa musique, il a de tout temps eu à cœur d’exprimer un courant de fond intérieur, souvent impérieux, toujours très personnel, et de le traduire en musique à sa manière, suffisamment singulière pour qu’il soit largement considéré comme le compositeur scandinave le ...
Skagen, Danemark. Licence Creative Commons Santa Cruiser

Hakon Børresen (1876-1954) fidèle à la tradition

Hakon Børresen décède à l’âge de 78 ans, le 6 octobre 1954, presque jour pour jour 23 ans après son ami Carl Nielsen. Son aisance matérielle et son attachement à la tradition lui auront permis de composer exclusivement la musique qu’il souhaitait écrire. Une chance ?   Vue de loin, de très loin, la vie musicale danoise du 19e siècle et de la première moitié du 20e siècle pourrait sembler anémique. En ...
314169873_a7dc5e11d2bis

Les deux admirables symphonies de Johan Svendsen

Johan Svendsen (1840-1911), violoniste, chef d’orchestre et compositeur norvégien a connu une célébrité extraordinaire presque tout au long de sa brillante carrière. Sa réputation et sa popularité furent exceptionnelles. Pratiquement aussi considérables que celles dont bénéficia son grand ami Edvard Grieg, bien que dans des domaines un peu différents et pour une moindre durée. Un Norvégien aussi connu que Grieg Après des débuts précoces et prometteurs il parfait sa formation à ...
Jardins de Tivoli, Copenhague par Margarita Anthopoulou (licence Creative Commons)

Balduin Dahl, le découvreur de Nielsen

Balduin Dahl (1834-1891). Son nom et son rôle sont largement oubliés de nos jours, et pourtant il dispose d'un vrai titre de gloire posthume pour avoir donné sa chance au alors tout jeune Carl Nielsen. Retour sur une figure de la grande salle de concert de Tivoli à Copenhague.   Christian Florus Balduin Dahl naît un 6 octobre 1834 au sein d’une famille musicale. Son père Jens Peter Dahl, musicien et enseignant ...
Timbales par Beautyredefined (license creative commons)

Les percussions, éléments du modernisme nielsenien

Tandis qu’avance la constitution de son catalogue, l’esthétique de Carl Nielsen se métamorphose progressivement et tend à se rapprocher des nouvelles avancées de la musique européenne lancées après la fin de la Première Guerre mondiale. On pense généralement que les interrogations formulées par le compositeur danois en réaction aux courants les plus contemporains de la musique sont à relier à la désaffection croissante du public danois pour la musique qu’il avait ...
Le lur

Nielsen, la résurrection du lur

La découverte de  drôles de cuivres Les lurs se présentent comme de grandes trompettes en spirale témoignant de l’activité musicale au Danemark dès l’âge du bronze. En effet, ils furent fabriqués vers 1500-500 avant Jésus-Christ mais leur redécouverte ne date que de l’an 1797. On en trouva trois paires dans un marécage de Brudvaelte. Depuis lors on en a mis à jour 61 jusqu’en 1988 dont 38 pour le seul Danemark. ...
Botticelli-Lamentation2

Le Requiem revisité par des Scandinaves

1. Présentation générale du requiem catholique La douleur insupportable engendrée par la disparition d’un être cher a poussé presque chaque humain terrassé par la peine à manifester et parfois concrétiser ses sentiments dans telle ou telle réalisation à ambition artistique ou littéraire sensée survivre à cette disparition irréversible. Le Requiem ou Messe de Requiem vient du latin requies, le repos. Il accepte encore d’autres synonymes latins comme Missa pro defunctis ou encore ...
couple_nielsen_5

L’Hymne à l’Amour de Carl Nielsen

Hymnus amoris, op.12, 1896 Introduction Le couple formé par Carl August Nielsen et Anne-Marie Brodersen a connu une période heureuse où l’amour et l’optimisme en l’avenir dominaient sans conteste le quotidien. On a beaucoup écrit sur les sévères et désolants déboires conjugaux ultérieurs des deux artistes soucieux de mener à bien leurs ambitions créatrices fusse au détriment de leur vie familiale. Mais, en 1896, le bonheur domine dans le foyer du musicien et du ...
Herman Severin Løvenskiold (1815-1870)

La Sylphide de Løvenskiold

Musique de ballet du Danois Løvenskiold (1815-1870) Les amateurs de ballets, les spécialistes de chorégraphies, les mélomanes avertis connaissent tous le titre de ce ballet romantique, La Sylphide, et celui du chorégraphe de la création, le célèbre Auguste Bournonville. Peu en revanche sont capables de citer le nom du Danois qui en composa si habilement la musique : le discret baron Herman Severin Løvenskiold. Voici son histoire singulière…   Un baron nommé… Herman ...
Carl Nielsen en 1905

Le « Motzart » de Carl Nielsen

Carl Nielsen n’a jamais caché son admiration sincère pour Wolfgang Amadeus Mozart. Très tôt dans le déroulement de sa carrière prestigieuse il a, régulièrement et sans faiblesse, manifesté ce sentiment profond et ce respect permanent que tant d’auditeurs, d’instrumentistes et de créateurs ont éprouvé pour le grand maître autrichien né à Salzbourg en 1756 (six ans après la disparition de Jean Sébastien Bach) et décédé à Vienne en 1791 à ...
claudedebussy_2

Debussy et les nordiques : le Danemark

Le second volet de l’étude de l’influence de Debussy sur les compositeurs nordiques nous emmène au Danemark aux confluences de créateurs comme Carl Nielsen, mais bien d’autres aussi !   La première exécution d’une musique de Claude Debussy au Danemark et bien sûr avant tout à Copenhague où la vie artistique du pays se trouvait concentrée, semble remonter au 27 octobre 1903. Quatre instrumentistes autochtones notables présentèrent le Quatuor à cordes en ...
hans_christian_andersen_vign

Hans Christian Andersen mis en musique par des Danois

Introduction Dire que Hans Christian Andersen occupe une place inexpugnable au sein de la famille des écrivains du 19e siècle est un doux euphémisme. Ses nombreux textes, son amour de la musique, son existence même ont suscité d’innombrables commentaires à travers le monde entier. Il suffit de se rendre à Odense, sa ville natale et de visiter le beau musée qui lui est consacré pour découvrir une bibliothèque riche d’un nombre ...
nielsen_dacapo_un

Carl Nielsen, l’intégrale, volume n°1

Carl Nielsen trône cent coudées au-dessus des opus inutiles ou malingres qui encombrent les catalogues. Pour s’en convaincre, à l’image de nombreux autres labels discographiques (on pense par exemple à BIS avec son intégrale Sibelius), la firme danoise Dacapo nous propose un copieux premier coffret consacré principalement aux six symphonies. Il sera loisible au propriétaire heureux de ce massif orchestral comptant parmi les plus recommandables et hautement fabuleux, de s’en délecter ...
jpe_hartmann5

La Petite Christine, opéra romantique de J.P.E. Hartmann

Johan Peter Emilius Hartmann (1805-1890) a connu de son vivant une renommée non seulement scandinave mais aussi germanique dont ce qui en reste à présent ne rend pas compte de toute l’étendue. A plus d’un titre certains épisodes de sa vie méritent de revivre en gardant à l’esprit qu’il recueillit sur sa personne et sur sa musique la majorité des suffrages de l’élite musicale et intellectuelle danoise concentrée à Copenhague. ...