Mot-clef : Nigel Smith

Turc-35320

Le Turc en Italie à Nantes : un pur moment de plaisir

En cette période de fête, Angers Nantes Opéra a choisi de confier une nouvelle production de ce bijou rossinien à l’homme de théâtre anglais Lee Blakeley qui a fait le bonheur du public du Châtelet avec ses mises en scène de comédies musicales. Au regard de la chaleur et de la durée des saluts, on peut affirmer que le public nantais a éprouvé le même plaisir à la vision de ce ...
NANCY : L'Italienne a Alger, Opera National de Lorraine, Pre Generale

Marie-Nicole Lemieux emmène l’Italienne d’Alger à Nancy

L’Italienne à Alger réussit bien à Nancy. Sa précédente venue remonte à 1990 et alignait, dans la mise en scène fameuse de Pier Luigi Pizzi, rien moins que Lucia Valentini-Terrani, un William Matteuzzi totalement ébouriffant et le tout jeune Simone Alaimo ! C’est au souvenir encore vivace de ces illustres soirées que se confrontait donc cette nouvelle production. Au lever de rideau, le monumental dispositif scénique conçu par Rifail Ajdarpasic surprend et ...
IL MATRIMONIO SEGRETO

Le Mariage secret à Rennes, ce que veut dire dramma giococo

L’Opéra de Rennes a trouvé le remède idéal pour lutter contre la morosité du climat et celle des annonces de rigueur économique, en programmant pour les fêtes de fin d’année la folle journée imaginée par Cimarosa et son librettiste Bertati, triomphalement créée à Vienne en 1792. Le choix de la production signée par Christophe Gayral pour les Jeunes Voix du Rhin en 2010 n’est pas étranger à notre plaisir, tant ...
Une mécanique parfaitement huilée

Une mécanique parfaitement huilée à Nancy pour les Noces

En reprenant sa production de 2006 des Nozze di Figaro, l’Opéra national de Lorraine s’est assuré des salles combles car le chef-d’œuvre de Mozart fait toujours recette. L’intérêt en était ravivé par une distribution presque totalement renouvelée. Bien que retravaillée par Bérangère Gros, la mise en scène de Jean Liermier a peu changé et les commentaires que nous en faisions en 2006 restent d’actualité. A son crédit, un sens accompli de ...
Monteverdi & Maderna, parcours historique d’un chef d’œuvre

Monteverdi & Maderna, parcours historique de l’Orfeo

Après Vincent d’Indy (1904), Gian Francesco Malipiero (1930), Ottorino Respighi (1935) et Paul Hindemith (1954), avant Luciano Berio (1984), Bruno Maderna avait délivré en 1967 sa propre orchestration de L’Orfeo de Claudio Monteverdi. Version curieuse, qui aujourd’hui nous paraît saugrenue, avec son immense orchestre symphonique (avec jeu de cloches, vibraphone, clarinette basse, …) et sa cetra (la lyre d’Apollon) formée par un ensemble de harpes, guitares, mandoline, clavecin et célesta. ...
Théâtre d’ombres

Pelléas et Mélisande, théâtre d’ombres

Sur un fond de ciel gris traversé de nuages, des silhouettes hiératiques déplacent dans la pénombre, en contre-jour, d’énigmatiques parallélépipèdes et se reflètent sur le glacis du sol. Tel est le royaume d’Allemonde qu’ont imaginé Alain Garichot et son décorateur Denis Fruchaud. Un univers clos, refermé sur lui-même, sombre surtout, qui n’entrevoit l’extérieur que par de modestes trouées dans ses hautes parois. Un monde symbolique aussi, où un cube ouvert ...
Spiritualité du quotidien

Le Messie à Nancy, spiritualité du quotidien

En coproduction avec le Theater an der Wien de Vienne, où le spectacle a été présenté pour les fêtes de Pâques – et a fait l’objet d’une télédiffusion sur Arte le 13 avril dernier –, l’Opéra national de Lorraine accueille Le Messie dans une réalisation scénique de Claus Guth et avec une distribution presque entièrement nouvelle. Mettre en scène les oratorios de Haendel est devenu très «tendance». Sans remonter à ...
hasmik_papian

Aida entre les murs

Après quatre soirées au Corum de Montpellier où la version de concert d’Aida faisait l’événement de rentrée, René Kœring déplaçait ses troupes à Pleyel, confiant la baguette à Alain Altinoglu actuellement premier chef invité de l’Orchestre National de Montpellier Languedoc-Roussillon. Familier des plus grands décors naturels tels que les Thermes de Caracalla ou les Arènes de Vérone, cet opéra, commandé à Verdi par le khédive d’Egypte pour le théâtre du ...
Enthousiasme et énergie de la jeunesse

Le Barbier de Séville à Nancy, enthousiasme et énergie de la jeunesse

Avec une distribution en partie renouvelée, la reprise de la production de 2005 de l’opéra le plus célèbre de Gioachino Rossini a de nouveau réussi à faire salle comble à Nancy, jusqu’au dernier des strapontins, avec le plaisir d’y constater la présence de nombreux enfants et adolescents visiblement ravis. Le très réussi décor de Emmanuel Clolus figure la demeure du Docteur Bartolo, véritable donjon défensif où est enfermée la malheureuse Rosine. ...
Fantaisie onirique

Il Mondo della Luna, fantaisie onirique

L’Opéra de Rennes aime sortir des sentiers battus et, pour les fêtes de fin d’année, nous propose, - plutôt que la traditionnelle opérette ou qu’un énième Offenbach - une nouvelle production d’Il Mondo della Luna, en association avec Angers Nantes Opéra et le Grand Théâtre de Luxembourg. Nous tenons personnellement ce dramma giocoso en trois actes, d’une finesse incomparable et d’une poésie absolue, pour le plus abouti des opéras de ...
La jeunesse triomphe toujours

L’Elixir d’amour à Tours, la jeunesse triomphe toujours

En ouverture de sa saison lyrique, l’Opéra de Tours nous propose une production de l’Elisir d’amore créée à Savone en 2002 et récemment reprise à Montpellier puis à Toulon. Avouons-le, si ce spectacle se déguste avec un plaisir évident, il n’impose pas un parti marquant. Plus qu’une conception, Davide Livermore nous propose en effet une imagerie mouvante et colorée, en s’inspirant clairement du cinéma fellinien, dont les plus célèbres personnages ...
Emotions fortes

Emotions fortes avec Zanetto et Paillasse à Nancy

Fin de saison vériste à l’Opéra de Nancy qui a eu l’excellente idée d’afficher, face au devenu classique Pagliacci / Paillasse de Leoncavallo, non pas l’archi-rebattu Cavalleria Rusticana de son contemporain Mascagni mais une rareté absolue de celui-ci : Zanetto. Créée le 2 mars 1896 (six ans après le triomphe de Cavalleria Rusticana) au Liceo Musicale de Pesaro, cette œuvre en un acte est tirée d’une pièce française de 1869 : Le Passant ...
Le retour de l’escarpolette

Véronique de Messager, le retour de l’escarpolette

Il y a un an, dans une interview accordée à un grand magazine traitant de l’art lyrique lors de l’obtention du label « Opéra National » par l’Opéra de Lorraine, son directeur Laurent Spielmann déclarait vouloir servir tous les répertoires sans exclusive ni mise en avant de ses goûts personnels. La saison 2006-2007 confirme cet éclectisme. Elle alterne des classiques (Le Nozze di Figaro de Mozart, Giulio Cesare de Haendel, Pagliacci de ...
Conte de fées et de plumes

Conte de fées et de plumes

L’Elisir d’amore Comme le Docteur Dulcamara va de village en village pour proposer ses panacées, cette production de l’Elisir d’amore parcourt la France en ravissant le public des villes où elle est montée. Créée à Nancy, reprise à Rennes, à Caen, programmée la saison prochaine à Bordeaux, elle arrivait cette semaine à Reims dont le Grand-Théâtre aux petites dimensions était un cadre idéal pour une telle œuvre. Signée par Omar Porras, ...
Les Indes ronronnantes

Rameau sous la direction de Jean-Claude Malgoire, Les Indes ronronnantes

Pour des raisons budgétaires, l’Atelier Lyrique de Tourcoing a proposé l’essentiel de ses productions de l’année en version de concert. Cela n’a pas nui à l’intérêt et à la qualité des soirées, les distributions ayant été globalement très soignées, et tant Rinaldo qu’Alceste ont procuré de grandes joies musicales. Nous serons un peu moins enthousiasmé par le dernier concert, Les Indes galantes, pas pour la réalisation musicale, mais plutôt pour ...
Un Rinaldo peut en cacher un autre

Un Rinaldo peut en cacher un autre

Rinaldo sous la direction de Jean-Claude Malgoire C’était le coup d’envoi ce dimanche dans le vieillot mais confortable Théâtre municipal de la saison de l’Atelier lyrique de Tourcoing. Pour cette saison anniversaire, les versions de concert d’opéras marquants dans la carrière de Jean-Claude Malgoire vont se succéder (voir la présentation de la saison ici), en commençant par Rinaldo de Haendel. Ce Rinaldo faisait figure d’événement car il devait marquer les débuts dans ...
Un petit bijou sans prétention

Un petit bijou sans prétention

Le Barbier de Séville De Gioachino Rossini l’Opéra de Nancy et de Lorraine avait choisi de monter l’œuvre la plus célèbre, la plus populaire aussi, Il Barbiere di Siviglia (intitulée dans un premier temps Almaviva ossia l’inutile precauzione, pour éviter toute confusion avec le chef-d’œuvre homonyme de Paisiello). La première d’Almaviva fut un désastre, dû tout autant à la précipitation de l’entreprise qu’à la cabale montée par les partisans de Paisiello. ...
Agrippina en demi teinte

Agrippina en demi teinte

Atelier Lyrique Suite de la riche saison tourquennoise avec, reprise de 2003, une production d’Agrippina qui n’atteint pas tout à fait le haut niveau artistique des derniers spectacles, la faute à une distribution inégale et à une mise en scène pas toujours inspirée. Remplaçante de Veronica Cangemi dans le rôle-titre, Lynne Dawson a connu des jours meilleurs. La voix, par rapport à ses meilleures années, s’est considérablement durcie, les aigus ont perdu ...
Liturgie made in Broadway

Mass de Leonard Bernstein, liturgie made in Broadway

Chef d’orchestre consacré dès 1944, compositeur reconnu suite au succès de West Side Story (1957) Leonard Bernstein ne fut pas toujours en odeur de sainteté auprès de la Maison Blanche. Aspiré par le tourment du Maccarthysme dans les années 50 en raison de sa collaboration avec la dramaturge progressiste Lilian Hellman pour Candide – a comic operetta (1956), il se fit par la suite militant pacifiste lors de la guerre ...
Présences Démesurées

Présences Démesurées

Festival Présences 2004 Démesure du programme avec pas moins de quatre créations mondiales, dont deux très attendues (Hersant et Connesson), pour un concert d’une durée totale de deux heures un quart. Démesure du public enfin qui, une heure avant le concert, avait rempli intégralement la salle Olivier Messiaen de Radio France, avec en outre une affluence notable de la presse internationale, le tout pour un service d’ordre et un service de presse ...
Vocalité atone, magie sonore

Vocalité atone, magie sonore

« La Frontière », opéra de voyage de Philippe Manoury Composé dans le cadre d’une résidence Carré Saint-Vincent à Orléans, le troisième ouvrage scénique de Philippe Manoury (1952) adopte la forme opéra de chambre. Après 60e parallèle créé en 1998 au Théâtre du Châtelet, lui-même fruit d’une résidence à l’Orchestre de Paris, et K… en 2001 à l’Opéra de Paris, deux partitions à l’orchestre luxuriant agrémenté de l’informatique « en temps réel », ...