Mot-clef : Orchestre Colonne

5c546cec55240

L’intégrale des enregistrements de Robert Casadesus pour Columbia

Sony réunit dans un coffret la totalité des enregistrements de Robert Casadesus pour Columbia, réalisés de 1940 à 1969, et enrichis d'un bouquet de gravures d'œuvres néclassiques pour piano seul qu'il a composées, interprétées par son épouse Gaby, leur fils Jean et Cor de Groot. Robert Casadesus fut un vrai aristocrate de son instrument. Sur les photos, on le voit bien habillé et, souvent, avec une pipe dans la bouche. Cette ...
navarra

L’hommage bâclé de Profil à André Navarra

On ne peut certes que se réjouir de la parution de ce coffret qui rend hommage à André Navarra (1911-1988) qui fut l’un des meilleurs violoncellistes français d’une génération pourtant riche en grands maîtres comme Fournier, Gendron ou Tortelier. Toutefois, le peu de soin apporté par l’éditeur à cette publication déçoit fortement. André Navarra fit en effet partie de cette école du violoncelle français qui continue de produire des générations de ...
Voix nouvelles 2018

Réjouissant concert des lauréats Voix Nouvelles au TCE

En réunissant trois lauréats du millésime 2018 et trois anciens lauréats de 2002, le concert du Concours Voix Nouvelles permet à l’auditeur de mesurer le talent de trois jeunes chanteurs pleins de promesses ainsi que le chemin qu’il leur reste à parcourir pour être à la hauteur de leurs trois ainés. Un beau passage de relais pour une réjouissante soirée. Avec une première partie italienne (à l’exception de Dvořák) et une ...

Laurent Petitgirard quitte l’Orchestre Colonne

Selon un communiqué de l'Académie des Beaux-Arts, Laurent Petitgirard, son secrétaire perpétuel, a mis fin, deux ans avant l'échéance, à ses fonctions de Directeur musical et chef permanent de l’Orchestre Colonne, qu'il exerce depuis 2005, souhaitant se consacrer à la composition et à ses activités de chef invité. Il dirigera encore l’Orchestre Colonne lors de deux concerts de la saison à la salle Wagram ainsi que la finale du Concours Voix ...
erato_andre_cluytens_orchestral

Édition André Cluytens : la splendeur de la perfection

À plusieurs reprises, lors de chroniques d’albums « Icon », nous avions émis le souhait pressant d’une édition André Cluytens de la part de Warner Classics ; on s’attendait peut-être à un coffret Icon d’une dizaine de disques, consacré au chef d’orchestre franco-belge, mais de là à envisager une intégrale orchestrale de 65 CD ! La présente parution est vraiment miraculeuse et inespérée. Fils et petit-fils de chefs d’orchestre, André Cluytens (né à Anvers ...

Palmarès des Prix et Concours de l’Académie des Beaux-Arts

Comme chaque année, au mois de novembre, l'Académie des Beaux-Arts proclame le palmarès des Prix et Concours 2016 lors de sa séance publique sous la coupole de l'Institut de France. Soucieuse d'encourager et de soutenir les artistes dans les disciplines qui lui sont spécifiques (peinture, sculpture, gravure, architecture, musique, cinéma, photographie), l'Académie poursuit une mission très active de mécénat en décernant chaque année plus de cinquante prix qui récompensent des ...
tumblr_ld7y1kygyA1qzn0deo1_1280

Ravel et Messiaen par les solistes de l’Orchestre Colonne

1915, Maurice Ravel est de retour des tranchées où il était parti en tant qu'engagé volontaire ; 1940, Olivier Messiaen se morfond en Silésie dans un camp de prisonniers. Deux compositeurs au destin marqué par la guerre, et deux situations ayant fait naître deux intenses chef d’œuvres de la musique française du XXe siècle. D'un côté le tragique et scintillant Trio pour violon, violoncelle et piano du maître de Montfort-L'Amaury, de ...
pdjgcm27hmxrxutaatan

La Bayadère à l’Opéra de Paris : incomparable Dorothée Gilbert

On a beaucoup décrié le système Millepied avec la mise en avant de très jeunes éléments, mais cette première d'une série assez longue de la Bayadère reflète finalement, pour ce répertoire, une certaine continuité dans l'esprit de la direction précédente, mariant jeunes pousses et danseurs confirmés, tout du moins pour cette première distribution. Il y a tout d'abord une sorte d'évidence du couple à la technique parfaite formé par Dorothée Gilbert ...

L’Orchestre Colonne investira la Salle Wagram

Fini le nomadisme de salle en salle imposé à l'Orchestre Colonne, dirigé par Laurent Petitgirard, depuis qu'il n'a plus accès à la Salle Pleyel. Rappelons que cette dernière ne peut plus programmer de musique classique.  Pour la saison 2016/2017, il s'installera en résidence à la Salle Wagram. Toutefois en raison de la petite jauge de la salle, cette solution imposera à l'Orchestre Colonne de doubler le nombre de ses concerts ...
7312_Juliette-et-Rom-o---Photo-Levieux

Magnifique Juliette et Roméo de Mats Ek à Garnier

Grand relecteur de ballets classiques, le chorégraphe suédois Mats Ek revisite pour la première fois Juliette et Roméo. Une version créée en 2013 par le Ballet Royal de Suède, en tournée à l’Opéra Garnier. On se souvient avec émotion de l’hilarant Giselle ou du célébrissime Lac des Cygnes revu avec cocasserie par Mats Ek. Dans ce Juliette et Roméo puissant et crépusculaire, Mats Ek renouvelle l’exploit et donne de ce classique ...
La Source ONP décembre 2014

La Source à Garnier : Alu en acier trempé

Ballet de Jean-Guillaume Bart repris en ces fêtes de fin d'année à Garnier, la Source permet de découvrir de nouvelles distributions. En premier lieu, le ballet se prête toujours (étant donné qu'il fait désormais partie du répertoire, mais n'est pas pour autant un classique) aux observations qui avaient amenées certaines réticences lors de sa création. Les éclairages sont toujours aussi pauvres, ce qui instille une ambiance rasante et mystérieuse, mais pas nécessairement ...
Roland Petit (3 ballets) (Saison 2012-2013)

Roland Petit à l’Opéra de Paris : ensemble convaincant

Une soirée de tryptique de ballets de Roland Petit efficace, narrative et bien dans la veine actuelle des performances du Ballet de l’Opéra. Le Rendez-vous laisse apparaître une Isabelle Ciaravola absolument fatale et délicieusement perverse, tout en jambes infinies malgré une chorégraphie finalement bien peu présente pour le rôle de la plus belle fille du monde : quelle douce évocation du mépris lorsqu’elle jette aux pieds de l’homme qu’elle vient ...
oneguine1_paris1211_une

Onéguine au Palais Garnier : Je t’aime moi non plus

Eugène Onéguine, manifeste de la littérature romantique, fut chorégraphié en 1965 par John Cranko pour le Ballet de Stuttgart. Le ballet est entré au répertoire de l’Opéra de Paris en 2009. Cette pièce en trois actes constitue assurément l’une des plus belles réussites du chorégraphe sud-africain. Son Onéguine, qui joue sur les thèmes de la passion tourmentée, de l’honneur et des regrets, n’a pas pris une ride. La distribution de ce ...
Que dire de plus ?

Don Quichotte : Que dire de plus ?

Que dire, et comment témoigner de ce qui était depuis si longtemps attendu? Le raz de marée provoqué par la venue du Bolchoï dans la capitale parisienne s’accompagne forcément d’un déferlement de représentations hallucinantes auquel la troupe de l’Opéra est peu familière. Forcément, la première, assurée par le couple le plus en vue de la planète de la danse dans ces rôles mythiques, correspond en tous points à ce qu’il serait ...
La poupée qui fait non

Coppélia, la poupée qui fait non

Bilan mitigé pour cette première de Coppélia : si le ballet a bénéficié d’une interprétation pleine de brio, cette version de Patrice Bart ne nous a cependant pas totalement convaincus. Patrice Bart, Maître de ballet et chorégraphe, signe ici une reprise du ballet d’Arthur Saint-Léon. Coppélia est inspiré du conte de Hoffmann, L’Homme au sable, publié en 1816. Patrice Bart souhaitait que sa version se rapproche de l’univers sombre et fantastique de ...
Certes

Le Lac des Cygnes, certes

Certes Mlle Pagliero danse pour la première fois le Lac, certes c’est une Première Danseuse, certes sa Paquita était absolument exquise. Mais le rythme imposé lors de cette soirée qui se situe au début de la reprise du Lac pour les fêtes de fin d’année est marqué d’une longueur incommensurable. Ce qui péche ce soir là n’est pas une question de technique ; la danseuse s’en tire fort bien et ...
Existentialisme et humanisme

Roland Petit, existentialisme et humanisme

Ne cherchons pas plus loin ! Avec Roland Petit, la France a eu ses Ballets Russes, juste après la seconde guerre mondiale. Petit aperçu avec cette remarquable soirée "patrimoine" qui enchaîne trois histoires d’amour tragiques. Le répertoire de l’Opéra National de Paris recèle de véritables pépites. Leur exhumation permet de concocter des soirées patrimoniales tout à fait exceptionnelles, telle cette soirée Roland Petit qui ouvre la saison du Ballet à l’Opéra Garnier. ...
Tout ce que qui est connu

La Bayadère : tout ce que qui est connu

Comme il est surprenant de constater que l’amateur de ballet en revienne toujours à ses premières amours et à ses Etoiles dont il ne pensait plus forcément les voir ensemble, et comme à chaque fois renouvelées, la joie et le surprise des retrouvailles, et malgré tout, du temps qui passe. Cela est flagrant sur cette reprise de La Bayadère, au Palais Garnier, alors que le ballet a vécu pas mal ...
Où en est-on avec le « style » Noureev ?

Où en est-on avec le « style » Noureev ?

Casse-Noisette Une reprise, pour les fêtes, d’un ballet qui ravit le néophyte ne doit pas faire oublier l’importance pour une compagnie internationale qu’elle a à défendre sa grandeur. Cela se traduit aussi bien par les Étoiles qui la composent que le corps de ballet qui soutient la trame du ballet. En ce qui concerne ce dernier, pour une Première, il est surprenant de constater que tout est très en place, et ...
L’apanage de l’Opéra National de Paris… ?

Giselle, apanage de l’Opéra National de Paris… ?

En allant voir Delphine Moussin dans la seconde représentation de la reprise du ballet prétendument phare de la Grande Boutique, il était peu prévisible de savoir ce que nous allions voir, tout en étant conscient de ce que nous n’avions plus à espérer. Mlle Moussin, au crépuscule de sa carrière, n’a pas réussi, techniquement parlant, à combler tout ce qu’il aurait été en droit d’attendre d’une Etoile de la compagnie ...
affiche_presence2009

Quatre facettes de la musique d’aujourd’hui

Festival Présences 2009 Pour la troisième journée du premier week-end du Festival Présences, les programmateurs de cette XXe édition consacrée à Olivier Greif semblent avoir souhaité offrir au public un panachage judicieux et hétéroclite de la musique d’aujourd’hui, avec les quelques créations qui sont la marque de fabrique de la manifestation. Musique répétitive, musique bruitiste, musique néoclassique, musique postmoderne : quatre courants importants de la musique contemporaine semblent avoir été mis à ...
Ceux de demain

Ceux de demain au Ballet de Paris

La soirée «Jeunes Danseurs», programmée fréquemment au Palais Garnier, a mis en valeur cette année la génération montante des danseurs masculins. On peut régulièrement se plaindre du manque de bons danseurs dans le paysage de la danse classique en France, actuellement. C’est vrai. Mais cette soirée nous a offert quelques éléments qui seront amenés à jouer un rôle important dans la compagnie, à l’avenir. En premier lieu, Marc Moreau (dans Tchaïkovski-Pas ...
Sauvée !

Raymonda à l’Opéra de Paris : sauvée !

Il convient parfois de laisser passer quelques représentations avant d’émettre un jugement que d’aucuns jugeraient définitif. Autant Mlle Gillot se montrait jusque là quelque peu hésitante, autant, ce 15 décembre, elle livre un personnage des plus pertinents qu’il puisse être fourni par les Étoiles de l’Opéra. Là où, parfois, on attend de la virtuosité, elle surprend en y apportant de la douceur, et malgré de longs membres, elle en tire ...
La Musique de Film a Cent Ans

La Musique de Film a Cent Ans

IXe Festival International de Musique de Film Il y a un siècle, treize à peine après l’invention du cinématographe, le musicien français Camille Saint-Saëns composait la première musique de film de l’histoire du Septième Art, L’Assassinat du Duc de Guise. La grand’messe annuelle des béophiles ne pouvait pas ignorer l’événement. C’est donc en grande pompe que le festival d’Auxerre a commémoré cent ans de musique pour l’image lors de sa neuvième ...
Orchestre Colonne - Cent trente ans au service de la musique

Orchestre Colonne – Cent trente ans au service de la musique

Dieu, comme ces 78 tours/min sonnent magnifiquement! Bien sûr, précisons de suite que seul l’enregistrement de la Rapsodie espagnole de Ravel par un Pierre Dervaux aussi somptueux que raffiné fut réalisé en excellente stéréophonie sur une bande magnétique de 1960 (c’est d’ailleurs l’Orchestre Colonne qui créa l’œuvre en 1908). Mais nous nous empressons également d’avouer avoir été stupéfait par la grande qualité sonore des transferts des disques Pathé acoustiques gravés ...

Le Bolchoï et la Beijing Modern Dance Company à l’Opéra de Paris

Très attendu, après dix ans d’absence, le retour du Ballet du Théâtre Bolchoï à l’Opéra de Paris avec trois spectacles majeurs, est l’événement chorégraphique de cette rentrée d’hiver. Le Bolchoï nouveau est arrivé ! Depuis le 7 janvier un vent d’Est souffle sur le Palais Garnier et la compagnie moscovite, que l’on dit avoir pris un coup de jeune dans la mouvance de la renaissance de sa ville d’origine, donne un « Lac ...
Picasso au Châtelet et Sylvie Guillem à Garnier

Picasso au Châtelet et Sylvie Guillem à Garnier

Des classiques pour clore la saison chorégraphique Picasso retrouve le Châtelet Événement attendu, la visite de l’Opéra National de Bordeaux au Théâtre du Châtelet aura permis de voir deux spectacles d’importance : la rare Fiancée du Tsar de Nicolaï Rimski-Korsakov et Picasso et la danse par le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux dirigé par Charles Jude. Conçu sur une idée de Jean-Albert Cartier, ce dernier spectacle, assez inégal, permettait d’admirer toiles peintes ...