Mot-clef : Rodolphe Briand

Force_3

Anja Harteros dans la Force du destin à l’Opéra de Paris

Une Anja Harteros au firmament, des débuts à l’Opéra de Paris retentissants pour Brian Jagde et le dramatisme jaillissant de la direction de Nicola Luisotti donnent un nouveau souffle à cette Forza del destino. Sa longueur, soulignée par une intrigue emberlificotée, fait de La Forza del destino, l’un des ouvrages lyriques les moins populaires de Verdi malgré le thème principal pourtant ancré dans toutes les mémoires. L'absence d’unité de temps et de ...
top-left

Harteros et Grigolo pour une ardente Tosca à l’opéra de Paris

Une énième reprise de la Tosca de Pierre Audi n’avait pas de quoi faire déplacer les foules, sauf la promesse du duo déjà quasi légendaire Kaufmann/Harteros. Las, Jonas Kaufmann a déclaré forfait pour les trois premières représentations. Cependant, la confrontation au sommet de Vittorio Grigolo et Anja Harteros fascine par leurs différences d’approche. On ne reviendra pas sur la mise en scène de Pierre Audi déjà souvent chroniquée, et un peu ...
F9

Un Falstaff aux oeufs d’or à Monaco

Reprise attendue, pour les 100 ans de la première in loco du dernier opéra de Verdi, du plus original des Falstaff, celui relu par Jean-Louis Grinda. Un classique. Tout a été dit sur l’éclat de rire par lequel Verdi, en 1893, a souhaité mettre un terme à la longue liste des drames lyriques qui ont fait sa gloire. Au cinéma, Buñuel a fait de même avec ses hilarants Charme discret de ...
BARKOUF_Acte2_photoKlaraBECK_5262bis

Barkouf, un inédit d’Offenbach pour les fêtes à Strasbourg

Événement et superbe découverte à l’Opéra national du Rhin avec la première reprise mondiale de Barkouf, opéra-bouffe oublié de Jacques Offenbach, créé à l’Opéra-Comique de Paris la veille de Noël 1860 et jamais réentendu depuis la dernière de cette série inaugurale le 16 janvier 1861. Une contribution essentielle pour inaugurer l’année du bicentenaire de la naissance du compositeur. C’est évidemment à Jean-Christophe Keck qui a déjà tant œuvré pour la réédition ...
Un Benvenuto Cellini de foire à l’Opéra Bastille

Un Benvenuto Cellini de foire à l’Opéra Bastille

Le magnifique Benvenuto Cellini de Berlioz n'avait plus été donné à l'Opéra de Paris depuis 1993 ! Avec cette production invitée, venue tout droit de l'English National Opera et datant de 2014, une mise en scène brillante et une distribution étincelante, la "grande boutique" répare enfin son indifférence. La version choisie est un mélange des différentes moutures que le divin Hector a apportées à sa partition, avec dans le programme de ...
CH3

Les Contes d’Hoffmann à Monaco : Juan Diego Flórez passe aux choses sérieuses

Événement : Juan Diego Flórez, avec un Hoffmann d’exception, voit s’ouvrir devant lui le boulevard d’un répertoire plus dramatique. À l’instar peut-être de Jacques Offenbach lui-même qui, juste avant sa mort en 1880, souhaitait passer « aux choses sérieuses » en écrivant enfin, avec Les Contes d’Hoffmann, un véritable opéra, le célèbre ténor péruvien délaisse l’insouciance rossinienne et les démonstrations à effets, d’opus souvent dépourvus de conséquences dramatiques. Ce virage dans une carrière exceptionnelle ...
Chanteur de Mexico.04

À Lausanne, le kitch bienvenu du Chanteur de Mexico

Créé en 1951, joué plus de 1 000 fois alors, Le Chanteur de Mexico de Francis Lopez devait son énorme succès à la présence électrique de Luis Mariano et de Dario Moreno, le premier pour sa voix exceptionnelle, le second pour son énergie débordante. Reprise en 2006, au Théâtre du Châtelet à Paris, cette production d’Emilio Sagi refait surface à l’Opéra de Lausanne pour les fêtes de fin d’années, à ...
Du jeudi 26 octobre 2017 au jeudi 16 novembre 2017

Bryn Terfel reprend avec brio les habits de Falstaff à l’Opéra Bastille

Quelques semaines après Don Carlos, le dernier opéra de Verdi retrouve les planches de l’Opéra Bastille avec la production de Dominique Pitoiset et en têtes d’affiche le trublion Bryn Terfel et la belle Julie Fuchs. Le reste de la distribution mêle bonnes et moins bonnes surprises quand, en fosse, le chef italien Fabio Luisi démontre qu’il connaît son Verdi. La production de Dominique Pitoiset a bientôt vingt ans et, si ses ...
À Bordeaux, jouissive Vie parisienne d’Offenbach

À Bordeaux, jouissive Vie parisienne d’Offenbach

La saison à Bordeaux démarre à grande vitesse avec cette formidable Vie parisienne d’Offenbach. La baguette de Marc Minkowski est pleine de fougue, la mise en scène de Vincent Huguet excelle par son panache tandis que la distribution mêle la jeune génération du chant lyrique francophone et les artistes habitués de l’opéra-bouffe. Jouissif. Astucieux début de saison pour l’Opéra de Bordeaux qui présente une programmation intitulée « Gare à l’Opéra » à l’occasion ...
zz20689494_1031539560315273_8645984084821934412_o

Avec la Flûte, Mozart enchante les nuits de Sanxay

C’est toujours un moment privilégié de rejoindre le Théâtre gallo-romain de Sanxay pour assister au plus improbable des festivals lyriques hexagonaux, celui qui depuis dix-huit ans réunit au cœur de la Vienne dans un village de moins de sept cents habitants des forces musicales de très haut niveau. Pour la première fois Mozart est à l’affiche du festival avec son ultime chef d’œuvre : La Flûte enchantée. Eric Hull, directeur musical de ...
Emilie_Brouchon___Opera_national_de_Paris-Wozzeck-16.17---Emilie-Brouchon---OnP--9--800

Wozzeck par Christoph Marthaler revient à Bastille

C’est après presque huit ans d’absence à l’Opéra national de Paris que le Wozzeck du metteur en scène Christoph Marthaler réapparaît. Pour cette nouvelle reprise, la plupart des interprètes effectuent leur prise de rôle, à l’exception de Štefan Margita et Kurt Rydl. Et si le décor est resté le même, les autres composantes du spectacle ont subi des modifications plus ou moins importantes. Tout d’abord, il est à noter que la ...
Trompe-La-Mort de Luca Francesconi en création sur le plateau de Garnier

Trompe-La-Mort de Luca Francesconi en création sur le plateau de Garnier

Après la création, à la Scala, de son opéra Quartett en 2011, le Milanais Luca Francesconi répond à la commande de l'Opéra de Paris avec Trompe-La-Mort d'après Honoré de Balzac. S'il élabore lui-même le livret, il avoue ne pas avoir touché à l'écriture de Balzac, celle de Splendeurs et misères des courtisanes dont est tirée l'histoire de ce personnage caméléon aux quatre visages. Avec la collaboration fructueuse du metteur ...
manon-geneve16

À Genève, Manon révèle un merveilleux Chevalier des Grieux

Avec la mise en scène qu’en proposait le metteur en scène Olivier Py, Manon de Jules Massenet devait faire l’évènement de l’ouverture de saison du Grand Théâtre de Genève. Apportant son bagage de provocations, les facéties du metteur en scène français font chou-blanc, le public ne s’en offusquant plus. Elles sont balayées par la musique et l’admirable prestation de Bernard Richter en Chevalier des Grieux. Dans une récente interview, Olivier Py ...
Emilie_Brouchon___Opera_national_de_Paris-2015-16-WERTH-149-800

Un Werther déjà classique à Bastille avec Beczała et Garanča

Pour sa troisième reprise à Bastille, ce Werther mis en scène par Benoît Jacquot s'offre le luxe de réunir le couple Piotr Beczała - Elīna Garanča. De belles qualités de part et d'autre mais pas forcément convaincantes dans ce répertoire à la fois populaire et exigeant. L'esthétique à la fois épurée et classique des décors de Charles Edwards contraste élégamment avec la tendance habituelle à voir le chef d'œuvre de Massenet ...
La-Grande-Duchesse.02w

Une Grande duchesse en manque d’esprit

Le Grand théâtre de Genève reprend la Grande duchesse de Gerolstein de Laurent Pelly. Afin de ne pas perdre l’essence même de la production du Théâtre du Châtelet  d’octobre 2004, le Grand Théâtre de Genève avait appelé Laurent Pelly en personne pour diriger cette reprise de sa Grande Duchesse de Gerolstein parisienne. Une reconstitution scénique qui aurait pu être réussie si l’on s’était préoccupé de réunir une distribution plus en ligne ...
© Guillaume Bonnaud

Rail de coke sur Orphée à Bordeaux

Comment mettre en scène Orphée aux enfers d'Offenbach ? Comment éviter de transformer le Galop infernal en revue du Lido ? Laura Scozzi en a peut-être une réponse avec cette transposition dans notre monde actuel en bousculant les idées reçues, parfois au grand dam de la bourgeoisie locale. Et c'est tant mieux. Eurydice ? Une coiffeuse écervelée, obsédée par le sexe - elle collectionne Ophée, Jupiter, Pluton et John Styx ...
JJR.04w

Avec Philippe Fénelon, Rousseau est toujours aussi ennuyeux

Opéra : n. m. (vers 1646 ; i. opéra). Poème, ouvrage dramatique mis en musique, qui est composé de récitatifs, d’airs, de chœurs et parfois de danses avec accompagnement d’orchestre. (Réf. Petit Robert 2000). Sacré Petit Robert ! avec sa définition, il pose de sérieux problèmes au spectateur de ce JJR (Citoyen de Genève) en création mondiale. Un poème ? Non ! Un ouvrage dramatique ? Non plus ! Alors ? ...
forza3_paris

Bilan positif pour La Forza del destino

L'Opéra national de Paris continue son exploration des grosses machines lyriques. Après les monstres véristes que sont Andrea Chénier et Francesca da Rimini, place à un opéra monumental de Verdi. La Forza del destino appartient sans doute au genre d’opéra problématique à mettre en scène. La difficulté d’une telle représentation réside proprement dans la variété des lieux de l’actions, dans la multitude des sentiments à évoquer, dans le changement soudain d’ambiance ...
Routine et reprises…

Les Contes d’Hoffmann à Bastille, routine et reprises…

C’est un véritable bonheur que de retrouver cette splendide production des Contes d’Hoffmann, une des plus réussies de Robert Carsen pour l’Opéra de Paris. Créée en mars 2000, elle n’a pas pris une ride malgré ses dix ans, et fonctionne toujours aussi bien : pour qui ne l’a jamais vue, le numéro de la poupée nymphomane fait toujours autant rire, et le même murmure d’admiration accueille l’ouverture du rideau de l’acte ...
Quand le respect de l’œuvre s’avère payant

Falstaff à Strasbourg, quand le respect de l’œuvre s’avère payant

C’est dans la bonne humeur que l’Opéra du Rhin a choisi de fêter sa fin de saison et le terme du mandat de son directeur, Nicholas Snowman, en reprenant sa production de Falstaff de 2004. Quelle heureuse idée, à la veille de la Fête de la Musique, que de présenter ce petit bijou d’humour et de mécanique comique, ultime chef-d’œuvre d’un Verdi octogénaire. La mise en scène de Giorgio Barberio Corsetti ...
Une pétaudière bien ordonnée !

Une pétaudière bien ordonnée avec Les Brigands à la Cour du roi Pétaud

Ils sont devenus incontournables en ces périodes de fêtes, autant que la bûche et les marrons glacés. «Ils», ce sont Les Brigands, une joyeuse compagnie de théâtre lyrique qui s’installe à l’Athénée chaque hiver depuis Noël 2002, faisant ainsi escale au sein d’une grande tournée nationale. On peut leur faire confiance pour exhumer des ouvrages oubliés d’un répertoire léger mais toujours exigeant, avec quelques fidélités, comme les œuvres méconnues d’Offenbach ...
Quella buona perla di Suzanna !!

Quella buona perla di Suzanna !

Les Nozze di Figaro En tout point classique, impeccablement mise en scène dans des décors superbes, cette production du Capitole a ravi un public venu nombreux au point d’afficher complet. C’est Da Ponte et Mozart qui sont les vainqueurs, car très souvent le public a ri de l’émotion que cette comédie douce amère a diffusée constamment avec un charme réconfortant. Les décors reprennent des plafonds peints à la manière de Tiepolo. ...
Lausanne condamné à l’excellence

Lausanne condamné à l’excellence

Le Nozze di Figaro Il y a quelques mois votre serviteur paraît de tous les superlatifs Le Nozze di Figaro de Mozart présentées à l’opéra de Berne. S’emballant en arguant que cette production était « l’une des meilleures qu’il lui a été donné de voir et d’entendre depuis une bonne vingtaine d’années », il ne pensait pas que son dithyrambe ne tiendrait que quelques semaines puisqu’il faut (déjà) louer le formidable spectacle que ...
Quelle Tosca aujourd’hui ?

Quelle Tosca aujourd’hui ?

Grand-Théâtre de Genève Tosca, probablement l’opéra le plus joué au monde, continue d’opérer sa fascination sur le public. C’est la bonne affaire des théâtres lyriques. Le Grand-Théâtre de Genève l’a bien compris, réservant deux distributions pour assurer les douze représentations (affichant complet) prévues jusqu’au dernier jour de l’an. Le public est ravi. Il a entendu « ses » airs. Il a vu un spectacle. Il a été ému par le dévouement de Tosca, ...
Une Duchesse originelle

Une Duchesse originelle

Jacques Offenbach Hélas Annie Vavrille n’est pas Hortense Schneider qui porta en triomphe l’opérette d’Offenbach au moment de sa création en 1867. Ni même Régine Crespin ou Felicity Lott qui laissent au disque (chez Sony Classical pour la 1ère, dirigé par Michel Plasson) et ou sur scène des versions indiscutables de cette partition conçue après la Belle Hélène et la Vie Parisienne. Le génie des trois complices qui ont fait les ...