Mot-clef : Jean Sibelius

devy erlih ina

Triste hommage à Devy Erlih

Décédé tragiquement en février 2012, le violoniste Devy Erlih se voit honoré par la publication d’un plantureux hommage de la part de l’INA. Adulé par ses groupies, Devy Erlih fut une figure marquante et attachante de la vie musicale française de la seconde moitié du XXe siècle. Créateur de partitions de ses amis André Jolivet, Charles Chaynes, Darius Milhaud, Henri Sauguet, Henri Tomasi, il fut également un pédagogue insatiable dispensant ...
Elfrida-Andreec

Elfrida Andrée, une Suédoise en quête de reconnaissance !

La Suède ne possède pas de figure musicale majeure comme la Norvège avec Edvard Grieg, le Danemark avec Carl Nielsen ou la Finlande avec Jean Sibelius. Mais, également, à l’instar de ses voisins nordiques, elle a engendré de nombreux créateurs de très grande qualité, des maîtres qui comptent dans l’histoire musicale scandinave et européenne, même s’ils ne figurent pas à égalité avec les plus fameux génies germaniques, français ou slaves. Dans ce ...
Rene+Leibowitz2

René Leibowitz, l’assassin assassiné ?

« Sibelius, le plus mauvais compositeur du monde » « Sibelius l’éternel vieillard » René Leibowitz (1913-1972) aurait eu 100 ans cette année. Et si tout ce qui restait de ce chef d'orchestre, compositeur, théoricien et pédagogue français d’origine polonaise (il aura comme élèves Pierre Boulez, Hans Werner Henze ou, plus inattendu, Allan Pettersson) était ces deux phrases assassines – la première étant le titre d’un pamphlet de six pages édité en Belgique en 1955 - ...
casadesus_jean_claude (c) DR

L’Orchestre National de Lille à La Rochelle

Comme il l'a fait en Nord-Pas-de-Calais avec grand succès, l'Orchestre National de Lille a apporté la bonne parole de la musique classique dans une région un peu délaissée par les grands ensembles symphoniques: ses deux concerts à La Rochelle ont été donnés à guichets fermés. C'est avec deux pièces maîtresses que l'ensemble lillois, dirigé par son chef, Jean-Claude Casadesus, a conquis le public rochelais. Avec le Concerto pour violon et ...
Jean-Sibelius-ca

Sibelius et Hitler

En 2009, la publication d’un travail dû au musicologue américain Timothy L. Jackson de l’université du Texas du Nord réouvrit une polémique que l'on croyait épuisée et classée. Sur la base des dossiers qu’il avait analysés, essentiellement des documents allemands, il avançait que Sibelius avait pour le moins été complaisant avec l’Allemagne d’Hitler et pourquoi pas quasiment un nazi. Réouverture de la chasse aux sorcières, recherche d'un buzz médiatique ou ...
Théâtre royal de Copenhague (License Creative Commons : Frits Ahlefeldt-Laurvig)

Nielsen : Rencontre avec Stravinsky, Bartók, Schoenberg

Carl Nielsen et la modernité Si Carl Nielsen n’a jamais songé à renier le passé ni à amoindrir les influences multiples et diverses qui ont contribué à colorer sa musique, il a de tout temps eu à cœur d’exprimer un courant de fond intérieur, souvent impérieux, toujours très personnel, et de le traduire en musique à sa manière, suffisamment singulière pour qu’il soit largement considéré comme le compositeur scandinave le ...
sony_columbia_stereo_leopold_stokowski

Stokowski et les enregistrements stéréo de la Columbia : l’été indien

On pouvait penser que les derniers enregistrements du coffret RCA stereo collection 1954-1975, réalisés en 1975 par un Stokowski vétéran de 93 ans, étaient les derniers du maître. Il n’en est rien : la CBS (Columbia Broadcasting System) lui offrit un nouveau et surprenant contrat d’une durée de six ans, à l’âge de 94 ans, et le résultat presque impensable, crépuscule d’un long été indien et d’une vie, est rassemblé pour ...
Bronislaw Gimpel

Bronislaw Gimpel, virtuose « old school »

L’art de certains violonistes du passé est intemporel. D’autres se démodent plus irrémédiablement. Né en 1911 à Lviv, dans ce qui est aujourd’hui l’Ukraine et disparu en 1979 à Los Angeles où il s’était établit l’année précédente, Bronislaw Gimpel appartient indubitablement à la seconde catégorie. Il est pourtant fort à parier que le charme vintage de ces enregistrements berlinois de 1954-1957 en séduira quelques-uns. Ce n’est malheureusement pas la captation live ...
concours_reine_elisabeth_2012

Concours Reine Elisabeth 2012 magnifiquement restitué au CD

Quelle évolution, quel parcours accompli dans la médiatisation par le disque du Concours Reine Elisabeth depuis 1965 ! Les mélomanes d’un certain âge se souviennent très certainement des quelques microsillons Decca-Fonior gravés par l’admirable pianiste belge Jean-Claude Vanden Eynden, suite à son troisième prix au Concours Reine Elisabeth 1964 : ces gravures avaient été réalisées en studio, car à cette époque, aucune firme de renom n’osait publier, captées sur le vif, les ...
Lac Vättern, Suède, par K. Johansson (license creative commons)

Debussy et les nordiques : la Suède

La première œuvre de Debussy jouée en Suède dont on retrouve la trace se situe en 1899 avec son Quatuor à cordes en sol mineur composé six années auparavant et donné à la Société Mazer lors d’un concert semi-privé. La Société Mazer dévolue à la musique de chambre se composait de musiciens amateurs et de musiciens professionnels. Cette interprétation précède la renommée de Debussy qui viendra un peu plus tard, ...
Finland by Bet!ina (used under Creative Commons License)

Debussy et les nordiques : la Finlande (suite)

Les musiciens finlandais subirent d’abord l’influence de la Suède, elle-même fortement imprégnée de culture germanique, avec la nuance d’un accueil favorable au chant français sous les règnes de Bernadotte et Gustav III. Cela n’alla pas sans déteindre sur la petite Finlande coincée politiquement entre son ancien maître suédois à l’ouest et la menace slave à l’est, la Russie, dont elle partagea néanmoins des éléments artistiques et littéraires. Vers la fin ...
Botticelli-Lamentation2

Le Requiem revisité par des Scandinaves

1. Présentation générale du requiem catholique La douleur insupportable engendrée par la disparition d’un être cher a poussé presque chaque humain terrassé par la peine à manifester et parfois concrétiser ses sentiments dans telle ou telle réalisation à ambition artistique ou littéraire sensée survivre à cette disparition irréversible. Le Requiem ou Messe de Requiem vient du latin requies, le repos. Il accepte encore d’autres synonymes latins comme Missa pro defunctis ou encore ...
akseli Gallen-Kallela_portrait

Gallen-Kallela/Sibelius, l’art du Kalevala

Beaucoup de monde ce samedi au Musée d’Orsay. Le public français et étranger sous un beau et trop précoce soleil de mars affluait pour visiter les fabuleuses collections de peintures du XIXe siècle ainsi que l’exposition intitulée « Degas et le nu ». Beaucoup plus discrètes les indications faisant mention d’une exposition temporaire programmée du 7 février au 6 mai 2012 consacrée au peintre finlandais Akseli Gallen-Kallela. Et moins de ...
beauchesne_lyon

Janáček, Sibelius, Vaughan Williams : retour aux sources

Cet ouvrage applique les méthodes de l'hymnologie, c'est-à-dire l'herméneutique des hymnes, à trois compositeurs inspirés par le folklore, Leoš Janáček, Jean Sibelius et Ralph Vaughan Williams. Le vocabulaire d'analyse n'est pas seulement celui de la musicologie, mais aussi un vocabulaire symbolique, comme le « Père » et le « Fils » d'une mélodie, ou la signification psychologique des intervalles. Les exemples musicaux sont en effet expliqués en termes de « ...
valery_gergiev (1)

Un Orchestre royal du Concertgebouw ahurissant

Les concerts de Valery Gergiev sont nombreux autant qu’inégaux tant certains sentent parfois le manque de répétition, mais pas celui-ci. Il est vrai que ce programme était celui d’une tournée, la veille à Amsterdam, le lendemain à Bruxelles, et, si on ne peut juger de la qualité de réalisation du premier concert de la série, le second était tout simplement phénoménal, à un ou deux chouïa près, mais quand même. Dès ...
Karen Virc_'h_0312 Y. Petit

Mélodies autour de Grieg et de Sibelius

Dans le cadre du « Cycle la Finlande au temps de Sibelius et de Gallen-Kallela », en lien avec l’exposition Gallen-Kallela actuellement visible au Musée d’Orsay jusqu’au 6 mai, Karen Vourc’h et Vanessa Wagner concoctent un programme de mélodies autour de Grieg et Sibelius. Non seulement l’élément géographique, en l’occurrence la Finlande et la Norvège, mais aussi le poète Paul Verlaine relient toutes ces partitions, au total 22, ou 23 en comptant La ...
jonas_kaufman_2012

Impressions mitigées avec Kaufmann et Nelsons

Il y a fort à parier qu’une bonne partie du public qui emplit copieusement le Théâtre des Champs-Elysées était venue entendre une des top vedettes du chant actuel en la personne du ténor Jonas Kaufmann, ce qui expliqua sans doute le fou rire de ce même public quand on annonça juste avant l’entrée en scène des musiciens un léger changement de programme, déplaçant l’entracte entre les deux cycles de lieder ...
bis_sibelius_vanska

La difficile épreuve du miroir avec Osmo Vänskä

Dans les années 1990, le chef d’orchestre finlandais Osmo Vänskä avait marqué la décennie avec une intégrale des Symphonies de Jean Sibelius à la tête de son orchestre de Lahti. Archi-primée, cette somme apportait un regard novateur sur l’œuvre du maître, qui plus est, elle était magnifiquement captée dans l’exceptionnelle acoustique de la salle des concerts de la ville finlandaise de Lahti. Curieusement, dix ans après cette intégrale, le chef se ...
lettre_j

Dictionnaire de la musique finlandaise : Lettre J

JAATINEN, Melis (née en 1982). Mezzo-soprano. Melis Jaatinen débute ses études de chant avec le professeur Barbro Marklund à l’Académie de musique de Norvège après avoir étudié la musicologie à l’Université d’Oslo. Elle travaille ensuite au département opéra de l’Académie Sibelius d’Helsinki, notamment avec Marjut Hannula. Ses débuts à l’opéra remontent à 2005 lorsqu’elle chante Cherubin dans les Noces de Figaro à l’Opéra de Pori (Finlande). Elle chante aussi Dido dans ...
Akseli Gallen-Kallela Lac Keitele 1905

Debussy et les nordiques : la Finlande

L’Etape finlandaise de l’œuvre de Debussy est particulièrement copieuse. Dès les premières auditions locales des œuvres du maître français, les compositeurs réagirent avec un grand enthousiasme. La première partie de cette étude sur Debussy et la Finlande nous emmène à travers la découverte du compositeur et surtout à l’étude des liens entre Debussy et Sibelius. Pour la première exécution d’une musique de Debussy en Finlande on retrouve le Quatuor de Bruxelles ...
claudedebussy_2

Debussy et les nordiques : le Danemark

Le second volet de l’étude de l’influence de Debussy sur les compositeurs nordiques nous emmène au Danemark aux confluences de créateurs comme Carl Nielsen, mais bien d’autres aussi !   La première exécution d’une musique de Claude Debussy au Danemark et bien sûr avant tout à Copenhague où la vie artistique du pays se trouvait concentrée, semble remonter au 27 octobre 1903. Quatre instrumentistes autochtones notables présentèrent le Quatuor à cordes en ...
neuburger

Jean-Frédéric Neuburger à Liège

"Liszt Virtuose". L'en-tête du programme résumait efficacement l'esprit de ce concert auquel ont assisté en nombre les mélomanes liégeois. En présentant le même soir les deux concertos pour piano du Maître Hongrois, il était certes difficile de ne pas créer l'événement. D'autant plus qu'au clavier était attendu un talent certes jeune, mais combien prometteur: le français Jean Frédéric Neuburger. Déjà remarqué pour ses enregistrements (Chopin, Czerny, Brahms), ce talent montant ...
Vasily_Petrenko_2

Musiques boréales avec Vasily Petrenko

Une soirée certainement exotique, mais d'un exotisme particulier, venu du Nord : exit les cocotiers et le sable blanc, c'est le vent balayant les steppes glacées qui nous attendait avec ce programme de musiques scandinave et russe, servies par l'orchestre philharmonique d'Oslo et l’excellent Vasily Petrenko. L'oeuvre du compositeur norvégien Rolf Wallin qui ouvrait le programme, Act, était intéressante à plus d'un titre. Agréable à écouter sans pour autant tomber dans ...
CD_DG_Bruckner_Sibelius_Nielsen_Dudamel

Gustavo n’a peur de rien, vraiment de rien

C’est avec l’Orchestre Symphonique de Göteborg dont il est le chef en titre depuis 2007 que Gustavo Dudamel nous revient chez son éditeur DG dans un programme où les piliers du répertoire symphonique scandinave, Sibelius et Nielsen, côtoient l’ultime chef-d’œuvre de Bruckner. Connaissant le tempérament latin spontané et jouissif de ce chef au talent précoce, on ne pouvait qu’être curieux de l’entendre dans ces œuvres a priori loin de son ...
sibelius_tempete_kamu

Quand Sibelius inspire Okko Kamu

Il est temps que notre époque connaisse et reconnaisse enfin, comme elle le mérite, la vaste partition que Jean Sibelius composa pour La Tempête d’après William Shakespeare.  C’est une idée tenace de penser que cette musique composée autour de 1915 ne mérite qu’un soutien d’estime sans plus. Outre l’Ouverture impressionnante et terrifiante, les dix-huit numéros qui composent les deux Suites de cet opus 109 bouillonnent et fourmillent d’idées, de thèmes, ...
Hindoyan_liege1011

Hindoyan dirige à Liège

Domingo Hindoyan, jeune chef d'orchestre originaire du Venezuela était l'invité de l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège pour diriger un programme qui, entièrement voué au répertoire romantique, a su convaincre un public venu en nombre. Il faut reconnaître que l'orchestre avait fait un effort important en terme de communication pour présenter au public Domingo Hindoyan, jeune baguette issue du programme social d'éducation musicale El Sistema. Si le nom de ce programme ...
sibelius_inkinen

Fin d’intégrale décevante des Symphonies de Sibelius chez Naxos

Naxos se paie le luxe d’enregistrer une troisième intégrale des symphonies de Jean Sibelius. C’est dire combien l’art du plus célèbre des Finlandais a enfin diffusé partout et imprégné, de manière si singulière, des myriades de mélomanes. Après la version simplement honnête et quelque peu routinière de l’Orchestre philharmonique slovaque emmené par le chef britannique Adrian Leaper (1989-1990) vint la belle réalisation de l’Orchestre symphonique d’Islande magnifiquement stimulé par Petri ...
sibelius_sigfridsson

Des symphonies de Sibelius au piano

Sibelius acheva la Symphonie n° 5, dans sa troisième et dernière mouture, pour le concert qui devait fêter son 50e anniversaire, le 15 décembre 1915 à Helsinki. On sait que contrairement à son immédiate devancière (1904-1907) la  nouvelle symphonie reçut un accueil triomphal. Le public et la critique, dans leur grande majorité louèrent franchement l’œuvre à laquelle on reconnut des élans beethovéniens. Le pianiste Karl Ekman, ami du compositeur (il ...
Nosada_2011

Gianandrea Noseda et l’Orchestre de Paris

Ce concert de fin de saison de l’orchestre de Paris voyait débuter au pupitre de l’orchestre parisien le chef milanais Gianandrea Noseda, pas encore très connu sous nos contrées mais néanmoins directeur du Teatro Regio de Turin, Principal chef invité depuis 1997 du Théâtre Mariinsky de Saint-Petersbourg où il est le premier étranger à occuper ce poste, nouvellement nommé à la même fonction à l’Orchestre symphonique de Pittsburgh, entre autres ...
bis_sibelius_edition_12_vign

Monumentale Édition Sibelius chez Bis

L’intérêt de cette intégrale est de nous proposer de manière vraiment exhaustive tout ce qui concerne cette forme musicale que Sibelius a si bien honorée, et qui d’ailleurs constitue une part essentielle de son œuvre : la symphonie. Outre le seul enregistrement, à notre connaissance, de la Symphonie n°5 en mi bémol en sa version originale de 1915, par Osmo Vänskä, BIS a décidé de nous offrir, dans le cadre de son imposante ...