Ondine

761195131824

Lars Vogt aborde les sonates de Mozart

Lars Vogt propose, pour son nouveau disque, quatre sonates de Mozart. L'entreprise nous fait percevoir la richesse de cette musique. Voici un Mozart aéré et évocateur. Rhétoriques, voire, en partie, théâtrales, les interprétations données par Lars Vogt sont également marquées par un souffle de fraîcheur et réalisées dans un esprit d'ambiances multiples. La totalité du récital est d'une grande cohérence dramatique. Si le premier mouvement de la Sonate en fa majeur ...
sibelius lintu

Admirable Sibelius par Hannu Lintu

Le chef d’orchestre Hannu Lintu s’impose dans des œuvres de jeunesse de Jean Sibelius. Les Légendes Lemminkäinen de Sibelius sont particulièrement chanceuses tant leur discographie s’avère relevée ! Depuis l’enregistrement fondateur d’Eugène Ormandy à Philadelphie (EMI), d’excellentes lectures sont venues s’y additionner : Esa-Pekka Salonen (Sony), Jukka-Pekka Saraste (Warner), Osmo Vänskä (Bis), Paavo Jarvi (Virgin), Petri Sakari (Naxos) ou encore Mikko Franck (Ondine). Le point de fort de la nouvelle lecture d’Hannu Lintu ...
ondine_chosta

Chostakovitch par Vasily Petrenko et Truls Mørk à Oslo

Cela fait quelques années maintenant que les discussions sur  la sonorité attachée  à un orchestre a perdu de son acuité et de son intérêt. Les tenants d’une spécificité géographique et historique ont-ils raison de la défendre ou bien doit-on se résoudre à subir les lois tentaculaires de la mondialisation avec un risque d’insipidité et de neutralité ? Difficile de trancher en l’espèce. Un orchestre et un violoncelliste norvégiens conduits par un ...
Chostakovitch_sanderling_ondine

Gerald Finley époustouflant pour des premières mondiales de Chostakovitch

Avec l’Orchestre philharmonique d’Helsinki, excellente formation rompue aux exercices les plus ardus, auquel il a adjoint la célèbre voix du baryton canadien Gerald Finley  et la direction de Thomas Sanderling, le label finlandais Ondine a rassemblé une affiche de choix pour des œuvres rares mais de grande qualité, pour basse et orchestre de Dimitri Chostakovitch, proposés ici dans des versions ou des langues en première mondiale. Le compositeur disparaissait il ...
ondine lindberg concerto violon kuusisto

Magnus Lindberg : un moderniste qui se souvient du passé

Le Concerto pour violon de Magnus Lindberg date de 2006. Il nous semble assez exactement représentatif de la démarche créatrice de plusieurs compositeurs contemporains. Ce Concerto en trois parties, un chef-d’œuvre assurément, repose principalement sur l’esthétique provenant d’Alban Berg et plus précisément de son fameux et inspirant Concerto « à la mémoire d’un ange » élaboré en 1935 et inspiré par la mort prématurée de Manon, fille de l’architecte Gropius et d’Alma ...
ondine hindemith midori eschenbach

Hindemith symphonique avec Christoph Eschenbach

Les 60 ans de la mort d’Hindemith continuent de passer quasi-inaperçus dans le flot des parutions discographiques. Venant après un album centré sur les œuvres pour violon, édité chez le label suédois Bis, c’est Ondine, un autre label du nord de l’Europe, qui s’illustre avec un autre disque, cette fois centré sur des pièces de bravoures symphoniques et sur le Concerto pour violon. Dans les brillantes Variations sur un thème de ...
Mihkel Poll ondine

Mihkel Poll: le piano du XXème siècle

« Je pense qu'il est important de jouer la musique de notre temps » déclare Mihkel Poll, jeune pianiste estonien au talent fou qui grave chez Ondine son premier CD : avec de la musique du XXème siècle donc et quelques grands représentants du répertoire pianistique, du Gaspard de la Nuit (1908) de Ravel aux Three Songs (2008) de sa compatriote Helena Tulve, en passant par l'école russe et l'incontournable György Ligeti ...
passion_simone

La Passion de Simone… par Kaija Saariaho

En 2006, Kaija Saariaho s’empare une nouvelle fois d’un sujet français à portée universelle sur un livret d’Amin Maalouf. La Passion de Simone, oratorio pour soprano solo, chœur, orchestre et électroniques, sous-titré : « Un voyage musical en quinze stations », reçut sa création à Vienne, le 26 novembre 2006, avec une mise en scène de Peter Sellars et une direction orchestrale assurée par Susanna Malkki. Ce jour-là, Pia Freund chanta Simone Weil, ...
passion_simone-362x362

La Passion de Simone by Kaija Saariaho

In 2006, Kaija Saariaho takes a French topic with a universal appeal on again, on a booklet by Amin Maalouf. La Passion de Simone, an oratorio for solo soprano, choir, orchestra and electronics, which caption is : « A musical path in fifteen stations», received its premiere in Vienna, on the 26th of November 2006 with a staging by Peter Sellars, and Susanna Malkki was the conductor. That day Simone ...
51mJbhgzBYL._SS420_

Interprétation jubilatoire en faveur des Bach

C’est épatant, et probablement ce qu’il fallait faire : aborder quatre concertos pour piano et orchestre conçus par trois membres éminents de la famille Bach, avec une spontanéité, une grâce et une fluidité bien rarement rencontrées. Le piano d’Anastasia Injushina, artiste russe, élève du Conservatoire de Saint-Pétersbourg puis de l’Académie Sibelius d’Helsinki, préludes à une carrière bien garnie. Il fait merveille tant par la beauté de son timbre que par la contagiosité ...
ondine rautavaara choral works

Œuvres chorales de Rautavaara : une somme passionnante

L’un des tours de force d’Einojuhani Rautavaara fut certainement de métamorphoser en les personnalisant les innombrables esthétiques successivement abordées au cours de sa longue et riche carrière. Aujourd’hui, à bientôt quatre-vingt-cinq ans il continue de composer. Inspiration et longévité sont tout simplement confondantes. Bien qu’il se défende de n’être pas un authentique créateur de musique chorale nous n’hésiterons pas à nous insurger quant au propos bien étranger à la réalité que ...
Reijo-Kiilunen

Reijo Kiilunen : fondateur d’Ondine, label de l’année 2012

ResMusica : Vous avez enregistré Ravel et Berlioz avec Véronique Gens et l’orchestre national des Pays de la Loire, dirigé par John Axelrod (Clef ResMusica). Comment avez-vous eu l’idée de cet album ? Reijo Kiilunen : Nous avions travaillé auparavant avec John Axelrod, il avait enregistré le Concerto pour percussions de Rolf Wallin à la tête de la Philharmonie d'Oslo. J’avais ensuite rencontré John à plusieurs occasions et j’ai été très heureux quand ...
ondine_gens_axelrod

Gens et Axelrod revisitent Berlioz et Ravel

La discographie de ces partitions, d’une beauté ensorceleuse mais d’une exigence technique et musicale redoutables, est quantitativement importante mais qualitativement très (très) faible. La séduction du timbre des solistes ne peut pas toujours sauver des dictions hasardeuses, une mauvaise compréhension du texte ou une méconnaissance des règles stylistiques de la prosodie. À ce titre, si l’on se base sur les Nuits d’été et Shéhérazade, plusieurs dizaines d’années après son enregistrement, ...
lsolive_nielsen2_davis

Carl Nielsen entre sabotage et compréhension

Est-ce que le fait de publier sa propre production discographique rend probable un défaut d’autocritique ? On peut le supposer à l’écoute de la Symphonie n° 1 en sol mineur (1897) d’un jeune et extrêmement brillant compositeur danois livrant à ses contemporains une des premières symphonies les plus accomplies et brillantes de l’histoire du genre. Nielsen garda d’ailleurs sa vie durant un attachement ému à cette musique chaleureuse, aux thèmes bien ...
remembering_jfk

En hommage à JFK

Produit typiquement américain où l’élan national et patriotique s’exprime avec force et conviction, cette commémoration du souvenir en l’honneur du président assassiné, John Fitzgerald Kennedy (1917-1963), nous est rendue accessible grâce à un coffret de deux CD édité par le label Ondine. A leur écoute, on a rapidement le sentiment que les manifestations  l’emportent sur la qualité de la musique. Le National Symphony Orchestra  de Washington sous les conduites viriles ...
sibelius_sigfridsson

Des symphonies de Sibelius au piano

Sibelius acheva la Symphonie n° 5, dans sa troisième et dernière mouture, pour le concert qui devait fêter son 50e anniversaire, le 15 décembre 1915 à Helsinki. On sait que contrairement à son immédiate devancière (1904-1907) la  nouvelle symphonie reçut un accueil triomphal. Le public et la critique, dans leur grande majorité louèrent franchement l’œuvre à laquelle on reconnut des élans beethovéniens. Le pianiste Karl Ekman, ami du compositeur (il ...
pullkas_ondine

Uljas Pulkkis, une indispensable découverte

Sauf catastrophe ou défaillance imprévisibles et inattendues nous tenons là un créateur que l’histoire de la musique finlandaise comptera avec fierté parmi ses plus illustres représentants. Bien jeune encore puisque né en 1975, ses musiques, enregistrées par un exceptionnel Orchestre philharmonique de Tampere transfiguré par un chef dynamique en plein rayonnement, méritent urgemment toute notre attention enchantée. S’il admet volontiers certaines influences, et c’est tout à son honneur, Pulkkis nous ...
ODE 1172-2_booklet_digital.indd

Leif Segerstam, le recordman de la symphonie

Le Finlandais Leif Segerstam, formidable musicien, a souvent déclaré que sa méthode de composition orchestrale relevait de la « libre pulsation », signifiant par là le « tronçonnage » itératif de parties multiples séparées d’un tout relativement homogène. Cette facilité dans la démarche créatrice a élevé beaucoup d’interrogations et de doutes. Une exécution de sa Symphonie n° 48 au Théâtre des Champs Elysées en 2001, en sa présence mais sans direction, n’avait pas manqué ...
ondine_kaivos_rautavaara

Kaivos de Rautavaara, le chainon manquant ?

Que de chemin parcouru par Einojuhani Rautavaara au cours d’une fabuleuse carrière de compositeur où la curiosité le partage au talent, où l’expérimentation négocie avec un respect inné de la tradition, où les essais de caméléon s’avèrent en accord avec un amour intense d’écrire de la musique ! Son catalogue a amplement reçu la visite de nombreux musiciens, les concerts l’ont régulièrement fêté et le monde de l’enregistrement l’a gâté au-delà ...
Korngold par John Storgårds

Korngold par John Storgårds

L’unique symphonie d’Erich Wolfgang Korngold, composée en 1952 à la mémoire du président américain Roosevelt, commence à s’imposer au programme des disques. Alors que pendant longtemps, le seul enregistrement disponible était celui de Rudolf Kempe (Varèse Sarabande), plusieurs parutions complètent désormais la discographie de cette superbe partition : Welser-Möst (EMI), André Previn (DGG), Edward Downes (Chandos), Werner Andreas Albert (CPO) et tout récemment Marc Albrecht avec l’orchestre philharmonique de Strasbourg (Pentatone). Le ...
Tiensuu, la révélation !

Jukka Tiensuu, la révélation !

Après deux récentes critiques d’œuvres de Jukka Tiensuu plutôt dubitatives, nous voici confronté à un nouvel enregistrement de trois partitions orchestrales composées en 2007-2008. Et là, l’enthousiasme et l’adhésion ne connaissent plus de réserves. À l’image des métamorphoses esthétiques générales en direction d’un certain néo-romantisme, nous découvrons un Tiensuu en cours d’abandon des traits constitutifs en voie de banalisation des travers et tics de moult compositeurs contemporains par trop formatés. Ce passage ...
Magnus Lindberg : un panorama magnifique à embrasser

Magnus Lindberg : un panorama magnifique à embrasser

Subtilement écrit et puissamment ambivalent, comme toutes les œuvres de Magnus Lindberg, le programme de cet enregistrement nous confirme la position qu’occupe depuis de nombreuses années déjà sur la scène internationale ce compositeur original, fécond, sans cesse en mutation esthétique. La musique orchestrale domine sa production et c’est dans ce créneau qu’il se montre le plus novateur et le plus inspiré. Dès le début de sa riche carrière il occupe ...
Frank-Peter Zimmerman décape Sibelius !

Frank-Peter Zimmerman décape Sibelius !

Nous l’avons souvent noté dans nos chroniques, si Frank Peter Zimmermann n’est pas le violoniste le plus médiatisé des années 2000, il reste un archer à la technique étincelante et à l’inspiration toujours assurée. Par ailleurs sa discographie, de très haut niveau, témoigne de sa curiosité ! Outre des gravures majeures des concertos de Berg, Stravinski, Prokofiev, Dvorák, Glazounov, il a enregistré des pièces concertantes plus rares de Weill, Britten, Ligeti ...
Pour la défense du dernier Schumann

Christoph Eschenbach et Tzimon Barto pour la défense du dernier Schumann

On conseillera de prolonger encore un peu la jubilation de notre écoute de l’œuvre de Robert Schumann, écoute réactivée par le souvenir du deux centième anniversaire de sa naissance à Zwickau un 8 juin 1810. Le pouvoir d’ensorcellement de la musique du grand romantique allemand se manifeste également avec des partitions moins fréquentées (relativement) de sa dernière manière que nous proposent des interprètes inspirés et encouragés par leur ferveur et leur ...
The Red Line de Sallinen, Wozzeck à la finnoise

The Red Line de Sallinen, Wozzeck à la finnoise

Second opéra des six opus lyriques composés par Aulis Sallinen, The Red Line narre l’histoire d’une famille de pauvres fermiers perdue dans un monde complexe dont elle peine à maîtriser les codes. Toutes proportions gardées, par son ton sombre et son sujet pessimiste, l’œuvre renvoie à Wozzeck de Berg ou Jenufa de Janáček, sans céder à ces chefs d’œuvres. Commande de l’Opéra national de Finlande et créé, en 1978, l’œuvre est ...
Un parfaite défense d’un orchestrateur-né

Uuno Klami orchestrateur-né parfaitement défendu par John Storgårds

S’il est un domaine dans lequel ce compositeur s’est particulièrement distingué, c’est bien celui de l’orchestration. Uuno Klami, compatriote et contemporain (bien que de trente cinq ans son cadet) de Jean Sibelius a pâti comme nombre de ses collègues finlandais de l’immense stature créatrice du maître d’Ainola. De son vivant, mais davantage encore avec le recul du temps, il est évident qu’Uuno Klami appartient à part entière à la grande ...
Pletnev dirige le Lac des Cygnes

Mikhaïl Pletnev dirige le Lac des Cygnes

Le mercato en matière de musique nous offre parfois des transferts d’équipes artistiques inattendus ! Longtemps lié à DGG, le chef et pianiste Mikhaïl Pletnev, s’était implanté chez les Hollandais de Pentatone pour toute une série de disques avec son Orchestre National Russe. Après de belles réussites (on pense à des symphonies de Chostakovitch), le voilà chez les Finlandais d’Ondine pour une version intégrale de l’illustre Lac des cygnes. Le ballet ...
Hommage à Martinů

Hommage à Martinů par Robert Kolinsky

Le pianiste suisse Robert Kolinsky se démène pour l’œuvre de Martinů. À Bâle, ville de ses études pianistiques, il a fondé, en 2002, le Festival Martinů sous le parrainage du président Václav Havel. Le label Ondine nous offre une belle collaboration de ce pianiste autour de concertos pour piano du compositeur tchèque. Composé en 1934, créé en 1935, le concerto pour piano et orchestre n°2 fut ensuite remanié par le compositeur ...
Magnus Lindberg

Magnus Lindberg : Graffiti et Seht die Sonne

Le label finlandais Ondine poursuit, avec fidélité, son anthologie dédiée à Magnus Lindberg. Ce nouveau disque est dédié à deux belles pièces composées pour orchestre rehaussé, dans un cas, par la présence d’un chœur de chambre. Tout comme John Adams, Magnus Lindberg est un compositeur taillé pour l’orchestre et très prolifique en matière de grandes formes symphoniques. Au fil des opus, Lindberg ne cesse d’étonner par sa facilité à se jouer ...
Rautavaara, les concertos !

Rautavaara, les concertos !

Après le succès de son coffret consacré aux symphonies de Rautavara, Ondine compile ses douze concertos. À l’inverse des symphonies, les concertos de Rautavaara n’offrent pas une perspective de son évolution stylistique car le compositeur ne s’est lancé dans l’aventure concertante qu’en 1968 avec son concerto pour violoncelle. À la fin de ces années 1960, le compositeur est déjà un créateur confirmé avec, à son actif, quatre symphonies, un ...