Lieu : Metz

Le Siège de Léningrad

Le Siège de Léningrad

Orchestre National de Lorraine et Jacques Mercier Dans une Leonore III toute de lustre et d’éclat, l’Orchestre National de Lorraine démontre une nouvelle fois ses progrès et l’on comprend parfaitement que son obtention du label « national » est parfaitement méritée. Après cet intense – mais court – moment musical, l’ONL attaque la « Leningrad » de Chostakovitch, écrite lors de l’entrée de l’armée nazie dans l’URSS. Le premier mouvement, particulièrement angoissant, offre à entendre ...
Une Messe bien accordée

Une Messe bien accordée

Messe en ut La cathédrale de Metz, magnifique à visiter, n’est visiblement pas adaptée à ce genre de concert, la réverbération y étant beaucoup trop importante. Malgré cela l’ONL sonne toujours admirablement bien, comme à chaque fois qu’il est dirigé par Jacques Mercier, mais l’acoustique des lieux fait que seuls les aigus émergent véritablement de la masse sonore. Des cordes graves (violoncelles et contrebasses), on n’entend pas grand-chose d’autre qu’un grondement ...
On en vendrait son âme au diable

On en vendrait son âme au diable

La Damnation de Faust Le programme indique « Concert prestige », ce qui d’emblée, une fois franchies les portes de cette magnifique salle qu’est l’Arsenal, laisse le spectateur en droit de s’attendre à une soirée exceptionnelle. Et ce soir-là, personne ne sera floué ni déçu. Dès les premiers accords de l’introduction, on se laisse happer par l’étrange beauté de cette musique, elle-même magnifiée par l’extraordinaire acoustique de la salle, acoustique parfaite qui laisse ...
Création de Trame V de Martin Matalon

Création de Trame V de Martin Matalon

L’Arsenal, résidence pour compositeurs Toujours plus conscients de la nécessité d’élargir leur répertoire, qui se réduit en amont, la musique baroque leur échappant au profit des formations spécialisées, et en aval, les compositeurs préférant écrire pour des ensembles plus flexibles, les orchestres symphoniques développent les résidences de compositeurs. Ainsi en est-il de Montpellier, Lille, Strasbourg, Rennes et Paris (du moins à l’Orchestre de Paris). A Metz, le projet est plus vaste ...