Lieu : Théâtre Mogador

Aux Étés de la danse, la Carmen de Johan Inger par la Compañia Nacional de Danza

Les Étés de la danse invitent la Compañia Nacional de Danza, dirigée par José Martinez, pour une Carmen signée Johan Inger. Si le programme est de qualité, cette édition est réduite à la portion congrue comparée aux précédents programmes du festival. Née de la rencontre entre la Suède et l’Espagne, la Carmen de Johan Inger a été créée en 2015 pour la Compagnie nationale d’Espagne. Dirigée par l’étoile du Ballet de ...
webimage-D03571E8-99F0-41D8-93217B8422B875BE

Bain de jouvence avec Grease au Théâtre Mogador 

Il existe parfois des maux pour des biens. Ainsi, le Théâtre Mogador, qu'on a connu bien poussiéreux et pas vraiment engageant, renaît de ses cendres, dans tous les sens du terme, puisque très endommagé en 2016 à la suite d'un incendie dans ses sous-sols, il revient un an après complètement rénové, avec Grease, la célèbre comédie musicale. La salle est maintenant magnifique, rutilante. Tapisseries, peintures, dorures, machinerie, tout a été refait ...

Le Théâtre Mogador restera fermé au public en 2016

Quelques jours après le début d'incendie qui a touché les sous-sols du Théâtre Mogador, Paris 9e, les équipes techniques estiment qu'il ne sera pas possible de reprogrammer un spectacle d'ici la fin de l'année. La remise en état des éléments de décor du spectacle Le Fantôme de l'Opéra nécessitera plusieurs mois, selon Stage Entertainment France.

La Première du Fantôme de l’Opéra annulée au Théâtre Mogador

A la suite du début d'incendie qui s'est déclaré dimanche matin dans les sous-sols du Théâtre Mogador, dans le 9ème arrondissement de Paris, la Première du spectacle musical Le Fantôme de l'Opéra, programmée le 13 octobre 2016, est annulée. En effet, le plancher de la scène et des éléments de décor sont en partie endommagés, malgré l'intervention rapide des sapeur-pompiers. Le théâtre est fermé jusqu'à nouvelle information. Les spectateurs ayant ...
C’est le temps de l’oiseau

Roger Muraro, c’est le temps de l’oiseau

Le nom de Roger Muraro est désormais associé à la musique de Messiaen qu’il étudia dès son plus jeune âge avec la spécialiste en titre et épouse du compositeur, Yvonne Loriot. Son intégrale lumineuse des Vingt Regards sur l’Enfant Jésus et du Catalogue d’oiseaux qu’il n’hésite pas à donner en public lors de concerts-marathon inoubliables lui vaudront l’admiration sans borne du vieux maître louant « sa technique éblouissante, ses qualités sonores, ...
Les Passions slaves

Les Passions slaves

Oxana Yablonskaya à Mogador L’Orchestre National d’Ile-de-France a invité Oxana Yablonskaya au théâtre Mogador pour sa quatrième des six représentations des « Passions slaves ». Au programme, deux russes aussi radicalement différents qu’ils sont talentueux. Comment rapprocher, en effet, Rachmaninov de Scriabine ? Tous deux élèves de l’austère Zverev, leurs étoiles illuminèrent pourtant les deux pôles les plus antithétiques du firmament russe contemporain, après des débuts difficiles, faits de revers et d’incompréhensions. Oscillant entre échecs ...
Jouer ou conduire, il faut choisir

Jouer ou conduire, il faut choisir

L’Orchestre de Paris sous la direction d’Heinrich Schiff On ne peut dénier à Heinrich Schiff, violoncelliste autrichien dont la carrière prestigieuse a débuté en 1971 à Vienne et à Londres, une véritable grâce sonore et un goût du jeu qui paraît intact malgré sa déjà longue carrière. Sur son fameux « Mara » (un Stradivarius de 1711) il a semblé survoler les difficultés techniques impressionnantes du concerto pourtant galant de Haydn, comme un ...
Standardisation de l’interprétation

Standardisation de l’interprétation

Natalia Gutman/Orchestre de Paris Osvaldo Golijov se présente comme un successeur d’Astor Piazzolla par sa volonté d’unifier musiques populaire et savante. Last Round, composé en 1992 en hommage au maître du Nuevo Tango qui venait de décéder n’est qu’une pâle copie de l’esthétique du génial bandéoniste argentin… la remarquable exécution de l’Orchestre de Paris, réglée au millimètre près par Miguel Harth-Bedoya, ancien assistant d’Esa-Pekka Saalonen au Los Angeles Philharmonica, ne sauve ...
Lang Lang et l’Orchestre de Paris

Lang Lang et l’Orchestre de Paris, une rentrée fracassante

Renouvelant une année encore son contrat avec le Théâtre Mogador, l’Orchestre de Paris sous la direction de son chef Christoph Eschenbach donnait en ouverture de sa saison 2005-2006 et pour deux soirées consécutives, un programme des plus ambitieux réunissant deux œuvres magistrales du répertoire, le deuxième Concerto pour piano de Rachmaninov et la cinquième Symphonie de Mahler. Jamais le compositeur viennois n’aura été aussi présent à l’affiche parisienne que ces ...
Concerts Golijov/Chostakovitch/Tchaïkovsky des 28 et 29 septembre 2005.

Concerts Golijov/Chostakovitch/Tchaïkovsky des 28 et 29 septembre 2005

Pour inaugurer notre rubrique « travail d’orchestre », nous avons choisi les concerts des 28 et 29 septembre prochains au théâtre Mogador où le chef d’orchestre péruvien, Miguel Harth-Bedoya dirige l’Orchestre de Paris dans un programme dense. Le premier compositeur à l’affiche n’est pas le plus connu. Mais il est familier du chef qui a dirigé son opéra en un acte Ainadamar au Walt Disney Hall. Osvaldo Golijov est un compositeur ...
Merveilleux français…

Merveilleux français…

Avant sa prometteuse tournée japonaise, l’Orchestre de Paris, sous la baguette de Michel Plasson, tant admiré mais trop peu entendu sur les scènes parisiennes, nous a révélé une partie du programme qu’il emmènera dans ses bagages. De riches valises qui ne pourront que réjouir les publics de Tokyo, Osaka, Nagoya et Kuamamoto ! Certains reprocheront à Michel Plasson son "entêtement" à ne cesser de revendiquer la musique française ou encore la volonté ...
nora_gubisch

Nora Gubisch au Théâtre Mogador

Ce nouveau récital du mardi était un régal de musicalité, d’intelligence et de raffinement. Accompagnée par le piano subtil et émouvant de son complice et ami Alain Altinoglu (excellent chef d’orchestre par ailleurs), de sa voix chaude et intense, profonde et troublante, Nora Gubish emporte le public dans un mouvement poétique de toute beauté qui commence par le Chant d’automne et Neue Liebe, premier lied de Mendelssohn sur un ...
Sophie Koch « Le souffle romantique »

Sophie Koch « Le souffle romantique »

Les récitals du mardi C’est une heureuse idée que celle de Georges-Francois Hirsch, directeur général de l’Orchestre de Paris, d’avoir pris cette initiative des récitals du mardi. C’est un bonheur musical absolu, un moment de grâce, une respiration de l’esprit. Celui de ce 15 février a été un pur joyau de musique. Après avoir bouleversé Vienne avec son Octavian du Chevalier à la Rose, enchanté le public français avec Ariane à Naxos ...
Pour trouver la grande lumière ...

Création du concerto pour alto « les rayons du jour » d’Edith Canat de Chizy

Insérée entre les deux symphonies de Beethoven – il faut bien que l’intégrale débutée par l’orchestre de Paris s’accomplisse ! – la création du concerto pour alto « les rayons du jour » d’Edith Canat de Chizy fait l’effet d’un joyau enchâssé dans son écrin : vingt minutes de pur bonheur sonore sur la scène de Mogador qui, pour l’occasion, a offert une acoustique idéale. C’était le deuxième concert de l’Orchestre de Paris pour ...
Tradition et renouveau

Eschenbach et l’Orchestre de Paris, tradition et renouveau

Après l’intégrale de l’Orchestre National sous la baguette de Kurt Masur en 2003, les neuf symphonies de Beethoven sont de nouveau à l’affiche de la saison 2004-2005 de l’Orchestre de Paris qui les interprétera d’après la nouvelle édition urtext de Jonathan Delmar parue aux éditions Bärenreiter. Plusieurs chefs invités se succéderont au pupitre (Marek Janowsky, John Axelrod, Guennadi Rojdestvenski, André Prévin) en alternance avec Christoph Eschenbach. Le retour aux sources ...
La Belle au bois dormant et le Titan

La Belle au bois dormant et le Titan

Orchestre National d’Ile de France Intitulé « Sur les hauteurs de Vienne », ce concert de l’Orchestre National d’Ile de France proposait deux moments forts de la production musicale élaborée à Vienne à quelques décades d’intervalle. Oswald Sallaberger, jeune chef autrichien né en 1966 a mené avec maestria la phalange qui lui a été confiée d’un bout à l’autre de ce concert très applaudi. Formé notamment auprès de Michael Gielen et de Pierre ...
Trois Viennois … s’il vous plaît !

Trois Viennois … s’il vous plaît !

Théâtre Mogador L’Orchestre de Paris et son chef Allemand Christoph Eschenbach proposaient au Théâtre Mogador une programmation à la fois évidente et rare autour des Trois Viennois. Dans leurs œuvres de jeunesse des années 1900, Anton Webern et Arnold Schoenberg atteignent les limites de l’expression romantique avec des fresques orchestrales à la tessiture gigantesque. Trente ans plus tard, à l’apogée de l’atonalité, du dodécaphonisme et du sérialisme, Alban Berg revient dans ...
Paavo Järvi et Charlotte Hellekant au Théâtre Mogador

Paavo Järvi et Charlotte Hellekant au Théâtre Mogador

Sibelius, Berg, Nielsen Magnifique concert à Mogador ce jeudi mettant à l’honneur deux des principaux compositeurs nordiques du XXe siècle : le Finlandais Jean Sibelius et le Danois Carl Nielsen. Hélas on se demande bien pourquoi la salle était loin d’être pleine lorsque que l’on connaît la qualité intrinsèque des œuvres proposées au public. En tout cas, ceux qui étaient présents ont largement applaudi chacune des trois compositions inscrites au programme ainsi ...
Eloge de la Sagesse

Le Fou de Marcel Landowski, éloge de la Sagesse

Marcel Landowski est le fondateur de l’orchestre de Paris et l’initiateur du Théâtre Musical de Paris-le Châtelet. Il allait donc de soi que ces deux institutions s’unissent pour lui rendre hommage. La scène du Châtelet étant monopolisée par le spectacle « Fosse-the Musical » le spectacle a été « décentré » à Mogador. Ce Fou était l’occasion de découvrir un des rares rescapés de la création lyrique française de la seconde moitié du XXe siècle. ...
Trois interprètes et une Ouverture

Trois interprètes et une Ouverture

Beethoven-Chostakovitch-Zemlinsky Dans un programme qui justifiait par lui-même le déplacement le théâtre Mogador donnait, le 12 février dernier, un concert aux allures inégales mais dont la qualité allait toutefois croître tout au long de la soirée. Donnée en préambule, l’ouverture d’Egmont de Beethoven nous laissait en effet sur notre faim et l’on ne pouvait que constater — encore une fois ! — combien il est difficile d’entendre — de nos jours — une ...
Parce que Dusapin !

À Quia, pour piano et orchestre : parce que Dusapin !

Pascal Dusapin est à quarante-neuf ans le compositeur français le plus apprécié de sa génération. Que ce soit par la critique ou le public, ses œuvres sont largement applaudies. Les salles n’hésitent pas à le programmer, et les éditeurs lui font confiance en l’enregistrant régulièrement ; puis en le diffusant par les réseaux les plus porteurs. Si le musicien a atteint cette notoriété en France, il ne le doit pas seulement ...
La quête du sublime

Christoph Eschenbach et Mahler, La quête du sublime

Pour son premier concert de l’année 2004, l’Orchestre de Paris, sous la direction de son chef permanent Christoph Eschenbach, donnait les 7 et 8 Janvier la troisième symphonie en ré mineur de Gustav Mahler, monument du répertoire orchestral que le chef d’orchestre aborde avec une aisance de grand seigneur. Il dirige par cœur sur une durée de près de deux heures en laissant à peine le temps au public de ...

Tornades (dé)concertantes

Klaus Weise / Michel Béroff Programme a priori alléchant, mais qui aura finalement rebuté plus d’un spectateur considérant le peu de remplissage du Théâtre Mogador en première partie et le nombre de départs à l’entracte. Pourtant, on ne peut plus dire que ces œuvres de Serge Prokofiev et Béla Bartók n’appartiennent pas au « grand répertoire », et depuis longtemps. Le Concerto en ré pour cordes d’Igor Stravinsky qui ouvrait le concert ...

Ondes romantiques à Mogador avec Emil Tabakov & Peter Wispelwey

Salle comble, chaleureuse et enthousiaste pour le concert de l’Orchestre national d’Ile-de-France qui présentait deux œuvres majeures du répertoire, le Concerto pour violoncelle de Schumann sous l’archet de Peter Wispelwey et la Quatrième Symphonie de Bruckner. Le Concerto pour violoncelle s’inscrit parmi les dernières partitions écrites par Schumann juste avant de sombrer dans l’état de démence qui ne le quittera plus jusqu’à sa mort. D’une facture très originale, l’œuvre est conçue ...

Berlioz et Shakespeare : Rencontre au Sommet

Bicentenaire oblige, Mogador affrète une « Berlioziade » de première grandeur en offrant deux raretés relatives avec, pour Deus ex machina, le prolifique dramaturge anglais. Ce dernier peut se flatter d’avoir inspiré des compositeurs aux esthétiques aussi antagoniques que Mendelssohn, Britten, Korngold ; en passant par l’incontournable Verdi, Reimann - écouter son Roi Lear. Voire Bœsmans et Le Conte d’hiver. Ce ne sont là que de très épars exemples marqués du ...