Mot-clef : Alexei Ratmansky

La passionnante Bayadère berlinoise d’Alexei Ratmansky

La passionnante Bayadère berlinoise d’Alexei Ratmansky

Le travail de reconstitution accompli mérite l'admiration, et plus encore la vie théâtrale et la cohérence nouvelle que le ballet acquiert ainsi. La nomination de Sasha Waltz et Johannes Öhman à la tête du Ballet national de Berlin avait suscité des craintes. Après le bilan peu glorieux de leur prédécesseur Nacho Duato, allait-elle ouvrir la voie à un abandon plus radical encore du répertoire classique ? La première nouvelle production proposée ...

Le Ballet de l’Opéra en crise : comment faire vivre la danse classique

La crise de la direction du Ballet de l’Opéra national de Paris est un feuilleton dont l'intrigue passionne et dont les personnages fascinent, avec autant de rebondissements et de bas-fonds impénétrables qu'on peut en souhaiter. En attendant la suite et l'éventuel dénouement, peut-être serait-il bon d'élargir la perspective et de poser la question de l'avenir de cette forme artistique si singulière qu'est le ballet classique, au sein du Ballet de ...
4

Au Met, la démesure d’Aida ne prend pas d’âge

La production à grand spectacle d’Aida concoctée par Sonja Frisell il y a bientôt trente ans, ferait presque oublier la trame de cet opéra et les protagonistes sur scène par un déploiement de tableaux visuels plus sublimes les uns que les autres. La direction musicale de Daniele Rustioni est tout aussi rutilante alors que la distribution vocale reste à la hauteur du spectacle sans se noyer dans toute cette démesure. Ce ...
lac-1

Une reconstruction du Lac des Cygnes par le Ballet de la Scala

Le Ballet du Théâtre de la Scala présente cette saison au Palais des Congrès à Paris, une reconstitution du Lac des Cygnes, en coproduction avec l'Opéra de Zurich, dans une révision de la chorégraphie originelle par Alexeï Ratmansky. À partir de la notation Stepanov, et après un travail très minutieux déjà effectué sur Paquita (à Munich) et La Belle au Bois Dormant (dans une coproduction de la Scala et de l'American ...

L’American Ballet Theatre ressuscite la Belle au bois dormant

Deux mois après le New York City Ballet, Paris accueille l’autre compagnie de ballet new-yorkaise, l’American Ballet Theatre, avec une reconstitution de La Belle au bois dormant. Cette fastueuse production signée Alexei Ratmansky se veut au plus près de la version originale chorégraphiée par Marius Petipa en 1890 au Théâtre Mariinsky. Pour faire revivre le Grand Siècle dans sa version originale, Alexei Ratmansky, artiste en résidence à l’American Ballet Theatre depuis ...
balanchine

George Balanchine, maître de la danse néoclassique

Sous la houlette de Benjamin Millepied, l’Opéra de Paris jette les pleins feux sur les chorégraphes américains, et fait la part belle à George Balanchine. Trois de ses pièces, Thèmes et Variations, Duo concertant et Brahms-Schönberg Quartet, sont programmées pour la saison 2015-2016 et quatre autres pour la saison 2016-2017, dont plusieurs entrées au répertoire. L’occasion nous est donnée de revenir sur la carrière du grand maître de la danse ...
dvd-cendrillon-mariinsky

Cendrillon, revisitée par Ratmansky

Chorégraphiée en 2002, la Cendrillon d’Alexei Ratmansky ne parvient pas à se démarquer de la version de Noureev. Décidément, les Russes sont friands de Cendrillon! Après Marius Petipa et Lev Ivanov en 1893 puis Rudolph Noureev en 1986, Alexei Ratmansky est le troisième chorégraphe russe à s’attaquer au conte de Perrault. Si la version de Petipa est aujourd’hui oubliée, celle de Noureev fait référence. Difficile pour Ratmansky de sortir des pas ...
Coffret DVD Bolshoï

Coffret de classiques du Bolchoï : revisite du répertoire

Un coffret, reprenant les DVD de Casse Noisette, la Belle au Bois Dormant, Giselle et Flammes de Paris, permet de voir ou revoir, à petit prix, les grands classiques du Bolchoï. Ces DVD reprennent les captations retransmises au cinéma et en direct lors des saisons précédentes du Bolchoï, et qui avaient alors rencontré un public fidèle et nombreux. Pour Casse-Noisette, c'est la très vaillante Nina Kaptsova, aux yeux malicieux et au ...
Robbins

Robbins et Ratmansky à l’Opéra de Paris : reprise et classique

Qu'il est parfois difficile d'écrire sur un spectacle dont on aimerait ne garder que le souvenir des sensations et des émotions plutôt que d'en réduire la portée par la mise en mots. La soirée formée par la réunion de deux reprises de pièces chorégraphiques, Dances at a Gathering et Psyché avaient, en leur temps pu paraître bavard et longuet pour la première et trop dispersée dans sa recherche d'effets pour la ...
Sacre

Du contemporain au Mariinsky

Comme nos voisins Outre-Manche appellent ceci, un triple bill au Mariinsky qui permet à la troupe d’exploiter des facettes du répertoire contemporain. En premier lieu, Infra, de Wayne McGregor, dont c’est un des ballets les plus éloignés de son habituelle tendance à considérer le corps humain comme sujet d’expérimentations sur la recherche de l’extrême ; non pas qu’il n’y ait pas les hyperextensions, les bizarreries dans les combinaisons physiques, mais ...
Illusions Perdues (Saison 2013-2014)

Les Illusions perdues au Palais Garnier, un goût d’inachevé

De cette soirée, on retiendra surtout les très belles performances des deux danseurs stars du Bolchoï : Evgenia Obraztsova et David Hallberg. Pour le reste, l’adaptation du roman de Balzac sur la scène du Palais Garnier s’est avérée décevante. Et pourtant, le public attendait beaucoup de l’une des dernières créations d’Alexei Ratmansky. Celui-ci nous propose ici un ballet purement narratif qui, loin d’être une transposition fidèle du roman original de Balzac, ...
stockholm gergiev 2

Les 10 ans du festival de la mer baltique

Le festival de la Mer baltique fête ses 10 ans. Lancé par les chefs d’orchestres Valery Gergiev, Esa-Pekka  Salonen et l’intendant Michael Tydén, il met à l’honneur les artistes des rives de la Baltique. Cette édition 2012 se devait de mettre les petits plats dans les grands, mais sans concessions à la facilité et avec une ouverture vers les répertoires contemporains, marque de fabrique de ce festival majeur de la ...
ANNA KARENINA.2012

A Genève, Anna Karénine entre en danse

Quelle leçon ! Rarement il a été donné à votre serviteur d’assister à un spectacle aussi abouti. Une leçon. Une leçon de danse, de musique, de chorégraphie, de dramaturgie, de mise en scène, de décors, de costumes, d’énergie, d’inventivité, de technique, d’humilité. En un mot comme en mille : un leçon d’art. Annoncé du bout des lèvres en début de saison par le Grand Théâtre de Genève, la venue du ballet ...
psycheUne_garnier0911

Deux visions de l’antique à Garnier

La première production de la saison danse de l’Opéra national de Paris confronte deux mythes antiques : Phèdre et Psyché. Le premier a été revisité par Serge Lifar en 1950, sur une musique de Georges Auric et un livret de Jean Cocteau, qui avait également signé décors et costumes. Sans être réellement abandonné, il n’avait pas été remonté depuis la fin des années 1970. C’est pourquoi Claude Bessy, qui faisait ...
baryshnikov

Paris, Mikhaïl Baryshnikov fait l’acteur avec peine

Voix rauque, accent grave, Mikhaïl revient à Paris avec la création mondiale « In Paris », adapté d’une nouvelle d’Ivan Bunin, premier écrivain russe à avoir obtenu le Prix Nobel de littérature. Acteur, plus que danseur, il incarne un général russe blanc, exilé à Paris dans les années 30, qui s’éprend d’une jeune compatriote, plus jeune que lui, serveuse dans un restaurant. Hormis la scène d’ouverture, long monologue de présentation en français, ...
Sans audace

Les Illusions perdues, sans audace

Le Bolshoï maintient une politique active de créations de ballets qui, depuis la dernière décennie, apporte une vitalité surprenante dans une troupe qui a désormais un rang incontestablement élevé parmi la pléiade de compagnies nationales. Les Illusions Perdues, à l’origine un ballet soviétique du début des années 1930, dans lequel Galina Oulanova s’était notamment illustré, sert de canevas à Alexei Ratmansky afin d’exploiter la veine narrative d’un ballet de facture ...
Tout feu, tout flammes

Ivan Vasiliev et Natalia Osipova au Bolchoï, l’extase ou l’effroi?

A l’occasion de la (re)création des Flammes de Paris, sort un DVD issu d’une série de représentations où les stars montantes du Bolchoï officiaient. A l’origine ballet issu de la période soviétique chorégraphié par Vasily Vainonen, Alexei Ratmansky reprend quelques morceaux issus de la partie originale, mais a également composé de toutes pièces une partie de la scénographie et des pas. Cet ancien danseur de la compagnie crée au fur et ...
Ou l’art de jouer sur les allégories

Le Petit Cheval Bossu ou l’art de jouer sur les allégories

Le Petit Cheval Bossuest un ballet tiré d’un conte populaire russe en vers. Le chorégraphe Alexei Ratmansky nous offre du neuf et de l’original. Il est actuellement considéré comme le seul chorégraphe russe à s’exprimer dans le langage de la danse classique contemporaine et semble fortement inspiré par le style pluriforme de Diaghilev. L’ensemble est imprégné d’un ton, d’un humour et d’un folklore spécifiques à la culture populaire russe. A ...
Vers un nouveau genre ?

Le Petit Cheval Bossu, vers un nouveau genre ?

Que le télescopage et la diversité des troupes classiques en Russie créent nombre d’occasions cocasses ! En une semaine ont lieu pas moins de trois (re)créations (Coppélia, le Petit Cheval Bossu, le Corsaire) dans trois théâtres différents (Bolchoï, Mariinsky, Mikhaïlovsky) avec des chorégraphes (Ratmansky, Vikharev, Ruzimatov), officiant dans l’un ou l’autre, et reprenant des ballets dans les théâtres qui n’avaient pas cette œuvre dans la même forme à leur répertoire. Le Petit ...
La Résurrection du  Boulon !

La résurrection du Boulon de Chostakovitch !

Voilà un évènement qui ravira à n’en pas douter les amoureux de Chostakovitch : plus de 70 ans après son interdiction par la censure soviétique, le ballet Bolt jouit enfin d’un tout premier enregistrement mondial. Composée en 1931 par un tout jeune Chostakovitch de 25 ans, l’œuvre avait été retirée avant même sa première représentation publique. Curieusement, ce n’est pas tant le sujet du ballet qui déplut aux autorités, mais les ...