Mot-clef : Catherine Hunold

Au Capitole, deux nouvelles perles straussiennes dans Ariane à Naxos

Au Capitole, deux nouvelles perles straussiennes dans Ariane à Naxos

L’un des spectacles les plus attendus de cette saison lyrique se joue actuellement au Théâtre du Capitole de Toulouse. Pour cet Ariane à Naxos, ce n’est pas moins de trois prises de rôles qui y étaient initialement programmées. Jessica Pratt souffrante, c’est finalement Elizabeth Sutphen qui assure le rôle de Zerbinetta. Peu importe. Catherine Hunold en Ariane, et Anaïk Morel en Compositeur, deviennent, grâce à la créativité de Michel Fau et ...
Faust-47810a

Michael Spyres et Catherine Hunold illuminent La Damnation de Faust à Nantes

Pour conduire au succès cette version de concert de la Damnation de Faust, Angers Nantes Opéra s'est assuré deux atouts de premier ordre avec la présence de celui qui est incontestablement le Faust du moment, Michael Spyres, et la prise de rôle majeure de Catherine Hunold en Marguerite. Que rêver d'autre dans le rôle titre que ce que nous propose Michael Spyres ? Le ténor américain possède une intelligence du répertoire romantique ...
Lohengrin à Saint-Étienne : duels aux sommets

Lohengrin à Saint-Étienne : duels aux sommets

Les wagnériens (et les autres) auront eu tort de laisser à l'abandon quelques fauteuils de l'Opéra de Saint-Étienne pour l'ultime représentation d'un puissant Lohengrin coproduit avec Marseille (séances de rattrapage l'an prochain) et dévolu, à l'exception de l'autrichien Nikolaï Schukoff à une équipe 100 % française : Cécile Perrin, Catherine Hunold, Daniel Kawka… Mise en scène sobrement intense de Louis Désiré. Orchestre et chœur maison. Grosse impression. Oublions le très fugace frisson d'inquiétude ...
Dukas

Paul Dukas, musiques pour le prix de Rome

Les pièces de jeunesse composées par Dukas pour l’obtention du prix de Rome révèlent déjà les qualités de grand orchestrateur qui devaient par la suite marquer les grands chefs-d’œuvre du grand compositeur français. L’interprétation exemplaire d’Hervé Niquet et de ses forces confère à ces compositions toute la légitimité qui leur revient. Après des albums successivement consacrés à Debussy, Saint-Saëns, Gustave Charpentier et Max d’Ollone, le présent volume est le cinquième de ...
20150716_21h_-13

Festival Messiaen : une 18e édition à haute tension

Ce 19 juillet, Gaëtan Puaud et toute l'équipe du festival ont bouclé une 18e édition à haute tension, qui, sans les aléas climatiques, aurait pu culminer à 2 400 mètres d'altitude ! La montée sportive du col du Galibier, passage obligé cette année pour accéder par le nord au village de La Grave, en raison de la fermeture du tunnel de Chambon, n'avait en rien découragé les aficionados du Festival Messiaen ...
71nsnWFCPgL__SL1500_

Les Barbares de Saint-Saëns : passionnante résurrection

Echo de deux concerts stéphanois donnés en février, cet enregistrement des très oubliés Barbares de Camille Saint-Saëns nous permet de découvrir un ouvrage à l'inspiration généreuse et riche en beautés musicales. Destinés à l'origine au Théâtre antique d'Orange, ces Barbares ont finalement été baptisés sur la scène de l'Opéra Garnier le 23 octobre 1901. Malgré un accueil critique assez favorable, cette tragédie lyrique tomba rapidement dans l'oubli. Nous devons la joie ...
BERENICE Opéra de Tours avril 2014 © François Berthon  6018

Enthousiasmante Bérénice à Tours

Grand promoteur du répertoire français, Jean-Yves Ossonce nous présente la rare Bérénice de Magnard qui, depuis sa création à l’Opéra Comique en 1911, n’avait encore connu qu’une seule reprise scénique à Marseille en 2001. Cette « tragédie en musique » ne manque pourtant pas d’attraits, dès l’ouverture qui constitue une très belle pièce de concert. La partition de Magnard, subtile et raffinée, témoigne d’une grande habileté instrumentale et harmonique ainsi ...
67ed44_16e250b6afa24e3b9b6ce99b5a36e561~mv2_d_2069_3103_s_2

Bérénice, opéra en 3 actes d’Albéric Magnard : entretien avec Catherine Hunold

Du 4 au 8 avril 2014, Catherine Hunold incarnera la princesse de Judée dans Bérénice d'Albéric Magnard à l'Opéra de Tours. Elle nous confie aujourd'hui ses impressions sur l'ouvrage et son exigeant rôle titre. ResMusica : Catherine Hunold, vous nous confiiez, il y a quelques mois, avoir trouvé dans le rôle de Bérénice "un véritable challenge vocal, un rôle écrasant non seulement par l’amplitude de sa tessiture mais aussi par sa ...
barbares3

Les Barbares de Saint-Saëns redécouverts à l’Opéra de Saint-Etienne

L’exhumation d’œuvres oubliées est un exercice dangereux, car on peut tout autant découvrir d’abominables nanars que d’inimaginables coups de cœur. Fort heureusement, ces Barbares font partie de la seconde catégorie. Conçu à l’origine pour leThéâtre antique d’Orange (d’où le lieu de l’action, même si en 105 av.J-C, date à laquelle elle se situe, il est encore loin d’être érigé) mais finalement créé à l’Opéra de Paris en 1901, cet opéra ...
atherine-hunold-1000x1000

Catherine Hunold, soprano pour une grande carrière

Quelques mois après une Brunnhilde très remarquée à l’Opéra de Rennes et alors qu’elle entamait les répétitions de Dialogues des Carmélites pour Angers Nantes Opéra , Catherine Hunold est revenu pour ResMusica sur quelques jalons importants de sa jeune carrière et évoque ses projets à venir. « J’ai toujours eu une profonde attirance pour Berlioz. » ResMusica : Votre début de carrière, depuis la Nonne sanglante à l’Opéra de Montpellier, a été principalement ...
Carmelites-29445 (2)

Nantes : Dialogues des carmélites tout en subtilité

C'est à un véritable questionnement sur la foi que nous invite Mireille Delunsch, signataire de cette coproduction avec l'Opéra national de Bordeaux. L'artiste connaît parfaitement cet ouvrage pour avoir interprété Blanche de la Force il y a vingt ans, et plus récemment Madame Lidoine. Ceci lui permet de caractériser avec soin chacun des protagonistes et de réaliser un spectacle d'une réelle intelligence et d'une grande sensibilité, au succès duquel contribuent ...
Le Mage

Le Mage de Massenet, enfin, par Le Palazzetto Bru Zane

Ce fut l’événement-clé de l‘année Massenet 2012 : la récréation du Mage au festival de Saint-Étienne, opéra dont la dernière représentation remontait à 1896 ! Quelques rares chanteurs avait inclut des extraits dans des récitals (dont Rolando Villazon), mais aucune intégrale permettait jusqu’ici de se faire une idée de l’œuvre. La faute est désormais réparée : les deux concerts ont été enregistrés et un livre-disque vient de paraître dans la collection « opéra français » ...
catherine hunold

Rennes : Catherine Hunold, la nouvelle Brünnhilde

Afin de favoriser la diffusion de son œuvre, Richard Wagner avait autorisé la réalisation de versions pour orchestres réduits de ses ouvrages. C’est le cas de cette Coburger Fassung de la Walkyrie proposée en concert par l’Opéra de Rennes en collaboration avec le Théâtre de Cobourg, qui fait appel à une soixantaine d’instrumentistes. Les cordes ne sont pas impactées par cette réduction d’effectif qui affecte en revanches les cuivres et ...
Le Mage - Kate Aldrich et JF lapointe- Cyrille Cauvet

Le Mage fait des miracles au festival de Saint-Étienne

Il était jusqu’ici très difficile de se faire une idée de la qualité de l’opéra de Jules Massenet, Le Mage. Créé en 1891, il connut une trentaine de représentations et ne fut repris qu’une seule fois, à La Haye, en 1896. Pour les âmes chagrines, cela était dû à sa froideur et son manque de relief, pour les optimistes, à une cabale montée par Ernest Reyer, furieux de voir reporter ...
Strauss, Elektra0312_vign

Janice Baird, Elektra ahurissante à Montpellier

Rares sont les maisons d'opéra qui osent affronter Elektra, tant l'ouvrage exige de ses chanteurs et tant, dans son livret, Hugo von Hofmannsthal en prescrit vétilleusement les didascalies. Sous ce dernier aspect, Jean-Yves Courrègelongue, scrupuleux, ne les a enfreintes qu'à deux moments. L'un, bref, au tomber du rideau : offerte au regard du spectateur, la baignoire, dans laquelle Agamemnon fut assassiné, souligne que la vengeance est désormais accomplie. L'autre structure ...
metz_franceszcadarimini

Metz : Françoise de Rimini, dernier opéra d’Ambroise Thomas

La troisième biennale consacrée à Ambroise Thomas aura donné au public messin l’occasion de découvrir Françoise de Rimini, ouvrage qui était resté absent des scènes lyriques depuis sa création malheureuse à l’Opéra de Paris en avril 1882. Personne ne tentera sans doute de soutenir que cet ouvrage est un chef d’œuvre injustement tombé dans l’oubli, même si la partition ne manque pas de nombreuses pages d’une indéniable beauté. Comme de ...
À se damner !

Les sept pêchés capitaux de Kurt Weill… à se damner !

La collaboration entre Kurt Weill et Bertolt Brecht a été brève, mais intense. En l’espace de six ans, ils nous ont laissé des œuvres fortes, polémiques, marquées par les débats esthétiques et politiques contemporains, et témoins des derniers soubresauts de l’éphémère république de Weimar. Mahagonny Songspiel est une œuvre étrange : on y trouve certains des numéros du futur Grandeur et Décadence de la Ville de Mahagonny, dont le fameux tube «Moon ...
Pour la 9e de Beethoven : inhumain !

Pour la 9e de Beethoven : inhumain !

Orchestre Lyrique de Région Avignon Provence Inhumain, oui, le sauna imposé pour les artistes (dans le public, c’est un ballet d’éventails, ad hoc ou improvisés). Devoir jouer ou chanter, par 30° dehors, avec 220 personnes sur scène et 1. 000 dans la salle, à raison de x watts dégagés par chaque corps humain, sous les sunlights et projecteurs divers, et sans clim..., c’est vraiment inhumain. Mais le faire à la perfection, ...
Bacchanale concertante

Festival de Radio France et Montpellier 2007, bacchanale concertante

La soirée de clôture du Festival de Radio France et Montpellier se veut, par définition, festive et débridée, sans oublier le lâcher de confettis dans la grande salle du Corum. Programmée en deux temps, 18h et 20h30, elle permet au public de se retrouver, à mi-parcours, autour d’un verre et quelques amuse gueule avant l’ultime soirée musicale. Fidèle à sa politique de programmation, René Kœring avait concocté quelques raretés telle cette ...