Mot-clef : Charles Gounod

Un Médecin malgré lui de bonne tenue à Genève

Match Molière contre Gounod : 1-0. Avec Le Médecin malgré lui, curiosité lyrique de Charles Gounod basée sur la célèbre comédie de Molière, le Grand Théâtre de Genève propose un spectacle de bonne tenue grâce à une mise en scène fine et enlevée de Laurent Pelly. En 1857, Charles Gounod mettait la dernière main à son Faust. Il y travaillait depuis de nombreuses années, et sa première au Théâtre-Lyrique était prévue ...
pirgu saimir

Un récital bien décevant de Saimir Pirgu

Ce disque banal et passe-partout déçoit d'autant plus qu'on attendait beaucoup de Saimir Pirgu. On avait beaucoup aimé l'entretien que nous avait accordé le beau Saimir Pirgu en 2013, on avait découvert à cette occasion une personnalité charmeuse, attachante, intelligente, et passionnée par la musique. On avait également apprécié les fois où on l'avait entendu sur scène et on garde par exemple un excellent souvenir de son Rinuccio dans Il trittico à l'Opéra Bastille. ...
hector-berlioz

Faust ou la damnation de Berlioz

L’histoire de Faust est une très vieille histoire : le personnage historique de ce nom a vécu au début du XVIe siècle, comme d’assez nombreuses sources l’attestent ; sa légende trouve une première forme écrite sous la forme d’un livret de colportage imprimé en 1587 et largement diffusé dans les décennies qui suivent. Il faudra encore un bon moment avant que ce sujet scabreux (alchimie !) et fort peu conforme au ...
Roméo et Juliette 4 - Metz © Arnaud Hussenot - Metz Métropole

Metz, Roméo et Juliette s’invitent chez Tim Burton

Une distribution moyenne et une mise en scène inspirée du cinéma sont-elles suffisantes pour renouveler notre approche du chef d’œuvre de Gounod ? Jacques Mercier et l’Orchestre national de Lorraine, en tout cas, illuminent une partition aux mille beautés. Située dans un décor marqué par la quasi omniprésence d’un grand escalier en colimaçon traversant le plafond, symbole de la liberté à laquelle aspire une Juliette opprimée par le poids des injonctions ...
faust turin

À Turin, admirable Faust visionnaire de Stefano Poda

Une interminable ovation salue un Faust sublimé par une lecture théâtrale chargée de symboles dévoilés dans un écrin scénique somptueux et par la formidable densité musicale d’un Gianandrea Noseda, artiste d’exception. Depuis bientôt quarante ans que votre serviteur assiste à des spectacles d’opéra, jamais son souvenir ne lui a fait connaître telle ovation à l’endroit d’un metteur en scène. Certains spectacles sont applaudis pour leur pertinence ou pour leur beauté esthétique. ...
Gounod Viardot

Lettres de Gounod à Pauline Viardot

Témoins touchants de la vie quotidienne au cours de la deuxième moitié du dix-neuvième siècle, les échanges entre Gounod et Viardot rendent également compte, avec la gestation de Sapho, d’une collaboration artistique unique en son genre. Le présent volume est constitué de la totalité de la correspondance entretenue par Charles Gounod et Pauline Viardot sur la période allant de 1849 à 1893. Divisé en huit parties chronologiques, dictées surtout par ...
faust paris bastille

Un Faust en demi-teintes à Paris

Ce Faust à la Bastille est sauvé de la banalité par le chef d'orchestre Michel Plasson, brillant à la baguette.  Il ne s'agit pas de réduire ce Faust à l'idée banale qu'on ait voulu faire du neuf avec du vieux. On retrouve l'immense bibliothèque imaginée par Johan Engels en 2011 pour la production de Jean-Louis Martinoty. Cette production est expurgée de la débauche d'attirails assez inutile qui peuplait ce décor dans ...
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La Colombe et Le Pauvre Matelot, contrastes à l’Athénée

Pour le dernier spectacle de la saison 2013-2014, le théâtre de l’Athénée invite les chanteurs de l’Opéra studio de l’Opéra national du Rhin pour deux petits œuvres : La Colombe de Gounod et Le Pauvre matelot de Milhaud. Deux pièces totalement opposées, mais chacune est un « condensé d’humanité » selon le metteur en scène, Stéphane Vérité. Le plus impressionnant dans La Colombe, ce sont ces images numériques qui se projettent sur la toile ...
Faust_Presse_12_A.Kremper

Le Mephisto d’Erwin Schrott conduit le bal à Baden-Baden

Malgré la défection d’Anna Netrebko, qui a renoncé à ajouter à son répertoire le rôle de Marguerite qu’elle devait aborder également à Londres et Vienne, le Festival de Pentecôte de Baden-Baden a maintenu sa production du Faust de Gounod. Après une valse-hésitation assez cocasse, qui a vu la participation d’Angela Gheorghiu annoncée puis annulée, c’est Sonya Yoncheva qui, comme à Londres et Vienne, a finalement interprété Marguerite. Les rares spectateurs qui ...
Juan Diego Florez L'amour Decca

Flórez à la croisée des chemins

Le dernier récital de Juan Diego Flórez datant de 2010, la parution de ce CD permettra à certains de faire l’état des lieux sur l’évolution vocale et artistique d’un des chanteurs les plus doués de notre époque. Depuis cette date, plusieurs prises de rôle importantes ont en effet marqué l’univers de ce rossinien accompli – Guillaume Tell à Pesaro en 2013, mais aussi Nadir des Pêcheurs de perles à Las ...
eri nakamura

La Messe solennelle de Gounod de retour à Saint-Eustache

La Messe solennelle dédiée à sainte Cécile a été donnée jeudi dernier à l'endroit de sa première exécution en 1855, l'Église Saint-Eustache, avec les paroles originales de la prière finale (« Salvum fac Imperatorem nostrum Napoleonem », au lieu de « Rem publicam » qui lui a été substitué ensuite). Solennelle, elle l'est en effet. On y retrouve même la pompe du Second Empire. Mais il y a aussi quelque chose de plus personnel, qui ...
ac gillet-tours

Anne-Catherine Gillet, magnifique Juliette à Tours

L’un des principaux attraits de cette nouvelle production tourangelle de Roméo et Juliette était la prise de rôle en Juliette d’Anne-Catherine Gillet. Depuis ses premiers pas dans la troupe de l’Opéra Royal de Wallonie à la fin des années 90, la soprano belge a en effet construit sa carrière avec une grande sagesse et un succès certain. Après une entrée en scène légèrement tendue, elle nous impressionne au fil des ...
Vladimir Fedoseiev - Crédit photographique fedoseyev.com

Création française de la cantate Faust de Schnittke

Les moqueurs qui persiflent que la France musicale se complait dans une cérébralité isolée des grands courants internationaux en seront pour leurs frais, car les signes d’ouverture sont patents : il ne se sera écoulé que 29 années et 3 mois entre la création mondiale de la cantate Faust d’Alfred Schnittke en juin 1983 à Vienne, une des oeuvres les plus représentatives de son auteur, et sa création française, intervenue Salle ...
Faust 1

Faust à Metz, le Maître et Marguerite

Coproduite avec les Opéras d’Avignon, de Saint-Étienne et de Nice, donnée à Toulon en décembre 2011, cette mise en scène de Paul-Emile Fourny a fini par faire son entrée à l’Opéra-Théâtre de Metz. Si l’on goûte au premier chef l’opportunité d’entendre enfin le chef d’œuvre de Gounod donné sans la moindre coupure (scène de la chambre dans son intégralité, ballet du dernier acte), on apprécie également l’intelligence, l’habileté et la ...
faust5_montréal

Faust à Montréal, de père en fils

La nouvelle production de l’Opéra de Montréal du chef-d’œuvre de Gounod a voulu ouvrir un créneau, privilégiant la dimension gémellaire du héros goethéen. Le tour de force étant de convaincre que cette gémellité – Faust âgé et Faust dans la force de l’âge – est une seule et unique personne. Nous avions déjà été confronté à cette thématique du double, Faust et Méphisto formant un couple avec toutes les nuances ...
Botticelli-Lamentation2

Le Requiem revisité par des Scandinaves

1. Présentation générale du requiem catholique La douleur insupportable engendrée par la disparition d’un être cher a poussé presque chaque humain terrassé par la peine à manifester et parfois concrétiser ses sentiments dans telle ou telle réalisation à ambition artistique ou littéraire sensée survivre à cette disparition irréversible. Le Requiem ou Messe de Requiem vient du latin requies, le repos. Il accepte encore d’autres synonymes latins comme Missa pro defunctis ou encore ...
claudedebussy_2

Debussy et les nordiques : le Danemark

Le second volet de l’étude de l’influence de Debussy sur les compositeurs nordiques nous emmène au Danemark aux confluences de créateurs comme Carl Nielsen, mais bien d’autres aussi !   La première exécution d’une musique de Claude Debussy au Danemark et bien sûr avant tout à Copenhague où la vie artistique du pays se trouvait concentrée, semble remonter au 27 octobre 1903. Quatre instrumentistes autochtones notables présentèrent le Quatuor à cordes en ...
June Anderson_cop_DR

Héroïnes belcantistes avec June Anderson

Ses dernières prises de rôle (Eugène Onéguine, Capriccio, Daphné, The Bassarids de Henze, Les Dialogues de carmélites, Salomé, bientôt Manon et Le Chevalier à la rose) n’ont pas empêché June Anderson de rester fidèle au répertoire qui l’a révélée au monde lyrique il y a plus d’une trentaine d’années, le bel canto italien. Dans ce domaine, sa maîtrise vocale, son intelligence stylistique et sa palette expressive restent sans égale, et ...
hortus_gounod

Gounod ou l’Italie par David Lefort et Simon Zaoui

Les interprètes voient en Biondina le « premier vrai cycle de mélodies écrites par un compositeur français », ce qui est un peu curieux puisqu'il s'agit de poèmes italiens mis en musique par Gounod lors de son séjour à Londres, vers 1873. En tout cas, le cycle est effectivement conçu comme un « roman musical en 12 chapitres », qui décrit les étapes de la romance entre un poète bohème et une blonde cousette, ...
Joseph Calleja, Ludovic Tézier ©  DR

Ludovic Tézier et Joseph Calleja, comme un avant-goût de Paradis…

On annonçait Ludovic Tézier souffrant avant le lever de rideau. Mis à part sa visible appréhension lors de ses entrées sur scène, il n’en est rien paru. Mieux, le baryton entame la soirée à froid sur un « Eri tu » de la Forza del destino miraculeux de phrasé, de couleurs, de mordant, qui met d’emblée le public à ses genoux. Le ton est donné, Joseph Calleja n’a plus qu’à paraître et à ...
jesus_lopezcobos_odp1011_une

Concert de premières à la salle Pleyel

Curieusement, c’est en week-end que se déroulait cette série de l’Orchestre de Paris qui présentait un programme sortant quelque peu des sentiers battus et additionnait les premières. C’était en effet la première fois que le chef Jesús López-Cobos et le soliste, le pianiste Menahem Pressler (à près de quatre-vingt-huit ans !) se produisaient avec la formation parisienne, et deux des trois œuvres faisaient leur entrée au répertoire de l’Orchestre. Le ...
faust1_onp_11

A l’Opéra Bastille : un Faust en devenir ?

Paris aime Faust, et Paris aime Roberto Alagna. Pour Nicolas Joël, c’était donc à la fois créer l’événement et s’exposer à de dangereuses comparaisons avec la production chérie de Jorge Lavelli - qui, reconnaissons le, commençait fortement à sentir le kitsch des seventies - que d’en proposer une nouvelle mise en scène, ce dont joue admirablement l’excellent programme de salle. Effectivement, les places se sont très vite arrachées, et probablement vendues ...
FRANCE-MUSIC-ORGAN-GUILLOU

Festival d’Auvers-sur-Oise : la résurrection du Pater Seraphicus

Du vivant de Gounod, sa musique sacrée était considérée comme le sommet de son œuvre. Aujourd’hui, en dehors de l'inévitable Ave Maria, cette vaste production a disparu du répertoire, et il faut bien une occasion romanesque pour qu'on en retrouve au programme : on avait perdu toute trace de ce petit oratorio créé en mars 1891 par la Société des concerts du Conservatoire, jusqu'au jour où le directeur du Festival ...
Beecham et la musique française

Beecham et la musique française

La musique française était l’une des grandes passions du chef d’orchestre Sir Thomas Beecham. Son rôle dans la diffusion de la musique hexagonale fut tel qu’il reçut, en 1936, la Légion d’honneur des mains du président de la République française Albert Lebrun. Au centre de ce coffret, on retrouve la légendaire gravure de la Symphonie fantastique de 1959 avec le vénérable Orchestre national de la Radiodiffusion française. Cette lecture est doublement ...
La révélation d’un Roméo

Teodor Ilincăi, révélation d’un Roméo

Qu’on nous permette d’en faire le pari, dans deux ou trois saisons, ce sont les salles du monde entier qui ne jureront que par lui. A 27 ans seulement, Teodor Ilincăi a offert, avec la force de l’évidence, au public lausannois le plus beau Roméo entendu depuis Roberto Alagna. Tout prédestinait le jeune roumain à incarner le romantique Montaigu : une voix indubitablement belle, puissante derrière son apparente légèreté, un style ...
La Mireille de Garnier en DVD

La Mireille de Garnier en DVD

On trouvera sur ce DVD le reflet de la mise en scène de Nicolas Joël donnée pour l’ouverture de la saison 2009-2010 de l’Opéra de Paris. L’ouvrage de Gounod, autrefois un des piliers de l’Opéra-comique, faisait ainsi, plutôt tardivement, sa grande rentrée au Palais Garnier… Il ne fait aucun doute que cette mise en scène de grand-papa aurait satisfait les abonnés de la salle Favart dans les années 1950 et 60, ...
Roberto Alagna, Faust ce qu’il faut

Roberto Alagna, Faust ce qu’il faut

Tube absolu de l’opéra français, Faust de Gounod est étonnement peu représenté en DVD ! Si l’on évacue quelques réalisations filmées en noir et blanc, le mélomane ne peut trouver, dans les bacs, qu’une honorable soirée viennoise (DGG). Filmée, en 2004, cette production avait explosé le box-office avec des centaines de demandes de places non satisfaites. Sur le papier, il semblait difficile de réunir distribution plus prestigieuse avec, au sommet de l’affiche, ...
Chorégies 2010 : Mireille sous le mistral

Chorégies 2010 : Mireille sous le mistral

2010, annus horribilis ? Chacune des quatre programmations des Chorégies a été touchée. Pour Tosca, le chef Mikko Franck, souffrant, avait dû se faire remplacer au pied levé - mais excellemment - pour la Générale le 12 juillet par Emmanuel Joël. Dans le récital du 17 le mistral avait considérablement gêné le déroulement, sans pour autant l’annuler. Pour Mireille, la pré-générale et la générale avaient été annulées à cause d’un orage (dimanche 1er août) puis ...
Faust, traditionnel mais envoûtant

Faust californien, traditionnel mais envoûtant

En deux mois de temps, l’Opéra de San Francisco boucle sa saison avec trois grandes productions : Puccini, Wagner et Gounod. Un rythme d’autant plus médusant que l’opulence des décors, costumes et des moyens en général ne semble pas en souffrir. Bien au contraire ! Pour une œuvre aussi ancrée dans son époque, le Faust de Gounod a toujours son mot à dire, surtout quand il est dirigé dans les règles de l’art ...
Classique et exotique

Classique et exotique Roméo et Juliette à Manaus

Au sortir de la forêt amazonienne, après avoir navigué sur les fleuves Amazone et Rio Negro, apparaît la ville de Manaus et son opéra Teatro Amazonas jadis – au temps de l’exploitation du caoutchouc – célèbre en Amérique du Sud. Sa splendeur devenue un souvenir mélancolique a fait cependant place à une activité fort honorable. Le beau bâtiment de taille modeste (500 places) mais richement décoré, de style italien Renaissance, ...