Mot-clef : Mathias Vidal

couronnementastrée12

Le couronnement d’Astrée

Trois heures de bonheur non stop, c’est ce que nous offre la troupe qui ressuscite ce magnifique opéra de Claudio Monteverdi ; en effet cette œuvre soutenue par un livret de grande valeur ne cesse de nous fournir des sujets d’étonnement, de réflexion, et nous remet aussi à notre place, car l’homme doit s’accommoder de ses éternelles contradictions. En fait, cet ouvrage, par la puissance évocatrice de sa musique, peut ...
Guy van Waas © DR

La Vénitienne de Dauvergne, une recréation en version de concert

Désormais, l'annuel festival Automne musical n'est plus de la seule responsabilité du Centre de musique baroque de Versailles : il est désormais inclus dans la saison que produit Château de Versailles Spectacles, lui-même département de l'Établissement public du musée et du domaine national de Versailles. Comme usuellement, l'un des piliers de cet Automne musical est Les grandes journées dont; cette année, Antoine Dauvergne (1713-1797) est le héros. Ce compositeur accomplit une ...
@ Alain Huc de Vaubert- F. Passerini

Triomphe du classicisme viennois

Dans le cadre du riche festival Toulouse d’été, La cathédrale Saint-Étienne recevait l’Orchestre de Chambre de Toulouse et le chœur de chambre Les Éléments pour un concert consacré aux maîtres du classicisme viennois que furent Joseph Haydn et Mozart, deux créateurs de génie, qui étaient d’ailleurs de proches amis. Au programme, la 40e symphonie du cadet et la Missa in angustiis  ou Nelsonmesse  en ré mineur de l’aîné. C’est à dessein que le ...
semiramis2_montpellier

La Sémiramis de Catel à Montpellier

Programmée en coproduction avec le Palazzetto Bru Zane de Venise (Centre de musique romantique française), cette re-création du Sémiramis de Charles-Simon Catel proposée en version de concert sur la scène du Corum de Montpellier a d'abord le mérite d'éclairer un pan de l'histoire de l'opéra français demeuré étrangement obscur. Elève de François-Joseph Gossec, Catel, qui bénéficie en son temps d'une certaine renommée (professeur au Conservatoire de Paris puis membre de ...
Réussite musicale et événement technologique

Réussite musicale et événement technologique à Rennes

L’Opéra de Rennes a créé l’événement ce vendredi avec la diffusion de la représentation de L’Enlèvement au Sérail en direct sur la place de l’Hôtel de ville ainsi que dans plusieurs autres villes bretonnes. L’événement était également retransmis en direct ou différé (radio et télévision). Parallèlement, dans les salons de la mairie, le public était invité à découvrir d’autres défis technologiques : application interactive sur tablettes tactiles, diffusion en direct ...
Monteverdi & Maderna, parcours historique d’un chef d’œuvre

Monteverdi & Maderna, parcours historique de l’Orfeo

Après Vincent d’Indy (1904), Gian Francesco Malipiero (1930), Ottorino Respighi (1935) et Paul Hindemith (1954), avant Luciano Berio (1984), Bruno Maderna avait délivré en 1967 sa propre orchestration de L’Orfeo de Claudio Monteverdi. Version curieuse, qui aujourd’hui nous paraît saugrenue, avec son immense orchestre symphonique (avec jeu de cloches, vibraphone, clarinette basse, …) et sa cetra (la lyre d’Apollon) formée par un ensemble de harpes, guitares, mandoline, clavecin et célesta. ...
Exhumation ramiste

Naïs, exhumation ramiste par Hugo Reyne

Dans le cadre de son cycle «Le Pacifisme», La Cité de la Musique programmait la Simphonie du Marais dans une rareté lyrique de Rameau, Naïs. L’opéra était présenté en version de concert à l’occasion de la publication chez Bärenreiter de la nouvelle édition critique réalisée par la société Jean-Philippe Rameau (Sylvie Bouissou, Pascal Denécheau). Sous-titré «Opéra pour la Paix», il s’agit d’une commande destinée à célébrer en 1749 la ratification du ...
Sage offenbacchiade orphique

Sage offenbacchiade orphique

Orphée aux Enfers Le public dijonnais s’était déplacé massivement pour venir écouter Orphée aux enfers d’Offenbach à l’auditorium. Toutes les représentations sont en effet annoncées «à guichet fermé». Si la mise en scène d’Yves Beaunesne, très classique, offre quelques trouvailles, le plateau reste quelque peu inégal pour une prestation globalement séduisante et agréable. Les décors de Damien Caille-Perret sont assez convenus : une cuisine aménagée au premier acte, les dieux autours d’une table ...
L’enchanteur machiste

Offenbach porté par l’orchestre

Orphée aux Enfers Jacques Offenbach sauvé par l’orchestre. Qui l’eut cru ? Le «Mozart des Champs-Elysées» n’a jamais eu de chance sur le Cours Mirabeau : déjà en 1999 la production de La Belle Hélène avait laissé un souvenir mitigé. Dix ans plus tard l’Orphée aux Enfers de ce soir souffrait d’une distribution très inégale et d’une mise en scène terne. Heureusement il reste l’orchestre. Alain Altinoglu livre une lecture dynamique et presque électrisante de ...
La revanche du théâtre sur l’opéra

La Périchole à Lille, la revanche du théâtre sur l’opéra

Après des Noces de Figaro exceptionnelles, l’Opéra de Lille remet le couvert avec une comédie qui fait la part belle au théâtre : la Périchole. Souvent donné pour sa conjugaison singulière du burlesque et du tragique, le sujet socio-politico-romanesque n’en demeure pas moins un prétexte. En effet, les projecteurs ne semblent tournés ni vers la musique, ni vers l’intrigue, mais vers les acteurs. Dans un Pérou onirique, où le drame commence aussi ...
Tremplin... glissant !

Tremplin ADAMI jeunes chanteurs… glissant !

Autant le Tremplin 2007 nous avait semblé un chemin tout droit tracé vers les sommets, autant celui de 2008 nous a paru être une planche savonneuse. Certes les timbres des quatre artistes sont convenables malgré les aigus un peu acides de la soprano sauf dans les notes tenues ; certes tous quatre sont bons comédiens (la mezzo vient du théâtre) et cabotins en diable, même si le baryton demeure encore un ...
Les 24 violons du Roi, la flamboyance des couleurs

Les 24 violons du Roi, la flamboyance des couleurs

Grandes Journées Lully du CMBV Ce n’est pas tous les jours qu’une occasion se présente d’assister à un concert dans la Galerie des Glaces ! Alors se le voir proposer et sur un programme rendant à Versailles, sa musique, celle du règne de Louis XIV dans toute sa splendeur, a forcément provoqué une ruée du public, ne voulant surtout pas manquer une occasion dont on espère qu’elle est le prélude à une ...
Beaumarchais et Rossini : Les mots et les notes

Beaumarchais et Rossini : Les mots et les notes

Festival de Saint-Céré 2008 Rapatriés depuis la cour du Château de Montal vers le Théâtre de l’Usine de Saint-Céré en raison d’une météo capricieuse, nous avons assisté à un joli spectacle qui s’est niché dans ce petit théâtre. Il ne s’agit pas d’Il Barbiere di Siviglia mais d’Un Barbier de Séville, spectacle qui remplace les récitatifs de l’opéra par des extraits de la pièce de Beaumarchais. On peut donc y voir ...
Fantaisie onirique

Il Mondo della Luna, fantaisie onirique

L’Opéra de Rennes aime sortir des sentiers battus et, pour les fêtes de fin d’année, nous propose, - plutôt que la traditionnelle opérette ou qu’un énième Offenbach - une nouvelle production d’Il Mondo della Luna, en association avec Angers Nantes Opéra et le Grand Théâtre de Luxembourg. Nous tenons personnellement ce dramma giocoso en trois actes, d’une finesse incomparable et d’une poésie absolue, pour le plus abouti des opéras de ...
Grands Motets à la bourguignonne

Grands Motets à la bourguignonne

Le Concert Spirituel Formation spécialisée dans les grands motets baroques depuis maintenant vingt ans, le Concert Spirituel nous a offert de découvrir l’écriture d’un proche de Jean-Philippe Rameau (natif de Dijon), celle de Joseph Michel (né à Bay-sur-Aube, à 82 kilomètres de Dijon), que ses contemporains surnommaient le « Delalande dijonnais ». D’ailleurs, le public le plus studieux (le couple Shirley et Dino était au premier rang de la corbeille, avec ...
Dijon (en)chante Rameau et Michel

Dijon (en)chante Rameau et Michel

Le Concert Spirituel Jean-Philippe Rameau et Joseph Michel à Dijon, le retour aux sources ! Et des sources spirituelles, s’il en est, puisque les Grands Motets composent le programme de ce somptueux concert. Si Rameau est désormais connu du grand public comme un compositeur dijonnais baroque de très grande envergure, principalement grâce à ses pièces de clavecin et ses opéras, il n’en est pas de même pour son compatriote contemporain Joseph Michel. ...
Le TFM conjugué au futur, un défi à relever

Le Théâtre Français de la Musique conjugué au futur, un défi à relever

Théâtre Impérial de Compiègne Depuis le retrait d’une grande part des subventions qui permettaient au Théâtre Français de la Musique de défendre une partie oubliée du répertoire français, puis le décès du maître des lieux auquel la présente saison rend hommage, de lourds nuages pèsent sur le Théâtre Impérial de Compiègne où est installé le Théâtre Français de la Musique. Jean de Paris de Boïeldieu, le projet scénique de cette année, ...
Les Révélations de L’Adami 2007 dans la cour des Grands

Les Révélations de l’Adami 2007 dans la cour des Grands

Festival Pablo Casals Depuis 2003, le Festival Pablo Casals accueille chaque année le premier concert des Révélations Classiques de l’Adami, une société de gestion collective des droits des artistes-interprètes, qui s’est donné pour mission de valoriser la création (plus de 600 spectacles ont déjà bénéficié de son aide) et d’encourager les talents émergents dans tous les domaines de l’expression artistique (danse, théâtre, musique, scène lyrique). Sous la houlette de deux membres ...
Attention, une petite messe peut en cacher une gigantesque

Attention, une petite messe peut en cacher une gigantesque

Initialement écrite pour solistes, douze chanteurs, deux pianos et harmonium, Rossini orchestra trois ans plus tard, en 1867, sa Petite Messe Solennelle pour une grande formation. Grande, immense même puisqu’il n’y avait pas moins de 360 musiciens ce soir dans le Grand Amphithéâtre de la Sorbonne. Intitulée Messe Solennelle, cette version orchestrée est plus rarement jouée, probablement parce qu’elle est considérée comme un simple acte d’auto-défense de Rossini contre des ...
C’est l’Pérou !

C’est l’Pérou !

Offenbach : La Périchole Donnée dans le contexte des fêtes dites « de fin d’année » - et de leur prolongement en janvier - cette Périchole répond à une tradition solidement installée, depuis maintenant des années, dans bien des maisons d’opéra : offrir au public un divertissement de qualité, générant autant que possible bonne humeur et plaisir des sens. On ne s’étonne donc pas que, dans cette perspective, Offenbach soit souvent au programme. Les librettistes ...
Quand Haydn rencontre Goldoni…

Quand Haydn rencontre Goldoni…

Il Mondo della Luna De l’immense œuvre de Joseph Haydn, la partie lyrique est injustement la moins populaire. Antal Dorati fit beaucoup pour sa diffusion en enregistrant pour Philips l’intégralité des opéras composés au château d’Esterhaza, alors que Nikolaus Harnoncourt nous a donné récemment Armida et Orlando Paladino. A la scène, ces opéras sont encore plus rares qu’au disque, Il Mondo della Luna de ce soir au Grand-Théâtre de Reims, faisant ...
L’esprit français

Les Caprices de Marianne d’Henri Sauguet, l’esprit français

Il y a 10 ans disparaissait Gabriel Dussurget, le mythique directeur du Festival d’Aix-en-Provence. Pierre Jourdan, pour lui rendre hommage, lui a dédié la saison 2006/07 de son théâtre. Ces Caprices de Marianne, donnés devant une assistance nombreuse de laquelle émergeaient quelques personnalités (Jean-Pierre Grédy, le librettiste, mais aussi Edmonde Charles-Roux ou Michel Sénéchal), ont été créés avec succès le 20 juillet 1954 à Aix-en-Provence. Mais comme bien d’œuvres de ...
De la chance des uns et de la surdité des autres

Le retour d’une exceptionnelle Haydée à Compiègne

Le Théâtre Impérial de Compiègne aime Auber, et celui-ci le lui rend bien. Après Manon Lescaut, Gustave III, Le Domino Noir et Les Diamants de la Couronne, Pierre Jourdan reprend, pour une seule représentation hélas, son Haydée, grande réussite de la saison 2004. L'intrigue est plus dramatique que dans nombre d'œuvres du compositeur : le vénitien Lorédan a triché au jeu plusieurs années auparavant, entraînant le suicide de son adversaire. Poursuivi ...
Une lune qui ne tourne pas rond

Une lune qui ne tourne pas rond

Il Mondo della Luna de Joseph Haydn Des opéras de Joseph Haydn, Il Mondo della Luna est certainement le plus populaire. Au-delà de l’intrigue bouffonne, «le rêve d’un hypothétique voyage auquel on aurait pensé, dans la Lune» comme dirait Cyrano de Bergerac, cet opéra porte le public dans le cœur d’un songe éveillé plein de poésie. Six jeunes gens désireux de s’unir en sont empêchés par un barbon qui sera finalement ...
Noé ou le delirium tremens

Pierre Jourdan dans Bizet : Noé ou le delirium tremens

Connaissez-vous Noé de Halévy complété par Bizet ? C’est normal. Ni le dictionnaire de la musique vocale, ni le Guide de l’opéra, ni le Kobbé, pas même le Kaminski n’en parlent ! On le trouve mentionné uniquement dans le Clément et Larousse de 1905. Noé, opéra initié dès 1860 par Halévy, fut laissé inachevé à la mort de celui-ci. Son gendre, Georges Bizet, entreprit de le terminer, il y travailla dans les années ...