Mot-clef : Nicolas Rivenq

xl_candide

Un truculent Candide pour célébrer Bernstein au TCE

Dans le cadre du centenaire de la naissance de Leonard Bernstein, le Théâtre des Champs-Élysées mobilise les forces de l’Opéra de Marseille, sous la baguette de Robert Tuohy, pour un Candide jubilatoire, donné en version de concert. Opérette, créée en 1956 à New York avec un succès mitigé, plusieurs fois révisée pour aboutir à sa forme définitive en 1989, Candide, en s’appuyant de façon fidèle sur le roman éponyme de Voltaire, ...
2017-03-12 09_50_34-Henri-Lucien Doucet - Carmen - Carmen (opéra) — Wikipédia

Discographie comparée pour Carmen de Bizet

Malgré le grand nombre d’enregistrements, Carmen ne fait pas partie des opéras dont on puisse dire qu’il existe une version de référence. Œuvre ambiguë, elle reste difficile à appréhender. Faute de distribution parfaite, avec une diction perfectible ici, un style inadéquat là, l’auditeur devra d’abord choisir s’il préfère une Carmen soprano ou mezzo, provocante ou plus élégante et cela sans oublier que Don José doit bouleverser et que tous les rôles ...
Aben-Hamet. Crédits photographiques : © Festival Classica

Festival Classica : Aben-Hamet, resurrection of an impressive score

Théodore Dubois left only a small legacy to future generations of composers. His name has almost entirely disappeared from history and his work takes up very little space in encyclopedias and music textbooks. The Festival Classica in Saint-Lambert can be proud of hosting the premiere of Aben-Hamet in its original French version. This opera was first mounted in 1884 in Italian at the Théâtre-Italien. It is a special opera, written for ...
Aben-Hamet. Crédits photographiques : © Festival Classica

Festival Classica : Aben-Hamet, résurrection d’une impressionnante partition

Théodore Dubois a laissé un mince héritage à la postérité. Son nom est pratiquement effacé au caveau des disparus et son oeuvre tient très peu de place dans les encyclopédies ou autres manuels de musique. Il eut le malheur d'être associé à l'école officielle de son temps - directeur du Conservatoire, membre de l'Académie des Beaux-Arts succédant à Charles Gounod, - il se fit le défenseur d'une tradition figée, ennemi ...
didone1

Anna Bonitatibus, tragédienne d’exception dans La Didone

Depuis le début de cette année, Francesco Cavalli a avantageusement posé ses valises à Paris. Après Egisto à l'Opéra-Comique en février dernier, voici La Didone. Oserait-on dire que, entre ces deux ouvrages, un saut qualitatif est évident, dont les librettistes sont responsables. Non que Giovanni Faustini, avec lequel Cavalli œuvra souvent, ait livré, avec Egisto, un médiocre livret, loin s'en faut. Mais Francesco-Maria Busenello (1598-1659) est d'une trempe supérieure. Également ...
fra_lully_atys

Atys, cuvée 2011 : thank you Mr. Stanton

Après Didon et Enée, L’Amant jaloux et Carmen, c’est au tour de la production emblématique d’Atys de faire l’objet d’une publication en DVD sous l’étiquette de l’Opéra Comique. Cette tragédie de Lully en un prologue et cinq actes sur un livret de Philippe Quinault (la quatrième collaboration entre les deux hommes) fut créée le 10 janvier 1676 à Saint-Germain-en-Laye. L’œuvre connut un grand succès à l’époque, fut reprise, puis sombra ...
Résurrection

Résurrection d’Atys à l’Opéra-Comique

Lorsque, en 1987, William Christie et Jean-Marie Villégier révélèrent Atys, leur magnifique production fut immédiatement flanquée d’une aura fondatrice qui n’a jamais cessé. Et pourtant, l’opéra lulliste n’était pas alors une découverte : d’autres productions lullistes avaient déjà fleuri sur des scènes françaises (notamment, au Théâtre des Champs-Élysées, Armide, par Philippe Herreweghe et le tandem Caurier-Leiser). Rappelons que cette aura, dont Atys est nimbé, masque encore un point essentiel : cette production accueillit ...
Idomeneo revisité

Idomeneo revisité par René Jacobs

Mozart considérait Idomeneo comme son meilleur opéra. René Jacobs est du même avis et cet enregistrement est là pour prouver ce que le chef d’orchestre avance. Jacobs «raconte» le drame d’Idoménée comme jamais personne ne l’a fait jusqu’ici. Très inspiré, il mène son orchestre avec un allant extraordinaire. Soignant les timbres de ses pupitres à l’extrême, on assiste à une suite d’orages et d’éclaircies superbes. Adaptant ses tempos plutôt aux ...
Mozart pour finir l’année

Mozart pour finir l’année

Cosí fan tutte Cosí fan tutte, si célèbre et si souvent joué, n’en reste pas moins une œuvre aussi complexe que le thème qu’elle traite. Contradictions, suggestions quasi subliminales, il y a peut-être quelque chose de féminin dans la composition même de l’œuvre. Raconter une histoire en espérant que le public en comprenne une autre. Dire une chose avec des mots et suggérer l’inverse par la musique. Affirmer par le jeu ...
Espagnolades

Espagnolades

L'heure espagnole Maurice Ravel et Manuel de Falla pour un même concert. Le rapprochement s’imposait : lorsqu’il arriva à Paris, de Falla rencontra rapidement Ravel et devint son ami. De plus, la référence à l’Espagne s’impose chez l’un et l’autre. De Falla fut parmi les premiers à admirer la Rapsodie espagnole qu’écrivait alors Ravel et faisait découvrir à ce dernier son drame lyrique, La vida breve. La genèse de L’Amour sorcier fut mouvementée. ...
Sandrine Piau l’égyptienne

Sandrine Piau l’égyptienne

Giulio Cesare in Egitto Distribué avec art, ce Giulio Cesare in Egitto, donné en concert à la salle Pleyel, démarrait sous les meilleurs augures. A commencer par le rôle-titre : Lawrence Zazzo est un magnifique héros, à la voix éblouissante. Le contre-ténor déploie une palette de nuances qui semble infinie et dévoile un art subtil de la coloration. Plus élégiaque qu’héroïque, on pourra souligner qu’il manque parfois un peu de graves. ...
Quand le classicisme paie

Reprise de Don Giovanni à Tourcoing, quand le classicisme paie

Cette année, Tourcoing se donne de petits airs de Scala de Milan, mais sans scandale, en ouvrant très tard sa saison lyrique, avec ce Don Giovanni de Mozart. Après 2001, c’est la deuxième reprise de cette production qui fut créée en 1995, et obtint cette année-là le Prix du meilleur spectacle lyrique du Syndicat Professionnel de la Critique. La mise en scène de Pierre Constant n’a rien perdu de sa ...
Alceste par son plus fidèle serviteur

Alceste par son plus fidèle serviteur

Lully sous la direction de Jean-Claude Malgoire Le texte de présentation, extrait du livre consacré à Jean-Claude Malgoire par les éditions Symétries, explique bien sa relation passionnée depuis plus de quarante ans avec Alceste de Lully. De cette tragédie lyrique qu’il est pratiquement le seul à défendre depuis qu’il l’a exhumée, il a déjà réalisé deux enregistrements, l’un en 1975 (CBS), époque expérimentale, où la connaissance du style lulliste était encore ...
Don Quichotte, un jeune homme de 400 ans

Don Quichotte, un jeune homme de 400 ans

Innsbrucker Festwochen Le festival d’Innsbruck est avec celui de Beaune, la référence mondiale en matière de musique baroque. Sous la conduite artistique de René Jacobs, la cité olympique accueille chaque année des concerts et des représentations d’opéras. En ce samedi pluvieux du mois d’août, le public se pressait devant l’imposant et massif Landestheater pour assister à la première du très rare Don Quichotte a Sierra Morena du Florentin Francesco Conti à ...
Le roi s’amuse ...

Emmanuel Chabrier à Lyon : le roi s’amuse…

Le rideau s'ouvre sur une scène quasiment nue. Les personnages, en costume de ville, apparaissent tour à tour, stupéfaits. Visiblement, ils ont oublié que c'était le jour de la représentation. Trois appariteurs en blouse grise vont s'affairer et s'employer à mettre tout ce petit monde en place, apportant accessoires et costumes, faisant entrer et sortir les choristes, indiquant les gestes à faire aux protagonistes. On s'inquiète, Laurent Pelly aurait-il décidé ...
Jean-Philippe Rameau en DVD

Jean-Philippe Rameau en DVD par Christie et Minkowski

Ces deux enregistrements marquent l’arrivée du compositeur dijonnais sur le support DVD. Arrivée en force puisque ces deux titres, reflets de deux représentations à l’Opéra de Paris, sont mises en scène par deux emblèmes de l’ère d’Hugues Gall à la tête de cet établissement, Laurent Pelly et Robert Carsen. On ne s’étonnera pas d’y trouver à la baguette, les deux chefs spécialistes du moment, William Christie pour Les Boréades et ...
Anne-Sofie von Otter, une Carmen feu follet

Anne-Sofie von Otter, une Carmen feu follet

Coïncidence ?… Pratiquement coup sur coup, paraissent deux nouvelles interprétations numériques du chef-d’œuvre de Georges Bizet. L’internaute a découvert, en ces colonnes, une «critique» du bel enregistrement de Michel Plasson, avec Roberto Alagna et Angela Gheorghiu (EMI). Voici que le label BBC Opus Arte propose en DVD un grand moment du Festival de Glyndebourne 2002 que constitue la prise de rôle – après une version concertante à Osaka, voilà des années ...
Michel Plasson - Une Carmen light

Michel Plasson – Une Carmen light

Un texte de présentation intéressant quoique succinct, Une prise de son artificielle, très « variétés » - voix plaquées en avant et compressées, orchestre réverbéré, chœurs lointains -, l’équipe technique, anglaise et non plus française, a changé par rapport aux précédents enregistrements EMI de Plasson et cela s’entend ! D’une première houleuse au succès planétaire qui en fait l’opéra le plus joué au monde, l’histoire chaotique de Carmen est semée de révisions diverses. La ...

Giuseppe Verdi, Fastaff trop classe

Production réalisée dans le cadre du Festival d’Aix-en-Provence 2001 par Herbert Wernicke, qui avait déjà monté dans l’enceinte du Théâtre de l’Archevêché une Belle Hélène d’Offenbach qui suscita quelque remous, ce Falstaff est le dernier ouvrage proposé en France par le metteur en scène scénographe allemand, mort brutalement le 16 avril dernier à l’âge de cinquante-cinq ans alors qu’il travaillait sur une nouvelle production d’Israël en Egypte de Haendel pour ...