Mot-clef : Richard Wagner

Moritzburg2-Festival2013

Les 20 ans du festival de Moritzburg, le Marlboro allemand

En 1993, le violoniste Kai Vogler et les violoncellistes Jan Vogler et Peter Burns, cherchaient un endroit saxon où créer un festival de musique sur le modèle de celui  de Malboro aux Etats-Unis. Ces musiciens y avaient joué et ils avaient été séduits par le concept et l’atmosphère de ce festival sis dans le bucolique Vermont. Leur choix s’est porté sur le château de Moritzburg, chef d’œuvre de l’art baroque, construit ...
Parsifal munich 2013

Les adieux bavarois de Kent Nagano

Tout est bien qui finit bien : en 2006, les débuts du mandat de Kent Nagano comme directeur musical de l’Opéra d'Etat de Bavière n’avaient pas été paisibles, même si les bravos n’avaient jamais manqué pour lutter contre les huées ; sept ans plus tard, l’hostilité n’a pas totalement disparu, mais la manière dont le public bavarois accueille cette ultime représentation de son mandat montre que le pari est réussi et que ...
Richard Wagner - Ma vie

Ma vie de Richard Wagner, édition du bicentenaire

Richard Wagner ne peut pas s’empêcher de faire dans le monumental, son autobiographie dépasse les 800 pages alors même qu’elle s’arrête exactement là où beaucoup auraient aimé qu’elle commence : la dernière partie de sa vie à partir de la protection offerte par le roi Louis II, sa vie avec Cosima et la construction de Bayreuth. Il applique ensuite à son texte le principe de la mélodie infinie, qui ne se ...
Aleksandrs Antonenko (Otello), Anna Netrebko (Desdemona) © Aline Paley  (2)

Verdi et Wagner à la fête à Verbier

Grandiose plateau pour ce concert hommage au 200e anniversaire de la naissance de Giuseppe Verdi et de Richard Wagner. Du bord au fond de la scène, le Verbier Festival Orchestra au grand complet et la Collegiate Chorale ne laissent qu’un mince filet d’espace sur le devant de scène pour les solistes qui vont s’y produire. Dès les premiers accords d’Otello, Valery Gergiev déclenche l’orage et la tempête avec un orchestre brillant ...
Duo Jean-François Heisser - Marie-Josèphe Jude. Photo (c) Eric Manas

Festival Palazzetto Bru Zane : la Fantastique magnifiée

Le Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française organisait son premier festival parisien du 8 au 10 juin 2013, soit quatre concerts de musique de chambre reprenant une sélection d’œuvres de musique de chambre déjà entendues en concert à Venise, où le centre est établi. Le choix du Théâtre des Bouffes du Nord, pour ses qualités acoustiques et son atmosphère de décadence très vénitienne, convient idéalement à l’imaginaire ...
David Violi © Bernard Martinez

Grand succès du premier festival Palazzetto Bru Zane à Paris

Palazzetto Bru Zane, le centre de musique romantique française, œuvre depuis quatre années pour la promotion de répertoires méconnus et oubliés de la musique française de la période du « grand XIXe siècle », allant de 1780 à 1920. Le public parisien attendait avec impatience une occasion d’entendre des pièces rares et précieuses de son patrimoine musical, parmi les meilleures retrouvailles du désormais incontournable Bru Zane. Cette occasion s’est enfin présentée, il ...
Xagner_suisse

Richard Wagner et la Suisse… une passionnante rencontre

L’histoire de Richard Wagner et les commentaires concernant sa musique ont empli des milliers de documents de toute nature à travers le monde entier. A un tel degré que tout connaître de sa vie et de sa musique relève d’un irréalisme candide et désarmant. Les multiples approches, les myriades d’angles, les multitudes d’attaques souhaitant le présenter, étonnement, peuvent bien ne jamais se télescoper. En dresser l’inventaire remplirait plusieurs volumes dans ...
Tragedy of a friendship © Wonge  Bergmann

Jan Fabre découpe Wagner en tranches

Tout Wagner en 3h20 ! Tel est le défi auquel souhaitait se confronter Jan Fabre en cette année Wagner. « Tragedy of a Friendship », le spectacle qu’il a conçu en coproduction avec le Vlaamse Opera, prétend s’attarder sur les affres de l’amitié entre Richard Wagner et Friedrich Nietzche au cours de leurs vies. Rythmé par les 13 séquences qui évoquent autant d’opéras de Wagner, le spectacle a tout de ...
wagner louis II

Richard Wagner et Louis II comme si vous y étiez

Parmi les multiples éditions qui fleurissent pour célébrer le bicentenaire wagnérien, en voici une, au titre en forme de métaphore, qui devrait intéresser, voire même passionner, tous les admirateurs du maître de Bayreuth, mais aussi ceux qui s'intéressent à ce roi de Bavière au destin tragique, et pourquoi pas aussi aux cinéphiles qui trouveront ici le verso historique de la vision artistique de Luchino Visconti dans son Ludwig ou le ...
Thielemann Christian (Mai 2012)© Matthias Creutziger

Wagner célébré par la Staatskapelle de Dresde

Juste après avoir fêté le bicentenaire de la naissance de Richard Wagner dans son antre de Bayreuth avec de larges extraits du Ring, Christian Thielemann amenait son orchestre de la Staatskapelle de Dresde dans une tournée à Paris, Vienne et Venise, avec un programme alliant ouvertures célèbres, le Vaisseau fantôme, Lohengrin, Tannhäuser, avec des pièces plus rarement jouées comme la Faust-Ouvertüre ou les extraits de Rienzi. Avec un chef à la ...
Crédit photo Opéra National de Paris, Elisa Haberer

Dernière Journée d’un Ring retentissant à Paris

Dernière « journée » de ce projet monumental qui aura occupé Wagner pendant presque trente ans, Le Crépuscule des Dieux, refermant le cycle de l'Anneau du Niebelung dans la production de Günter Krämer, est donné à Bastille durant six représentations, juste avant le « Festival Ring 2013 » qui permettra au public d'entendre les quatre drames wagnériens comme à Bayreuth, pratiquement jour après jour, du 18 au 26 juin. Wagner met six ans pour concevoir ...
Christian Arming photo AS Trebulak

Célébration Wagner à Liège avec le Ring sans paroles

La célébration du bicentenaire de la naissance de Wagner n'ayant curieusement pas retenu l'attention de l'Opéra Royal de Wallonie (à l'exception d'un concert prévu en août prochain), les Wagnériens belges ont heureusement pu reporter leurs attentes sur la programmation de la phalange philharmonique de la Cité ardente. Celle-ci avait concocté, à leur attention, un festival assez original, le Festival Wagner 200, dont l'objectif premier était de confronter Wagner à ses contemporains. ...
dgg wagner great conductors

Archéowagner

Pour fêter Wagner, DGG puise dans ses archives pour offrir un joli coffret avec les grands chefs d’orchestres wagnériens de la première moitié du XXe siècle.  Même si tous ces enregistrements sont bien connus des passionnés et édités à de nombreuses reprises, ce petit box reste une aubaine de redécouvrir les temps lointains de l’interprétation wagnérienne. Honoré par deux disques, Hans Knappertsbusch, reste mémorable pour ses lectures de Parsifal, suspendues dans ...
wagner fayard

Un portrait épistolaire de Wagner

C'est peu dire que Richard Wagner obsède Christophe Looten ! On le comprend, et en cette année du bicentenaire de la naissance du grand compositeur, ce troisième ouvrage, après notamment Dans la tête de Richard Wagner, tombe à point nommé. Dans sa préface, Christophe Looten mentionne le chiffre astronomique de lettres écrites par Richard Wagner et qui nous sont parvenues : plus de neuf mille, adressées à sa famille, ses amis, ...
demarqette 2 Jean-Philippe Raibaud

4e Folle Nuit à Gaveau

Devenue désormais un événement musical parisien traditionnel, la Folle Nuit à Gaveau a accueilli cette année encore des interprètes de grande qualité au cours de onze concerts d’une heure chacun, au prix modique de 10 euros pour le piano et 12 euros pour la musique de chambre. Nous avons assisté aux quatre premiers concerts. Le vendredi 19 heures, en ouverture de la série, le Quatuor Modigliani offre un Quatuor de Debussy ...
el bacha© Leslie Verdet

Marseille : El Bacha dans un Brahms déséquilibré

Dans le cadre de la saison symphonique de l’Opéra de Marseille, le pianiste libanais Abdel Rahman El Bacha était à l’affiche de ce concert donné au Silo aux côtés du chef italien Fabrizio Maria Carminati. La première partie de soirée fut décevante et nous laissa quelque peu perplexe : Qu’est- il arrivé à l’orchestre décomplexé qui s’illustrait les années précédentes aux côtés des tout meilleurs solistes actuels ? La Ville ...
Livre_Wagner_Eyrolles

Wagner survolé sans passion

Bicentenaire oblige, Wagner comme Verdi reviennent à l'attention des éditeurs, c'est donc tout naturellement que paraissent simultanément chez Eyrolles un Verdi et un Wagner bâtis sur le même principe. Le même auteur biographique Sylvie Oussenko est cette fois aidé par François Poncet pour le commentaire des œuvres, Gabriel Bacquier se chargeant uniquement de la préface. Le format relativement modéré de l'ouvrage présente sans aucun doute une gageure pour résumer la vie ...
Matti Salminen (Gurnemanz) © Karl Forster

Parsifal à Cologne : Où Wagner et Nietzsche rencontrent Ayrton Senna

Qu’est-ce que Parsifal? Un opéra comme tous les autres – juste un peu plus long ? Un drame mystique ? Un rite religieux mis en musique ? Même 133 ans après sa création l’ultime opéra de Wagner donne encore lieu aux interprétations les plus différentes. A Cologne, on attendait donc avec impatience ce qu’allait en faire Carlus Padrissa, co-fondateur de la troupe catalane « La Fura dels Baus » dont ...
wagner_denizeau_bne

Un Wagner pour tous … et plus si affinité 

Notre tradition occidentale classificatoire nous a habitués à opérer et à accepter des raccourcis dévalués par trop d’approximations, de contacts figés et de manichéisme insupportable. En écrivant ce Wagner, nouvelle étape éditoriale de l’excellente collection Horizons assurée par bleu nuit éditeur, Gérard Denizeau, dans un effort de synthèse remarquable ne se dispense nullement de poser les questions rendant à l’écrivain, au compositeur, au polémiste toute sa complexité, ses contradictions ...
tannhauser_strasbourg

Strasbourg : Tannhäuser, une première difficile

Présenter Tannhäuser sans Tannhäuser. Voilà sûrement une forme d’exploit dont Marc Clémeur et l’Opéra national du Rhin se seraient volontiers passés. D’autant plus que, comme le rappelle le programme de salle, c’est ici à Strasbourg que l’ouvrage connut sa première représentation en France en 1855, dix ans après la création à Dresde. Annoncé souffrant d’un refroidissement mais en voie de guérison avant le premier acte, le titulaire du rôle-titre, Scott MacAllister, ...
choeur opera paris

Verdi vs Wagner avec le Choeur de l’Opéra de Paris

Si Wagner est largement fêté cette saison avec le Ring doublé de Jordan / Krämer, la  célébration de Verdi est plus discrète à l'Opéra de Paris. Certes Aida quittera enfin le Stade de France et le POPB pour un vrai théâtre la saison prochaine, mais c'est oublier que Verdi a composé deux opéras pour la "Grande boutique" et arrangé trois autres de ses ouvrages pour cette même scène. C'est au choeur, ...
Peter Lobert (Fafner), Torsten Kerl (Siegfried) et la tête de Mime  Crédit : Opéra national de Paris/ Elisa Haberer

Un Siegfried de qualité à Bastille

La reprise de Siegfried dans la production de Günter Krämer qui a fait couler beaucoup d'encre lors de la création en 2011, réactive la question de savoir ce que l'on attend d'une mise en scène: qu'elle nous offre une lecture du livret et nous installe dans de BEAUX décors (c'est le mot LAID qui revient en effet le plus souvent dans le propos des détracteurs), ou qu'elle questionne le propos ...
"The Flying Dutchman" Final Dress Rehearsal_March 6, 2013

In Los Angeles, Sensational Timely Debuts by Matos and Tomasson

Nikolaus Lehnhoff’s former production (Chicago, 2001; San Francisco, 2004), very slightly retouched, retains its freshness and all its brilliance here and, in particular, gets right down to essentials. Of course, some psychological elements still remain but the myth, which immediately clears up any ambiguity. is frankly and straightforwardly recounted, as it should be, with explicit precision and accessibility. The timeless universal sets and costumes, often sinister and even macabre, also ...
icma 2013

Milan : Concert de Gala des ICMA 2013

Pour ce concert de gala annuel des International Classical Music Awards 2013, l’Auditorium de Milan accueillait les lauréats pour une belle soirée de musique. Fondé en 1993, l’Orchestre Verdi de Milan, s’est imposé comme l’une des grandes formations symphoniques européennes sous la baguette, entre autre, de Riccardo Chailly. Outre l’Orchestre laVerdi a, au fil des ans, étoffé ses activités : un chœur, un orchestre baroque et un orchestre amateur complètent une ...
flying dutchman LA

A Los Angeles, débuts fracassants, in loco, de Matos et Tomasson

L'ancienne production (Chicago, 2001; San Francisco, 2004) de Nikolaus Lehnhoff, légèrement retouchée, mais si peu, conserve ici toute sa fraîcheur, tout son éclat et va surtout droit à l' essentiel. Bien sûr, certaines considérations psychologisantes y demeurent, mais le mythe, qui dissipe d'emblée toute équivoque, est ici raconté, clair et franc, comme il se doit, avec une précision, une lisibilité toutes explicites. Les décors et les costumes, de tous temps, ...
Rheingold geneve

A Genève, un Or du Rhin éclairé

La majorité des grandes maisons lyriques profite de l’occasion offerte par ce qu’on a appelé « l’année Wagner » pour redorer leur blason en présentant l’œuvre majeure du citoyen de Weimar : L’Anneau des Nibelungen. La réputation de Genève ne pouvait pas être en reste. Et tant pis si l’originalité de la démarche n’est pas des plus audacieuses. Au risque de recevoir les blâmes, voir les condamnations des « wagnerophiles ...
5927_-ND39996 Marie-Nicole Lemieux (Mrs Quickly), Gaëlle Arquez (Mrs Meg Page), Svetla Vassileva (Mrs Alice Ford) et Elena Tsallagova (Nannetta) Opéra nat

Un Falstaff plaisamment mené à Bastille

Présenté la première fois en 1999, ce Falstaff nous revient après quelques années de sommeil sur la scène sans doute un peu trop vaste de l'Opéra Bastille, avec une toute nouvelle distribution sous la direction du chef israélien Daniel Oren. Dernier opéra de Verdi, obéissant aux règles de l'art de la comédie, abandonnant quasi complètement la notion d'air chère à l'opéra italien au profit d'un chant continu plus que porté ...

Gala ICMA 2013 : le programme

Le concert de Gala 2013 des ICMA (International Classical Music Awards) se déroulera le lundi 18 mars prochain à Milan à l’auditorium. L’Orchestre LaVerdi sera dirigé par John Axelrod. Ce concert réunira quelques-uns des lauréats. Le programme est désormais connu : Giovanni Gabrieli                                           Canzon primi toni a 8 ca. 1555 – 1612                                             from ‘Sacrae symphonie’ (Venezia 1597) Heinrich Schütz                                              Die Himmel erzählen die Ehre ...
Martina Serafin (Sieglinde), Günther Groissböck (Hunding) et Stuart Skelton (Siegmund) Crédit : Opéra national de Paris/ Elisa Haberer

Reprise en progrès de la Walkyrie à Bastille

Commencé en 2010 avec L’Or du Rhin et La Walkyrie, poursuivi en 2011 avec Siegfried  et Le Crépuscule des Dieux, voilà le Ring de l’Opéra de Paris de nouveau au programme, d’abord en version égrenée, en attendant un cycle complet en juin de cette année. Si la mise en scène n’a subi que quelques retouches, la distribution est plus profondément renouvelée, avec, il faut le reconnaître, quelques belles réussites mais ...
bayreuth_maille_hortus

Loïc Mallié paraphrase Wagner à l’orgue de la Madeleine

Déjà publié en 1999, ce disque nous revient avec plaisir en cette année Wagner. Vêtu désormais d'une agréable pochette cartonnée, il nous livre quelques improvisations de haute volée, par l'un de nos plus grands maîtres du genre. Retour de Bayreuth , quel beau titre, digne de Liszt lui même, pour évoquer des réminiscences glanées en ce lieu sacré. Ici ce qui est étonnant, c'est que nous sommes d'un bout à ...