Mot-clef : Richard Wagner

Vautier_Liszt_Wagner

Christophe Vautier joue Liszt et des transcriptions de Wagner

Proche de Györgi Cziffra, en particulier à la fin de sa vie, Christophe Vautier, lauréat de la Fondation Cziffra joue pour son maître dont il fut le dernier élève. Chez Calliope paraissent des œuvres de Wagner et Liszt centrées sur Tristan et Isolde ainsi que sur Parsifal, impeccablement défendues. En tant que soliste, sa carrière débute avec le Concerto pour piano et orchestre n° 2 de Rachmaninov. Puis il donne des ...
Capture d’écran 2015-09-05 à 18.27.39

Bayreuth s’offre un Vaisseau fantôme anticapitaliste et radical

À la lumière d'une mise en scène très scolaire de Jan Philipp Gloger, ce Vaisseau fantôme conclut l'édition 2015 du festival de Bayreuth. L'approche d'Axel Kober ne cherche pas à révolutionner la lecture d'un ouvrage dont le romantisme naïf est à chercher dans l'énergie déployée par le plateau. Très codifié et pourtant très accessible, le travail de Jan Philipp Gloger autour du Fliegende Holländer entame sa troisième saison à Bayreuth. La ...
Capture d’écran 2015-09-02 à 23.06.57

Lohengrin, baptême du feu d’Alain Altinoglu à Bayreuth

Dernière année sur la Colline pour ce qu'il est désormais convenu d'appeler "le Lohengrin des rats" imaginé par Hans Neuenfels. Après six années de présence, il reste encore quelques huées à l'issue de la représentation, mais les applaudissements finissent par l'emporter. Cette dernière soirée est marquée par le niveau très élevé du plateau et les débuts très remarqués du tout nouveau directeur musical de la Monnaie, Alain Altinoglu. La force du ...
Capture d’écran 2015-08-26 à 10.02.48

Le Tristan de Katharina Wagner, entre sophistication et dépouillement

Surprenante Katharina Wagner. De 2007 à 2011, elle avait su contre vents et marées imposer à Bayreuth une production audacieuse des Meistersinger - tenant tête aux huées d'une partie du public interloquée par tant de matériel intellectuel à digérer… Son très attendu Tristan accouche d'une souris, comme si elle avait opté pour une lénifiante digression sur l'amour absolu qui unit ces deux personnages légendaires. Témoin d'un univers angoissant et de ...
Capture d’écran 2015-08-31 à 12.55.31

Le Götterdämmerung de Kirill Petrenko : pour l’éternité

Clôture exceptionnelle pour ce Ring à Bayreuth  Quand le rideau s'ouvre, c'est au célèbre "Lasciate ogni speranza, voi che'ntrate" de l'Enfer de Dante auquel on pense. Avec Berlin comme métaphore et toile de fond, ce très littéral Crépuscule nous convie à une plongée dans les ruines de l'histoire et des illusions. Aleksandar Denić a imaginé un formidable décor tournant présentant sous trois angles une capitale allemande saisie entre la division est-ouest ...
Capture d’écran 2015-08-25 à 19.58.21

Siegfried onirique et désenchanté à Bayreuth

Cette troisième journée à Bayreuth marque une évolution vers davantage de prolixité de détails, à la hauteur de la complexité de la trame musicale. Cette partition de Siegfried est abondamment parcourue par des motifs dont la récurrence ne cherche pas à dissimuler le foisonnement et l'accumulation mémorielle. Frank Castorf rend parfaitement cette idée que l'auditeur qui cherche à pénétrer le Ring fait face à une forêt épaisse où signes et ...
Capture d’écran 2015-08-25 à 19.12.20

Bayreuth célèbre une Walkyrie iconoclaste et politique

Frank Castorf voit dans la Walkyrie l'occasion de remonter à la source historique de la malédiction de l'Or noir. Le puits de forage n'est pas une allusion aux origines de l'exploitation au proche-Orient, il s'agit ici de l'épisode des champs pétrolifères de Bakou en Azerbaïdjan durant l'opération Edelweiss de la guerre du Caucase en 1942. Les nazis menaçant de s'emparer de la zone, les autorités soviétiques préfèreront saboter et faire exploser ...
bayreuth1 2015

Le Rheingold imaginaire de Frank Castorf

Pour sa troisième année sur la Colline sacrée, ce Ring signé Frank Castorf prend ses marques et s'impose comme un des plus fascinants spectacles que Bayreuth ait proposé depuis des lustres. Quasiment inconnu en France, sauf auprès du public de théâtre, le metteur en scène et directeur de la Volksbühne de Berlin a réussi à faire de la Tétralogie le terrain d'expression d'une modernité radicale. Cette lecture agit à différents niveaux ...
AP

Adrianne Pieczonka, straussienne et wagnérienne d’exception

Connue à la scène, Adrianne Pieczonka a rarement fait ses preuves au récital. Ce nouveau CD laisse entrevoir les multiples talents d’une chanteuse insuffisamment connue dans l’hexagone. La France l’a surtout découverte en Chrysothémis à Aix dans la sublime mise en scène de Patrice Chéreau. Et pourtant, sa voix longue et puissante, son tempérament de braise et sa force contenue en font depuis plus de vingt ans une spécialiste de ces ...
boulez-icma

À Salzbourg, la généalogie boulézienne par Daniel Barenboim

Dans son parcours consacré à Pierre Boulez pour ses 90 ans, le Festival de Salzbourg n’aura pas toujours eu la main heureuse, à cause d’interprètes mal assurés ou d’acoustiques déficientes ; la pleine réussite du concert du West-Eastern Divan Orchestra en petite formation dans la belle salle Jugendstil du Mozarteum suffit à faire oublier une bonne partie de ces frustrations. La désignation officielle du concert est à vrai dire un peu trompeuse : ...
alain altinoglu

Alain Altinoglu, chef de tous les défis

Alain Altinoglu est l’un des chefs incontournables de notre époque. Aussi à l’aise à l’opéra ou au concert que derrière un piano (entre autres en récital avec son épouse Nora Gubisch), il mène une carrière exemplaire, depuis les fosses des opéras prestigieux jusqu’au pupitre des plus grands orchestres de la planète. Il est actuellement au festival de Bayreuth pour Lohengrin. Bayreuth, "le Graal des fosses d’orchestre." ResMusica : Quelles sont les impressions ressenties ...
Une Messe en si inoubliable sous le regard et les mains de Philippe Herreweghe.

La semaine magique de Saintes

Dédié aux musiques anciennes et baroques avec quelques excursions vers des époques postérieures, sans négliger des créations contemporaines, le festival de Saintes, installé depuis quarante-deux ans dans le cadre magnifique de l’abbaye aux dames, est une institution bien établie, qui a su conserver sa jeunesse et une belle fraîcheur d’esprit avec un public fidèle, qui se renouvelle aussi. L’édition 2015 sera restée fidèle à cet état d’esprit avec des artistes ...
Tristan München 2015 2

Waltraud Meier, adieux d’une Isolde unique à Munich

Avec Tristan, il n’est jamais très difficile de remplir la salle de l’Opéra de Munich, où l’œuvre a été créé il y a cent cinquante ans. Mais quand Waltraud Meier annonce que les deux représentations programmée en ce mois de juillet 2015 seront ses dernières Isolde, évidemment, les places s’arrachent bien au-delà du public local, et ce d’autant plus que, même en cette occasion solennelle, le prix des places reste ...
Nelsons Andris b © Marco Borggreve

Héroïsme et demi-teinte avec Klaus Florian Vogt et Andris Nelsons

Reprenant le format récital vocal – symphonie utilisé en 2012 avec Jonas Kaufmann, Andris Nelsons se fait d’abord accompagnateur du ténor Klaus Florian Vogt, pour des Wagner très "Heldentenor", avant de se retrouver seul face à son orchestre de Birmingham pour un Dvořák en demi-teinte. Pas plus que Daniel Barenboïm quelques semaines plus tôt, Andris Nelsons ne réussit à totalement convaincre dans un "Enchantement du Vendredi Saint" joué en ouverture du ...
Salue pour moi.04

A Genève, danser Richard Wagner

Avec cette nouvelle production du Ballet du Grand Théâtre de Genève, après son Roméo et Juliette de 2009, la chorégraphe Joëlle Bouvier signe sous le titre de « Salue pour moi le monde », paroles de Isolde quittant sa suivante Brangäne, un bouleversant Tristan et Isolde. Enorme défi que de présenter dans le mutisme de la danse le mythe de Tristan et Iseult. Si chacun en connaît l’intrigue, les pages musicales ...
14615637441_fd84206e2a_z

Le Vaisseau fantôme débarque en Normandie

Un Vaisseau fantôme au Théâtre de Caen ? Voilà une aventure inédite et passionnante. Le retour de cette production sur la scène normande confirme la qualité d'un spectacle qui donne un coup de neuf au premier "grand" opéra de Wagner. Le projet a vu le jour en collaboration avec le festival Wagner organisé à Genève en 2013 (cf. notre article). Patrick Foll avait déplacé toute l'équipe technique pour qu'elle se plie ...
berlioz

Abécédaire Tristan : B comme Berlioz

Le 10 juin 1865 à Munich : Tristan et Isolde de Wagner, l’une des œuvres les plus importantes de l’histoire de la musique, est jouée pour la première fois. Un événement que Resmusica a choisi de commémorer sous la forme d’un Abécédaire Tristan. Pour commencer, Tristan et... Berlioz. Hector Berlioz et Richard Wagner : deux prophètes, deux solitaires. Si leurs relations sont restées plus distantes que cordiales, la raison, pour une ...
Argentinian-born conductor Daniel Barenb

Argerich et Barenboïm : stars à Paris

Argerich, Barenboïm, Berlin (même si "seulement" la Staatskapelle), voilà qui annonçait une soirée de stars attirant la grande foule à la Philharmonie de Paris. Ce concert n'aura finalement pas déçu. Contrairement à ce qui avait été prévu initialement c'est bien le Concerto pour piano n°1 (et non le second) qui était au programme ce soir. On ne s'en plaindra pas, cet opus 15 nous permettant d'entrer encore plus fermement dans l'univers ...
Siegfried BSO 2015

Siegfried à Munich, Kirill Petrenko toujours

Retour de Siegfried à l'Opéra de Munich, où une distribution inégale ne parvient pas à gâcher le plaisir issu de l'orchestre L'avant-dernier volet de la production du Ring créée à Munich en 2012 et reprise ici pour ce qui est déjà le 6e cycle complet (pour une douzaine de représentations en tout pour chaque opéra) confirme les qualités et les limites des volets précédents, dans une mise en scène toujours soucieuse ...
5M1A0147

Une Walkyrie de vrai théâtre par Kirill Petrenko

Même si elle a quelques faiblesses (des longueurs dans le 3e acte notamment), la belle mise en scène d'Andreas Kriegenburg est un bel écrin pour ce qui fait l'événement de cette reprise du Ring à l'Opéra de Bavière, la direction de Kirill Petrenko. L'arbre des morts du premier acte ne s'oublie pas aisément, le travail du jeune directeur musical de la maison non plus. Dans la distribution en revanche, tout n'est ...
or du rhin munich15

L’Or du Rhin à Munich, version Petrenko

Kirill Petrenko fait de L'Or du Rhin un véritable événement théâtral. À 42 ans, Kirill Petrenko a déjà une longue expérience du Ring : en 2001, tout jeune directeur musical du modeste théâtre de Meiningen, il avait réussi à le faire jouer dans un théâtre très peu habitué à ce genre de grande entreprise. 14 ans plus tard, et après deux étés à Bayreuth, il était naturel qu'il prenne rapidement en ...
tristan et isolde strasbourg

Tristan et Isolde démythifiés à Strasbourg

À l’Opéra du Rhin, Marc Clémeur poursuit un cycle Wagner jusqu’ici plutôt inégal avec un Tristan et Isolde bien plus équilibré et convaincant. Est-ce la proximité et l’attractivité sur le public allemand qui n’a que le Rhin à franchir ? Est-ce la germanophonie de tradition en terre d’Alsace ? Quoi qu’il en soit, Wagner est toujours bienvenu à l’Opéra national du Rhin et y est accueilli par des salles pleines et enthousiastes. Après ...
e nikitin a paley

Evgeny Nikitin et l’OPRL interprètent Wagner

En avant première d'un futur disque, l'Orchestre philharmonique royal de Liège, son chef Christian Arming et le baryton Evgeny Nikitin proposent un concert Wagner avec à peine quarante-cinq minutes de musique, ce qui peut sembler bien court lorsque l'on mobilise sur scène les larges effectifs wagnériens en plus d'un grand nom de la scène lyrique... Si l'opéra n'est pas, par définition, le premier terrain de jeu de l'Orchestre Philharmonique Royal de ...
nielsen_portrait

Comment Carl Nielsen tenta de se dé-germaniser

Et si, plus ou moins consciemment, au cours de sa fabuleuse carrière, Carl Nielsen (1865-1931) avait secrètement souhaité minimiser voire faire disparaître les stigmates par trop encombrants laissés par la musique germanique tout au long des cent années précédentes au royaume de Danemark. Les articles précédents mis en ligne sur ResMusica et la toute récente monographie « Carl Nielsen » publiée ces jours-ci chez bleu nuit éditeur dressent un portrait détaillé ...
dg wagner altinoglu

Terfel à la barre du Vaisseau fantôme colonialiste d’Andreas Homoki

En décembre 2013, Andreas Homoki tente, à Zürich, une nouvelle vision du Vaisseau fantôme, un opéra qui en a tant vu ! Hélas la proposition du toujours captivant metteur en scène allemand dépasse visiblement le vidéaste en charge du DVD que DG vient de publier. L'opéra selon Homoki, c'est un concept mais tout autant une affaire de décor. Jadis sa Femme sans ombre au Châtelet. Plus près de nous son David ...
dg_the_originals_3D

Coffret d’enregistrements légendaires Deutsche Grammophon

Cette belle publication du label Deutsche Grammophon sera très certainement de nature à satisfaire non seulement le discophile débutant, mais comblera également le mélomane d’un certain âge quelque peu nostalgique. En effet, parmi les quelques 250 CDs de la série « The Originals » de la Deutsche Grammophon, en voici dans ce coffret 50 choisis par la firme allemande, qui constituent en soi une discothèque de base de très haute qualité, ...
richard_strauss_années40

Richard Strauss et ses collègues nordiques

L’esthétique de Richard Strauss s’étendit sur le monde entier sans épargner ses collègues nordiques qui à un titre ou un autre ne purent totalement l’ignorer. A l’occasion du cent cinquantième anniversaire de la naissance du compositeur bavarois Richard Strauss (1864-1949) on peut espérer bon nombre de commémorations et de recentrages des multiples évènements qui ont ponctué sa très riche et longue existence. Certains aspects de sa vie et de sa musique, ...
inauguration_maisondelaradio

Inauguration du grand auditorium de la Maison de la Radio à Paris

Acte I de la mise au niveau de Paris aux standards internationaux en matière de salle symphonique, avant l'inauguration de la Philharmonie en janvier prochain, la Maison de la Radio inaugurait son grand auditorium avec un programme de démonstration mettant en valeur ses deux orchestres, le National et le Philharmonique. Les édiles se pressaient pour l'événement, jusqu'à Manuel Valls. On ne comptait plus les ministres et présidents d'autorités de tutelles actuels ...

Stuttgart donne à voir Tristan et Isolde

Wagner à Stuttgart, la tradition est ancienne : on a beaucoup discuté du Ring composite, vite promu au rang d'apothéose du Regietheater par ses détracteurs mais passionnant au moins par moments. Plus récemment, c'est Calixto Bieito qui a pu présenter sa vision de Parsifal, une production apparemment très riche que nous n'avons encore pu voir. Cette nouvelle production de Tristan par l'intendant de la maison, qui avait déjà signé le merveilleux ...
DSC_0262

Retour de Bayreuth 2014 (1)

Richard Wagner a voulu faire du Festspielhaus de Bayreuth l'épicentre de sa révolution musicale et intellectuelle. L'importance de ce lieu emblématique sur la représentation n'est pas à rechercher du côté de l'archéologie mondaine, contrairement à ce que voudrait nous faire croire l'atavisme nostalgique d'une bonne partie de l'assistance. Il est plaisant d'observer la tentation du public jet-set à importer ses manies hors d'âge dans un cadre qui s'y prête aussi ...