Mot-clef : Sergueï Rachmaninov

Dérapage incontrôlé

Dérapage incontrôlé pour Gergiev dans Rachmaninov

On connaît le goût de Valery Gergiev pour les interprétations survoltées, les tempos à toute vitesse, les sons d’orchestre à la limite du criard. Si cela peut convenir à Moussorgski, Chostakovitch ou Mahler, ce parti-pris montre ces limites avec Sergueï Rachmaninov. Rachmaninov, comme bien de ses contemporains encore empêtrés dans le romantisme, lorgne toujours vers l’opéra, donc une ligne mélodique soutenue qui prend le temps de s’épanouir. Dans ce présent enregistrement, ...
Eternelle Russie

Rachmaninov, Boris Berezovsky, éternelle Russie

Un concert «tout Rachmaninov» pendant l’année de la Russie en France, cela tombe sous le sens. L’affiche était alléchante : Boris Berezovsky, qu’on ne présente plus, le National, le Chœur de Radio-France – qui a encore confirmé ce soir ses progrès – dans trois partitions rarement données du dernier des romantiques. Le Printemps, œuvre de la maturité, contemporaine du Concerto pour piano n°2, est l’héritier des ballades romantiques pour chœur et orchestre. ...
Rachmaninov & Stravinsky

Rachmaninov & Stravinsky par Patrick Davin

Orchestre philharmonique de Liège Dans le cadre de son cycle de concert intitulé «l’Ame Russe», l’OPL portait au pupitre la Symphonie n°2 de Rachmaninov. Loin du terrible échec rencontré par la Symphonie n°1, cette œuvre, dont la durée (environ une heure) aurait pu en effrayer plus d’un, a connu un succès immédiat et égal à celui rencontré par son Concerto pour piano n°2. En guise de mise en bouche à ce ...
Rachamninov et Dvořák au soleil

Rachmaninov et Dvořák au soleil

Vêpres et Liturgie de Saint-Jean Chrysostome mises à part, on connaît peu la production chorale de Rachmaninov. De même pour Dvořák. Quant à Rheinberger, sa renommée n’a pas franchit le Rhin. Paradoxalement, c’est un ensemble situé bien loin de la Russie, de l’Allemagne ou de la Bohême-Moravie qui nous fait découvrir ces œuvres. La Maîtrise des Bouches-du-Rhône est un chœur d’enfants établi depuis de nombreuses années à Marseille, attaché à l’opéra ...
Nuit russe

Nuit russe avec Rattle et les Berliner

Comme chaque année, l’Orchestre philharmonique de Berlin se produisait, devant des milliers de spectateurs, sur la scène en plein air de Waldbühne à Berlin. Ce cru 2009, dirigé par Simon Rattle, était 100 % russe, avec des partitions de démonstration que l’on assimile peu aux conditions de plein air. Assez inégal dans le grand répertoire (la récente intégrale des symphonies de Brahms est assez décevante), Rattle présente d’indéniables affinités, avec la ...
Une nouvelle référence moderne ?

Steven Osborne, nouvelle référence moderne des Préludes de Rachmaninov ?

Il est regrettable de ne pas avoir l’occasion en France d’écouter en récital Steven Osborne, au regard des Préludes de Sergueï Rachmaninov qu’il nous propose aujourd’hui. Le pianiste écossais fait pourtant une solide carrière en Grande-Bretagne, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Australie… et a la particularité d’interpréter à la fois le «grand répertoire», mais également des œuvres d’Alkan, Britten, Messiaen, Tippett ou Kapustin. En hommage à Chopin, et dans un genre ...
Couleurs, énergie, émotion

Couleurs, énergie, émotion

Orchestre National de Russie La saison 2009/10 de la MC2 propose plusieurs intégrales, dont celle des concertos pour piano de Rachmaninov, répartis tout au long de l’année. Ce concert est donc le premier d’une longue série. Le programme est construit de façon intéressante, proposant un panel d’œuvres russes des XIXe et XXe siècles. Ceci servi par des interprètes dont l’excellence n’est plus à prouver : c’est la promesse d’une soirée grandiose, et ...
L’effet Karabits !

Orchestre national de Lille à Bruxelles, l’effet Karabits !

Affluence des grands soirs au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles pour la venue annuelle de l’Orchestre national de Lille dirigé par le jeune Kirill Karabits. Né en 1976 et tout frais Directeur musical de l’orchestre anglais de Bournemouth (depuis septembre dernier) où il succède à Marin Alsop, le jeune musicien marque par son charisme et son engagement. L’artiste a galvanisé un orchestre national de Lille, conquis et heureux de jouer sous ...
Lugansky pianiste virtuose assurément !

Lugansky pianiste virtuose assurément !

Piano aux Jacobins En invitant un orchestre catalan, dirigé par son chef japonais, avec un soliste russe pour de la musique slave, Pianos aux Jacobins et l’orchestre National du Capitole nous promettaient de l’originalité. Nikolai Lugansky, pianiste international à la riche discographie ajoutait du lustre à la soirée. Les amateurs de piano n’ont pas été déçus avec cette version du Concerto pour piano n°1 de Tchaïkovski. Le piano a régné en ...
Les Vêpres de Rachmaninov

Les Vêpres de Rachmaninov

Eurochorus 2009 Depuis trois ans, l’association Eurochorus organise des rencontres chorales à Toulouse dans la 2e quinzaine de juillet, dans le but d’offrir les meilleures conditions possibles à des chanteurs amateurs passionnés et de très bon niveau pour favoriser l’apprentissage en commun et la restitution en concert d’une œuvre majeure du patrimoine musical. Cette 3e rencontre internationale s’organisait autour des Vêpres de Serge Rachmaninov, une des œuvres préférées du compositeur russe, ...
Deux Russes pour une Japonaise…

Deux Russes pour Hideyo Harada…

Si Tchaïkovski est connu du grand public pour ses célébrissimes ballets (La Belle au Bois dormant, Casse-Noisette, Le Lac des Cygnes), des auditeurs plus cultivés pour ses symphonies et opéras (Eugène Onéguine, La Dame de Pique…), il est vrai que son œuvre pour piano reste un peu dans l’ombre. Certes, tout le monde a dans l’oreille son Concerto n°1 pour piano et orchestre, son Concerto pour violon et les ultimes ...
De l’excellent Rachmaninov !

De l’excellent Rachmaninov !

Régis Pasquier, Roland Pidoux et Jean-Claude Pennetier ont la bonne idée de nous rappeler à quel point les trios pour piano du compositeur russe sont, sans conteste, parmi les plus beaux du répertoire post-romantique. Le contexte de composition de ces œuvres, intelligemment assimilé par les interprètes, fait de ce cd une très belle réussite. Outre des qualités techniques certaines et des couleurs superbes, c’est surtout la répartition sonore des instruments qui ...
Un récital de Maître

Abdel Rahman El Bacha, un récital de Maître

Faut- il encore présenter Abdel Rahman El Bacha après autant d’années passées au service de la Musique et des Arts et de succès sur les plus grandes scènes du monde ? Dans le cadre des Moments Musicaux de Notre Dame (L’incontournable rendez- vous dominical de la cité Phocéenne où se produit l’élite des solistes que l’Opéra de Marseille boude étrangement), les privilégiés présents se sont délectés d’entendre du très beau piano sous ...
Rachmaninov pudique et percussif

Rachmaninov pudique et percussif avec Ivo Pogorelich et la Polnische Kammerphilharmonie

Le temps fort de ce concert, donné dans le cadre du Festival d’hiver de Baden-Baden, était indubitablement en première partie l’interprétation d’Ivo Pogorelich dans le célébrissime Concerto pour piano n°2 de Rachmaninov. Raide, concentré, ascétique – les photos respectives de Sergueï Rachmaninov et de Pogorelich dans le programme de salle révèlent une troublante ressemblance –, le pianiste propose une approche originale, souvent passionnante et, comme à son habitude, à rebours ...
Le froid et le chaud

Viktoria Mullova & Yakov Kreizberg, le froid et le chaud

Après avoir été accueilli par une ouverture de Dvořák festive et colorée, le public était soumis à un étonnant contraste «thermique» entre les deux parties du concert. Cette disparité ne tenait pas aux œuvres choisies, même si le Concerto pour violon n° 2 de Prokofiev est beaucoup plus sobre que la Symphonie n° 2 de Rachmaninov, mais plutôt à la personnalité des deux interprètes. Dans Prokofiev, Viktoria Mullova maîtrisait les difficultés ...
Fougueuse Vanessa

Fougueuse Vanessa Wagner

Après un CD justement récompensé consacré aux variations, place au concert, où une partie du programme côtoie Schubert et Debussy. Vanessa Wagner rend toute la sobriété nécessaire à Haydn dans un jeu où la pédale est toujours dosée, l’articulation nette et lisible. Les ornementations sont toujours très déliées, très libre, comme improvisées. Ce jeu droit et franc convient moins à Schubert : la Sonate en la majeur manque ainsi de lyrisme, ...
Chostakovitch et Rachmaninov pour piano et violoncelle…

Chostakovitch et Rachmaninov pour piano et violoncelle…

Bien que composées à trente années d’intervalle dans des contextes historiques différents, ces deux sonates offrent quelques points communs comme une attention particulière accordée à la mélodie, un attachement certain aux formes héritées du passé avec une structure quadripartite ici, etc. De même, une sensibilité évidente les habite, sensibilité qui touche l’auditeur d’autant que l’interprétation de Xenia Jankovic et de Jacqueline Bourgès-Maunoury est vraiment habitée et convaincante. Dans sa Sonate opus ...
Un dialogue à quatre mains pour Rachmaninov

Engerer-Berezovsky, dialogue à quatre mains pour Rachmaninov

Qu’en est-il lorsque deux monstres du piano se rencontrent dans des œuvres à quatre mains ou à deux pianos ? Il est légitime de penser que leur ego peut nuire au compositeur qu’ils interprètent. Et bien ici, il n’en est rien. Boris Berezovsky et son amie Brigitte Engerer – avec qui il donne de nombreux concerts en duo – sont sur la même longueur de touches ! Et dans des œuvres d’un compositeur ...
Eugene Ormandy

Eugene Ormandy, « Un son qu’on voudrait caresser »

«Un son qu’on voudrait caresser», c’est ainsi que Virgil Thomson, célèbre critique musical du New York Herald Tribune, décrivait l’Orchestre de Philadelphie. A l’écoute de cette anthologie, on est effectivement ébloui par ce qu’on pourrait aussi décrire comme un éclat doré. Le mœlleux tapis des cordes est particulièrement enivrant dans le disque intitulé «The romantic Philadelphia strings», qui contient, au milieu de pièces mineures, une magnifique Fantaisie sur un thème ...
Le maître absolu de la grâce

Claudio Abbado à Lucerne, le maître absolu de la grâce

Si le Festival de Lucerne qui se déroule cet été du 13 Août au 25 Septembre s’enorgueillit de la présence des plus prestigieux orchestres du monde entier (l’orchestre de Cleveland, de Chicago, de Saint Petersburg, le Wiener Philharmoniker …viendront cette année) il doit aussi sa réputation à l’excellence de l’Orchestra du Festival de Lucerne crée par le maître Abbado avec le désir de voir réunis dans une phalange d’exception les ...
Rachmaninov, école belge : une question de goût ?

Rachmaninov, école belge : une question de goût ?

Avec un récital dédié à Sergueï Rachmaninov, le pianiste belge Johan Schmidt, lauréat de nombreux concours internationaux dont le prestigieux Reine Elisabeth en 1987, soliste et pédagogue, retrouve le chemin des studios. Pour quelques bonnes raisons et d’autres, plus mitigées. En prélude, il aborde deux des Etudes Tableaux op. 39 dans lesquelles il montre une réelle complicité technique avec l’écriture en négligeant, certes, de mettre en valeur certaines nuances de la ...
Rachmaninov selon Matsuev

Rachmaninov selon Matsuev

Saisissant des petits moments avec ses changements complexes, ce recueil de « Tableaux » n’est rien d’autre que la mise en musique d’un lyrisme profond et vigoureux, tragique et souriant, né de l’esprit sensible de Rachmaninov. Qu’il s’agisse de la narration de l’histoire enfantine de Chaperon rouge (op. 39 n. 6), de la représentation de la mer et des mouettes selon une suggestion de Madame Rachmaninov (op. 39 n. 2) ou ...
Marin Alsop inspirée par la Symphonie de « Son Monde »…

Coup de fouet orchestral à Paris avec Marin Aslop

L’Orchestre de Paris est stupéfiant. Capable du pire, il peut aussi donner le meilleur ; allez comprendre pourquoi il ne se contente pas de ce dernier état de fait. Fort heureusement c’est sous son meilleur visage qu’il s’est dévoilé sous la direction de Marin Alsop. Rare femme chef d’orchestre à mener une carrière internationale, très charismatique, à l’aise dans tous les répertoires, Stravinsky comme Rachmaninov n’ont eu ce soir là aucun ...
Semyon Bychkov sonne les cloches à Rachmaninov

Semyon Bychkov sonne les cloches à Rachmaninov

Le label Profil (émanation de Hänssler) présente ici un CD entièrement consacré à Rachmaninov, sous la baguette de Semyon Bychkov : Les Cloches et Les Danses symphoniques. Certes, ces œuvres ne sont pas nouvelles dans le répertoire discographique, mais l’enregistrement présenté ici mérite quelques instants d’attention : d’un point de vue technique, la prise de son implique une lisibilité des textes musicaux indéniable, lisibilité soulignée par une interprétation précise, soignée, et « inspirée », ...
Muraro tel que Rachmaninov

Muraro tel que Rachmaninov

Orchestre Philharmonique de Radio France Quelques dizaines de minutes avant le concert, le premier orage du week-end avait frappé. Tangibles et trempées, tant sur scène que dans la salle, ce soir là, les humeurs étaient déliées. Ainsi, Kikimora d'Anatoli Liadov ouvrait le concert de telle manière que chaque pupitre se trouvait valorisé, embelli par la précision de ses nuances. Et si, parfois, nous pouvions souffrir d’un manque de liant, c’est qu’il ...
Rachmaninov d’esprit

Rachmaninov d’esprit par Paavo Järvi

Onzième parution discographique du tandem composé du chef d’orchestre Paavo Järvi et de son orchestre de Cincinnati, et nouvelle immense réussite. Après un couplage de concertos pour orchestre et un album de musique anglaise, le chef s’attaque ici à la musique russe. Partition difficile que l’on fait souvent sonner avec mièvrerie et complaisance sentimentale, la Symphonie n°2 de Sergueï Rachmaninov est transformée en musique pure sous une direction précise et analytique qui ...
Anna Netrebko, le talent enfin !

Anna Netrebko, le talent enfin !

L’emballage est si beau que souvent on en oublie le contenu. L’éblouissante plastique de la jeune soprano russe a jusqu’ici réussi à aveugler le chaland et les critiques sur son réel talent de chanteuse lyrique. Pourtant, comme sur sa beauté plastique, rien à redire à sa voix. Elle est belle. Très belle même. Certainement l’une des plus belles voix du moment. Malheureusement, la soprano moscovite ne semble jamais avoir su ...
Edition officielle Evgueni Svetlanov

Edition officielle Evgeny Svetlanov

Warner, via sa filiale française, se lance dans l’aventure d’une colossale édition consacrée au non moins imposant legs du chef d’orchestre Evgeny Svetlanov. Près de deux cents titres sont envisagés pour rendre hommage à l’héritage hors du commun de l’un des géants des podiums du siècle dernier. Immensément charismatique, loué des orchestres à travers le monde, Evgeny Svetlanov possédait deux atouts essentiels dans ce métier si particulier : un charisme hors ...
Gomez-Mansur : un interprète de génie, pas une machine

Gomez-Mansur : un interprète de génie, pas une machine

C’est avec beaucoup de plaisir que nous écoutons le premier CD d’Adriel Gomez-Mansur, repéré par Martha Argerich et invité au festival portant son nom en 2001 et 2002. Sur la carte d’identité de ce jeune garçon, nous pouvons lire : Adriel Gomez-Mansur, né à Buenos Aires en 1989, commence le piano à 4 ans, joue dans les plus grandes salles argentines dès l’âge de 7 ans ... Un classique! A new Kissin? Pas ...
Musique russe pur jus !

Musique russe pur jus avec Cyprien Katsaris!

Deux CD qui offrent un programme copieux à partir d’enregistrements datant des années 70, où Katsaris servi par sa virtuosité extraordinaire peut faire valoir son affinité avec l’âme slave. Entre autres choses et principalement : l’important Concerto pour piano et orchestre n° 3 en ré mineur de Serge Rachmaninov créé en 1909, connu de tous, ne serait-ce que par l’émission littéraire « Vol de nuit » de Patrick Poivre d’Arvor, dont le dernier mouvement ...