Mot-clef : Tonhalle de Zurich

L’excellence française à l’heure du virage générationnel

Voici le temps des anniversaires, sept orchestres français fêtent leurs 40 ans (1) et l’Orchestre National de France deux fois 40 ans. Soit globalement une vie de travail pour un musicien. Est-ce aussi une fête pour les jeunes musiciens ? C’est en 1975 que l’ORTF cesse d’exister, avec lui le réseau d’orchestres de radio disparaît. Marcel Landowski est chargé de reconstituer et de développer le maillage des orchestres en France. Ainsi de 1969 ...

Paavo Järvi à la tête de l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich en 2019

La Société de la Tonhalle de Zurich a annoncé aujourd’hui que Paavo Järvi sera le nouveau chef attitré et directeur artistique de l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich à partir de la saison 2019/20, pour une durée de cinq ans. Il succédera à Lionel Bringuier, à ce poste depuis 2014. À la tête de l'Orchestre de Paris de 2010 à 2016, Paavo Järvi est depuis directeur musical de l’Orchestre de la ...
Bringuier - Credit Paulo Dutto - 3

Thibaudet, Bringuier et la Tonhalle enchantent la Philharmonie de Paris

En tournée de printemps, l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich a mis au programme de son étape parisienne deux grandes, belles et prenantes œuvres romantiques : le Concerto pour piano de Grieg et la Symphonie n° 8 de Dvořák. On ne présente plus le concerto de Grieg, ni Jean-Yves Thibaudet, interprète reconnu de cette œuvre. Assurément, celle-ci réclame un pianiste et un orchestre qui ne craignent pas de s’abandonner aux grands ...
yuja wang

Yuja Wang : le brillant Ravel qui cache le Fauré

La jeune pianiste star Yuja Wang, en tournée européenne avec l'orchestre de la Tonhalle de Zürich cette année, enregistre les deux concertos de Ravel et la Ballade en fa dièse de Fauré. C'est le répertoire qui convient à la virtuose, dont la vivacité et l'image moderne et décomplexée sont presque des arguments marketing. Une interprétation qui sait aussi être délicate, mais qui refuse toute mélancolie et calme introspection. Le Concerto en ...
lionel-bringuier 2015

La Tonhalle de Zurich en tournée européenne

Grâce à l'orchestre de la Tonhalle de Zurich, emmené par la baguette de Lionel Bringuier, musique russe et musique française se conjuguent en une soirée fulgurante. C'est le rêve, à peine avouable, de tout critique : un concert où coïncideraient la qualité musicale du programme, le professionnalisme des instrumentistes, la profondeur de l'interprétation des œuvres, et l'enthousiasme du public. Cette invraisemblable conjonction d'astres, un orchestre invité l'a fait advenir à Lyon ; ...
rca schubert zinman9

Le bouillant Schubert de David Zinman

Avec ce volume, le chef d’orchestre américain David Zinman clôt son intégrale des Symphonie de Schubert, programmée comme le « grand final » de son mandat au pupitre de la Tonhalle de Zurich. En une vingtaine d’année, règne désormais très long selon les critères actuels,  il aura replacé l’orchestre de la Tonhalle sur la carte mondiale des grands orchestres et marqué la discographie par ses intégrales des Symphonies de Beethoven (Arte Nova) ...
Julia Fischer - David Zinman - Decca

Concertos de Dvorak et Bruch par Julia Fischer

Troisième parution depuis que Julia Fischer a signé chez Decca, la violoniste allemande enregistre pour la première fois avec David Zinman. Elle se fait la défenseure du Concerto d'Antonín Dvořák qui demeure encore peu joué, et compléte le programme par une valeur sûre, Concerto n°1 de Max Bruch. Julia Fischer confirme les qualités qui lui sont universellement reconnues, et illustrées sur scène pour le concerto de Dvořák à Luxembourg en 2011, ...

Lionel Bringuier à Zurich

Le chef d'orchestre français Lionel Bringuier sera désigné vendredi prochain au poste de directeur musical de l'orchestre de la Tonhalle de Zurich à partir de la saison 2014-2015.  Il prendra la suite de David Zinman, directeur musical de l'orchestre suisse depuis  1995. Courtisé par de nombreux orchestres (dont celui de Radio-France), le très jeune chef français (26 ans) héritera d'un des meilleurs mondiaux. Dans le même temps, Ilona Schmiel devient la nouvelle intendante ...
mahler2

Mahler : de l’hyperinflation aux années 2010

Si Mahler commençait à s’imposer durablement dans les années 1970. La décennie 1980 fut celle de l’hyperinflation avec une multiplication des enregistrements. Cette fascination pour le compositeur ne fit que s’amplifier et les disques, même en temps de crise de la musique enregistrée, continuent de se multiplier ! La deuxième partie de cette analyse passe au crible les étapes de cette croissance exponentielle. L’hyperinflation des intégrales Entre 1980 et 1995, le ...

La saison de tous les dangers

La nouvelle saison qui s’amorce sera, plus que jamais, une charnière pour les institutions musicales, pour le disque classique mais aussi pour la culture savante. Du côté des institutions, si l’opéra et la danse affichent une relative bonne santé, il n’en va pas de même des orchestres symphoniques. Réduction drastique des subventions (quand ce n’est pas un laminage complet comme aux Pays-Bas), effondrement des sources de financement, faillites à l’image de la ...
RCA_Mahler_Zinman_integral

Mahler haute définition de David Zinman

Voilà donc achevée et regroupée, dans un gros pavé de 15 SACD, l’intégrale des symphonies de Mahler signée par David Zinman à la tête de son orchestre de la Tonhalle de Zurich, déjà abondamment commenté dans ces colonnes. Nous contenterons ici de présenter les nouveautés de ce coffret tout en en faisant une rapide synthèse et nous renvoyons  le lecteur vers les autres articles relatifs aux symphonies déjà publiées ici : ...
rca_mahler_zinman

Mahler par Zinman : un retour aux fondamentaux ?

L’intégrale symphonique de Gustav Mahler entreprise par David Zinman et son orchestre de la Tonhalle de Zurich reçoit son point final avec cette Dixième Symphonie largement complétée par d’autres mains en dehors du fameux et bouleversant premier mouvement Adagio. Les précédents volets de ce cycle ont reçu des appréciations variées mais généralement tièdes en raison d’un engagement mahlérien plutôt édulcoré. Certes, le chef demeure un immense musicien ( par exemple son ...
Portrait discographique

David Zinman, portrait discographique

La carrière de David Zinman est jalonnée par une succession de mandats, relativement longs au regard des habitudes actuelles, qui lui ont permis de travailler en profondeur et surtout d’enregistrer sur le long terme. Le chef américain est donc passé à la tête des orchestres de Rochester (de 1974 à 1985), de Rotterdam (1979 à 1982), de Baltimore (1995 à 1998) et de la Tonhalle de Zurich (depuis 1995 et ...
Le Schoenberg tellurique de David Zinman !

Le Schoenberg tellurique de David Zinman !

Festival de Montreux Toute exécution des Gurrelieder, chef d’œuvre du romantisme aux dimensions monumentales, reste un évènement tant les effectifs requis sont hors du commun : grand orchestre symphonique, large chœur mixte, six solistes, soit près de trois cents personnes sur la scène, qui peut se permettre un tel investissement pour satisfaire à ce désir fou ? C’est pourtant le pari que le Festival de Musique Classique Montreux/Vevey et son directeur Tobias Richter ...
Une Symphonie des Milles en demi-teintes

Une Symphonie des Milles en demi-teintes par David Zinman

Œuvre redoutable et à double tranchant que la Symphonie n°8 de Gustav Mahler, sous-titrée « Symphonie des milles » en raison du nombre impressionnant d’exécutants qu’elle requiert. Mahler la créa à Munich le 12 septembre 1910, à la tête de 1029 choristes, solistes et musiciens, donnant là son dernier concert européen auquel assistaient nombre de personnalités de l’époque. Un siècle plus tard, David Zinman poursuit son intégrale mahlérienne en enregistrant cette pièce ...
Zinman à Zurich : l’accomplissement

Zinman à Zurich : l’accomplissement

Si dans les pays francophones, David Zinman reste encore trop sous-estimé, il apparaît incontestablement comme l’un des plus importants chefs du plateau musical actuel. Directeur musical de l’orchestre de la Tonhalle de Zurich, depuis 1995, il a gravé des sommets symphoniques consacrés à Beethoven (ouvertures, concertos et symphonies), Schumann, Strauss et maintenant Mahler. Alors qu’il vient de terminer ce travail, de six ans, par un enregistrement de la symphonie n°10 ...
Erosion mahlérienne

David Zinman, érosion mahlérienne

Décevante lecture que ce septième volet de l’intégrale en cours de David Zinman à la tête de «son» orchestre de Zurich chez RCA. Dès le premier mouvement, le chef montre les carences architecturales de sa vision de l’œuvre en ne faisant preuve d’aucune cohérence dans l’enchaînement des sections et sous-sections de cette forme sonate. S’il respecte les indications de tempo fournies par Mahler, Zinman les lit au pied de la ...
Pas loin du sans faute

Sixième de Mahler par Zinman, pas loin du sans faute

Déjà bien engagé dans son intégrale Gustav Mahler, David Zinman nous propose aujourd’hui sa vision de la Symphonie n°6, une des plus difficiles à réaliser tant la frontière entre simple fracas sonore et puissance musicale y est facile à franchir. C’est d’ailleurs le reproche que nous ferons à cette version où chef et orchestre n’ont pas su jusqu’au bout rester du « bon côté de la force », dans une optique interprétative ...
Mortelle randonnée

Mortelle randonnée

Festival de Musique Classique Montreux-Vevey 2008 En raison de l’importance des moyens orchestraux et choraux qu’elle nécessite, La Grande Messe des Morts de Berlioz est rarement présentée sur scène. Il faut rendre hommage au Festival de Musique Classique Montreux-Vevey et à son directeur artistique Tobias Richter pour avoir osé mettre sur pied une aussi ambitieuse entreprise. Pour l’exécution de cette œuvre monumentale, il réussit la gageure de réunir pour la première ...
Le tour de Suisse, première étape de montagne instrumentale !

David Zinman concurrence Chailly dans la 5ème de Mahler

Avec ce nouveau volume de son intégrale des symphonies de Gustav Mahler, l’excellent David Zinman est déjà au milieu de son cycle. Au moment d’aborder les trois redoutables symphonies instrumentales, le chef américain vire au sommet en assez bonne position. Commencée tel un sprint massif, cette somme nous offrait deux magnifiques versions des deux premières symphonies ; petit calage ensuite avec une symphonie n°3 bien trop aseptisée avant de ...
Correct et recommandable

Mahler correct et recommandable par David Zinman

Depuis bien des années (1868 précisément) l’Orchestre de la Tonnhalle de Zurich officie avec talent et régularité mais sans accaparer intensément l’attention des médias internationaux. D’excellents chefs d’orchestre (Hans Rosbaud, Rudolf Kempe, Christoph Eschenbach…) ont assuré sa direction et affiné son style. Des commandes proposées à Baird, Bério, Hallfter, Henze, Honegger… ont façonné et diversifié ses approches esthétiques. Sans compter un nombre conséquent de créations dont la Symphonie n° 3 « ...
Mahler, garanti sans matière grasse

Mahler par Zinman, garanti sans matière grasse

Après l’immense succès des deux premiers volets de la nouvelle intégrale Mahler selon David Zinman et son orchestre de la Tonhalle de Zurich, on attendait les protagonistes au tournant de la symphonie n°3. Las, cette version déçoit car à force de triturer le texte en long, en large et en travers, pour en faire ressortir les moindres détails, le grand chef américain s’écoute diriger et perd, dans certains mouvements, le ...
Mahler, le temps du renouveau ?

Mahler par David Zinman, le temps du renouveau ?

En terme d’interprétation des symphonies de Gustav Mahler, on pensait avoir fait le tour de la question. Les différentes intégrales qui ne cessent de s’additionner depuis les années 1970, opposent des sanguins (Solti, Neumann) aux analytiques (Inbal et Boulez) en passant par les tempétueux (Kubelik en concert ou Bernstein), les esthètes (Haitink, Abbado, De Waart) ou les VRP de luxe au pupitre de machines symphoniques de prestige en parade (Tilson-Thomas, ...
Yefim Bronfman et David Zinman dans Beethoven

Yefim Bronfman et David Zinman dans Beethoven

Ce CD Arte Nova est un des éléments de l’intégrale des concerto de Beethoven dirigée par David Zinman avec l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, le pianiste Yefim Bronfman étant le partenaire des cinq concertos pour piano ainsi que du triple concerto (avec Gil Shaham et Truls Mørk) et le violoniste Christian Tetzlaff jouant le concerto pour violon. Les deux premiers concertos pour piano, qui composent ce CD, datent à peu ...
Le retour d’une légende : Hans Knappertsbusch

Le retour d’une légende : Hans Knappertsbusch

Chef d’orchestre entré dans la légende pour ses interprétations des opéras de Wagner, caractère fantasque qui détestait les répétitions, interprète des lenteurs les plus extrêmes, Hans Knappertsbusch (1888-1965) allias « Kna » avait une personnalité entière, peu portée sur le compromis ou l’hypocrisie, dont le sens de l’humour se révélait souvent aussi inattendu que désopilant. Le legs discographique du maestro reste essentiellement centré sur le corpus lyrique wagnérien, et ses prestations symphoniques ...