Mot-clef : Urs Schönebaum

À la Monnaie, un Frankenstein futuriste, criant d’actualité

À la Monnaie, un Frankenstein futuriste, criant d’actualité

La création à la Monnaie de Bruxelles de ce Frankenstein marque les esprits plus par son aspect de théâtre total aux forts relents métaphysiques, tel qu'envisagé par l'équipe de La Fura dels Baus d'Alex Ollé, « par-delà le bien et le mal », que par la seule valeur intrinsèque de la partition de Mark Grey.  Avec cette intrigue située entre passé (le siècle de Marie Shelley) et futur (une mission d'exploration polaire mille ...
91aP38DlKkL._SY445_

Wozzeck passionnant de William Kentridge à Salzbourg

La très belle interprétation dirigée par Vladimir Jurowski est soutenue par une scénographie de William Kentridge, visuellement passionnante. La mise en scène apporte une grande humanité et la captation vidéo permet d’en apprécier l’émotion, mais aussi la complexité. ResMusica a souligné avec enthousiasme la qualité musicale de ce Wozzeck donné à Salzbourg en août 2017. Le DVD proposé par Harmonia Mundi nous immerge dans cette atmosphère douloureuse et dérangeante, mais si belle. ...
2-mefistofelecjeanlouisfernandez012

Le Mefistofele gore d’Àlex Ollé à l’Opéra de Lyon

Comme les Chorégies il y a quelques mois, l’Opéra de Lyon choisit de défendre pour son début de saison lyrique la version révisée de 1874 du Mefistofele d’Arrigo Boito avec son prologue, ses quatre actes et un épilogue. Le rapprochement s’arrête là tant les deux nouvelles productions s’opposent. Saison après saison, les évènements se succèdent à l’Opéra de Lyon. Mais à croire que la malchance est de mise tant l’institution doit ...
DFH

Captation du Vaisseau fantôme dans la mise en scène d’Àlex Ollé

Pour la beauté envoûtante de ses images et pour son solide plateau vocal, on s’intéressera à la captation d’une mise en scène qui a beaucoup tourné ces dernières années. Créée à Lyon en 2014, la mise en scène du Vaisseau Fantôme par Àlex Ollé (de La Fura dels Baus) avait été chroniquée dans nos colonnes lorsqu’elle avait été reprise par l’Opéra de Lille au printemps 2017. La captation dont il s’agit ...
07.06.2017. Radialsystem V. BerlinProben zu dem Stück "Creation" von Sasha Waltz und Guests im Radialstem V in Berlin.

Kreatur de Sasha Waltz : création française à Dijon

Dans sa dernière création, Kreatur, la chorégraphe Sasha Waltz s’interroge sur le parcours de vie d'une créature. De son apparition dans le monde du vivant à l'acte sexuel qui signe en fait sa mort et en passant par sa vie sociale, la vie d'un être est-elle "fantastique" comme le clament fugitivement les danseurs, ou bien n’est-elle qu’une "vallée de larmes" ? La bande-son, qui constitue la colonne vertébrale du ballet, ...
20170321_vaisseaufantome_0873

Der Fliegende Holländer en voyage à l’Opéra de Lille

Cent vingt-quatre ans après sa création française dans cette même ville, Der Fliegende Holländer retrouve Lille avec une production créée à Lyon trois ans plus tôt. La mise en scène d’Alex Ollé n’a rien perdu de sa beauté et de son caractère extrêmement qualitatif grâce aux décors d’Alfons Flores, aux lumières d’Urs Schönebaum et aux vidéos de Franc Aleu, tandis que musicalement le premier chef-d’œuvre de Richard Wagner profite d'une ...
turandot_stemme_munich

Une Turandot sacrifiée à Munich

Turandot est rare sur les scènes françaises depuis une dizaine d'années. Il faut donc se rendre à Munich pour entendre la grande tenancière actuelle du rôle, Nina Stemme. Hélas, le choix de la version purement puccinienne, amputée du final d’Alfano, prive la soprano suédoise du triomphe auquel elle pouvait légitimement prétendre. Nous ne reviendrons pas sur la mise en scène de la Fura Dels Baus, déjà commentée ici, si ce n’est ...
Balanchine- Albisson_Bullion cFrancette Levieux

Nouvelle création enthousiasmante de Justin Peck

En parallèle des Etés de la danse au Châtelet, l’Opéra de Paris propose une soirée 100% américaine enthousiasmante où Justin Peck confirme sa place parmi les tous premiers chorégraphes du moment et se montre le digne successeur de George Balanchine. Cette première création pour l’Opéra de Paris du jeune prodige américain Justin Peck était un événement attendu. Le chorégraphe, qui a pu travailler avec les danseurs de l’Opéra lors de ...
_Happy Happy_6@Marc Ginot

Une contre tous dans Happy Happy de Mathis Nitschke

Avec son premier opéra Jetzt, en 2012, Mathis Nitschke partageait l'affiche avec Elliott Carter au Corum de Montpellier; il faisait à lui seul l'ouverture de la saison d'opéra 2014-2015, à l'Opéra Comédie cette fois, en présentant son deuxième ouvrage scénique Happy Happy, une vison du monde actuel pas si drôle que ça! Le livret écrit par le compositeur ne consiste pas en une intrigue suivie. Façon patchwork, les quinze scènes écrites ...
mm14_p_einstein_on_the_beach_spaceship_2_c_lucie_jansch_2012_presse_quer

Le sacre d’Einstein on the Beach à Berlin

C’est la fin annoncée de la tournée triomphale d’Einstein on the beach, mythique premier opéra de Philip Glass. Remonté à l’occasion des 75 ans du compositeur pour un anniversaire dont les premières bougies ont été soufflées à Montpellier en 2012 et qui aura finalement duré 2 ans, le monstrueux opus de 4h30, donné sans entracte s’avère être l’occasion de faire le point et de mesurer le statut iconique qu’il a ...
eob3

Einstein on the Beach de retour à Paris

Einstein on the Beach est à l'affiche du Théâtre du Châtelet, une vingtaine d'années après sa dernière représentation dans la région parisienne, à l'occasion de la tournée mondiale de la nouvelle version de l'oeuvre commencée en mars 2012 à Montpellier. Pour l'occasion, la salle était bien sûr comble, même si à moitié vide à l'heure théorique du début de l'opéra, qui d'ailleurs n'avait pas attendu le public pour débuter. Résultat d'une ...
Schonebaum2

A Montpellier, l’hommage à Elliott Carter

Sans le savoir au moment de la programmation, Jean-Paul Scarpitta allait rendre le plus bel hommage à Elliott Carter, disparu le 5 novembre à presque 104 ans, en mettant à l'affiche du Corum de Montpellier What next?, le seul ouvrage scénique du compositeur américain, donné le week-end dernier en création française et pour deux représentations seulement. Le format très ramassé de cet opéra de chambre de 45 minutes appelait un complément ...
Strauss, Elektra0312_vign

Janice Baird, Elektra ahurissante à Montpellier

Rares sont les maisons d'opéra qui osent affronter Elektra, tant l'ouvrage exige de ses chanteurs et tant, dans son livret, Hugo von Hofmannsthal en prescrit vétilleusement les didascalies. Sous ce dernier aspect, Jean-Yves Courrègelongue, scrupuleux, ne les a enfreintes qu'à deux moments. L'un, bref, au tomber du rideau : offerte au regard du spectateur, la baignoire, dans laquelle Agamemnon fut assassiné, souligne que la vengeance est désormais accomplie. L'autre structure ...
DVD_BelAir_Mahagonny

Un Mahagonny lyrique de haute volée

C’est dans une décharge publique, au milieu des immondices, que commence, et se terminera un peu plus de deux heures plus tard, ce Mahagonny madrilène, ce qui pourra inspirer à certains, et au premier abord seulement, un sentiment de rejet devant l’aspect parfaitement inesthétique de ce décor, ajoutant, comme certains costumes, une couche de trash très premier degré à un sujet en lui-même peu reluisant, où le second degré est ...
Une « Flûte » originale

Une « Flûte » originale

Opéra National de Montpellier Il fallait avant tout un spectacle grand public qui fonctionne. La production de la Flûte enchantée, donnée en ouverture de saison à Montpellier, a pour première qualité un travail esthétique toujours très soigné, léché même, pour l’homme de scène qu’est Jean-Paul Scarpitta. Il apprivoise habilement le grand espace scénique qu’offre le Corum. Ainsi l’on voit alterner de grands tableaux qui utilisent tout l’espace avec une scénographie sobre ...