Mot-clef : Johann Sebastian Bach

jordi_savall_2_c_david_ignaszewski

À la Philharmonie, la Passion selon saint Marc reconstituée par Jordi Savall

En 2009, à Saint-Pétersbourg, on découvre un livret de la Passion selon saint Marc utilisé par Johann Sebastian Bach pour une nouvelle exécution de l’œuvre, donnée en 1744. Cette Passion, dont on connaissait l’existence depuis longtemps, fut d’abord présentée pour le Vendredi saint de 1731, sur un texte que son auteur, Picander, édita lui-même l’année suivante. Jordi Savall a reconstitué l’œuvre, basée uniquement sur des emprunts à des compositions de ...
deccaadf-768x768

Une adaptation de L’Art de la fugue par l’Accademia Bizantina

Cet énième enregistrement de l'ultime cycle de Bach retient l'attention. L'Art de la fugue a beau être une somme et un sommet de l'art contrapuntique de Johann Sebastian Bach, il ne représente pas moins un défi de taille pour le claviériste qui veut soutenir l'intérêt de l'auditeur lorsqu'il joue le cycle in extenso ; d'autant que rien n'indique de manière sûre que telle ait été sa destination. D'où l'intérêt de le ...
les-grandes-orgues-ruffati-de-la-cathedrale-duppsala-domenico-severin___

Domenico Severin fait résonner l’orgue de la cathédrale d’Uppsala

Quoi de mieux qu'un florilège de Toccatas pour présenter un orgue de cathédrale ? Domenico Severin offre ici une belle démonstration de pièces romantico-symphoniques en harmonie avec l'esthétique très orchestrale de l'orgue d'Uppsala. Le grand instrument de la cathédrale d'Uppsala est ce que l'on pourrait appeler « un orgue à la page ». Construit en 2008 sur une tribune du transept nord, il vient compléter un ensemble de deux orgues déjà existants ...
Au Louvre, le Trio Zimmermann revisite les Variations Goldberg

Au Louvre, le Trio Zimmermann revisite les Variations Goldberg

Affluence des grands soirs à l’Auditorium du Louvre pour ce concert très attendu du Trio Zimmermann, dans un programme rare convoquant Schoenberg et Bach, qui donne au public parisien l’occasion d’écouter, en première audition mondiale, les célèbres Variations Goldberg de Bach revisitées par les Zimmermann dans une transcription de leur propre cru. Une mise en miroir passionnante, originale et contrastée où la déconstruction du Trio de Schoenberg répond à la rigueur ...
Padmore

La dimension humaine de la Passion selon Saint Matthieu au TCE

L’édifice monumental de la Passion selon Saint Matthieu devient un drame à dimension humaine grâce à l’approche de Mark Padmore, brillant Évangéliste à la tête du Choir & Orchestra of the Age of Enlightenment. C’est presque un rituel que cette Passion selon Saint Matthieu de Bach au Théâtre des Champs-Élysées à cette époque de l’année : après le Chœur et l’Orchestre du Collegium Vocale Gent dirigés par Philippe Herreweghe l’année dernière, et ...
61HNgpLbkJL._SS500

Les chorals pour orgue d’Homilius à Porrentruy

Gottfried August Homilius, qui fut l'élève de Johann Sebastian Bach à Leipzig, nous laisse trente-huit chorals dont le jeune organiste strasbourgeois Thomas Kientz nous propose ici l'intégrale, jouée sur le très bel orgue Ahrend de Porrentruy, dans le Jura suisse. Lorsque Homilius écrit ces chorals, dans les années 1740-1750, il est titulaire de l'orgue Silbermann de la Frauenkirche de Dresde, où il fait une brillante carrière. Ses chorals allient l'héritage de ...
bach scholl

Andreas Scholl et Dorothee Oberlinger dans Bach

Voilà un bien curieux disque présenté sous le vocable anglais de « small gifts ». L’enregistrement mêle allègrement, sans autre logique que celles de la distribution musicale et du bon plaisir, œuvres sacrées et profanes de Johann Sebastian Bach en un patchwork discutable, et par moments à la limite du kitsch, pour un programme sans doute plus plausible en concert qu’en studio. Outre la présence flatteuse du contre-ténor star Andreas Scholl, l’enregistrement ...
Le Chœur de la Radio bavaroise pour deux siècles de musique sacrée

Le Chœur de la Radio bavaroise pour deux siècles de musique sacrée

Le Chœur de la Radio bavaroise est à la hauteur de sa réputation, chez Frank Martin plus que dans le répertoire ancien. Deux siècles séparent les deux parties de ce concert d'abonnement du Chœur de la Radio bavaroise. La première partie s'ouvre par le Stabat Mater de Scarlatti, écrit pour dix voix, mais conservé seulement par des manuscrits qui ne précisent pas si et où interviennent des solistes ou un effectif ...
Les arts renaissants.Jean Rondeau.14.02.18-16

À Toulouse, la dynastie Bach par Jean Rondeau et ses amis

Le claveciniste Jean Rondeau s'est entouré de jeunes musiciens talentueux pour faire revivre les concertos pour clavecin de la famille Bach dans son dernier enregistrement chez Erato. C'est cette formation, dans une distribution quelque peu remaniée, que les Arts Renaissants ont invitée à Toulouse, pour le plus grand plaisir du public présent à l'église Saint-Exupère. On ne présente plus Jean Rondeau, le très médiatique "jeune prodige" du clavecin. Avec son allure ...
L’éloquence discrète de Nelson Freire, en récital à Paris

L’éloquence discrète de Nelson Freire, en récital à Paris

Lors de ce récital à la Philharmonie de Paris, Nelson Freire s’affirme une fois de plus comme une figure majeure du piano de notre temps, dans un programme très varié convoquant nombre de ses compositeurs fétiches, comme Bach, Schumann, Brahms, ou encore Debussy et Albéniz. Si le pianiste avait initialement prévu de débuter ce récital par la Sonate « alla Turca » de Mozart, c’est finalement avec Bach qu’il ouvre ce concert, ...
william_shelton_corinne_vaglio

Bach en sept paroles par Pygmalion, cinquième épisode

Avec le thème « Des profondeurs », Raphaël Pichon et l'ensemble Pygmalion nous convient à un voyage aux origines de l'œuvre de Johann Sebastian Bach, à la Cité de la Musique. « Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur ». Ce célèbre psaume, qui a beaucoup inspiré les compositeurs, est le point de départ d'un concert qui célèbre l'aspiration de l'âme humaine à s'élever vers Dieu. Alors que le troisième épisode du ...
Quatrième volet du projet Bach en sept paroles de l’Ensemble Pygmalion

Quatrième volet du projet Bach en sept paroles de l’Ensemble Pygmalion

En dépit de l’aspect un peu noir du thème « Châtiments » mis en avant, c’est une interprétation lumineuse qui a marqué cette nouvelle sélection de cantates de Bach. Après « Lumières », « De passage » et « L’appel », c’est au tour du thème « Châtiments » de constituer le nouveau volet du grand projet « Bach en sept paroles » initié par Raphaël Pichon et l’Ensemble Pygmalion. Mettant ...
András Schiff à la Philharmonie de Paris : entre ciel et Terre

András Schiff à la Philharmonie de Paris : entre ciel et Terre

Cette année, le pianiste András Schiff aura soixante-cinq ans. Bien plus qu’un quelconque bilan, ce récital dans la grande salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris laisse figurer un artiste en permanentes recherches, avec ses affres et ses certitudes, ses doutes et ses réussites, ses moments critiques et ses instants d’exception. Une succession de petites touches pour brosser un portrait en demi-teinte du pianiste. András Schiff, aristocrate du clavier, pense ...
EMoreau

Edgar Moreau et Sunwook Kim au TCE, heureuse collaboration

En ce lendemain d'Épiphanie, la rencontre de l'Orient et de l'Occident se prolonge sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées, pour le plus grand plaisir des habitués des récitals Piano ****. Le violoncelle d'Edgar Moreau et le piano de Sunwook Kim s'harmonisent à merveille, et leur Sonate de Prokofiev est même de ces réussites qu'on n'oublie pas. Le programme laissait aux deux instrumentistes le temps de se présenter à tour de ...
tubeuf_bach

André Tubeuf, une vie avec Bach

Le philosophe et critique musical livre une somme sur un compositeur qui l'inspire depuis le bicentenaire de sa mort en 1950. André Tubeuf a beaucoup à dire sur Johann Sebastian Bach, son œuvre, ses interprètes, et la philosophie de Leibniz dont il voit dans la musique du Cantor de Leipzig comme une parfaite illustration. À la lecture de cet essai, on peut même dire qu'il s'agit d'une fervente passion qui ...
CD_silbermann_2017_1500pix_01

La magnificence des orgues Silbermann d’Alsace

Troisième volet d'une collection consacrée aux orgues historiques Silbermann d'Alsace, le présent volume offre un programme musical très attrayant sur trois instruments peu connus, mais de grande qualité, touchés par trois jeunes organistes talentueux. L'Alsace des orgues a ses vedettes incontournables : Marmoutier, Saint-Thomas de Strasbourg, Soultz ou Ebersmunster, joyaux construits en leur temps par les facteurs Silbermann. Par suite d’un travail acharné échelonné sur plusieurs décennies, cette région de France ...
Bach Haendel_Vox Luminis

Deux chefs-d’œuvre du répertoire baroque par Vox Luminis

Couplage on ne peut plus classique mais relativement rare au disque (déjà proposé par Andrew Parrott, Emmanuelle Haïm et Peter Dijkstra) pour cette nouvelle parution de l’ensemble Vox Luminis mettant en regard deux partitions majeures des deux grandes figures de la « génération 1685 », JS. Bach et Haendel. D’un effectif vocal relativement similaire, le Magnificat de Bach (cinq solistes, dans sa version en ré majeur de 1733) et le Dixit ...
Bach-Variations-Goldberg

Les Variations Goldberg par Jean Muller

2017 est une bonne année pour les Variations Goldberg, enregistrées par Béatrice Rana (voir notre entretien) et ici par Jean Muller, dans cette version riche, réfléchie, mais parfois très carrée. Jean Muller assume ses choix dans sa note d'intention. Sans les premières reprises (sauf pour les variations à trois ou quatre voix) et enchaînant rapidement les variations, l'enregistrement dure 49 minutes, se plaçant dans les versions les plus courtes de cette ...
programme Marco Polo ©

À l’Athénée, la soirée festive de 1001 notes en Limousin

Le Festival 1001 Notes en Limousin présente chaque année en décembre, au Théâtre de l’Athénée, l’essentiel de sa saison et le festival de l'année à venir. C’est une véritable fête musicale de fin d’année, ouverte à tous les genres, fidèle à la mission que l’association s’est fixée : « Ancrer la musique classique dans notre époque en visitant tout le répertoire classique, du médiéval au contemporain. » La soirée commence par un mini-récital du ...
christian immler

Bach en sept paroles par Pygmalion : l’appel de Noël

Après « Lumières » et « De passage », la troisième parole choisie par Raphaël Pichon et Pygmalion dans leur parcours à travers les cantates de Johann Sebastian Bach, célèbre un thème de l'Avent par excellence, l'« appel ». L'appel, c'est celui que les Écritures lancent au chrétien afin qu'il se prépare à accueillir le Christ. Les cantates choisies sur ce thème, toutes prévues pour être chantées à Leipzig en cette période ...
The Harmonia Mundi Years

Harmonia Mundi célèbre les 70 ans de Philippe Herreweghe

Réunis dans ce généreux coffret, des disques déjà souvent réédités, mais qui sont un parfait cadeau de fin d’année. À l’instar de William Christie et René Jacobs, Philippe Herreweghe fut et demeure une locomotive dans les ventes de la maison de disques Harmonia Mundi. Parmi la centaine de disques gravés entre 1981 et 2008, le label arlésien maintenant propriété du groupe PIAS ressort quelques fleurons de son catalogue à l’occasion des ...
deux-spectacles-phares-de-cette-edition-2017-la-creation_1013619_800x600

Créations au festival Aujourd’hui Musiques de Perpignan

L'œil écoute au Festival Aujourd'hui Musiques de Perpignan qui poursuit son exploration à la croisée des multiples expressions artistiques d'aujourd'hui : musique, vidéos, arts numériques, installations et déambulations sonores, théâtre musical, opéra digital... Deux créations mondiales, celles de Wilfried Wendling et de Zad Moultaka, sont à l'affiche du premier week-end, investissant différents lieux du Théâtre de l'Archipel. Dans l'espace bien sonnant du Carré, Wilfried Wendling et Milosh Luczynski sont aux manettes ...
Elts, Olari 06 © Marco Borggreve

The sea in many forms: the Finnish premiere of Matthew Whittall’s piano concerto

Matthew Whittall's new piano concerto, Nameless Seas, was effective in evoking not only literal but also metaphorical feelings of the sea. Respighi is best known for his ecstatically colorful symphonic portraits of Rome, which are textbook demonstrations of orchestral brilliance. Respighi's orchestration of Bach's D major Prelude and Fugue is further evidence of the Italian composer's orchestral wizardry. Particularly striking in the opening Prelude was Respighi's ability to closely mimic the colors of an organ within an orchestral soundworld; this was ...
Grosvenor

Benjamin Grosvenor au TCE, de Bach à Brett Dean

Un programme varié et ambitieux, un pianiste inventif et séduisant – et peu importe les quelques moments moins réussis. La musique de chambre est trop peu à l'honneur à Paris pour qu'il soit possible de se passer de la vénérable série des Concerts du Dimanche matin organisés par Jeanine Roze, et ce d'autant plus que, depuis quelques années, le respect du sacro-saint rôti dominical des beaux quartiers n'impose plus une fin ...
Bach en sept paroles par Pygmalion : premier épisode

Bach en sept paroles par Pygmalion : premier épisode

Le message universel de Johann Sebastian Bach, défendu avec ardeur et brio par Raphaël Pichon et son ensemble Pygmalion lors de cette première étape intitulée « Lumières » d’un cycle de sept concerts, a bien été reçu à la Cité de la Musique. C’est un orchestre grandiloquent, avec trois trompettes et timbales, qui débute le marathon de l’ensemble Pygmalion et de son chef Raphaël Pichon autour des cantates de Johann Sebastian Bach. Dès ...
R Pichon

Donner les cantates de Bach aujourd’hui : rencontre avec Raphaël Pichon

Rentrée parisienne chargée pour l'Ensemble Pygmalion qui, après Miranda à l'Opéra comique, enchaîne sur un cycle de concerts à la Philharmonie intitulé "Bach en sept paroles". D'octobre à mai, sept programmes autour de cantates de Johann Sebastian Bach ont été conçus par Raphaël Pichon, qui revient pour nous sur la démarche à l'origine de ce cycle. ResMusica : L'Ensemble Pygmalion s'est notamment fait connaître par ses enregistrement d'œuvres peu connues de ...
CD_Saint_Ouen_Loreto_Aramendi

Transcriptions romantico-symphoniques par Loreto Aramendi à Saint-Ouen de Rouen

La jeune organiste basque Loreto Aramendi, titulaire du célèbre orgue Cavaillé-Coll de San Sebastian (Espagne) a choisi le mythique instrument de Saint-Ouen de Rouen pour nous proposer un très intéressant programme de transcriptions puisées dans le grand répertoire romantico-symphonique. Les sonorités et les couleurs orchestrales, captées magnifiquement dans la vaste acoustique de Saint-Ouen rendent ce récital accrocheur et profondément abouti. À San Sebastian, Loreto Aramendi est l'heureuse titulaire d'un orgue Aristide ...
Bertrand Cuiller_cop_Jean-Baptiste Millot (2)

Des Brandebourgeois trop sages par Bertrand Cuiller à Metz

Les feux d'artifice instrumentaux de Bach ne brillent que par moments dans l'interprétation du jeune ensemble Le Caravansérail. Le cadeau très intéressé fait par Bach au margrave de Brandebourg en 1721 ne cherche pas l'économie de moyens : les plaisirs de la virtuosité et de la couleur jouent les premiers rôles. Cette virtuosité n'est pas absente de l'interprétation de l'ensemble Le Caravansérail, créé en 2014 par le claveciniste Bertrand Cuiller : ...
radulovic

Nemanja Radulović en pleine forme au Théâtre des Champs-Élysées

Devant un public conquis d’avance, Nemanja Radulović ose au Théâtre des Champs-Élysées un long programme de récital débuté par une Partita de Bach et achevé par l’une de ses œuvres favorites, Tzigane de Ravel, dans lequel il joue à loisir avec la partition. L’accompagnement au piano de Laure Favre-Kahn intéresse moins, surtout dans la Sonate de César Franck. Nemanja Radulović entre seul en scène sur le plateau de l’Avenue Montaigne, et ...
Ben Glassberg (c) Petit_1 (2) ter

Le Festival de Besançon a 70 ans

Le deuxième plus ancien festival français (1948, un an après Aix) fait preuve d’une belle vitalité en agrémentant ses fondamentaux (la musique symphonique, symbolisée par la haute tension de son Concours international de jeunes chefs d’Orchestre) d’une quantité de manifestations populaires qui lui permettent de s’affranchir de tout élitisme. Coup de projecteur sur sept instants choisis. Solidement campé sur le trésor de sa mémoire – le rédacteur de ces lignes en ...