Mot-clef : Piotr Ilitch Tchaïkovski

CincinnatiSymphonyOrchestra-AnnavanKooij-7847

Le Cincinnati Symphony Orchestra et Louis Langrée à Paris

Cela fait presque dix ans que le Cincinnati Symphony n’était plus passé par la France. La dernière fois c'était en 2008 à la Salle Pleyel, avec à sa tête le futur chef de l’Orchestre de Paris, Paavo Järvi. Au retour d’une longue tournée européenne, l'orchestre ouvre la première saison complète de la Seine Musicale. Le chef français Louis Langrée, son directeur musical depuis 2013 (lire notre entretien), est à ...
Il y a 110 ans, la mort de l’humaniste engagé Edvard Grieg

Il y a 110 ans, la mort de l’humaniste engagé Edvard Grieg

Il y a 110 ans, le 4 septembre 1907 à Bergen, disparaissait Edvard Grieg, le musicien le plus célèbre de Scandinavie. Dans la revue mensuelle Musica n° 62 de novembre 1907, le musicographe Louis Schneider consacra un bel hommage au compositeur défunt : « Grieg est une intéressante personnalité de la musique moderne. On peut le classer parmi les premiers après des maîtres tels que Beethoven, Mozart, Schubert et Schumann : c’est un descendant ...
À Montreux, Lorenzo Viotti en peintre des sons

À Montreux, Lorenzo Viotti en peintre des sons

En 2013, le chef suisse Lorenzo Viotti remportait à 23 ans (!) le Concours international de direction d’orchestre de Cadaquès. L’an dernier, il remplaçait brillamment Marc Minkowski lors du Festival de Verbier après avoir dirigé un Viva la Mamma ! à l’Opéra de Lyon. C’est devant un programme imposant qu’on le retrouve aujourd’hui devant l’European Philharmonic of Switzerland, un orchestre issu des rangs du Gustav Mahler Jungendorchester créé par Claudio ...
Verbier Festival 2017

Eugène Onéguine en clôture du Verbier Festival

Au dernier jour du Verbier Festival, la partition de l’opéra Eugène Onéguine de Piotr Ilitch Tchaïkovski avec les élèves de l’Académie de chant et le Verbier Festival Junior Orchestra s’avère au-dessus des moyens interprétatifs malgré l’évident enthousiasme des musiciens. L’an dernier, en dépit de l’extrême limitation d’un orchestre d’une dizaine de musiciens, l’académie de chant du festival avait donné un passionnant et dynamique Don Giovanni de Mozart dans le confinement de ...
The Eglise (c) Aline Paley

Trois jours à Verbier avec les grands interprètes de notre temps

En contrepoint des soirées symphoniques ou opératiques, le Verbier Festival se flatte de proposer à son public une programmation chambriste soignée et abondante. Aperçu, en un week-end et huit concerts, d’un tourbillon de talents éprouvés et de gloires montantes. Il en va du Festival de Verbier comme d’un luxueux cocktail : réunissez, dans un alpage suisse de votre choix, les meilleurs ingrédients du moment — stars déjà mondialement acclamées, jeunes prodiges, ...
Grande-sonate-Les-saisons

Nikolai Lugansky rend justice aux opus 37 de Tchaïkovski

Nikolai Lugansky s’attaque à deux partitions majeures de Tchaïkovski et signe l’un de ses meilleurs disques. Il insuffle une véritable émotion aux deux opus 37 du maître russe, avec d’abord une magnifique Grande Sonate, puis la suite Les Saisons, dont la plus connue des pièces, la Barcarolle, est un sommet de justesse et de poésie, dans un toucher sensible. Si l’on aime cette musique, difficile de ne pas succomber dès la ...
Moonkyung Lee Tchaikovski

Moonkyung Lee et le LSO ardemment romantiques dans Tchaïkovski

Bien loin de certaines interprétations imprégnées d’un romantisme sirupeux, la violoniste coréenne Moonkyung Lee nous livre ici une vision particulièrement ardente du Concerto pour violon et orchestre de Tchaïkovski, magnifiée par l’accompagnement orchestral superlatif du LSO, sous la baguette magistrale du chef croate Miran Vaupotić. Pour compléter cette intégrale des œuvres pour violon et orchestre du compositeur russe, et rajouter encore à notre plaisir, s’y ajoutent, dans des registres bien ...
Yevgeny Sudbin, musicien poète et recréateur pyromane

Yevgeny Sudbin, musicien poète et recréateur pyromane

Dans le cadre du week-end Nuits d’été, Radio-France invite en l’auditorium 104 de la maison de la Radio, Yevgeny Sudbin, pianiste rare à la scène en nos contrées, technicien accompli doublé d'une personnalité musicale aussi forte qu'attachante. Le programme de ce soir peut se prêter à plusieurs grilles de lecture : la prédilection pour la pièce narrative, l’exploration de la forme brève, l’évocation de l’atmosphère nocturne au fil des âges, ou l’éternel retour à l’âme ...
La Seine musicale, paquebot musical russe pour le week-end

La Seine musicale, paquebot musical russe pour le week-end

Un des paradoxes français est que l’on aime passer du rien au tout. A force de ne posséder aucune acoustique digne de ce nom dans la capitale, à l’exception de la magnifique Salle Gaveau et de la Cité de la Musique, de multiples chantiers se sont lancés en même temps, au risque de créer aujourd’hui un surplus d’offre. La Philharmonie de Paris et l’Auditorium de la Maison de la Radio ...
Anna Netrebko brille de tous ses feux en Tatiana à l’Opéra Bastille

Anna Netrebko brille de tous ses feux en Tatiana à l’Opéra Bastille

Le retour, sur la scène de la Bastille, de la production historique d'Eugène Onéguine de Tchaïkovski, doit son succès à une distribution de grande qualité. En 2008, lorsque Gérard Mortier souhaite remonter Eugène Onéguine, il fait appel à un jeune metteur en scène encore très peu connu, Dmitri Tcherniakov, et récupère sa production récente du Théâtre Bolchoï, plutôt que de réutiliser celle de Willy Decker créée en 1995. Deux ans plus ...
Antonio Pappano

Antonio Pappano et Yuja Wang, pour le pire et pour le meilleur

L’association explosive, le temps d’un concert lors d’une tournée européenne, du fougueux chef anglais Sir Antonio Pappano, à la tête de son orchestre romain, et de la phénoménale pianiste Yuja Wang, avait de quoi attirer les foules dans la Grande salle de la Philharmonie de Paris. Un concert rare et très attendu qui ne tint pas toutes ses promesses, oscillant entre outrance, flamboiement et théâtralité, pour le pire et le ...
Florian Noack

L’art de la transcription selon Florian Noack

La séparation entre le métier d’interprète et celui de compositeur s’estompe, avec l’émergence de jeunes talents qui abolissent les frontières entre les différents domaines musicaux. Si certains musiciens montrent leur talent confirmé dans le jazz, rares encore sont les concertistes qui révèlent un véritable génie de transcripteur. Florian Noack est l’un de ces artistes qui réinventent le répertoire. En assistant à chacun de ses récitals, où il insère toujours au ...
AntonioPappano.01

A Genève, Antonio Pappano bienfaiteur de l’âme

En avril 2013, Sir Antonio Pappano à la tête de son Orchestra del’Accademia Nazionale di Santa Cecilia Roma bouleversait le public genevois avec une flamboyante ouverture de La Forza del Destino de Giuseppe Verdi qui la disputait à une poignante Symphonie « Pathétique » de Tchaïkovski. Le public qui ne pouvait avoir oublié ce moment de grâce est accouru à ce nouveau rendez-vous. C’est donc devant un Victoria Hall rempli ...
supraphon_josef_vlach

Josef Vlach, héritier chambriste de Václav Talich

Dans sa belle série « Archiv », Supraphon réédite en CD une part des enregistrements des deux ensembles de chambre dirigés par le violoniste tchèque Josef Vlach (1923-1988), gravures historiques considérées universellement comme parmi les joyaux les plus précieux des archives du célèbre label tchèque. Le violoncelliste français Pierre Fournier qualifia l'Orchestre de Chambre Tchèque de « meilleure formation de chambre qu’il ait entendue, la meilleure qui existe », et Herbert von Karajan ne dissimulait ...
21_avril_PETROVA_GILLES_DUCROS_LA_MARCA_PERNOO©CLaude_Doaré4[1]

Somptueux programme russe au festival de Pâques de Deauville

Comme chaque année, le festival de Pâques de Deauville permet de retrouver jeunes talents et artistes confirmés communiant ensemble au service de la musique. Le week-end des 21 et 22 avril nous a offert un somptueux programme russe et un moins convaincant programme baroque autour de deux claviers. C'est le prix à payer pour une programmation toujours inventive et originale. Pour sa vingt-et-unième édition, le festival de Pâques de Deauville programmait, ...
PHOTO CAROLINE DOUTRE

Le Festival de Pâques d’Aix en pleine effervescence

Pour sa 5e édition, le Festival de Pâques à Aix-en-Provence propose des affiches particulièrement séduisantes. Illustration par deux soirées fastes. Mozart, Beethoven, Schubert Une fois n’est pas coutume, Christoph Eschenbach était le pianiste de cette soirée, lui qui dirige la plus part du temps les plus grandes phalanges de la planète. C’est avec la célébrissime sonate « Le Printemps » de Beethoven que débute le programme. Tempo idéal, une alchimie organique s’instaure ...
Gala des Ecoles 1

Gala des Écoles du XXIe siècle à l’Opéra de Paris : un panorama

L'École de danse de l'Opéra de Paris invite pour la deuxième fois, après une première édition en 2013, différentes écoles à se produire sur la scène du Palais Garnier afin d'offrir une sorte de panorama de ce qui se fait sous d'autres latitudes. Force est de constater que les caractéristiques de chacune de ces écoles ressortent avec une très grande finesse, entre le choix de la pièce présentée, l'essence même de ...
Dimitri Jurowski.01

À Genève, Dmitri Jurowski enflamme la musique de La Pucelle d’Orléans

Un Orchestre de la Suisse Romande en grande forme se plie à l’énergique direction de Dmitri Jurowski pour enflammer la musique de La Pucelle d’Orléans (Orleanskaya Deva), le trop rarement entendu opéra de Tchaïkovski. Situé entre la composition de Eugène Onéguine et de Mazeppa, Orleanskaya Deva (La Pucelle d’Orléans) fait malheureusement preuve de parent pauvre dans l’œuvre lyrique de Piotr Ilitch Tchaïkovski. On comprend mal les raisons de cet ostracisme car ...
ICMA-Award-Ceremony-2017-Zimmermann-Catto-c-Serhan-Bali

Remise des prix ICMA et concert de gala 2017

Dix solistes, un orchestre de chambre, un chœur et un grand orchestre symphonique, ainsi que la présence de presque tous les musiciens qui ont remporté les International Classical Music Awards 2017. Dans son discours d’ouverture, le président du jury des ICMA, Rémy Franck, a déclaré avec enthousiasme : « Depuis la première édition de nos prix en 2011, nous n’avons jamais pu accueillir tant d’invités lors d’une cérémonie de remise des prix qu’ici ...
trios_russes

De remarquables passeurs des Trios de Tchaïkovski et Rachmaninov

Les passionnés de musique de chambre russe du XIXe siècle savoureront ces deux œuvres majeures de compositeurs habituellement célébrés pour d’autres pages de leur production. Trois instrumentistes d’envergure unissent leurs expériences, et livrent une interprétation remarquable des Trios pour piano, violon et violoncelle que Tchaïkovski et Rachmaninov composèrent respectivement en 1882 et 1892. Venus d’horizons différents, et malgré tout complices, Caroline Sageman, pianiste française, David Galoustov, violoniste russe et Maja Bogdanović, ...
Orchestre-dAuvergne-aparte

Prestation émérite de l’Orchestre d’Auvergne dans Tchaïkovski et Sibelius

L’Orchestre d’Auvergne dédie un album, splendidement interprété, à deux œuvres pour cordes de Tchaïkovski et Sibelius. Il suffit d’écouter en premier lieu la Sérénade pour cordes en do majeur que le grand romantique russe commença à rédiger en septembre 1880 pour se rendre compte, non sans étonnement, de la pleine réussite de cette lecture allante, homogène, aux tempi irréprochables, aux timbres magnifiques, le tout grâce à une parfaite discipline des pupitres ...
bychkov

Autour de Tchaïkovski avec Semyon Bychkov

De passage à Paris pour diriger la Symphonie Manfred avec l’Orchestre National de France, et alors qu’il commence un "Tchaïkovski Project" pour Decca en parallèle d’un cycle de concerts Tchaïkovski Beloved Friend pour Londres et New-York, nous avons interrogé le chef d'orchestre Semyon Bychkov sur ses rapports avec le compositeur russe. "Le sentiment du suicide n'est pas évident dans le finale de la Sixième Symphonie" ResMusica : Vous débutez un nouveau projet autour ...
onba-actes-sud

Tchaïkovski et Glazounov vaillamment défendus par l’Orchestre National de Bordeaux

Après Wagner, Mahler et Sibelius, Musicales Actes Sud propose dans sa collection de livres-disques ONBA Live, Tchaïkovski et Glazounov. Ce travail, comme les précédents, met en scène l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine dans le nouvel Auditorium de Bordeaux inauguré en janvier 2013. Il s’accompagne de textes de présentation aussi synthétiques qu’informatifs ainsi que d’une série de photographies en noir et blanc prises en Russie. Cet ensemble fort recommandable résulte également d’un ...
Thibaudet et Bychkov magnifiques dans un programme russe avec l’ONF

Thibaudet et Bychkov magnifiques dans un programme russe avec l’ONF

Dans le cadre de la résidence de Jean-Yves Thibaudet, l’Orchestre National de France, cette fois superbe dans le concerto Khatchaturian, accompagné par un Semyon Bychkov d’abord sage puis plus exalté dans la Manfred de Tchaïkovski. Personnage surprenant autant par le style que par le jeu, Jean-Yves Thibaudet est sans conteste l’un des meilleurs pianistes du moment et certainement le meilleur pianiste français actuel, dans la veine du maître Aldo Ciccolini. Son ...
la-lac

Le Lac des Cygnes à Bastille : Étoiles et Premiers Danseurs à l’honneur

Reprise du Lac des Cygnes avec en ouverture une prise de rôle très imposante et le souhait de la nouvelle direction de la danse de mettre les Etoiles et les Premiers Danseurs à l'honneur. Mais il ne faut pas oublier que le Lac des cygnes est surtout un ballet pour un corps de ballet impeccable…. Myriam Ould-Braham fait ses premiers pas dans le rôle d'Odette/Odile. C'est avec une certaine appréhension, bien ...
davidfischer

Finale Chant du 71e Concours de Genève

Chaque année le Concours de Genève attire beaucoup de monde pour assister aux épreuves finales. Et, comme dans chaque concours, les décisions des jurys soulèvent des interrogations sinon des réprobations. Avec le chant, cette nouvelle édition n’a pas fait exception. S’il est deux domaines où les mélomanes sont rarement en accords avec les décisions des jurys, ce sont ceux qui concernent le piano d’une part et le chant d’autre part. Cette ...
osmo-vn%e2%95%a0anskn%e2%95%a0a-high-res-4-credit-greg-helgeson

Osmo Vänskä à Radio France dans Tchaïkovski et Nielsen

Dans le splendide Auditorium de Radio France, le chef finlandais Osmo Vänskä à la tête d’un Orchestre philharmonique des grands jours, électrise le public dans Tchaïkovski et Nielsen. Une leçon d’orchestration renversante fait la démonstration des capacités d’un des compositeurs majeurs de l’Union soviétique, Dmitri Kabalevski. Sa suite pour petit orchestre Les Comédiens décline l’art orchestral délicat et inventif d’un maître encore trop méconnu sous nos latitudes. On peut se poser ...
61mtgaxjk5l-_sl1200_

Très intéressant début du Tchaikovski Project de Semyon Bychkov

Présenté comme «The Tchaikovsky Project », le nouvel enregistrement de Semyon Bychkov est la première pierre  - très prometteuse - d’une intégrale commençant par la fin, avec la Pathétique et l’ouverture Roméo et Juliette. Un court texte explicatif du chef lui-même justifie l’entreprise en énonçant qu’avec le nombre de références existantes pour ces œuvres, ajouter une version de plus à la discographie n’est cohérent que s’il apparaît un vrai plus dans ...
slatkin_by_cindy_mctee_3a

Symphonies de Tchaïkovski : suite et fin de l’intégrale à Lyon

Intelligemment appariées et interprétées, les symphonies de Tchaïkovski sont encore et toujours un triomphe. C'est le volet central du Festival Russe que propose, à l'orée de l'hiver, l'Orchestre National de Lyon : sous la baguette de Leonard Slatkin, son directeur musical, une relecture complète des symphonies de Tchaïkovski. Après le début prometteur consacré aux symphonies n° 1 et 4, la série se conclut avec la Troisième et la Sixième. Le public, fidèle ...

Fin de partie en apothéose à l’Orangerie de Rochemontès

Il y avait beaucoup de chaleur et d’émotion en ce dimanche de novembre à l’Orangerie du château de Rochemontès pour la dernière des dimanches à la campagne, organisés depuis cinq ans avec passion par Catherine Kauffmann Saint-Martin. Cette vingtaine de concerts originaux et audacieux avaient séduit un public grandissant, mais toutefois pas suffisant pour en assurer la pérennité économique. Les regrets sont d’autant plus vifs que la salle affiche complet ...