Mot-clef : Piotr Ilitch Tchaïkovski

trios_russes

De remarquables passeurs des Trios de Tchaïkovski et Rachmaninov

Les passionnés de musique de chambre russe du XIXe siècle savoureront ces deux œuvres majeures de compositeurs habituellement célébrés pour d’autres pages de leur production. Trois instrumentistes d’envergure unissent leurs expériences, et livrent une interprétation remarquable des Trios pour piano, violon et violoncelle que Tchaïkovski et Rachmaninov composèrent respectivement en 1882 et 1892. Venus d’horizons différents, et malgré tout complices, Caroline Sageman, pianiste française, David Galoustov, violoniste russe et Maja Bogdanović, ...
Orchestre-dAuvergne-aparte

Prestation émérite de l’Orchestre d’Auvergne dans Tchaïkovski et Sibelius

L’Orchestre d’Auvergne dédie un album, splendidement interprété, à deux œuvres pour cordes de Tchaïkovski et Sibelius. Il suffit d’écouter en premier lieu la Sérénade pour cordes en do majeur que le grand romantique russe commença à rédiger en septembre 1880 pour se rendre compte, non sans étonnement, de la pleine réussite de cette lecture allante, homogène, aux tempi irréprochables, aux timbres magnifiques, le tout grâce à une parfaite discipline des pupitres ...
bychkov

Autour de Tchaïkovski avec Semyon Bychkov

De passage à Paris pour diriger la Symphonie Manfred avec l’Orchestre National de France, et alors qu’il commence un "Tchaïkovski Project" pour Decca en parallèle d’un cycle de concerts Tchaïkovski Beloved Friend pour Londres et New-York, nous avons interrogé le chef d'orchestre Semyon Bychkov sur ses rapports avec le compositeur russe. "Le sentiment du suicide n'est pas évident dans le finale de la Sixième Symphonie" ResMusica : Vous débutez un nouveau projet autour ...
onba-actes-sud

Tchaïkovski et Glazounov vaillamment défendus par l’Orchestre National de Bordeaux

Après Wagner, Mahler et Sibelius, Musicales Actes Sud propose dans sa collection de livres-disques ONBA Live, Tchaïkovski et Glazounov. Ce travail, comme les précédents, met en scène l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine dans le nouvel Auditorium de Bordeaux inauguré en janvier 2013. Il s’accompagne de textes de présentation aussi synthétiques qu’informatifs ainsi que d’une série de photographies en noir et blanc prises en Russie. Cet ensemble fort recommandable résulte également d’un ...
Thibaudet et Bychkov magnifiques dans un programme russe avec l’ONF

Thibaudet et Bychkov magnifiques dans un programme russe avec l’ONF

Dans le cadre de la résidence de Jean-Yves Thibaudet, l’Orchestre National de France, cette fois superbe dans le concerto Khatchaturian, accompagné par un Semyon Bychkov d’abord sage puis plus exalté dans la Manfred de Tchaïkovski. Personnage surprenant autant par le style que par le jeu, Jean-Yves Thibaudet est sans conteste l’un des meilleurs pianistes du moment et certainement le meilleur pianiste français actuel, dans la veine du maître Aldo Ciccolini. Son ...
la-lac

Le Lac des Cygnes à Bastille : Étoiles et Premiers Danseurs à l’honneur

Reprise du Lac des Cygnes avec en ouverture une prise de rôle très imposante et le souhait de la nouvelle direction de la danse de mettre les Etoiles et les Premiers Danseurs à l'honneur. Mais il ne faut pas oublier que le Lac des cygnes est surtout un ballet pour un corps de ballet impeccable…. Myriam Ould-Braham fait ses premiers pas dans le rôle d'Odette/Odile. C'est avec une certaine appréhension, bien ...
davidfischer

Finale Chant du 71e Concours de Genève

Chaque année le Concours de Genève attire beaucoup de monde pour assister aux épreuves finales. Et, comme dans chaque concours, les décisions des jurys soulèvent des interrogations sinon des réprobations. Avec le chant, cette nouvelle édition n’a pas fait exception. S’il est deux domaines où les mélomanes sont rarement en accords avec les décisions des jurys, ce sont ceux qui concernent le piano d’une part et le chant d’autre part. Cette ...
osmo-vn%e2%95%a0anskn%e2%95%a0a-high-res-4-credit-greg-helgeson

Osmo Vänskä à Radio France dans Tchaïkovski et Nielsen

Dans le splendide Auditorium de Radio France, le chef finlandais Osmo Vänskä à la tête d’un Orchestre philharmonique des grands jours, électrise le public dans Tchaïkovski et Nielsen. Une leçon d’orchestration renversante fait la démonstration des capacités d’un des compositeurs majeurs de l’Union soviétique, Dmitri Kabalevski. Sa suite pour petit orchestre Les Comédiens décline l’art orchestral délicat et inventif d’un maître encore trop méconnu sous nos latitudes. On peut se poser ...
61mtgaxjk5l-_sl1200_

Très intéressant début du Tchaikovski Project de Semyon Bychkov

Présenté comme «The Tchaikovsky Project », le nouvel enregistrement de Semyon Bychkov est la première pierre  - très prometteuse - d’une intégrale commençant par la fin, avec la Pathétique et l’ouverture Roméo et Juliette. Un court texte explicatif du chef lui-même justifie l’entreprise en énonçant qu’avec le nombre de références existantes pour ces œuvres, ajouter une version de plus à la discographie n’est cohérent que s’il apparaît un vrai plus dans ...
slatkin_by_cindy_mctee_3a

Symphonies de Tchaïkovski : suite et fin de l’intégrale à Lyon

Intelligemment appariées et interprétées, les symphonies de Tchaïkovski sont encore et toujours un triomphe. C'est le volet central du Festival Russe que propose, à l'orée de l'hiver, l'Orchestre National de Lyon : sous la baguette de Leonard Slatkin, son directeur musical, une relecture complète des symphonies de Tchaïkovski. Après le début prometteur consacré aux symphonies n° 1 et 4, la série se conclut avec la Troisième et la Sixième. Le public, fidèle ...

Fin de partie en apothéose à l’Orangerie de Rochemontès

Il y avait beaucoup de chaleur et d’émotion en ce dimanche de novembre à l’Orangerie du château de Rochemontès pour la dernière des dimanches à la campagne, organisés depuis cinq ans avec passion par Catherine Kauffmann Saint-Martin. Cette vingtaine de concerts originaux et audacieux avaient séduit un public grandissant, mais toutefois pas suffisant pour en assurer la pérennité économique. Les regrets sont d’autant plus vifs que la salle affiche complet ...
barenboim_batiashvili

Lisa Batiashvili et Barenboim dans les concertos de Sibelius et Tchaïkovski

Daniel Barenboim et Lisa Batiashvili signent un enregistrement hautement recommandable de deux piliers du répertoire romantique. Sollicités par DG, les acteurs de cette gravure subliment à leur tour l'ultime chef-d’œuvre de la grande tradition romantique qu'est le Concerto pour violon en ré mineur de Jean Sibelius; partition truffée de trouvailles orchestrales, timbriques et rythmiques, d’accents inédits et riches d’une conception du discours originale, sans antériorité décelable et installant un langage innovant, ...
slatkin-onl

Symphonies de Tchaïkovski par l’Orchestre national de Lyon

Dans le cadre de son festival russe, l’Auditorium de Lyon programme les six symphonies de Tchaïkovski par l’Orchestre national de Lyon, réunissant judicieusement la Symphonie n°1  et la Symphonie n°4 en ouverture de ce cycle. Sous la direction de Leonard Slatkin, l’ONL parvient à un beau résultat d’ensemble, malgré des imperfections individuelles. Le chef d’orchestre américain, au style pour le moins sobre, propose une version plutôt dépouillée de ces œuvres où ...
linus_roth_chostakovitch_thomas_sanderling

Chostakovitch et Tchaïkovski intimes de Linus Roth et Thomas Sanderling

Derrière un programme a priori classique, Linus Roth et Thomas Sanderling proposent le Concerto pour violon de Tchaïkovski dans une version intégrale au plus près des intention du compositeur, et donnent une version intime et profondément vécue du Concerto n° 2  pour violon de Chostakovitch.   Thomas Sanderling pourrait être le père de Linus Roth, 35 ans les séparent en effet, mais sur cet album comme dans la vie ils sont des compagnons de ...
lac-1

Une reconstruction du Lac des Cygnes par le Ballet de la Scala

Le Ballet du Théâtre de la Scala présente cette saison au Palais des Congrès à Paris, une reconstitution du Lac des Cygnes, en coproduction avec l'Opéra de Zurich, dans une révision de la chorégraphie originelle par Alexeï Ratmansky. À partir de la notation Stepanov, et après un travail très minutieux déjà effectué sur Paquita (à Munich) et La Belle au Bois Dormant (dans une coproduction de la Scala et de l'American ...
lucas-debargue

Lucas Debargue dans le Deuxième concerto pour piano de Beethoven

Si Lucas Debargue aborde encore très peu de concertos pour piano, c’est certainement à cause de sa formation atypique et tardive. Au n° 24 de Mozart, au n° 2 de Liszt, au n° 4 de Rachmaninov, à celui en sol de Ravel, et à quelques autres joués en privé, il ajoute aujourd’hui le n° 2 de Beethoven. Dans la première partie, on a entendu La Prière de Oleg Yantchenko, compositeur, organiste ...
temirkanov

Une fièvre finnoise et russe illumine novembre à l’Auditorium de Lyon

Pour l’Orchestre national de Lyon, l’Auditorium de Lyon nourrit un compagnonnage avec d’excellents chefs, tel Alain Altinoglu, également sollicité en qualité de chambriste. Et il convie de prestigieux orchestres et chefs étrangers : ce furent le Philharmonique de Saint-Petersbourg et son directeur musical, Iouri Temirkanov. Mullova et Altinoglu : Sibelius autrement Le lien que, depuis plusieurs années, l’Orchestre national de Lyon tisse avec Alain Altinoglu se densifie avec chaque nouvelle invitation. Témoin une Symphonie ...
tchaikovski_marriner

Un témoignage significatif de Neville Marriner dans Tchaïkovski

Sir Neville Marriner nous a quittés le 2 octobre dernier à l’âge de 82 ans. Cette personnalité fortement médiatisée depuis des décennies a gagné sa réputation mondiale grâce à son travail à la tête de la fameuse Academy of St Martin in the Fields. Sans compter d’innombrables concerts ayant largement contribué à la diffusion de la musique dite classique, c’est un incroyable ensemble de six-cents disques que le monde musical conservera ...
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

À Berlin, flocons et pétition pour débuter la saison du Staatsballett

Le Staatsballett de Berlin peut se targuer de compter désormais trois versions du ballet Casse-Noisette à son répertoire. Remonté en 1999 par Patrice Bart, Casse-Noisette (Nussknacker en allemand) a été remanié pour la troupe berlinoise par les Russes Vasily Medvedev et Yuri Burlaka (d’après la chorégraphie originale de Marius Petipa et Lev Ivanov) le 23 octobre 2013, sous l’ère de Vladimir Malakhov. Nacho Duato, après avoir fait entrer sa version ...
myr019_frontcover_1024x1024

Kirill Gerstein dans Liszt, Tchaïkovski et Prokofiev

Deux CD Myrios Classics offre une belle occasion de découvrir ou d’approfondir l’art du pianiste Kirill Gerstein. Cet artiste apprécié bénéficie d’une grande renommée de par sa solide formation, ses interprétations de haut niveau, les récompenses nombreuses qui l’ont honoré et ses engagements souvent prestigieux. Né en Russie en 1979 il prend la nationalité américaine en 2003 et partage son temps et ses activités entre les Etats-Unis et l’Europe. En ...
Kirill Petrenko ouvre en beauté la saison du Théâtre des Champs-Elysées

Kirill Petrenko ouvre en beauté la saison du Théâtre des Champs-Elysées

Après Milan, Dortmund et Lucerne,  la tournée européenne du Bayerisches Staatsorchester avec Kirill Petrenko passe par Paris, dans un Théâtre des Champs-Élysées aux allures de fournaise. Le caractère sporadique des apparitions de Petrenko dans la capitale française (Der Rosenkavalier en 2014 et Ariadne auf Naxos en 2015), créent une attente légitime chez ceux qui – trop nombreux hélas – ne font pas le voyage en Bavière pour l'entendre dans "sa" ...
david_oistrahk_Chosta

L’esprit de David Oïstrakh plane sur le quatuor à son nom

Quatre musiciens russes ont choisi de baptiser leur quatuor à cordes en l’honneur du violoniste virtuose David Oïstrakh (1908-1974). Étonnant ou pas, leur jeu n’est pas sans présenter certaines analogies avec celui du maître russe décédé en 1974. Une lecture rude et âpre, déficitaire en fines nuances, rarement lyrique et presque totalement dépourvue de rubato. Ces options sont à respecter intégralement et constituent en quelque sorte l’ADN commun d’Oïstrakh et ...
Dmitri

Hvorostovsky dans tous ses états

Dans un album enregistré suite à son retour triomphal au Met à la rentrée 2015, Dmitri Hvorostovsky propose à son public une galerie de portraits de héros d’opéras russes. Guerre, paix, amour et chagrins sont au rendez-vous. Le public du Met lui avait réservé un accueil triomphal, l’automne dernier, suite à son grand retour dans Il Trovatore aux côtés de sa compatriote Anna Netrebko. Quelques semaines plus tard, Dmitri Hvorostovsky enregistrait ...
Peter Sellars exalte deux raretés, Iolanta et Perséphone

Peter Sellars exalte deux raretés, Iolanta et Perséphone

En associant Iolanta de Tchaïkovski et Perséphone de Stravinsky, cette production aixoise, reprise à Lyon, ose deux défis : apparier deux opéras en un acte, exercice toujours délicat ; et puiser des ouvrages inhabituels, voire adjacents, dans le corpus des compositeurs. Peter Sellars, au talent décidément exceptionnel, les a merveilleusement relevés. Dans l’œuvre de Tchaïkovski, Iolanta n’est pas le plus fréquenté. Assurément, il s’agit d’un conte : Iolanta narre moins qu’il ne chante et ...
Sol-Gabetta.01

A Genève, Sol Gabetta un violoncelle de soleil

Ne recherchant pas la popularité à tous prix, le chef d’orchestre canadien Yannick Nézet-Séguin et l’Orchestre Philarmonique de Rotterdam se penchent sur des œuvres moins connues pour offrir un concert honnête mais sans grande brillance. Sol Gabetta illumine la scène avec un violoncelle précis et inspiré. Avec Francesca da Rimini en ouverture de concert, l’ambiance recherchée est lancée. Est-ce bien Tchaïkovski qu'on entend ici ? Pas d’envolées mais une masse bruyante ...
TrioKissin

Rachlin, Maisky et Kissin réunis en trio au TCE

Au Théâtre des Champs-Élysées, l'alliage de trois grands musiciens. Au pays des formations de musique de chambre, le trio à cordes est roi. Non seulement d'immenses compositeurs lui ont consacré, au fil des siècles, leurs œuvres les plus accomplies, mais c'est aussi, structurellement, l'un des regroupements d'instruments où s'équilibrent le mieux les individualités musicales d'une part, et la nécessaire construction d'un tout sonore de l'autre. Aussi est-ce avec un plaisir immense ...
pletnevcon05_01

A Genève, Mikhaïl Pletnev joue Hollywood sur Volga

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas au Victoria Hall de Genève qui, après le formidable concert de l’Orchestre de la Suisse Romande avec le violoniste Vadim Gluzman, accueille l’Orchestre National de Russie sous la baguette de Mikhaïl Pletnev qui joue proprement, mais sans esprit, son programme russe. S’il existe deux sortes de musiques : la bonne ou la mauvaise, ainsi que l’affirmait Duke Ellington, il doit exister deux ...

Formidables Kazuki Yamada et Vadim Gluzman

Dans un Victoria Hall bondé, l’orchestre de la Suisse Romande sous la direction de Kazuki Yamada offre un formidable concert alliant musicalité, énergie et complicité. En 2010, à la suite d’un concert resté dans les annales de l’orchestre de la Suisse Romande, les musiciens de l’orchestre plébiscitaient Kazuki Yamada comme chef titulaire. Jugeant son expérience et son répertoire encore trop incomplets, le jeune chef japonais renonçait à cette tâche. Depuis la ...
Iolanta

Iolanta / Casse-Noisette à l’Opéra de Paris : intérieurs bourgeois

Iolanta et Casse-Noisette présentés dans une même soirée, comme lors de leur création en 1892, sont l'occasion d'une création originale sur la scène du Palais Garnier. Ces deux œuvres sont montées selon le souhait d'un metteur en scène bien en vogue, Dmitri Tcherniakov, qui essaye de mettre une continuité entre l'opéra qui serait une représentation en l'honneur de l'anniversaire de Marie, l'héroïne de Casse-Noisette, et le ballet lui-même, répondant à cette ...
À Genève, superlative Diana Damrau

À Genève, superlative Diana Damrau

Entre deux représentations de Manon de Massenet à l’opéra de Vienne, Diana Damrau revient à Genève, une ville qui lui a offert ses prises de rôles de Donna Anna (Don Giovanni), d’Elvira (I Puritani) et de Philine (Mignon), et où elle démontre une fois de plus sa formidable santé vocale et l’expression d’une artiste complète dans un récital superlatif. Sourire radieux, pas énergique, allure conquérante, Diana Damrau gravit (quand même avec ...