Mot-clef : Piotr Ilitch Tchaïkovski

lac-1

Une reconstruction du Lac des Cygnes par le Ballet de la Scala

Le Ballet du Théâtre de la Scala présente cette saison au Palais des Congrès à Paris, une reconstitution du Lac des Cygnes, en coproduction avec l'Opéra de Zurich, dans une révision de la chorégraphie originelle par Alexeï Ratmansky. À partir de la notation Stepanov, et après un travail très minutieux déjà effectué sur Paquita (à Munich) et La Belle au Bois Dormant (dans une coproduction de la Scala et de l'American ...
lucas-debargue

Lucas Debargue dans le Deuxième concerto pour piano de Beethoven

Si Lucas Debargue aborde encore très peu de concertos pour piano, c’est certainement à cause de sa formation atypique et tardive. Au n° 24 de Mozart, au n° 2 de Liszt, au n° 4 de Rachmaninov, à celui en sol de Ravel, et à quelques autres joués en privé, il ajoute aujourd’hui le n° 2 de Beethoven. Dans la première partie, on a entendu La Prière de Oleg Yantchenko, compositeur, organiste ...
temirkanov

Une fièvre finnoise et russe illumine novembre à l’Auditorium de Lyon

Pour l’Orchestre national de Lyon, l’Auditorium de Lyon nourrit un compagnonnage avec d’excellents chefs, tel Alain Altinoglu, également sollicité en qualité de chambriste. Et il convie de prestigieux orchestres et chefs étrangers : ce furent le Philharmonique de Saint-Petersbourg et son directeur musical, Iouri Temirkanov. Mullova et Altinoglu : Sibelius autrement Le lien que, depuis plusieurs années, l’Orchestre national de Lyon tisse avec Alain Altinoglu se densifie avec chaque nouvelle invitation. Témoin une Symphonie ...
tchaikovski_marriner

Un témoignage significatif de Neville Marriner dans Tchaïkovski

Sir Neville Marriner nous a quittés le 2 octobre dernier à l’âge de 82 ans. Cette personnalité fortement médiatisée depuis des décennies a gagné sa réputation mondiale grâce à son travail à la tête de la fameuse Academy of St Martin in the Fields. Sans compter d’innombrables concerts ayant largement contribué à la diffusion de la musique dite classique, c’est un incroyable ensemble de six-cents disques que le monde musical conservera ...
rca_emil_guilels_complete

Emil Gilels en Amérique

Pour honorer le centenaire du grand artiste, Sony-RCA réédite les enregistrements ici présents, contemporains des tournées américaines du pianiste Emil Gilels (1916-1985) qui fut parmi les tout premiers musiciens soviétiques à se rendre à l’Ouest après la Seconde Guerre Mondiale mais en pleine guerre froide, instrumentalisé par la propagande du régime officiel suite à son Premier Prix au Concours Eugène Ysaÿe à Bruxelles (1938), et à son Prix Staline (1946). ...
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

À Berlin, flocons et pétition pour débuter la saison du Staatsballett

Le Staatsballett de Berlin peut se targuer de compter désormais trois versions du ballet Casse-Noisette à son répertoire. Remonté en 1999 par Patrice Bart, Casse-Noisette (Nussknacker en allemand) a été remanié pour la troupe berlinoise par les Russes Vasily Medvedev et Yuri Burlaka (d’après la chorégraphie originale de Marius Petipa et Lev Ivanov) le 23 octobre 2013, sous l’ère de Vladimir Malakhov. Nacho Duato, après avoir fait entrer sa version ...
myr019_frontcover_1024x1024

Kirill Gerstein dans Liszt, Tchaïkovski et Prokofiev

Deux CD Myrios Classics offre une belle occasion de découvrir ou d’approfondir l’art du pianiste Kirill Gerstein. Cet artiste apprécié bénéficie d’une grande renommée de par sa solide formation, ses interprétations de haut niveau, les récompenses nombreuses qui l’ont honoré et ses engagements souvent prestigieux. Né en Russie en 1979 il prend la nationalité américaine en 2003 et partage son temps et ses activités entre les Etats-Unis et l’Europe. En ...
Kirill Petrenko ouvre en beauté la saison du Théâtre des Champs-Elysées

Kirill Petrenko ouvre en beauté la saison du Théâtre des Champs-Elysées

Après Milan, Dortmund et Lucerne,  la tournée européenne du Bayerisches Staatsorchester avec Kirill Petrenko passe par Paris, dans un Théâtre des Champs-Élysées aux allures de fournaise. Le caractère sporadique des apparitions de Petrenko dans la capitale française (Der Rosenkavalier en 2014 et Ariadne auf Naxos en 2015), créent une attente légitime chez ceux qui – trop nombreux hélas – ne font pas le voyage en Bavière pour l'entendre dans "sa" ...
david_oistrahk_Chosta

L’esprit de David Oïstrakh plane sur le quatuor à son nom

Quatre musiciens russes ont choisi de baptiser leur quatuor à cordes en l’honneur du violoniste virtuose David Oïstrakh (1908-1974). Étonnant ou pas, leur jeu n’est pas sans présenter certaines analogies avec celui du maître russe décédé en 1974. Une lecture rude et âpre, déficitaire en fines nuances, rarement lyrique et presque totalement dépourvue de rubato. Ces options sont à respecter intégralement et constituent en quelque sorte l’ADN commun d’Oïstrakh et ...
Dmitri

Hvorostovsky dans tous ses états

Dans un album enregistré suite à son retour triomphal au Met à la rentrée 2015, Dmitri Hvorostovsky propose à son public une galerie de portraits de héros d’opéras russes. Guerre, paix, amour et chagrins sont au rendez-vous. Le public du Met lui avait réservé un accueil triomphal, l’automne dernier, suite à son grand retour dans Il Trovatore aux côtés de sa compatriote Anna Netrebko. Quelques semaines plus tard, Dmitri Hvorostovsky enregistrait ...
Peter Sellars exalte deux raretés, Iolanta et Perséphone

Peter Sellars exalte deux raretés, Iolanta et Perséphone

En associant Iolanta de Tchaïkovski et Perséphone de Stravinsky, cette production aixoise, reprise à Lyon, ose deux défis : apparier deux opéras en un acte, exercice toujours délicat ; et puiser des ouvrages inhabituels, voire adjacents, dans le corpus des compositeurs. Peter Sellars, au talent décidément exceptionnel, les a merveilleusement relevés. Dans l’œuvre de Tchaïkovski, Iolanta n’est pas le plus fréquenté. Assurément, il s’agit d’un conte : Iolanta narre moins qu’il ne chante et ...
Sol-Gabetta.01

A Genève, Sol Gabetta un violoncelle de soleil

Ne recherchant pas la popularité à tous prix, le chef d’orchestre canadien Yannick Nézet-Séguin et l’Orchestre Philarmonique de Rotterdam se penchent sur des œuvres moins connues pour offrir un concert honnête mais sans grande brillance. Sol Gabetta illumine la scène avec un violoncelle précis et inspiré. Avec Francesca da Rimini en ouverture de concert, l’ambiance recherchée est lancée. Est-ce bien Tchaïkovski qu'on entend ici ? Pas d’envolées mais une masse bruyante ...
TrioKissin

Rachlin, Maisky et Kissin réunis en trio au TCE

Au Théâtre des Champs-Élysées, l'alliage de trois grands musiciens. Au pays des formations de musique de chambre, le trio à cordes est roi. Non seulement d'immenses compositeurs lui ont consacré, au fil des siècles, leurs œuvres les plus accomplies, mais c'est aussi, structurellement, l'un des regroupements d'instruments où s'équilibrent le mieux les individualités musicales d'une part, et la nécessaire construction d'un tout sonore de l'autre. Aussi est-ce avec un plaisir immense ...
pletnevcon05_01

A Genève, Mikhaïl Pletnev joue Hollywood sur Volga

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas au Victoria Hall de Genève qui, après le formidable concert de l’Orchestre de la Suisse Romande avec le violoniste Vadim Gluzman, accueille l’Orchestre National de Russie sous la baguette de Mikhaïl Pletnev qui joue proprement, mais sans esprit, son programme russe. S’il existe deux sortes de musiques : la bonne ou la mauvaise, ainsi que l’affirmait Duke Ellington, il doit exister deux ...

Formidables Kazuki Yamada et Vadim Gluzman

Dans un Victoria Hall bondé, l’orchestre de la Suisse Romande sous la direction de Kazuki Yamada offre un formidable concert alliant musicalité, énergie et complicité. En 2010, à la suite d’un concert resté dans les annales de l’orchestre de la Suisse Romande, les musiciens de l’orchestre plébiscitaient Kazuki Yamada comme chef titulaire. Jugeant son expérience et son répertoire encore trop incomplets, le jeune chef japonais renonçait à cette tâche. Depuis la ...
Iolanta

Iolanta / Casse-Noisette à l’Opéra de Paris : intérieurs bourgeois

Iolanta et Casse-Noisette présentés dans une même soirée, comme lors de leur création en 1892, sont l'occasion d'une création originale sur la scène du Palais Garnier. Ces deux œuvres sont montées selon le souhait d'un metteur en scène bien en vogue, Dmitri Tcherniakov, qui essaye de mettre une continuité entre l'opéra qui serait une représentation en l'honneur de l'anniversaire de Marie, l'héroïne de Casse-Noisette, et le ballet lui-même, répondant à cette ...
À Genève, superlative Diana Damrau

À Genève, superlative Diana Damrau

Entre deux représentations de Manon de Massenet à l’opéra de Vienne, Diana Damrau revient à Genève, une ville qui lui a offert ses prises de rôles de Donna Anna (Don Giovanni), d’Elvira (I Puritani) et de Philine (Mignon), et où elle démontre une fois de plus sa formidable santé vocale et l’expression d’une artiste complète dans un récital superlatif. Sourire radieux, pas énergique, allure conquérante, Diana Damrau gravit (quand même avec ...
0de5bf91dbe2ea5113aa56673c9cc205aee12f77

Yuja Wang décevante, Valery Gergiev au sommet

Trois stars pour ce concert au théâtre des Champs-Elysées : le Philharmonique de Vienne, la pianiste chinoise Yuja Wang qui faisait ce soir-là ses débuts avec l’orchestre et le chef d’orchestre russe Valery Gergiev. Ce concert s’est articulé en deux temps très distincts, aussi bien par le répertoire abordé que par l’intérêt musical. Le Concerto n° 9 de Mozart, le fameux « Jeunehomme » ne convainc pas totalement dans l’interprétation de Yuja Wang. Tout ...
Beatrice-Rana

Beatrice Rana et Antonio Pappano : rencontre au sommet

La pianiste Beatrice Rana signe son premier disque chez Warner Classics avec l’Orchestre dell’Accademia Nazionale di Santa Cecilia sous la direction d’Antonio Pappano. Et quel disque ! Il sublime une collaboration musicale de très haut niveau et apporte un éclairage lumineux sur deux monuments du répertoire russe. Dans le livret de présentation, Beatrice Rana évoque le but ultime de tout musicien, celui de laisser son empreinte personnelle sur l'interprétation que ...
Michal Nesterowicz

La 5e de Tchaïkovski fait vibrer le public niçois

Un concert très inégal dont il ne faut retenir qu'une chose : dans la Symphonie n° 5 de Tchaïkovski, l'Orchestre Philharmonique de Nice a su renaître de ses cendres. Avec en ouverture le poème symphonique de Liszt Les Préludes, la soirée, placée sous le signe du romantisme, ne commence pas sous les meilleurs auspices. Impossible en effet de ne pas s'étonner – voire même de s'agacer – devant la direction très personnelle ...
lang-lang-dvd-live-in-versailles

Lang Lang live à Versailles

Le pianiste Lang Lang est à l'honneur de ce DVD enregistré lors d'un récital dans le somptueux décor du Château de Versailles, haut lieu de la monarchie française. Connaissant le goût prononcé de l'artiste pour le faste et l’ostentatoire, on se doute que cela constituait un rêve de pouvoir jouer un jour dans la demeure même du « Roi Soleil ». Nommé ambassadeur du Château, Lang Lang nous propose un riche ...
malandain

La Belle et la Bête : Malandain au sommet de son art

La nouvelle création de Thierry Malandain pour l’Opéra royal de Versailles explore le thème de la Belle et la Bête, avec finesse et intelligence, associant modernité et tradition du conte. Le pari de Malandain est audacieux : doubler les personnages du conte (Belle, son Père, la Bête) avec ceux de l’Artiste, de son Âme et de son Corps. Le chorégraphe voulait mettre en scène son travail de créateur, lorsqu’il s’est attelé à ...
Parnassus Richter

Le label Parnassus publie des enregistrements inédits de Richter

Sviatoslav Richter, dont le 100e anniversaire de la naissance a été célébré le 20 mars de cette année, compte parmi ces rares musiciens dont le legs discographique est indénombrable. Extrêmement doué et charismatique, il était enregistré en concert dans le monde entier. De nos jours, ces gravures sont successivement publiées par différents labels, tels que Parnassus aux États-Unis. Leur chef, Leslie Gerber, a contribué à la découverte de quelques « trésors » ...
8195gvPmUAL

Vivement Noël avec Casse-Noisette

Dans sa collection au croissant, Didier Jeunesse publie une belle version d'un tube de la musique classique pour enfant : le Casse-noisette de Tchaïkovski. Quelques artistes, qui ont déjà travaillé pour cet éditeur avec succès, sont rassemblés pour ce Casse-noisette : Pierre Coran, poète et auteur de littérature jeunesse (Guingamor), Valérie Karsenti (La Flûte enchantée), à la voix fraîche et enjouée, et l'illustratrice Delphine Jacquot (Monsieur Chopin), dont le style convient ...
GKremer

Le romantisme à rebours, avec le SF Symphony

Kremer et Boreyko : rencontre entre deux générations de musiciens au Davies Hall. La venue de Gidon Kremer à San Francisco est un évènement en soi. Mais comme le violoniste, même s'il n'a rien à prouver, est friand de collaborations nouvelles, le plaisir de l'entendre semble toujours neuf. Cette fois, c'est avec Andrey Boreyko qu'il se produit, et la rencontre est prometteuse : l'actuel directeur musical de l'Orchestre National de Belgique, en visite ...
Jansons et les percussionnistes d'Amériques

Mariss Jansons, des Amériques en Bavière

Amériques ! Le titre du premier chef-d’œuvre d'Edgard Varèse sonne comme une promesse, d'autant plus que le coût considérable que son exécution occasionne fait de chaque concert une expérience à ne pas manquer. Mariss Jansons, à qui on a pu parfois reprocher un répertoire particulièrement restreint, a placé la pièce à la fin d'un concert très original, autour de patries réelles et imaginaires - la Russie que Balakirev, dédicataire et inspirateur ...
Fukiko Matsushita Julie Alcaraz

Le Tremplin Talents des Concerts d’Esther

Deuxième édition du « Tremplin Talents » des Concerts d’Esther, qui a révélé, l’année dernière, un certain Lucas Debargue (4e prix de piano au Concours Tchaïkovski à Moscou cet été), propose, cette année encore, des perles cachées qui vont sûrement briller de tout leur éclat dans les années à venir. Les concerts de cette année étaient parrainés par le pianiste Bruno Rigutto, qui a joué la Fantaisie de Schubert à quatre mains ...
GergievcAlinePaley-3799

Valery Gergiev, un privilège pour Genève

Genève peut à nouveau s’enorgueillir d’avoir le privilège d’applaudir un superbe concert de Valery Gergiev à la tête d’un Orchestre du Théâtre Mariinski en toute grande forme. Comme pour que le public saisisse bien la qualité de son orchestre, Valery Gergiev attend de longues minutes avant de lancer les premières notes de la petite dizaine de minutes du Prélude à l’après-midi d’un faune de Debussy, cette musique adaptée au ballet. Avec ...
zubin metha

A Gstaad, Zubin Mehta et sa machine orchestrale

Dans le cadre du Festival Menuhin, le concurrent suisse-allemand du Festival de Verbier, la Grande Tente reçoit l’Orchestre Philhamonique d’Israël à la tête duquel son chef mythique, Zubin Mehta tente d’insufler une énergie qu’il n’a plus. Un sage indien comme on les imagine. Quand il se dirige vers l’estrade, sa démarche ralentie le montre comme un vieux monsieur ne se pressant pas. Gravissant avec prudence les deux petites marches qui le portent ...
Gergiev_VFO©AlinePaley-7775

Au Verbier Festival, Gergiev et Ravel, en hommage à Maïa Plissetskaïa

Rarement le chef d’orchestre Valery Gergiev est apparu aussi investi et aussi émouvant que dans cet énorme concert en hommage à la danseuse russe Maïa Plissetskaïa. Salle archi comble. Et si le seul nom de Valery Gergiev suffit à remplir un auditorium, la présence au programme du populairissime Boléro de Ravel n’est pas étranger à ce succès public. Après une spectaculaire mais insignifiante ouverture du concert avec le Concerto pour 3 ...