Archives de l’auteur : Jean-Christophe Le Toquin

avatar

À propos de Jean-Christophe Le Toquin

Avocat de formation, Jean-Christophe est membre fondateur et Secrétaire Général de ResMusica. La musique classique lui est révélée non par ses études au conservatoire mais par Berlioz, grâce à sa professeure de musique au collège. Ses musiciens de prédilection partagent une forte dimension humaniste, tels Wilhelm Furtwängler, Dimitri Chostakovitch ou Allan Pettersson.

Intégrale des quatuors de Saygun l’Européen

La naissance de la musique contemporaine en Turquie fut décrétée dans les années 20 par Mustafa Kemal Atatürk dans le cadre de la fondation de la République et de son ...

Rubinstein était une perle, Felicja aussi !

Pour caractériser la pianiste polonaise Felicja Blumental (1908, Varsovie – 1991, Tel Aviv), donner ses années de naissance et de disparition ne suffit pas, il faut ajouter quelques unes des ...

Clara Schumann fait mieux que six mâles

«Cette jeune fille a plus de force que six garçons réunis», assène Gœthe en 1831 après que Clara Schumann a joué devant lui des Variations de sa composition. Il a ...

Entremet francorusse pour Raskatov

Elena Vassilieva - Ensemble Calliopée On oublie que Chostakovitch est plus qu’un immense compositeur, il est aussi une poule aux ailes maternelles, une couveuse de talents à découvrir. Après le concert ...

William Primrose Altoplano !

Composées en 1894, les Sonates pour alto et piano forment l’adieu de Brahms à la musique de chambre. Et quel adieu, mystérieux, déroutant par son caractère… solaire. A l’âge de ...

Mezzé forte

Avec leur premier disque, les jeunes interprètes Julien Dieudegard et Jonas Vitaud parcourent en 62 minutes plus d’un siècle de musique de chambre, et avec brio. Dans un joyeux melting-pot, ...

Honegger et paix

Quand Arthur Honegger alterne œuvres phares, Symphonie n°2, Symphonie liturgique, et musique de films, Mermoz, Le Capitaine Fracasse, quand il compose Jeanne d’Arc au bûcher en collaboration avec ...

Hans Schmidt-Isserstedt par Sami Habra – I

Plus de trente ans après sa disparition, le chef allemand Hans Schmidt-Isserstedt (1900-1973), Doctor Jekyll et Mister Hyde de la direction d’orchestre, continue de fasciner les mélomanes connaisseurs. Alternant au ...

Dimitri Chostakovitch & Mieczyslaw Weinberg : un centenaire en poupées russes

Association Internationale Dimitri Chostakovitch - Concert du centenaire Entre Paris et Moscou, l’Association Internationale Dimitri Chostakovitch poursuit son activité de découvertes de l’inépuisable catalogue du compositeur, en proposant chaque année un ...

Otto Klemperer à Cologne : Allemagne année 1954

La carrière d’Otto Klemperer (1885-1973) tient en deux époques. La première commencée comme assistant de Gustav Mahler est marquée par l’exil de l’Allemagne dès 1933 et la maladie en 1939, ...

Wilhelm Furtwängler : Trois hommes et un destin

La Symphonie n°9 de Beethoven dirigée par Wilhelm Furtwängler (1886-1954), par trois fois. Trois visions du monde, comme projetées par trois hommes différents. Berlin 1942, un Beethoven de rage et ...

Sibelius m’était conté

Le 29 octobre 1907 à Helsinki, le bouillonnant Gustav Mahler rencontra Jean Sibelius (1865-1957), un homme qui pour être introverti et timide n’en avait pas moins donné à son pays, ...

Eli Zion nous apostrophe

Voilà un disque dont le titre et le sous-titre « Eli Zion – de Saint-Pétersbourg à Jérusalem, Musique de la Nouvelle Ecole Juive » méritent d’être explicités. Eli, Zion sont les ...

Othmar « m’a tuer »

Tout amateur de raretés chambristes ne pourra qu’être attiré par le programme préparé avec soin par Claves et consacré aux trois Sonates pour violon et piano d’Othmar Schoeck (1886-1957). Du ...

A Child of Our Time, un oratorio de notre temps

Sous la docte influence de Felix Mendelssohn-Bartholdy, l’oratorio biblique devint au Royaume-Uni l’alpha et l’oméga de la musique sérieuse, et se vit élevé au rang de genre national jusqu’au début ...

Max d’Ollone : Sauvé des sables

Qui est Maximilien-Paul-Marie-Félix d’Ollone, dit Max d’Ollone, compositeur français né à Besançon en 1875 de famille aristocratique, mort en 1959 à Paris « dans son appartement de la rue de Grenelle, ...

Luis et Pedro de Freitas Branco par João Maria de Freitas Branco

Imaginez que Claude Debussy et Pierre Monteux étaient frères, qu’ils étaient les descendants directs de François 1er et du baron Haussmann, et vous aurez une idée de ce que peut ...

Bion Tsang, un Américain à Clamart

La Sonate pour violoncelle seul (1915) de Kodály est un bijou aux reflets multiples, tour à tour dense comme du Bach ou mystérieux comme la Transylvanie, toujours fascinant. On y ...

Pedro de Freitas Branco : Boléro, mon amour

A ceux qui, à l’instar de Ravel lui-même, considèrent que le Boléro n’est pas de la musique, la publication de l’interprétation de Pedro de Freitas Branco (1896-1963) réalisée en 1953 ...

Richard Hickox : Sous le soleil de Londres

Un vaillant chevalier qui meurt au XIVe siècle, au désarroi de son contemporain Jean Froissart, chroniqueur français de son état, puis un demi-millénaire plus tard de celui d’Elgar, compositeur anglais. ...

Robert Craft : Aimez-vous Webern?

Igor Stravinsky avait dépassé les 70 ans quand il commença à composer de la musique sérielle, sous l’influence du alors tout jeune Robert Craft. Ce dernier, autant disciple que pédagogue, ...

Henri Demarquette – François Kerdoncuff : Faites l’Allemagne, pas la guerre

Attention, une commémoration peut en cacher une autre. Alors que l’été fut consacré au soixantenaire du débarquement en Normandie contre l’occupation nazie, et que l’automne 2004 prolonge la thématique avec ...

Symphonische Gesänge de Zemlinsky : Mort de la petite fille basanée

Figures de Maestro Comme l’explique René Kœring en nos colonnes, « Figures » est le rendez-vous (gratuit) de Radio-France avec les mélomanes curieux de découvrir des répertoires rares et stimulants. Les « Figures de ...

Natalia Bobrova & Ludmila Berlinskaïa : stupeur et frissonnements

Le concert organisé par l’Association Internationale Dimitri Chostakovitch était l’occasion de découvrir des raretés de Dimitri Chostakovitch (1906-1975) — en l’occurrence des œuvres de jeunesse et des transcriptions jamais interprétées ...

Domaine Privé de Péter Eötvös : Et si Bartók avait raison ?

Du 18 au 28 mai 2004, la Cité de la Musique fête Péter Eötvös avec « Domaine Privé », un cycle de sept concerts qui sont autant d’occasions pour le chef d’orchestre ...

Eschenbach et Michaela Kaune grimpent au ciel

La Quatrième Symphonie de Gustav Mahler (1860-1911) était pour le compositeur un « tableau primitif sur fond d’or », qui tranchait avec l’ambition philosophique et les dimensions de ses deux immenses symphonies ...

Présences 2004 : Saariaho, Hersant, Natra, chacun cherche son chemin

Un concert peut avoir la dimension d’une traversée, être une immersion initiatique dans une œuvre. Il peut également être un carrefour, une étape en forme de découverte. C’était le cas ...

L’Enfance du Christ par Casadesus : L’Enfance des Troyens

Berlioz détestait qu’on lui fête son anniversaire. Mais aurait-il vraiment tenu rigueur à Jean-Claude Casadesus et l’Orchestre National de Lille d’être venu à Paris pour célébrer ses deux cents ans ...

Les Troyens par Gardiner au Châtelet : Au nom des pères

Fêté dans toute l’Europe musicale, c’est à Paris que Berlioz rêvait de voir Les Troyens triompher. Cent quarante années après la création de la deuxième partie, John Eliot Gardiner les ...