Archives de l’auteur : Patrick Georges Montaigu

avatar

À propos de Patrick Georges Montaigu

Né à Paris dans la seconde moitié du XXe siècle et la première moitié XIIe arrondissement, à une période où on pouvait encore apprendre à l’école primaire à lire la musique en même temps qu’on apprenait à lire le français, ce n’est que vers les 10-11 ans qu’il a vécu l’expérience traumatisante qui allait le transformer pour le reste de sa vie en un représentant de cette curieuse espèce d’homo sapiens qu’on appelle « mélomane ». Ayant reçu en cadeau de Noël un électrophone, il a posé sur le plateau un de ces Long Play 33⅓ de la discothèque familiale, celui où figurait en bas à gauche l’image affable de Serge Koussevitzky et en haut à droite celle plus menaçante, de Beethoven. Le titre Symphony N°5 in C minor Op.67. Le célèbre Pom Pom Pom Pommm introductif venait de ferrer une nouvelle victime, la phénoménale coda du premier mouvement allait achever définitivement le travail. Dès lors les dés étaient jetés, Beethoven allait être à ses oreilles et pour toujours le plus grand des grands. Ensuite, grâce en particulier à France Musique, il a progressivement découvert l’ensemble du répertoire et affûté son oreille à l’écoute de la célèbre « Tribune des critiques de disques » (et ses succédanés) où étaient comparé diverses interprétations d’une même œuvre. Le plaisir malicieux d’écouter la musique en lisant la partition allait s’imposer lors d’une autre expérience mémorable lorsque France Musique diffusa en un week-end l’intégrale des sonates de Beethoven par trente deux pianistes différents. La partition de ces sonates, qui faisait partie de la bibliothèque familiale, passa le week-end sur ses genoux ouvrant de nouvelles perspectives d’écoute en même temps que posant les bases d’une exigence critique qui ne fera que croître avec le temps. Depuis de nombreux disques et partitions ont rejoint les étagères du salon, et la fréquentation des salles de concerts a apporté l’indispensable contact physique avec les instruments, même si les conditions acoustiques de certaines salles ne le rendent pas toujours satisfaisant.
bernardhaitink_2011

Fin de résidence parisienne pour le LSO avec Bernard Haitink

Murray Perahia ayant du déclarer forfait, c’est Maria João Pires qui assura la relève, non sans un changement de programme puisque le Concerto pour piano de Schumann céda la place ...
Bychkov_Semyon2011_vign

Festival de Saint-Denis, le retour de Semyon Bychkov

Peut-être point d’orgue du Festival de Saint-Denis 2011 par l’ampleur des effectifs requis à sa réalisation, le War Requiem de Benjamin Britten est une œuvre promise à devenir, si ce ...
crepuscule3_paris

Fin ronronnante de la Tetralogie parisienne

Voilà donc achevé le nouveau Ring dont l’Opéra de Paris a confié la scénographie à Günter Krämer et la direction musicale à Philippe Jordan. Force est de reconnaître que leurs ...
mtt-san-francisco_paris0611

Le retour de MTT à Paris avec le San Francisco Symphony

Les événements funestes du 11 septembre puis les crises économiques avaient tenu un (long) temps éloignés de nos contrées les orchestres américains. Cette période semble maintenant révolue et le San ...
CAPUCONGautier-photoM_Tammaro-Virgin-Classics_vign

Un concerto de Dvořák à retenir avec Gautier Capuçon

Fidèle à sa méthode de programmation en trois opus par concert, Paavo Järvi nous proposait ce soir deux pièces de musique française encadrant le plus fameux concerto pour violoncelle du ...
Et si Sibelius entrait enfin au répertoire de nos orchestres

Et si Sibelius entrait enfin au répertoire de nos orchestres français

Il faut croire que Paavo Järvi aime bien ces copieux programmes car, à l’instar du concert avec Radu Lupu il y a moins d’un an, il a composé sa soirée ...
Un vrai format wagnérien

Parsifal par le Staatsoper de Munich : un vrai format wagnérien

Le Théâtre des Champs Elysées recevait pour un unique concert la production de Parsifal du Staatsoper de Munich, donnée ce soir en version de concert, prélude aux représentations munichoises des ...
Così fan tutte à Salzbourg 2009 : un spectacle au top

Così fan tutte à Salzbourg 2009 : un spectacle au top

Un an après leur Don Giovanni salzbourgeois, la même équipe scénographique emmenée par le metteur en scène Claus Guth proposait avec ce Così fan tutte la dernière levée de la ...
L’Abschied de Mahler

Thomas Hampson et l’Abschied de Mahler

Venant juste après le cycle Mahler de Valery Gergiev, qui n’avait d’ailleurs pas abordé Le Chant de la Terre, et quelque jours après une Septième décortiquée dans ses moindres ...
Don Giovanni à Salzbourg 2008

Don Giovanni à Salzbourg 2008

Mozart au Festival de Salzburg, beaucoup sans doute en rêvent encore sans pouvoir assouvir leur désir. Aussi la publication vidéo des spectacles du prestigieux festival est toujours la bienvenue pour ...
Un LSO au sommet pour la fin de cycle Mahler Gergiev

Un LSO au sommet pour la fin de cycle Mahler Gergiev

Pour cette dernière levée parisienne du cycle Mahler Gergiev 2010-2011, le London Symphony Orchestra succédait à l’orchestre du Mariinsky qui avait placé la barre fort haut lors des concerts de ...
Romantisme en bonne compagnie

Brigitte Engerer et Henri Demarquette, romantisme en bonne compagnie

Pour ce concert de début de printemps, Brigitte Engerer et Henri Demarquette ont choisi de nous plonger en plein romantisme avec Schumann, Chopin et Liszt, avant de finir avec une ...
Jansons signe un Mahler de luxe et de qualité

Jansons signe un Mahler de luxe et de qualité

En décembre 2009 nous rendions compte du concert donné à Paris par les mêmes interprètes (au chœur près) que nous retrouvons sur ce double SACD enregistré quelques jours plus tôt ...
Une belle Neuvième en SACD

Une belle Neuvième en SACD par Mariss Jansons

Comme toujours avec les disques édités par les propres labels des orchestres, BR Klassik nous propose un nouvel enregistrement live, cette fois effectué au Vatican en 2007, qui nous permet ...
Un Requiem de Verdi bien vivant !

Un Requiem de Verdi bien vivant à Istanbul !

Un petit parfum d’orient flottait sur ce concert donné à Istanbul, sa ville de résidence, par ce jeune orchestre turc dont l’objectif est de jouer le grand répertoire symphonique mais ...
Sans passion

Siegfried sans passion à Bastille

Avec ce Siegfried qu’il n’avait plus programmé depuis 1959, l’Opéra de Paris poursuit son Ring commencé l’an passé avec les deux premiers opus, le Crépuscule des Dieux étant prévu pour ...
Concert symphonico-chambriste

Concert symphonico-chambriste avec Argerich et Maisky

Orchestre Symphonique de Lucerne Si l’Orchestre Symphonique de Lucerne est moins connu que ceux de la Suisse Romande immortalisé par le chef Ernest Ansermet ou de la Tonhalle de Zurich, il ...
Heureux Gustavo Dudamel

Heureux Gustavo Dudamel à Pleyel

A peine trentenaire, puisque né en 1981, Gustavo Dudamel jouit auprès des publics du monde entier d’une évidente cote d’amour dont ces deux concerts données les deux derniers jours de ...
Le Beethoven de chambre signé Haitink

Le Beethoven de chambre signé Haitink

Décidément les intégrales Beethoven continuent de fleurir en pleine période de Mahlermania, puisqu’après Gardiner, Jarvi, Thielemann, et sans remonter à la fin de mandat de Kurt Masur avec le National, ...
Imprévisible … comme prévu !

Yuri Temirkanov imprévisible … comme prévu !

Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg Cela faisait quelques temps que les concerts donnés chaque année par l’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg au Théâtre des Champs- Élysées étaient consacrés exclusivement à la musique russe. ...
Le joueur et le rigoriste : Krylov et Jurowski

Le joueur et le rigoriste : Krylov et Jurowski

Le Théâtre des Champs-Elysées a fait salle quasi comble pour accueillir l’Orchestre de la Staatskapelle de Dresde emmené pour l’occasion par le chef russe Vladimir Jurowski, encore jeune trentenaire mais ...
La grande classe

Mariss Jansons, la grande classe

C’est désormais une bien bonne habitude que de retrouver le Bayerischen Rundfunk et son chef Mariss Jansons pour un concert de fin d’automne au Théâtre des Champs-Élysées. Etait-ce le temps ...
En plein cœur du  marathon Mahler de Valery Gergiev

En plein cœur du marathon Mahler de Valery Gergiev

Orchestre du Théâtre Mariinsky C’est à un véritable marathon Gustav Mahler que nous conviaient entre le 11 et 13 décembre Valery Gergiev et ses troupes du Mariinsky, avec cinq symphonies données ...
Barenboïm et Chéreau expliquent leur travail en commun

Barenboim et Chéreau expliquent leur travail en commun

Réussir complètement une représentation d’opéra est sans doute une des gageures les plus complexes de toutes les formes de musique tant il y a de problèmes à résoudre, de composants ...
Vienne-Thielemann : intégrale Beethoven III et IV

Vienne-Thielemann : intégrale Beethoven III et IV

L’ont-ils fait exprès en programmant les deux extrémités du cycle beethovénien pour les deux derniers concerts de cette série, les trois premières symphonies le samedi, les deux dernières le lendemain, ...
Vienne-Thielemann : intégrale Beethoven I et II

Vienne-Thielemann : intégrale Beethoven I et II

Il y a plus de vingt ans le Philharmonique de Vienne avait offert au public parisien une intégrale Beethoven de très haut niveau instrumental en même temps que d’un irréprochable ...
Un Mathis à ne pas rater

Un Mathis der Maler événement Bastille

Incontestable soirée événement à Bastille avec cette double première constituée à la fois par l’inscription du chef-d’œuvre lyrique de Paul Hindemith au répertoire de l’Opéra de Paris, et par les ...
Le dernier Backhaus reste une référence

Le dernier Backhaus reste une référence

Ce récital Wilhelm Backhaus consacré à des sonates de Beethoven a été enregistré en avril 1969, quelques semaines à peine avant la disparition le 5 juillet de ce pianiste de ...
Splendide réussite !

Le vagabond ensorcelé de Chtchedrine : splendide réussite!

Après le ballet Le petit cheval bossu représenté la veille sur cette même scène du Chatelet par la troupe du Théâtre Mariinsky, une autre œuvre du compositeur russe Rodion Chtchedrine ...
Böhm dirige Strauss

Böhm dirige Strauss

Karl Böhm et Richard Strauss ont été non seulement contemporains mais également amis et l’assiduité avec laquelle le chef autrichien a défendu, aussi bien dans la fosse que sur l’estrade, ...