FBS-ResMusica-mégaBannière

Aller + loin

Klaus Tennstedt : Sous le signe du drame

Klaus Tennstedt : sous le signe du drame

Klaus Tennstedt (1926-1998) reste un chef d’orchestre peu connu en dehors d’une intégrale des symphonies de Mahler gravée au cours de la décennie 1980 pour le label EMI. Emigré tardivement en Europe de l’Ouest après une belle carrière de l’autre côté du Rideau de fer, le musicien rencontra à plusieurs reprises de graves ennuis de santé qui raréfièrent ses apparitions. Disparu prématurément en 1998, le maestro aurait célébré, cette année, ...
Les Quatuors

Les Quatuors de Dimitri Chostakovitch

« En écoutant ma musique, vous découvrirez la vérité sur moi, l’homme et l’artiste ». (Dimitri Chostakovitch) C’est en 1938, juste après sa première « disgrâce » survenue au lendemain de la création de l’opéra Lady Macbeth de Mzensk — Staline et Jdanov qui assistaient à une des représentations dénoncent l’» hermétisme petit-bourgeois » de l’opéra — que Dimitri Chostakovitch écrit son premier quatuor, un genre de musique pure qui, contrairement à la symphonie aux allures ...
Une cure de jouvence de haut niveau

Réouverture du Théâtre des Arts de Rouen

Tandis que ses musiciens et chanteurs s’offraient une saison nomade à la rencontre des rouennais, restés fidèles, le Théâtre de Arts de Rouen subissait une rude et radicale cure de jouvence. Cette institution rouennaise inaugurée sous ce nom en 1776, incendiée (accidentellement ?) un siècle plus tard jour pour jour, rebâtie à l’emplacement même des cendres encore chaudes en 1882, mise à mal par la sinistre semaine rouge qui réduisit en ...
Les symphonies

Les Symphonies de Dimitri Chostakovitch

Anniversaire Dimitri Chostakovitch Rarement dans l’histoire de la musique un corpus symphonique, étalé sur toute une vie créatrice, ne s’est révélé autant homogène. Si certaines symphonies de Chostakovitch sont plus souvent jouées et enregistrées que d’autres, aucune ne peut être considérée comme «mineure» dans la production de ce compositeur. En un ou plusieurs mouvements, pour cordes ou grand orchestre, avec ou sans voix, de 20 à 80 minutes, tout l’univers de ...
Lady Macbeth de Mzensk

Lady Macbeth de Mzensk de Dimitri Chostakovitch

Anniversaire Dimitri Chostakovitch Genèse Lady Macbeth de Mzensk, second opéra terminé de Chostakovitch et succès public phénoménal, devait constituer le premier volet d’une trilogie à la gloire de la femme soviétique. Staline, scandalisé, brisa net la carrière de l’opéra et fit abandonner au compositeur toute velléité d’autre création lyrique. Cet opéra en quatre actes sur un livret du compositeur et du dramaturge Alexandre Preis est basé sur une nouvelle de Nicolaï Leskov qui ...
Raisons d’aimer Gustave Charpentier (1/3) : combattons les préjugés !

Raisons d’aimer Gustave Charpentier : combattons les préjugés !

Etre pour la postérité l’homme d’un seul ouvrage vous expose mécaniquement à des jugements aussi expéditifs que lacunaires : ainsi en est-il de Gustave Charpentier, méprisé par l’intelligentsia culturelle qui ne retient de Louise qu’une certaine naïveté dans la peinture du petit peuple parisien, et ce que le texte peut avoir parfois de suranné. C’est faire peu de cas de la générosité de l’inspiration mélodique et de la variété du coloris, ...
I. Mozart au XIXe siècle

Mozart au XXe siècle

Entre le surmenage, les hypothèses d’empoisonnement, le dédain après la gloire et jusqu’à un enterrement sans office religieux ni caveau personnel, la fin de la vie de Mozart a laissé place à toutes les hypothèses les plus folles du génie abandonné. Mais l’oubli, si tant est qu’il y en ait eu un, a été de courte durée. Max Reger : la Vénération Si Bach reste une constante dans l’œuvre de Max Reger, sa ...
I. Mozart au XIXe siècle

Mozart au XIXe siècle

Entre le surmenage, les hypothèses d’empoisonnement, le dédain après la gloire et jusqu’à un enterrement sans office religieux ni caveau personnel, la fin de la vie de Mozart a laissé place à toutes les hypothèses les plus folles du génie abandonné. Mais l’oubli, si tant est qu’il y en ait eu un, a été de courte durée. En 1792, un an après la mort du « divin Amadeus » la Flûte enchantée donnait ...
« Je dois vous le dire devant Dieu »

Amitié entre Haydn et Mozart : « Je dois vous le dire devant Dieu »

« Je dois vous le dire devant Dieu, et comme un honnête homme, votre fils est le plus grand compositeur que je connaisse, en personne et de nom ». C’est par ces mots, adressés à Mozart (Père), que Joseph Haydn accueillit la série des six quatuors pour deux violons, violoncelle et alto « dédiés à Haydn » et achevés en 1785 par Wolfgang Amadeus Mozart. Si Haydn reconnut d’emblée en Mozart ...
Mozart en France

Mozart en France : Le dernier grand voyage

Le jeune virtuose brinquebalé sur les routes d’Europe par un père sourcilleux et pressé d’exploiter le génie de son fils ; cette image si évocatrice de l’enfance de Wolfgang Amadeus Mozart a été tant vue et rabâchée par la littérature, le cinéma, qu’elle semble aujourd’hui faire partie de l’imaginaire collectif. Il est vrai que la famille Mozart paraît avoir été affligée d’une bougeotte chronique : une chercheuse a ainsi calculé que Mozart avait ...
Mittenwald : Le génie possédait un violon bavarois !

Année Mozart à Mittenwald : Le génie possédait un violon bavarois !

2006 est l’année Mozart ! Les revues - spécialisées ou non -, les maisons d’éditions présenteront un «numéro spécial Mozart», une nouvelle biographie du compositeur…. ResMusica se devait aussi d’être au rendez-vous, mais dans cette courte chronique, nous ne parlerons que peu de Mozart. Ce dernier sera seulement le «Sésame» qui va nous permettre d’évoquer la ville de Mittenwald, jolie petite citée du sud de l’Allemagne, en Bavière, non loin de ...
III. Hérodiade

Les femmes bibliques de Massenet : Hérodiade

 « Qui offrirait toutes les richesses de sa maison pour acheter l’amour, ne recueillerait que mépris. » Appendices. Aphorisme d’un sage. Le Cantique des Cantiques « Je veux que tu me donnes dans un plat, la tête…Elle avait oublié le nom, mais reprit en souriant : La tête de Iaokanaan ! » Hérodias,  Trois Contes. Gustave Flaubert Salomé, la tête dans le bassin du Jourdain Hérodiade, opéra en quatre actes et sept tableaux. Livret de Paul Milliet, Henri ...
II. La Sainte Trinité au féminin

Les femmes bibliques de Massenet : la Sainte Trinité au féminin

Les trois drames de la croyance, dont la conception remonte avant et pendant la décennie 1870-1880 (1) puisent leur substance dans la musique religieuse française avec comme figure de proue, l’Enfance du Christ d’Hector Berlioz. Depuis longtemps déjà, la tradition musicale d’inspiration sacrée avait déserté les lieux de culte  pour les salles de concert. Les transformations - par leurs prescriptions rituelles de la liturgie - correspondaient au dogme du goût du ...
I. Au commencement était la voix (1)

Les femmes bibliques de Massenet : au commencement était la voix

« En amour, les deux sexes sont égaux et le plaisir doit être équitablement réparti. Si les partenaires ne ressentent pas la même jouissance une fois l’acte accompli, il n’est pas juste de prétendre qu’ils ont fait l’amour. » L’Art d’aimer, Ovide. « Je voyais près de moi un ange en forme corporelle… qui tenait à la main un long dard d’or, dont la pointe de fer portait un peu de feu. Je crus ...
I. Pelléas et Mélisande

Maeterlinck et l’Opéra : Pelléas et Mélisande

Pour sa nouvelle saison lyrique, l’Opéra de Nice consacre un volet dédié à Maeterlinck et l’Opéra. Le poète gantois qui a vécu à Nice, a inspiré les compositeurs, de Debussy à Dukas. A partir du 12 octobre prochain, pleins feux sur Pelléas dans une nouvelle production, mise en scène par Olivier Bénézech et sous la baguette de Marco Guidarini. En prélude aux représentations niçoises, retour sur l’œuvre de Claude Debussy ...
Une genèse mouvementée

Jeanne d’Arc au Bûcher, une genèse mouvementée

Une commanditaire fantasque Ida Rubinstein (188?-1960), actrice, danseuse et mécène russe réfugiée en France est la commanditaire de Jeanne d’Arc au Bûcher. Curieuse personnalité, à l’origine de plusieurs chefs-d’œuvre (le Boléro de Ravel, Perséphone et le Baiser de la Fée de Stravinsky, le Martyre de Saint-Sébastien de Debussy), collaboratrice de Fokine, D’Annunzio, Honegger, Milhaud, Claudel, Valéry, Gide, … et aujourd’hui bien oubliée, en partie en raison du mystère dont elle aimait ...
Nicolo Paganini [1782 - 1840] chez Jean-Baptiste Vuillaume

Nicolo Paganini chez Jean-Baptiste Vuillaume

Depuis le retour de son entretien avec Debussy, toute l’équipe avait retrouvé une certaine confiance en notre rédacteur en chef et en l’extraordinaire machine qu’est la Resmusi4X. Cependant, j’étais loin de m’imaginer que notre grand Maxime pourrait avoir eu un jour cet aspect de l’énergumène, affublé d’un pansement sur le nez et défiguré partiellement (Dieu sait qu’il était mignon pourtant autrefois). Aurait-il bizarrement gardé cet air ravi de chef éternel ...
Claude Debussy : «  Je suis pour la liberté. La liberté, par nature, est libre. »

Claude Debussy : « Je suis pour la liberté. La liberté, par nature, est libre. »

Après deux essais chaotiques testés sur notre directeur général préféré (et son séjour à l’hôpital, lire sa chronique consacrée à cet événement) et notre secrétaire de rédaction (qui a réussi à bousiller l’engin sans parvenir à décoller, lire ici ses exploits) notre machine infernale à rencontrer les compositeurs, la Resmusi4X – sobriquet donné en hommage à la 4X, l’ordinateur 1ère génération de l’IRCAM – a été réparée et perfectionnée. Un ...
antoine_landowski

Festival de Beaulieu-sur-mer, entretien avec son directeur Antoine Landowski

Sur le rocher de Saint-Jean cap Ferrat, une pépinière de jeunes talents a trouvé résidence. Le festival de musique de chambre de Beaulieu-sur-mer y détecte et favorise l’émergence des talents à suivre, comme une couveuse inspirée. Il allie nouveauté des répertoires abordés, rencontres voire confrontations des artistes invités, niveau musical exceptionnel. Tous les éléments d’une aventure musicale et humaine, pleine de promesses, riche en découvertes, emportée par Antoine Landowski, son ...
VII. Fabrice Creux : Modernités du Baroque

Fabrice Creux, directeur du festival Musique et Mémoire

Pour Fabrice Creux, fondateur du festival franc-comtois, « Musique et mémoire » qui a vécu en juillet dernier sa XII ème édition, concevoir un programme de musique vivante doit surtout défricher, innover, surprendre. Vigilant sur les tendances de la scène baroque actuelle, il prend soin d’accompagner les artistes invités dans leur propre démarche artistique. Susciter des répertoires inédits, commander aux auteurs d’aujourd’hui des œuvres en résonance, sélectionner les lieux de ...
gretry-andre-modeste-gretry

André Ernest Modeste Grétry dans mon salon

On sonnait frénétiquement à ma porte. Bizarre. Qui pouvait bien me déranger un week-end de pont du 14 juillet, alors que j’avais expédié les enfants en colonie de vacance, débranché mon téléphone et décidé de consacrer ces quatre jours à l’écoute exclusive des opere serie de Rossini? J’allais ouvrir. Mauvaise idée. Le rédacteur en chef, chargé comme une mule, entra en coup de vent. - Ah! Catherine, ma chérie, tu es là! ...
V Le chant des Gorgones

Jules Massenet : le chant des Gorgones

Sapho « Mais qu’est-ce qu’ils avaient donc tous, Pour être après toi comme ça ? ». « La femme de Loth regarda derrière elle et fut changée en une statue de sel. » Genèse 19.26 Du piédestal à la fange. Déboulonnée de son socle, tombée dans l’oubli après une carrière trop brève, Sapho fait antichambre. Pourtant Fanny Legrand, modèle montmartrois, ne manquait pas d’attraits pour conquérir le monde. La pièce lyrique de Massenet est une peinture « fin de siècle » ...
Christian Chorier

Christian Chorier, IXe Festival baroque de Cordon

Christian Chorier, directeur du festival du Baroque du Pays du Mont-Blanc, explique sa conception d’une programmation réussie. Des voix astucieusement « mêlées », des répertoires choisis, des lieux en développement. « Mon métier comprend une part essentielle de psychologie et d’intuition. » ResMusica : Nos lecteurs vous connaissent déjà depuis notre premier entretien en février dernier. Nous nous revoyons ici à Cordon, lieu imprévu où personne n’imaginerait un tel festival. Comme réussir une programmation ...
Franz Schubert en direct de Vienne ...

Franz Schubert en direct de Vienne

4 Juillet 2005 – 10h00 du matin C’était évidemment la première fois dans l’histoire du journalisme qu’on avait décidé de faire voyager des reporters dans le temps à la recherche de quelque information propre à aiguiser la curiosité de lecteurs devenus de plus en plus avides de reality shows. Jamais je n’aurais imaginé que notre monde de la musique classique s’y serait trouvé confronté un jour. Et pourtant j’étais le premier ...
A propos des Préludes de Rachmaninov par Boris Berezovski

A propos des Préludes de Rachmaninov par Boris Berezovski

Préludes, Forme autonome ? Elu coup de cœur par la rédaction de Resmusica. com, le dernier disque de Boris Berezovski paru chez Mirare nous donne prétexte à une divagation libre sur la partition abordée par le pianiste russe, Les Préludes, en particulier sur la forme musicale dont il est question. Au départ, c’est-à-dire à la Renaissance et pour les auteurs baroques, le prélude permet d’abord « d’éprouver » l’instrument. Il offre un préambule nécessaire ...
VII. Violon et sexualité

Petites histoires du violon : Violon et sexualité

De la même manière que nous avons étudié le sentiment du sacré que peut générer le violon, nous allons nous intéresser à son rapport à la sexualité. Le potentiel érotique de cet instrument a par exemple été décrit par Tolstoï dans son roman La sonate à Kreutzer où il est tenu pour responsable de l’infidélité d’une femme. Dans un autre genre, Dominique Hoppenot, violoniste et pédagogue, parle du « violon et ...
Giacomo Carissimi (1605-1674)

Giacomo Carissimi (1605-1674)

Modestie & gloire Le 21 juillet 1773, un bref papal de Clément XIV, Dominus ac Redemptor, prononçait la dissolution de la Société de Jésus (l’ordre des Jésuites), sous la pression de la France, de l’Espagne et du Portugal. Le Collegium Germanicum de Rome, 99 ans après la mort de Giacomo Carissimi, fermait ainsi ses portes. Or, ses archives et sa bibliothèque, fondées spécialement par le pape Clément X pour ...

Les 400 ans de Giacomo Carissimi (1605-1674) : Le génie d’un homme secret

L’œuvre léguée par Carissimi est inversement proportionnelle à ce que nous savons de lui. Il est rare qu’une œuvre parle seule pour celui qui l’a produite. L’homme laisse une ombre à peine esquissée, une silhouette fugitive, connue pour sa modestie et son humilité. Une vie passée dans le service de la musique. Mais la musique œuvre pour son nom. Une musique d’autant plus experte, qu’elle ne laisse rien au hasard, ...
IV La fiancée du désert

Jules Massenet : La fiancée du désert

Thaïs « Puis la solitude lui apprit à déployer les trésors de la rêverie » La Passion dans le désert. Honoré de Balzac   Méditation d’une courtisane Thaïs est sans doute la plus massenétienne de toutes les figures féminines. C’est un aboutissement après Manon et Werther. En instaurant un ordre musical nouveau, Massenet propose avec cet opéra, des solutions aussi éloignées de la tradition italienne que des principes wagnériens. C’est la fusion réussie des genres, l’idéal ...
Réformateurs du Monde et de la Scène

Le Barbier de Séville : Réformateurs du Monde et de la Scène

Figaro y Beaumarchais L’actualité lyrique de ce mois de mai porte l’accent sur le Barbier de Séville (mis en musique par Gioachino Rossini). Par son sujet et le choix des personnages, (un vieux barbon égoïste – Bartholo –, une beauté séquestrée – Rosine –, un amoureux conquérant-Lindor/Almaviva-) ; par la vitalité de sa musique, la partition offre l’aboutissement du genre buffa, spécialité des « grands » Napolitains, du XVIIe (Vinci) et du XVIIIe siècle : Pergolèse ...
 

Banniere-clefdor1-aveclogo