Opéras

une luxembourg

Après Aix, Versailles et Saint-Denis, Erismena à Luxembourg

Dans une distribution en grande partie renouvelée, l’ouvrage de Cavalli poursuit sa conquête du public d’opéra. À l’occasion de la création aixoise d’Erismena, nous avions dit dans nos colonnes tout le bien que nous pensions de cet ouvrage furieusement théâtral, qui pratique le mélange des genres de manière presque inconvenante. La mise en scène de Jean Bellorini, qui clarifie par la fluidité de son jeu d’acteurs une intrigue d’une rare complexité ...
---

Reprise de Don Pasquale avec Pretty Yende et Michele Pertusi à Garnier

Créée la saison précédente, la mise en scène sans mur de Don Pasquale par Damiano Michieletto retrouve l’Opéra Garnier avec une distribution plus adaptée au chant donizettien, bien que moins efficace à porter le comique du livret.  L’année passée, nous n’avions pas totalement goûté aux charmes des décors de Paolo Fantin pour la mise en scène de Don Pasquale proposée par Damiano Michieletto. Pourtant, malgré l’absence de murs, tout y est ...
L’esprit souffle sur Les Boréades à Dijon

L’esprit souffle sur Les Boréades à Dijon

Les Boréades était probablement, avec Les Troyens, un des deux spectacles les plus attendus de l'année. Le résultat, servi sur un plateau musical de très haut vol, comble l’impatience au-delà des espérances. Quel chemin parcouru depuis les poudreuses Indes galantes que Pizzi mit en scène en 1983 dans la Cité des Ducs de Bourgogne ! C’est Dijon qui, avant le DVD de Saul pour Glyndebourne, et de géniaux Meistersinger pour Bayreuth, a ...
Ulysse 2

Les marionnettes chantent à Vichy pour le Retour d’Ulysse

On reconnaît le succès d’une mise en scène quand celle-ci traverse les frontières comme le temps. C’est le cas de celle de William Kentridge pour Il Ritorno d’Ulisse qui fut créé en 1998. Aujourd’hui programmée dans le cadre du Festival « Vie et destins » de l’Opéra de Lyon, elle fait escale à Vichy, où, comble du bonheur, elle est servie par une distribution vocale qui fait merveille. L’utilisation de marionnettes en bois ...
Photo-Grégory-Forestier-624x413

Phèdre de Jean-Baptiste Lemoyne à l’Arsenal de Metz

Créée l’année dernière aux Bouffes du Nord, cette version très « XVIIIe siècle » de la tragédie de Racine fait honneur à tout le travail de redécouverte de la fondation Palazetto Bru Zane. Confiée, dans l’adaptation de Benoît Dratwicki, à quatre chanteurs et à dix instrumentistes, la partition de Jean-Baptiste Lemoyne atteint une épure que souligne encore la densité du beau livret de François-Benoît Hoffmann, l’auteur de la Médée de Cherubini. ...
bf21ca_8dfcc6b691ea4ef2b1a649ccd21f0a93~mv2

L’enfant et les sortilèges, l’enfance à la fête à Clermont

Pari risqué à chaque étape de la tournée de Jeune Opéra de France qui a conçu un spectacle intégrant pleinement les enfants de chaque ville où L’Enfant et les sortilèges est joué. A Clermont-Ferrand, avec les élèves du Conservatoire Emmanuel Chabrier, le pari est gagné. L’Enfant mis en scène par Maurice Ravel et Colette, apprend dans ce conte initiatique que toute chose a ses conséquences. Quoi de mieux que ce petit ...
Opéra Ballet "Orphée et Eurydice", Christoph Willibald Von Gluck.

Orphée et Eurydice donné à Metz dans la version Berlioz

Belle mise en scène chorégraphiée pour le chef d’œuvre de Gluck, en dépit d’une interprétation musicale quelque peu en retrait. Qu’il s’agisse des mises en musique de Gluck ou de Monteverdi, la légende d’Orphée se prête à la mise en scène chorégraphiée. Autant le statisme des deux partitions que la nature mythologique du sujet appellent une stylisation visuelle et une dynamisation corporelle que la danse semble pouvoir apporter de façon quasi ...
La Divisione del Mondo © Klara Beck pour l’Opéra national du Rhin (1)

La Divisione del Mondo à Nancy : crise familiale chez les Jupiter

Spectacle coproduit avec l’Opéra national du Rhin, La Divisione del Mondo restitue l’incroyable impertinence et la formidable vitalité de la scène vénitienne au dernier tiers du XVIIe siècle. En rapprochant de notre réalité les passions si humaines des Dieux de l’Olympe, Jentske Mijnssen touche juste.  Des dix-neuf opéras composés par Giovanni Legrenzi, peu de partitions ont survécu et encore moins nous sont connues. Créée au Teatro San Salvador pour le ...
Agnese.01

Le coup de vieux d’Agnese de Ferdinando Paër

Dans cette saison du Teatro Regio de Turin, concoctée à la hâte depuis le départ précipité de Gianandrea Noseda, cette Agnese de Ferdinando Paër figure comme l’une des raretés lyriques les plus improbables programmées dans une maison d’opéra. Cette œuvre n’avait plus été donnée à Turin depuis 190 ans ! Quand, en 1809, Ferdinando Paër compose Agnese pour une compagnie d’amateurs, il ne s’imagine certainement pas que son opéra deviendrait un ...
Strasbourg aux couleurs de l’Argentine avec Beatrix Cenci

Strasbourg aux couleurs de l’Argentine avec Beatrix Cenci

L'Opéra national du Rhin inaugure la seconde édition du Festival Arsmondo avec une nouvelle production du dernier des trois opéras du compositeur argentin Alberto Ginastera. La noirceur du thème et l’exigeante radicalité de la partition n’ont pas découragé un public nombreux. La tragédie de la famille romaine des Cenci au XVIe siècle est passée à la postérité et en est presque devenue légendaire. Tyrannisés par un père et un époux violent, débauché ...
EUGEN ONEGIN
Oper von Pjotr Iljitsch Tschaikowski
Lyrische Szenen nach dem Versroman von Alexander Puschkin
in Russischer Spreche mit deutschen Übertiteln
Premiere am 28.09.2018 am Theater Freiburg, grosses Haus

Produktionsteam:
Regie Peter Carp 
Bühne Kaspar Zwimpfer 
Kostüme Gabriele Rupprecht 
Choreografie Graham Smith 
Licht Stefan Meik 
Chordirektor Norbert Kleinschmidt 
Dramaturgie Tatjana Beyer 

Mit 
Michael Borth (Onegin)
Satik Tumyan (Larina)
Roberto Gionfriddo (Triquet)
Jin Seok Lee (Gremin)
Joshua Kohl (Lenski)
John Carpenter (Saretzky)
Jongsoo Yang (Hauptmann)
Solen Mainguené (Tatjana)
Inga Schäfer (Olga)
Anja Jung (Filipjewna)
Yeonjo Choi (Vorsänger)
Statisterie des Theater Freiburg
Opernchor des Theater Freiburg
Extrachor des Theater Freiburg
Philharmonisches Orchester Freiburg

Un captivant Eugène Onéguine à Fribourg-en-Brisgau

Metteur en scène et intendant dans différents théâtre allemands, Peter Carp occupe depuis 2017 le poste de Directeur général du Stadttheater de Fribourg-en-Brisgau. Après des Contes d’Hoffmann en 2008 pour Lucerne, cet Eugène Onéguine est sa deuxième mise en scène lyrique. Eugène Onéguine est un des dix plus beaux opéras du monde. D’une feinte humilité, ces Scènes lyriques en 3 actes (et 7 tableaux !) utilisent les moyens considérables du genre : ...
Dans la tête de Lenz avec Le Balcon

Dans la tête de Lenz avec Le Balcon

Le compositeur allemand Wolfgang Rihm revient à l'affiche parisienne avec son second opéra de chambre Jacob Lenz, qui complète le portrait passionnant que lui consacrait le festival Présences il y a quelques semaines seulement. Cette nouvelle production fait l'ouverture du festival Le Balcon à l'Athénée, où la compagnie est en résidence depuis 2012. On connait le poète et dramaturge Jacob Lenz (1751-1792) à travers sa pièce Les Soldats dont Bernd Alois ...
SOKHIEV-582-594-Tugan-Sokhiev-credit-Marc-Brenner

À Paris, Ivan le Terrible par Tugan Sokhiev et les forces du Bolchoï

Deux ans après une mémorable Pucelle d’Orléans de Tchaïkovski, Tugan Sokhiev revient à la Philharmonie de Paris, à la tête de ses troupes du Bolchoï, pour Ivan le Terrible de Rimski-Korsakov en version de concert.   Premier des quinze opéras de Rimski-Korsakov, plusieurs fois révisé (1868-1895) par le compositeur, censuré par les autorités, mal aimé et volontiers ignoré du grand public, cette Pskovitaine, rebaptisée Ivan le Terrible en 1909, lors de ...
À la Monnaie, un Frankenstein futuriste, criant d’actualité

À la Monnaie, un Frankenstein futuriste, criant d’actualité

La création à la Monnaie de Bruxelles de ce Frankenstein marque les esprits plus par son aspect de théâtre total aux forts relents métaphysiques, tel qu'envisagé par l'équipe de La Fura dels Baus d'Alex Ollé, « par-delà le bien et le mal », que par la seule valeur intrinsèque de la partition de Mark Grey.  Avec cette intrigue située entre passé (le siècle de Marie Shelley) et futur (une mission d'exploration polaire mille ...
Le rare Lotario de Haendel à l’opéra de Berne

Le rare Lotario de Haendel à l’opéra de Berne

En s'appuyant sur une distribution quasi identique à celle des Händel-Festspiele de Göttingen en mai 2017, l’Opéra de Berne ouvre sa scène au rare Lotario de Georg Friedrich Haendel. Lotario n’a pas connu le grand succès. À sa création en 1729, il ne fut donné qu’une petite dizaine de fois. Pourtant, même avec son livret assez pauvre et parfois emberlificoté, la musique reste d’une bonne facture. Il semble que partie de ...
Dante2_Cyrille Cauvet

À Saint-Étienne, Dante de Benjamin Godard revient des Enfers

Onze représentations à sa création en 1890, puis l’opéra Dante de Benjamin Godard fut oublié des maisons d’opéra, et donc du public. Au-delà de cette exhumation à Saint-Étienne, c’est la qualité du travail de toute une maison qui est à souligner.  Au cœur du conflit entre les Guelfes et les Gibelins, Dante apprend l’union prochaine entre son ami Simeone Bardi et son amour secret Béatrice. De son côté, la jeune femme ...
Le singulier Otello de Roberto Alagna à l’Opéra Bastille

Le singulier Otello de Roberto Alagna à l’Opéra Bastille

Roberto Alagna offre au public parisien son Otello qu’il avait déjà abordé, non sans témérité, à Orange en 2014. Ces représentations avaient soulevé de nombreuses réticences. Pas assez large la voix, trop lourd le rôle ! Cinq ans plus tard, la voix de Roberto Alagna semble avoir encore évolué.  Passons brièvement sur la mise en scène d’Andrei Șerban qui date de 2004 et qui se patine progressivement au fur et à mesure ...
L’humour et le merveilleux dans Trois contes de Gérard Pesson à Lille

L’humour et le merveilleux dans Trois contes de Gérard Pesson à Lille

Deux contes encadrant un récit, bien réel celui-là, ramassés dans une heure et demi de musique : voilà une proposition étrange autant que risquée à laquelle il fallait la finesse et l'ingéniosité de Gérard Pesson et David Lescot, concepteurs d'une forme opératique qui nous enchante de bout en bout. Commandé à Gérard Pesson par l'Opéra de Lille, Trois contes, le nouvel ouvrage scénique du compositeur, après Forever Valley (2000) et Pastorale ...
DSC_7902

Le Rake’s Progress de Stravinsky fait carrière à Nice

L’unique opéra de Stravinsky poursuit sa carrière scénique avec cette production qui, sans égaler les récentes réussites de Simon McBurney à Aix et de Lydia Steier à Bâle, affiche une belle séduction. Jean de Pange vient du théâtre où il a tout fait : acteur, auteur, metteur en scène, directeur artistique de sa compagnie Astrov. Pas du tout intimidé par l’opéra (il a déjà monté Pelléas, Fairy Queen et même une création ...
D

Un étouffant Dalibor à Francfort

Où peut-on entendre Dalibor ? À Francfort. Pour le voir il faudra attendre, la mise en scène réductrice de Florentine Klepper donnant envie d’appréhender plus avant la densité émotionnelle de ce bel opéra aux multiples visages. La création de Dalibor, lors de l’ouverture du Théâtre national de Prague le 16 mai 1868, après deux années d’enfantement, était très attendue par un public qui s’attendait à une seconde Fiancée vendue. Érigé par Smetana ...
LBFK

Vie de Bohème pour tous à Francfort

L’Opéra de Francfort ne se contente pas de monter régulièrement des productions majeures. Il apprend l'opéra à son public de demain, ainsi qu'en témoigne le sans-faute de cette Bohème réécrite par Deborah Einspieler et mise en scène par Benjamin Cortez. Sise en pleine lumière du jour dans le Holzfoyer, là où, une demi-heure avant chaque représentation, le public de l’Opernhaus peut bénéficier d’une présentation passionnée de l’œuvre qu’il est venu écouter, ...
aida 1

À Liège, une inégale Aïda d’un immobile classicisme

L’on n’est jamais si bien servi que par soi-même. Stefano Mazzonis di Pralafera, directeur de l’Opéra royal de Wallonie-Liège se prête à la mise en scène de cette nouvelle production d’Aïda, très attendue et sans doute un brin décevante. Il en impose une vison très classique, certes pétrie d’humanisme dans son antique huis-clos sentimental, mais peut-être trop statique par son hiératisme forcené. Aïda, antépénultième opéra de Verdi, satisfait autant le simple amateur de ...
C2

L’exceptionnelle Carmen de Barrie Kosky à Francfort

La Carmen imaginée en 2016 par le metteur en scène australien est une production irrésistible. Confirmation avec cette seconde reprise accueillie triomphalement. Tcherniakov avait fait très fort à Aix. Le seul défaut de sa Carmen était son impuissance à convaincre tout un chacun : les uns étaient en larmes tandis que les autres pointaient le détournement du chef-d’œuvre. Tout aussi radical, Kosky rallie tout le monde, celui qui est capable de chanter tous ...
Au Capitole, deux nouvelles perles straussiennes dans Ariane à Naxos

Au Capitole, deux nouvelles perles straussiennes dans Ariane à Naxos

L’un des spectacles les plus attendus de cette saison lyrique se joue actuellement au Théâtre du Capitole de Toulouse. Pour cet Ariane à Naxos, ce n’est pas moins de trois prises de rôles qui y étaient initialement programmées. Jessica Pratt souffrante, c’est finalement Elizabeth Sutphen qui assure le rôle de Zerbinetta. Peu importe. Catherine Hunold en Ariane, et Anaïk Morel en Compositeur, deviennent, grâce à la créativité de Michel Fau et ...
EN SILENCE_(c) Silvia Delmedico_127_S+P copy

À Luxembourg, création lyrique du duo Alexandre Desplat-Solrey

C’est à Alexandre Desplat, compositeur essentiellement connu pour ses nombreuses musiques de film, qu’échoit le privilège de concevoir En silence, partition adaptée à partir de la nouvelle éponyme de Yasunari Kawabata, premier écrivain japonais à avoir reçu le prix Nobel de littérature. Adapté de la nouvelle de l’écrivain japonais Yasunari Kawabata, l’opéra de chambre En Silence plonge l’auditeur au cœur du processus créatif, abordant des thématiques aussi diverses que le ...
La Force du destin par Tobias Kratzer à Francfort : ultra-politique et ultra-crédible

La Force du destin par Tobias Kratzer à Francfort : ultra-politique et ultra-crédible

Epaulé par trois voix immenses, Tobias Kratzer fait du problématique opéra de Verdi un feuilleton haletant, revisitant sur un siècle et demi l’Histoire d’une grande puissance bien connue et notamment son rapport avec les noirs. « Étranger… mûlatre… bâtard… indien… origine ignoble... » Ses allusions racistes. Ses longues scènes militaires (dont un éloge de la guerre plus qu’appuyé). Ses sauts dans le temps (plusieurs années séparent certains tableaux). Cela suffit au jeune ...
daniele105

Il Pirata à Genève : Viva l’Italia !

Evacués en coulisse les décors du Ring de Wagner, la scène du Grand Théâtre de Genève s’offre à une version concertante d'Il Pirata de Vincenzo Bellini, sublimée par l’admirable Imogene de la soprano Roberta Mantegna et le flamboyant Gualtiero du ténor Michael Spyres. À Genève, la réserve fait loi. Imprégné des gènes du protestantisme de Calvin, le public genevois peine souvent à exprimer ouvertement ses sentiments. Avec une œuvre rare comme ...
Don Pasquale OONM

Don Pasquale à Montpellier, cabinet de curiosités

À l’Opéra de Montpellier, Don Pasquale fait cette année son entrée au répertoire. C’est sous le regard de la jeunesse, que ce soit autant pour la mise en scène que pour la direction musicale, que le célèbre opéra de Donizetti se renouvelle au bénéfice d’un nouveau public. Souvent considéré comme l’apothéose de l’opera buffa, le dernier opéra de Donizetti n’est pas qu’une œuvre drôle et légère. Dans la mise en scène ...
Cecilia Bartoli dans Ariodante à Monaco : audacieuses métamorphoses

Cecilia Bartoli dans Ariodante à Monaco : audacieuses métamorphoses

Cette production du Festival de Salzbourg fait évoluer une distribution de luxe sous le regard acéré de Christof Loy, dont la mise en scène vise un ambitieux propos sur l’identité des chanteurs du répertoire baroque. Avec Cecilia Bartoli, il semble bien loin le temps où l’on était peu regardant d’une affiche vite composée autour d’une diva ombrageuse, soucieuse que, justement, l’on ne lui fît pas trop d’ombre. On connaît l’anecdote célèbre de ...
Karl_V.__B._Skovhus_c_W._Hoesl___13_

Bo Skovhus est Karl V dans l’opéra d’Ernst Křenek à Munich

Rarement programmé, le chef-d’œuvre lyrique d’Ernst Křenek basé sur les dernières années de règne de Charles Quint retrouve une scène en 2019 avec la nouvelle production du Bayerische Staatsoper. Né la même année que Kurt Weill, élève à seize ans de Franz Schreker et compositeur précoce, Ernst Křenek passe rapidement d’influences jazz au dodécaphonisme pour continuer ses recherches après la Seconde Guerre mondiale vers la musique sérielle et électroacoustique. Il est ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok