bandeau RES MUSICA

Musique de chambre et récital

Michel Merlet, L’Art du canon

Michel Merlet, L’Art du canon

Plus connu aujourd’hui comme pédagogue — il est professeur d’écriture au CNSMDP et enseigne la composition à l’Ecole Normale — Michel Merlet n’en poursuit pas moins son activité de compositeur, en marge des courants actuels certes, mais fort d’un métier qui lui a valu en 1966 le grand prix de Rome et bon nombre d’autres récompenses (prix Jacques Durand, Sacem, prix international de Naples etc.. ). Après un premier album chez ...
J. S. Bach : Sei suonate à Cembalo certato è violino solo

J. S. Bach : Sei suonate à Cembalo certato è violino solo

Comme le rappelle Gilles Cantagrel dans le très beau texte qui accompagne cette non moins belle production Alpha, le violon faisait plus que simplement partie intégrante des compétences musicales de Johann Sebastian Bach. Si l’on en croit les témoignages historiques, Bach aurait abordé la musique d’abord par le violon, et non au travers des seuls instruments à clavier. Plusieurs faits viennent étayer cette thèse. Son père Johann Ambrosius, directeur de ...
Epure d’une symphonie

Epure d’une symphonie

Par ce volume 21, Naxos continue avec succès son intégrale de l’œuvre pour piano de Liszt, pour l’heure seule rivale à l’intégrale très remarquée de Leslie Howard chez Hyperion qui compte elle 57 disques. Naxos a préféré confier les divers volumes de cette vaste entreprise, regroupant plus logiquement les œuvres par thème et non chronologiquement, à différents pianistes. Ce n’est en soi pas une mauvaise idée, d’autant que nous ont ...

Stephen Hough : comme une piqûre d’abeille

Festival Abeille Musique Stephen Hough est de ces pianistes que l’on connaît en France plus pour leurs disques que pour leur concerts. Et de fait, ses apparitions parisiennes ces dernières années peuvent se compter sur les doigts d’une main. Situation bien injuste pour un musicien dont les enregistrements ne cessent d’être encensés par la critique. Aussi, sa venue à Paris — à l’invitation du tout jeune Festival Abeille Musique — constituait ...
Le  Maître de Lübeck et le « chercheur d’orgue »

Buxtehude par André Isoir, le Maître de Lübeck et le « chercheur d’orgue »

Il y a peu, à l’occasion du dernier disque de Christophe Rousset, Les suites Françaises, nous évoquions l’extraordinaire richesse de l’œuvre de Bach. Si l’on examine de plus près celle d’un de ses illustres maîtres, Dietrich Buxtehude, on comprend mieux pourquoi le jeune Johann Sebastian, alors âgé de vingt ans, fit en 1705 le fameux voyage d’Arnstadt à Lübeck, et pourquoi sa visite, prévue au départ pour quatre semaines, dura ...
Intégrale des concertos de Beethoven

Evgueni Kissin, intégrale des concertos de Beethoven

Soirée de gala au Théâtre des Champs-Elysées. Le « tout-Paris » est présent, la fine fleur de la critique parisienne est de sortie. On jouera ce soir à guichets fermés. Malgré cela, nombreux sont ceux qui tentent leur chance avec leur petits panneaux « Cherche 1 place », au cas où … Mais quelle est donc l’affiche qui suscite un tel engouement du public ? S’agirait-il de la dernière diva à la mode ? D’une grande soirée d’opéra ? Rien de ...
suites_bach_rousset

Suites de Bach par Christophe Rousset, l’élégance de la passion…

A priori, les suites pour clavecin BWV 812 à 817 ne semblent pas être plus « françaises » que celles qui les précèdent, dites pourtant « anglaises ». En fait, aucun des manuscrits, autographes ou non, ne porte cette mention. Le biographe Forkel en 1802, les qualifiera de « françaises », parce qu’à son sens « écrites dans le goût français ». Or, un examen plus approfondi plaiderait plutôt pour que ce soient les Suites anglaises qui méritent ...
L’art de toucher la basse de viole

L’art de toucher la basse de viole

On connaît mal la vie de Monsieur de Sainte-Colombe (pas même son prénom) malgré le très beau roman de Pascal Quignard Tous les matins du monde adapté à l’écran par le cinéaste Alain Corneau. Les récentes recherches du musicologue et gambiste américain Jonathan Dunford semblent apporter un éclairage sensiblement différent du portrait campé par l’écrivain sans remettre en cause cependant l’existence de ses deux filles musiciennes et de son élève ...
Piano romantique

Brigitte Engerer, piano romantique

Curieusement, le récital de piano attire, aujourd’hui encore, un public sensiblement plus nombreux que le concert de musique de chambre … L’auditorium de Dijon, pour ce récital Brigitte Engerer, connaissant une affluence proche de celle des grandes soirées symphoniques, on peut se demander si le piano, en ce début de XXIe siècle, n’aurait pas gardé tout le prestige qui fit de lui l’instrument-roi du XIXe ou si, plus vraisemblablement, certains ...
Scarlatti en demi-teinte

Scarlatti en demi-teinte par Alain Planès

Après ses enregistrements Haydn, Alain Planès remonte le cours de l’histoire de la forme sonate et nous livre aujourd’hui sa version des 30 Essercizi de Domenico Scarlatti imprimés en 1738, seul recueil édité par le compositeur. Délaissant le piano moderne, il utilise ici un pianoforte Schantz datant des premières années du XIXe siècle et conservé à Milan. On aurait aimé que les textes — inexistant en français, sans la moindre ...
Faites l’Allemagne, pas la guerre

Henri Demarquette – François Kerdoncuff : Faites l’Allemagne, pas la guerre

Attention, une commémoration peut en cacher une autre. Alors que l’été fut consacré au soixantenaire du débarquement en Normandie contre l’occupation nazie, et que l’automne 2004 prolonge la thématique avec l’exposition la « Le IIIème Reich et la Musique », Henri Demarquette (violoncelle) et François Kerdoncuff (piano) se sont réunis sous les auspices de la Société Wilhelm Furtwängler pour le cinquantenaire du chef d’orchestre allemand né en 1886 et mort le 30 ...
Horatiu Radulescu - Lao Tzu Sonatas

Horatiu Radulescu – Lao Tzu Sonatas

Au delà de ce que peut évoquer le terme « Musique Spectrale » dans l’esprit des plus grands mélomanes, se cache toujours une part de mystère. Derrière la sémantique persiste une incompréhension globale sur l’origine et les objectifs de l’École spectrale ? La Religion a été absorbée par notre civilisation et remplacée par la Déesse Technologie. Nous avons cependant toujours peur de ce que cette nouvelle entité pourrait nous apporter de mieux que la ...
Au fil de l’orgue…

Jean-Pierre Baston, au fil de l’orgue…

Titulaire du grand-orgue Cavaillé Coll de la cathédrale Saint-Jean de Perpignan et professeur au Conservatoire National de Région, Jean-Pierre Baston nous propose, pour ce premier enregistrement au disque, une alternance de deux instruments de facture et d'histoire très différentes puisque l'instrument du temple du Vigan vient d'être achevé par Claude Berger il y a deux ans pour interpréter les œuvres de Bach et de ses contemporains français alors que le ...
Intégrale des sonates pour piano

Intégrale des sonates pour piano de Beethoven en 3 soirées

Une fois de plus, Nicholas Angelich, Jean-Efflam Bavouzet, Frank Braley, Claire Désert, François-Frédéric Guy et Emmanuel Strosser se lancent dans un marathon : l’intégrale des sonates pour piano de Beethoven. Trois soirées, 13 heures de musique. L’occasion de découvrir ou redécouvrir ces monuments de l’écriture pianistique, certains peu connus ou oubliés, d’autres devenus des « tubes ». L’auditorium de la toute nouvelle MC2 de Grenoble est une salle chaleureuse, toute en bois, avec des ...
Bach, Les suites par D. de Williencourt

Bach, Les suites par D. de Williencourt

EA Records Williencourt est galant homme : pour le 250e anniversaire de son superbe Januarius Gagliano, il lui offre le plus beau joyau : les 6 Suites pour violoncelle seul de J-S. Bach. Mais pas n’importe comment ni dans n’importe quel écrin. Ici, tout semble important, lié, choisi. L’invitation au voyage En prélude, un texte didactique sur les Suites en général et celles de Bach en particulier ; puis une rapide biographie de l’interprète qui s’attache ...
Gabriel Fauré – Mélodies

Gabriel Fauré – Mélodies

Nous demeurons étonnés que Gabriel Fauré ait écrit tant de merveilleuses mélodies empreintes de délicatesse, de finesse, d'invention chaque fois renouvelée, car pas une ne ressemble à une autre, sur des textes qui eussent été oubliés sans son génial esprit inventif. Il faut pour les interpréter une grande force : ne pas se laisser emporter là où la rigueur est nécessaire mais savoir aussi la déborder pour en extirper toute l’ardente ...
Frédéric Chopin ; Nocturnes

Nocturnes de Chopin par Pascal Amoyel : pourquoi?

En ouvrant le coffret, nous nous demandons : « pourquoi ? ». Pourquoi donc le Château de Chambord photographié et commenté, plutôt que la présentation des œuvres, par exemple ? Quel rapport avec Amoyel ? Quel rapport avec Chopin ? Avec des nocturnes ? Sympathique, certes, mais étonnant. Enfin : c’est un détail. Nous apprendrons par la suite que là fut enregistré le disque. Ce doit être ça, la communication. Dès la Berceuse op. 57, livrée en ouverture de cette intégrale, Pascal Amoyel dévoile ...
Simon Trpceski au Louvre

Simon Trpčeski au Louvre : Attention Jeune Talent !

C’est dans le cadre des jeudis musicaux du Louvre que le jeune pianiste macédonien Simon Trpčeski donnait son premier récital parisien. Devant la recrudescence étonnante de jeunes virtuoses conditionnés comme des « bêtes de scène » ces dernières années, curiosité et scepticisme animaient sans doute le public venu nombreux écouter ce jeune interprète. Scepticisme conforté par la nationalité du pianiste - les macédoniens ne sont pas légions dans le monde musical - ...
Un diamant à l’état pur

Diamant à l’état pur par Inger Södergren

Pièces maîtresses et centrales de cet enregistrement, la Fantaisie K475 et la Sonate K457 en Ut mineur sont un pur diamant que Inger Södergren nous livre entre les Sonates K332 et 570. Disons-le tout de suite pour ne plus y revenir : nous demeurons étonné du manque de netteté des trilles, grupettos ou autres motifs de doubles croches ; si cela ne nuit pas à la conception générale d’une oeuvre, le premier ...
Jonas Kaufmann et Helmut Deutsch convaincants dans Schubert

Jonas Kaufmann et Helmut Deutsch convaincants dans Schubert

24e Festival d’Automne (Herbstliche Musiktage) Depuis 1981, la ville thermale de Bad Urach, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Stuttgart, abrite un festival d’automne, fondé à l’époque par le grand baryton allemand Hermman Prey et voué, essentiellement, au lied et à l’opéra en forme de concert. Grâce au charme de la petite ville et grâce à une programmation intéressante, le festival a vite trouvé son public et attire aujourd’hui ...
Une soirée Philippe Fénelon

Une soirée Philippe Fénelon

A la manière de « Chez les Jacquin » Philippe Fénelon, l’un de nos compositeurs les plus en vue dans la création contemporaine entame à Besançon/Franche-Comté, avec le soutien de la DRAC, une résidence d’un an, à laquelle est associée l’artiste-peintre Anne-Marie Pécheur. Une mise en résidence qui aura, entre autres conséquences, celle de substituer à l’habituel prix de composition (œuvre créée traditionnellement lors de l’épreuve finale du concours des jeunes ...
Itinéraires mystiques

Itinéraires mystiques

Représentant majeur de la musique de l’Autriche du sud, Heinrich Biber (1644-1709) arrive en 1670 à Salzbourg, l’un des bastions les plus actifs de la contre-réforme où le culte marial est particulièrement fervent. Au service de l’archevêque Gandolf qui est sur le point d’entrer dans la confrérie du Rosaire, Biber entreprend de mettre en musique les Mystères de Marie (1698), soit quinze Sonates pour violon et basse continue illustrant le ...
Carlo Gesualdo : « Quand ton cœur dans l’horreur se noie »

Carlo Gesualdo : « Quand ton cœur dans l’horreur se noie »

Deux maîtres mots ont toujours émergé des commentaires relatifs à la musique de Carlo Gesualdo, Principe di Venosa : dissonances et chromatisme. Ce musicien fascinant, plus connu de son vivant pour avoir défrayé la chronique dans le registre des faits-divers (n’avait-il pas trucidé sa première épouse ainsi que l’amant de celle-ci ? !) que pour ses harmonies hardies autant qu’étranges, est, en effet, souvent considéré comme une sorte de Schönberg du XVIe siècle ; ...
BryndisHallaGylfadottiERMA

Un violoncelle au creux des volcans

La simple évocation du violoncelle au féminin fait naturellement résonner nos tympans de mélomanes avec les interprétations d’artistes aux noms aussi prestigieux qu’une Jacqueline Dupré — entre autres pour le concerto d’Elgar — ou d’une Natalia Gutman qui obtient la consécration avec le concerto dédicacé d’Alfred Schnittke. Depuis une dizaine années nous pouvons aussi apprécier en concert ou au disque les performances des Emmanuelle Bertrand, Sonia Wieder-Atherton ou Ophélie Gaillard. ...
Une audace renouvelée

Académie internationale de Musique Maurice Ravel : une audace renouvelée

Sous le soleil encore chaud de la Côte basque, naît tous les ans en septembre une rare alchimie : l'Académie Ravel réunit une cinquantaine de jeunes virtuoses issus des classes de perfectionnement des conservatoires supérieurs ou de leurs équivalents étrangers du Canada, du Japon, d'Allemagne ou encore de Russie, autour d'une dizaine de maîtres et accompagnateurs. Sous la direction attentive de Peter Csaba et plus que bienveillante de Philippe Biros, deux ...
Franz Schubert inspire la Wanderer

Franz Schubert inspire la Wanderer

La dernière parution chez Calliope d’un enregistrement du célèbre Voyage d’Hiver de Franz Schubert nous amène à considérer l’événement sous deux angles de réflexion. Est-il nécessaire d’enregistrer une n ième version d’une œuvre qu’entre autres les Hotter/Moore, Fischer-Dieskau/Moore, Ludwig/Levine … et plus récemment le tandem Gœrne/Brendel ont porté aux nues parmi plus d’une centaine de tentatives plus ou moins réussies ? Nous pourrions alors et de bonne foi occulter l’événement en nous ...
Symbiose musicale

Lise de la Salle et Florentine Mulsant : symbiose musicale

Festival des Serres d'Auteuil Pour ce septième concert donné dans le cadre du festival Les nouveaux solistes aux Serres d’Auteuil il ne fallait pas moins que la verte fraîcheur du cadre pour faire oublier un instant la chaleur pesante de cette dixième journée d’un mois de septembre inattendu. Une rencontre avec Lise de la Salle dans un récital des plus prometteurs allait renforcer ce sentiment de bien être retrouvé. La pianiste française ...
…pour un Schubert envoûtant

…pour un Schubert envoûtant

Musiques en Voûtes Xe Edition « Musiques en Voûtes » fête, cette année, ses dix ans d’existence. Manifestation itinérante sur les quatre départements bourguignons et lancée en 1994 à l’initiative du Quatuor Manfred, elle met en parallèle, dans une belle adéquation, le patrimoine (églises, abbayes) essentiellement roman de la Bourgogne, et des musiques autour du quatuor à cordes. La remarquable qualité des interprètes ajoutée à la volonté avouée de sensibilisation à ce patrimoine ...
Franz Liszt par Paul Lewis

Franz Liszt par Paul Lewis

« Il faut qu’il y ait une idée, pas un amas de pseudo-idées » (Franz Liszt). Après trois enregistrements consacrés à Schubert et un disque Mozart, Paul Lewis nous revient cette fois-ci dans un programme alléchant consacré à la fameuse Sonate en si mineur et à quelques pièces de vieillesse du Roi des pianistes, le grand Franz Liszt. Révélé lors de la World Artist Competition et profitant des conseils avisés d’Alfred Brendel, Paul ...
Un brillant récital de piano

Un brillant récital de piano par Vincent Larderet

Le pianiste Vincent Larderet, médaille d’or du Conservatoire de Saint-Etienne, fait ses débuts sur scène en 1991 puis ne cesse de se perfectionner, notamment au conservatoire de Rueil-Malmaison où le prix de virtuosité lui est décerné en 1998. Il se produit dorénavant dans les plus grande salles, que ce soit en France ou à l’étranger. Artiste au grand cœur, il n’hésite pas non plus à mettre son talent au service ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok