Mot-clef : Benjamin Britten

Helicon_warrequiem

Le War Requiem de Britten à Tel-Aviv

Enregistré à Tel-Aviv en avril 1996, mais distribué par la firme Helicon seulement aujourd’hui, c’est un véritable symbole que ce War Requiem de Britten, interprété ici par le Chœur Philharmonique de Prague et l’Orchestre Philharmonique d’Israël. Même si, musicalement, cette version ne détrône pas tout à fait certaines des interprétations depuis longtemps installées au panthéon britténien (celle signée du compositeur, bien sûr, mais aussi celles de Gardiner, Rattle, Hickox…), la ...
Chantal Santon (La Gouvernante) © Frédéric Iovino

Le Tour d’écrou ou la trouble cérémonie de l’innocence

Deux ans après les représentations de Riders to the sea, la salle du Théâtre Louis-Jouvet se prête tout aussi admirablement à un autre opéra de chambre anglais. On pourra juger incomplète la vision qu'en offre l'équipe de l'Athénée, mais une atmosphère s'installe, et c'est le principal pour réussir The Turn of the Screw. Le décor figurant des herbes hautes et les quelques meubles et objets, bien éclairés, suffisent à évoquer ...
chandos_gardner_phaedra

Britten, un rêve at tea time

Dans la continuité d'un projet visant à redécouvrir un répertoire un peu oublié ou mis de côté de celui que l'on considère outre manche comme le plus grand compositeur anglais avec Purcell, le duo Chandos/Edward Gardner nous propose ce deuxième disque dédié à Britten. Le premier, sorti au printemps et contenant une lecture des plus enthousiasmantes des Quatre interludes marins, avait été plébiscité dans nos colonnes recevant même une clé ...
glyndbourne_britten_gardner

The Turn of the Screw à Glyndebourne : un miracle de théâtre

Dès les premières notes, l’étrange climat qui parfume cette œuvre émerge de cet enregistrement. Donné pour la première fois au Festival de Glyndebourne, pourtant berceau des opéras de Benjamin Britten, The Turn of the Screw s’inscrit comme une réussite totale. Merci à la magistrale direction d’orchestre d’Edward Gardner qui d’emblée cerne les atmosphères pesantes qui entourent cette fable psychologique ambiguë. La clarté avec laquelle chaque instrument brille scelle avec brio ...
Press shots for Gabriel Prokofiev.

Un vent frais sur la baie de Somme

Festival de Saint-Riquier, 15, 16, 17-VII-2011. Après avoir organisé les journées Chopin l’année dernière, deux jeunes musiciens, la pianiste Sandra Moubarak et le violoncelliste Anthony Leroy apportent un vent frais et nouveau, en tant que directeurs artistiques pour l’ensemble du festival de Saint-Riquier. Placée sous le signe du « temps », cette 27e édition est répartie sur trois axes : la musique, la littérature et la philosophie des sciences. Ainsi, des musiciens et ...
bostridge_0611_vign

The Rape of Lucretia, Aldeburgh s’invite à Luxembourg

Il y a quelques saisons déjà, le public luxembourgeois avait eu la chance de voir au Grand-Théâtre la superbe mise en scène du Viol de Lucrèce par David McVicar, coproduite entre l’English National Opera et le festival d’Aldeburgh. C’est à nouveau une production d’Aldeburgh qui a été présentée à Luxembourg, mais c’est à fois-ci en version de concert à la Philharmonie, et donc sans mise en scène. Si l’émotion de ...
Bychkov_Semyon2011_vign

Festival de Saint-Denis, le retour de Semyon Bychkov

Peut-être point d’orgue du Festival de Saint-Denis 2011 par l’ampleur des effectifs requis à sa réalisation, le War Requiem de Benjamin Britten est une œuvre promise à devenir, si ce n’est déjà fait, un classique du XXème siècle, et il ne faut pas manquer les occasions de l’entendre, qui plus est lorsque la distribution est aussi prometteuse que celle réunie ce soir. On le sait, Benjamin Britten resta à l’écart de ...
La tornade Xian Zhang

La tornade Xian Zhang

DeFilharmonie Protégée de Riccardo Chailly et directrice musicale de l’orchestre Verdi de Milan, la sino-américaine Xian Zhang faisait ses débuts belges à la tête de l’Orchestre philharmonique royal des Flandres. En dépit du brio de l’affiche, ce concert, intelligemment construit, n’aura, hélas pas, drainé les foules. C’est dommage car l’effet Xian Zhang a dopé l’orchestre flamand et offert des interprétations stylistiquement parfaites et surtout animées d’une rare flamme. Dès les premiers accords ...
David Zinman à travers le temps

David Zinman à travers le temps

Fidèle invité de l’orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam, le chef américain David Zinman confrontait un quatuor de partitions de différentes époques liées aux thèmes de la mort. En hommage aux victimes du tsunami, la Sinfonia da requiem de Britten, était dédiée au peuple japonais. Tirée de son tout nouvel opéra Anna Nicole, d’après la vie de l’actrice texane Anna Nicole Smith, la partition Texan Tenebrae de Turnage explore une matière orchestrale sombre, ...
Réussite complète

Réussite complète pour le Tour d’Ecrou à Cologne

L’Opéra de Cologne bouge encore. Cette fois, c’est dans l’église protestante de la Trinité qu’il pose ses bagages pour une nouvelle production de The Turn of the Screw confiée au jeune metteur en scène allemand Benjamin Schad. Et quelle superbe production ! C’est l’église même qui constitue l’élément principal du décor à côté d’un immense miroir, d’un petit bureau et d’un bout de piano arrangés comme dans une peinture de Picasso. ...
L’exceptionnel Britten d’Edward Gardner

L’exceptionnel Britten d’Edward Gardner

Le label chandos, désigné label de l’année des International Classical Music Awards 2011, édite un disque Britten au programme intelligent et cohérent. Ce disque s’ouvre par une rareté : la suite tirée de l’opéra Gloriana. Créée sur la scène de Covent Garden, en juin 1953, afin de célébrer le couronnement de la reine Elisabeth II, l’œuvre fut très mal reçue et Britten, sévère avec sa musique, contribua à en empêcher d’éventuelles reprises. ...
Vision christique

Vision christique pour le Viol de Lucrèce de Britten

The Rape of Lucretia Carlos Wagner est décidément un metteur en scène avec lequel il faudra compter désormais. Avec des moyens volontairement réduits, il est en effet parvenu à souligner toute la grandeur tragique de l’œuvre de Britten. Dans un dispositif unique, simple et géométrique, modulé par des éclairages soignés et de rares accessoires, il s’est appuyé pour cela sur une grande intelligence textuelle, un travail de direction d’acteurs très soigné ...
Au gré de la saison

Au gré de la saison

La saison de l’Orchestre de Paris se poursuit. Pour le Concerto en ré mineur, Paavo Järvi retrouve Janine Jansen, qu’il avait accompagnée au disque pour Decca, et il met à sa disposition un orchestre dont un récent War Requiem a montré les affinités avec Britten. L’entrée de la violoniste est superbe de douceur impérieuse, mais, bien vite, face à une partie très tendue, son énergie naturelle prend des allures d’expressionnisme ...
Krzysztof Meyer

Krzysztof Meyer, compositeur

ResMusica : Vous avez écrit la première biographie sur Chostakovitch dans les années qui ont suivi sa mort, intervenue en 1975. Comment sa musique était-elle alors perçue? Krzysztof Meyer : C´est bien dommage mais depuis la fin de la deuxième guerre mondiale jusqu´à sa mort, la musique de Dimitri Chostakovitch n´était pas bien connue en Pologne, ni souvent jouée. RM : La relégation de Chostakovitch dans la vie musicale était une conséquence ...
Aux sources de la musique : hommage à sir Charles Mackerras (1925-2010)

Sir Charles Mackerras (1925-2010), aux sources de la musique

Sir Charles Mackerras a profondément marqué le XXe siècle musical. Mozartien d’exception, il nous a également (surtout ?) révélé Leoš Janáček. Il fut le premier à jouer et enregistrer Jenůfa dans sa version «authentique», à dégraisser Mozart (longtemps avant le retour aux instruments d’époque) et remettait inlassablement sur le métier ses œuvres de prédilection. Plus d’une soixantaine d’années de concerts, d’enregistrements et de tournées n’ont pas émoussé l’enthousiasme de ce chef ...
Le chef d’œuvre de Britten par David Alden

Peter Grimes, le chef d’œuvre de Britten par David Alden

En clôture de cette saison placée sous la thématique du «contre-courant», l’Opéra des Flandres nous a proposé une nouvelle production de Peter Grimes, en collaboration avec l’English National Opera et l’Opera d’Oviedo. Alors que le public belge a encore en mémoire le splendide travail du metteur en scène Willy Decker présenté sur la scène de la Monnaie en 2004, nous avions hâte de découvrir l’orientation du travail de David Alden. ...
Qui aime bien châtie bien !

Felicity Lott & Ann Murray, qui aime bien châtie bien !

Comme Graham Johnson l’avoue dans la savoureuse note de programme, entre Crime et châtiment, mieux vaut ne pas choisir, pourvu que l’on s’amuse. Il entraîne dans les turpitudes deux honorables Dames de l’Empire britannique, membres fondateurs de son ensemble The Songmakers’Almanac, constitué pour explorer le répertoire de la mélodie. La première partie confronte l’enfant à la cruauté des adultes : le bébé que l’on berce deviendra un criminel (Schumann), mourra de ...
A fond de cale

Billy Budd à fond de cale

Compositeur inclassable, Benjamin Britten reste encore mal aimé de ce côté-ci de la Manche. Son langage musical s’est forgé à l’écart des courants de la modernité sans pour autant se confondre avec un folklore et un sentimentalisme de pacotille. Sa musique, alliage complexe entre Berg, Purcell ou Debussy est révélatrice d’une des identités les plus originales du siècle précédent. Contrairement à la plupart de ses contemporains, il s’intéressa au genre ...
De vieilles cires pour de jeunes personnes

De vieilles cires pour de jeunes personnes

Idéalement approprié aux fêtes de fin d’année, voici un CD d’enregistrements historiques regroupant généreusement quatre partitions ayant surtout trait à l’enfance ou l’adolescence, même si toutes ces pages, et particulièrement Le Carnaval des Animaux de Saint-Saëns, puissent également s’adresser par leur humour à des enfants d’un âge bien plus avancé ! Intelligemment conçu, ce programme rassemble essentiellement deux enregistrements de Leopold Stokowski (Pierre et le Loup et Le Carnaval des Animaux) auxquels ...
Simple et tranquille …

Simple et tranquille…

Chamber Orchestra of Europe Si le programme du soir pouvait sembler quelque peu disparate, à la fois concertant et symphonique, alliant orchestre classique et orchestre à cordes et traversant trois siècles de composition, il n’en était pas moins intéressant. Dire qu’il fut totalement passionnant serait exagéré, il était plutôt «tranquille» mais au moins globalement de bon gout. C’est la brève ouverture Der Schauspieldirektor de Mozart qui servit de mise en bouche plutôt ...
Une soirée de très haute tenue !

Soirée de très haute tenue avec Natalia Gutman !

Festival Pablo Casals 2009 La présence exceptionnelle de la grande violoncelliste russe Natalia Gutman faisait l’événement de ce troisième concert du festival Pablo Casals 2009. Avec l’Orchestre de chambre de Toulouse, phalange de cordes qui, depuis cinq ans, se produit sans chef, elle interprétait (hommage oblige) le redoutable Concerto en do majeur de Haydn et le si mineur de Vivaldi, un compositeur que l’on a guère l’habitude d’entendre sous son crin ...
L’opéra du gueux de Britten

L’opéra du gueux de Britten

Exactement 200 ans avant Die Dreigroschenoper de Berthold Brecht et Kurt Weill était créé son ancêtre, The Beggar’s opera (L’opéra du gueux), «a ballad opera», équivalent outre-manche du vaudeville parisien, pièce de théâtre avec de grandes parties chantées. Brecht n’a pas changé grand-chose de la version originale de John Gay : Peachum désapprouve la liaison de sa fille Polly avec le bandit Macheath et fait en sorte que ce dernier soit ...
A war opera

Owen Wingrave, a war opera dominé par Peter Pears et Janet Baker

Après le succès des productions filmées de Billy Budd (1966) et de Peter Grimes (1969), Benjamin Britten se laissa convaincre d’écrire un nouvel opéra pour la télévision. Depuis la première transmission européenne du 16 mai 1971, l’œuvre n’a guère fait carrière, et est restée l’un des opéras les moins populaires de Britten. On accuse souvent le livret, adapté, comme The Turn of the Screw, d’une nouvelle de Henry James qui ...
Le bouleversant Peter Grimes de Stephen Gould

Le bouleversant Peter Grimes de Stephen Gould

Avec Peter Grimes, Benjamin Britten compose incontestablement l’œuvre la plus accomplie et la plus puissante de son catalogue. La montrer dans ce qu’elle enserre de sentiments diffus et confus, de folie, d’humanité, d’amour et de haine, d’indifférence humaine, d’incompréhension et de rejet de l’autre n’est pas à la portée de tous. A Genève, ce kaléidoscope trouble d’une société sans pitié trouve la voie de son apothéose théâtrale grâce à la ...
Variations anglaises : citations et hommages

Variations anglaises : citations et hommages

Les Dissonances Le collectif Les Dissonances en résidence à Dijon nous permet de découvrir avec le plus grand plaisir des œuvres inconnues en France comme celle de Michael Tippett, ou de savourer à nouveau les variations de Britten sur un thème de son maître Frank Bridge. Ces jeunes musiciens possèdent l’art de faire «passer» auprès du public ce répertoire en dégageant une formidable énergie car ils se dépensent sans compter ; chacun ...
Un Britten vaut-il mieux que deux Szymanowski ?

Frank Peter Zimmermann, un Britten vaut-il mieux que deux Szymanowski ?

Faut-il que Britten soit plus anglais que Szymanowski, ou que l’Orchestre de la Radio Suédoise et Manfred Honeck soient moins polonais que l’Orchestre Symphonique de Varsovie dirigé par Antoni Wit, pour que la pochette mette en avant le compositeur britannique comme principal argument musical ? Pourtant c’est bien dans l’interprétation des deux splendides concertos du compositeur polonais que se trouve la substance musicale de ce disque. Frank Peter Zimmermann est aussi à l’aise ...
Le péril jeune

Albert Herring, le péril jeune

Derrière ce nom un peu curieux (Albert Le Hareng... ) se cache une célèbre nouvelle de Maupassant, Le rosier de Madame Husson, transposée par Britten dans son Suffolk natal. Dans son troisième opéra, créé au festival de Glyndebourne en 1947, Britten reprend la figure de l’individu isolé face à la société, comme dans Peter Grimes, et aborde le thème de l’innocence soumise à la tentation, qu’il développera dans Le tour ...
La lagune transplantée à Luxembourg

Death in Venice, Ian Bostridge trouve un des rôles de sa vie

Déjà présentée à la Monnaie de Bruxelles en janvier dernier, cette production de l’ultime chef d’œuvre de Benjamin Britten aura enchanté pour deux soirées le public du Grand-Théâtre de Luxembourg. On ne décrira pas à nouveau la beauté ineffable de ce spectacle, importé de l’English National Opera. L’extraordinaire mise en scène de Deborah Warner a en effet entièrement rendu justice à un ouvrage qui pourrait, dans des mains malhabiles, paraître quelque ...
Venise est anglaise

Venise est anglaise

Death in Venice Pour commencer l’année 2009, la Monnaie présente, en coproduction avec l’English National Opera (London), le dernier opéra de Benjamin Britten : Death in Venice. Créé trois ans avant la mort du compositeur, beaucoup y cherchent un testament musical, au cours d’un sujet qui prête aux parallèles avec les vivants. Depuis Thomas Mann, après Visconti, Venise reste la ville énigmatique où le tourmenté Gustav von Aschenbach se consume de passion ...
« On ne se rencontre qu’en se heurtant » (Flaubert)

« On ne se rencontre qu’en se heurtant » (Flaubert)

Quatuor Belcea Le Quatuor Belcea se forme en 1994 lorsque les musiciens se rencontrent au Royal College of Music ; ils ont alors la chance de suivre les conseils du Quatuor Chilingarian et ceux des Berg et des Amadeus. Par bonheur pour nous, ces derniers leur transmettent des indications essentielles sur le Quatuor n° 3 de Britten dont ils étaient les commanditaires, ce qui donne au Quatuor Belcea une sorte de légitimité ...