Mot-clef : Krzysztof Warlikowski

Lady Macbeth de Mzensk

Implacable Lady Macbeth de Mzensk à Bastille

Lady Macbeth de Mzensk, opéra créé en 1934 par Dimitri Chostakovitch, a toujours été très gâté à l’Opéra de Paris. Après l’esthétisme d’André Engel en 1992 et la noirceur de Martin Kušej en 2009 ,c’est au tour de Krzysztof Warlikowski de proposer sa vision de cette œuvre sulfureuse qui a fait sombrer Chostakovitch dans l’inquiétude de la disgrâce stalinienne. Sans concession, le travail du metteur en scène polonais laisse le ...

Pour en finir (enfin) avec le Regietheater

Respect devant les spécialistes : il y a des experts qui savent reconnaître le Regietheater, calculer la part de Regietheater dans une mise en scène d'opéra, définir les caractéristiques précises de ce style qu'est, paraît-il, le Regietheater ; mais diable, au fait, qu'est-ce donc que ce mot qui a toutes les aspérités que l'antigermanisme persistant des Français attribue à la langue de Goethe ? Historiquement, le Regietheater est un tournant : ...
Après Chéreau, La Maison des Morts de Janáček inspire Warlikowski

Après Chéreau, La Maison des Morts de Janáček inspire Warlikowski

Inspiré par l’univers carcéral du dernier opéra de Leoš Janáček, Krzysztof Warlikowski renoue pour sa première production à l’Opéra Royal de Londres avec la force des spectacles qu’il présentait une décennie plus tôt à Paris sous l’ère Mortier. Cette réussite trouve un écho dans la réalisation musicale, aussi efficace orchestralement que vocalement. Pour sa première collaboration avec le Royal Opera House de Covent Garden, en partenariat avec l’Opéra de Lyon et ...

L’Opéra de Paris fêtera ses 350 ans en 2019

L’Opéra national de Paris a lancé hier sa saison anniversaire 2018/2019 lors d’une soirée au Palais Garnier en présence de nombreux artistes et retransmise sur son site. Tout au long de cette saison, et jusqu’au 31 décembre 2019, l’Opéra national de Paris célébrera son 350e anniversaire. C’est en effet le 28 juin 1669 que Louis XIV signait la lettre patente autorisant le conseiller Pierre Perrin à établir une académie royale ...
Tezier

Ludovic Tézier, le baryton français grand style

Cela fait plus de vingt ans que Ludovic Tézier chante sur les plus grandes scènes internationales mais en quelques années, sa carrière a pris un envol exceptionnel qui l’a propulsé comme le baryton incontournable du répertoire français et verdien. Dans le cadre des représentations du très attendu Don Carlos à l’Opéra de Paris et avant son concert de novembre à l'Opéra de Lorraine, il nous parle de son métier, de ...
Casting d’exception pour Don Carlos à Bastille

Casting d’exception pour Don Carlos à Bastille

Ils sont tous là ! L’évènement lyrique de la rentrée est bien en ce moment à Paris dans un formidable Don Carlos qui ne détonne que par une direction musicale le plus souvent à côté de la plaque. Peu importe : l’apothéose opératique est sur le plateau, à tout point de vue. On attendait le scandale sur le plateau, c’est dans la fosse que finalement on le trouve. Ou peut-être dans cette salle ...
Pelleas et Melisande, Ruhrtriennale

Mélisande à la Ruhrtriennale, Hannigan et elle seule

Barbara Hannigan est une Mélisande passionnante, mais elle est bien seule. Premier intendant de la Triennale de la Ruhr nouvellement créée en 2002, Gérard Mortier avait fait d'une ancienne halle industrielle de Bochum le centre du festival, notamment pour les productions d'opéra : un vaste gradin de près de 900 places y est placé dans un espace qui reste entièrement modulable. Le lieu, sans doute, est impressionnant ; mais qu'y entend-on ...
Schreker LM0A1286

Les Stigmatisés de Schreker à Munich : Warlikowski n’y peut rien

Œuvre hors normes éminemment problématique, Les Stigmatisés peuvent-ils être sauvés par la scène ? Près de trois heures de musique, une petite trentaine de solistes, chœur et orchestre pléthoriques : Les Stigmatisés de Schreker ne font pas dans la demi-mesure – et ce qui est vrai pour la musique l’est d’autant plus pour le livret, écrit par le compositeur sans souci de concision, ni même d’intelligibilité. Créé en 1918 mais à bien ...
5840379e0000000000000000_medium

Les voix à l’honneur dans Iphigénie en Tauride au Palais Garnier

En passant les grilles du Palais Garnier, on se demandait, un peu atterrée, quelle mouche nous avait piquée de nous porter volontaire pour ce spectacle, dont la mise en scène en 2006 nous avait profondément affligée, si ce n'est une distribution plus que prometteuse. Or, la soirée s'est révélée absolument magnifique. Krzysztof Warlikowski a manifestement repensé sa production de bout en bout, et l'a débarrassée de tous les éléments qui la ...
Piotr Beczala

Piotr Beczala, the Polish tenor with a French connection

Piotr Beczala is Werther this month on the Bastille stage, one of his signature role. Interview with a true promoter of the French romantic opera, who is not in need of projects, such as put on stage The Haunted Manor, the most important Polish opera of the 19th century, or opening a school for singers which would not overlook the psychological dimension that is so important to their art. "Bring French romantic opera that I ...
piotr beczala

Piotr Beczała, le ténor polonais avec une touche française

Piotr Beczała est à l'affiche de Bastille ce mois-ci avec Werther, un de ses rôles-fétiches. Entretien avec un authentique défenseur de l'opéra romantique français, qui ne manque pas de projets, comme monter le Manoir Hanté le grand opéra polonais du XIXe siècle, ou encore ouvrir une école de chant qui n'oublie pas la dimension psychologique dont les chanteurs ont tant besoin. « Faire mieux connaître le style de l'opéra romantique français, dont j'ai dit de nombreuses fois à ...
Opéra National de Paris 2015/16
             
LA VOIX HUMAINE
Direction musicale: Esa-Pekka Salonen
Mise en scène: Krzysztof Warlikowski
Décors/Costumes: Malgorzata Szczesniak
Lumières: Felice Ross
Vidéo: Denis Guéguin
Chorégraphie: Claude Bardouil

Elle: Barbara Hannigan

Le Château de Barbe-Bleue et La Voix Humaine réunis à Garnier

La collaboration est prometteuse, qui réunit sur la scène de l'Opéra Garnier le chef finlandais Esa-Pekka Salonen et le metteur en scène polonais Krzysztof Warlikowski, au sein d'une production couplant des oeuvres aux univers apparemment si éloignés tels que Le château de Barbe-Bleue de Béla Bartók et La Voix humaine de Francis Poulenc. Krzysztof Warlikowski conçoit une soirée d'un seul tenant où s'enchaînent avec une vraie fluidité le long monologue de ...
clemence

Une Clémence de Titus sur le divan

A l'Opéra Comédie de Montpellier, Jorinde Keesmaat et son scénographe Ascon de Nijs ont imaginé une Clémence de Titus à l'opposé des poncifs antiquisants et classiques. On se borne, malgré la lecture des notes d'intention, à relever une belle prolifération de pistes sans pour autant trouver d'explication satisfaisante. Il faut y voir l'influence (revendiquée) de Krzysztof Warlikowski et Christoph Marthaler, avec lesquels Jorinde Keesmaat a travaillé. Un unique décor stylisé de ...
makropoulos

L’Affaire Makropoulos à Munich, une histoire d’hommes

L'Opéra de Munich livre une production élégante et efficace du chef-d'oeuvre de Janáček, plombée seulement par son héroïne Quelques années après une Jenůfa scéniquement modeste mais gâtée par ses distributions successives, l'Opéra de Munich offre un autre chef-d'oeuvre de Janáček à son public, dans le cadre d'une saison où le XXe siècle est présent en majesté. Cette fois, la mise en scène est à la hauteur de l'enjeu : la comédie ...
lulu-hannigan

Lulu possède Barbara Hannigan

La barre était placée très haut pour Barbara Hannigan  et son metteur en scène Krzysztof Warlikowski pour leur Lulu à la Monnaie. Pour sa prise de rôle, la soprano réalise une prise de rôle époustouflante. Alban Berg a été gâté depuis une dizaine d'années avec une succession de productions incarnées avec maestria par Laura Aikin à Bastille dans une mise en scène de Willy Decker, Agneta Eichenholz à Covent Garden vue ...
femme sans ombre munich13

Munich, retour sur La Femme sans ombre

21 novembre 1963 : dans le Nationaltheater tout juste rénové, vingt ans après sa destruction, après quinze ans d’inaction et cinq ans de travaux, l’Opéra de Munich célèbre l’arrivée d’une nouvelle ère en donnant La Femme sans ombre de Richard Strauss, dans une mise en scène de l’intendant Rudolf Hartmann, qui avait déjà mis en scène la même œuvre en 1936. 21 novembre 2013 : c’est à Krzysztof Warlikowski que Nikolaus ...
makropoulos 1

Reprise de l’Affaire Makropoulos à Bastille

En ce début de saison, la dernière de Nicolas Joel, l'Opéra de Paris nous proposait une reprise de l'ère Mortier (2007) : L'Affaire Makropoulos, un opéra en trois actes de Leoš Janáček. Cet opéra, l'avant-dernier du compositeur, est assez court (un peu moins de deux heures sans entracte) et pour la première de cette année la salle était – surprenamment ? - loin d'être remplie. Avant même que l'opéra ne commence, ...
Poppea e Nerone, Poppea + Nerone, par Marc Ginot (1)

Transgressif Poppea e Nerone à Montpellier

Tout comme son collègue Thomas Ostermeier, la romancière Elfriede Jelinek ou le dramaturge Thomas Bernhardt, Krzysztof Warlikowski (tous sont natifs d’Europe centrale ou orientale) est un moraliste qui ne craint pas de recourir au geste large et à la radicale puissance qu’offrent les institutions scéniques pour jeter, au visage du spectateur, le véhément et scandalisé constat de notre monde ravagé et (potentiellement) totalitaire. Depuis les coups de tonnerre que furent, ...
Médée

Staggering Médée by Krzysztof Warlikowski

This DVD featuring Médée provides the  music lover with the opportunity to watch Christophe Rousset and director Krzysztof Warlikowski’s memorable production of Cherubini’s masterpiece. First given at La Monnaie in Brussels in 2008, this opera returned in September 2011 before being presented in Paris at the Théâtre des Champs-Elysées in December 2012. First, we must applaud the appropriate choice of using the French version of the opera, including the spoken ...
Médée

Époustouflante Médée vue par Krzysztof Warlikowski

Ce DVD permettra au mélomane de visionner la mémorable production du chef d’œuvre de Cherubini que l’on doit à Christophe Rousset et au metteur en scène Krzysztof Warlikowski. Initialement donné à la Monnaie en 2008, ce spectacle fit l’objet d’une reprise en septembre 2011 avant d’être présenté à Paris, au Théâtre des Champs-Elysées, en décembre 2012. On saluera tout d’abord l’heureux choix de la version française et des dialogues parlés, ...
Premier plan : Nadja Michael (Médée) ; second plan : Vincent Le Texier (Créon), John Tessier (Jason), Elodie Kimmel (Dircé) © Vincent Pontet-WikiSpectacle

Médée de Cherubini à Paris, pourquoi tant de haine ?

Oui, pourquoi tant de haine ? Pourquoi tant de huées, tant de sifflets ? Ah oui, les dialogues réactualisés par Christian Longchamps contiennent les mots "sperme" et "bordel". Et puis l'action est actualisée dans un milieu bourgeois décadent. Sans parler de ces images de films des années 50 d'une noce de campagne ou d'une récréation scolaire diffusées en continu ou de cet intermède sur fond de cha-cha-cha italien. Krzysztof Warlikowski ...
Triomphal

Parsifal triomphal à Munich

Dès qu’il s’agit de Wagner, le public munichois ne s’en laisse pas compter : malheur à qui n’aura pas su se montrer à la hauteur. Quand une représentation de Parsifal se termine par une ovation debout presque unanime, le spectateur étranger peut donc être sûr que l’événement est exceptionnel. La production de Peter Konwitschny, donnée presque chaque année au moment de Pâques, était pourtant de celles qui, au moment de leur ...
Le débauché de Warlikowski

The Rake’s Progress à Berlin, le débauché de Warlikowski

Le seul opéra long de Stravinsky avait perturbé le public de la Biennale de Venise en 1951, et on ne peut pas dire que, malgré les nouvelles productions qui se sont succédé depuis, il ait acquis une grande popularité depuis, comme le montre le remplissage médiocre de la deuxième représentation de cette nouvelle production berlinoise. Pourtant, ce chef-d’œuvre d’ambiguïté ne pouvait trouver meilleur écrin que l’art kaléidoscopique de Krzysztof Warlikowski, ...
Macbeth de Verdi selon Warlikowski

Macbeth de Verdi selon Warlikowski

Pour clôturer une saison placée sous le signe de la tragédie, La Monnaie de Bruxelles offrait Macbeth de Verdi réglée par le bouillant Krzysztof Warlikowski. Chef d’œuvre de jeunesse, Macbeth ouvre d’innombrables potentialités dramaturgiques et stimule les metteurs en scène. On attendait donc du scénographe polonais une lecture décapante et violente. Les spectateurs n’ont pas été déçus et ont copieusement hué le metteur en scène : comportement rarissime à La Monnaie où ...
Faites l’amour, pas la guerre

Faites l’amour, pas la guerre

Certains metteurs en scène ont leurs marottes : le lit (Robert Carsen), les néons (Olivier Py), la couleur bleu (Bob Wilson), … Pour Krzysztof Warlikowski ce sont les salles d’eau, les vieux, les enfants et les chefs d’œuvres du cinéma. Pour le second opéra de Karol Szymanowski, donné enfin en création scénique et ultime production de l’ère Mortier, nous avons eu droit à un ballet de cacochymes faisant de l’aquagym dans ...
L’alchimiste Warlikowski

L’alchimiste Warlikowski

L’affaire Makropoulos La reprise de L’affaire Makropoulos (mise en scène par Krzysztof Warlikowski et créée à l’Opéra-Bastille en avril 2007) pouvait laisser craindre un relâchement du plateau, comme il en arrive parfois, dans de telles circonstances. C’était sans compter sur la présence à Paris du metteur en scène polonais, (il prépare sa nouvelle production, Le roi Roger de Karol Szymanowski, pour le mois de juin prochain), qui est intervenu pour maîtriser ...
Dissidente Iphigénie

Dissidente Iphigénie par Krzysztof Warlikowski

Iphigénie en Tauride Depuis 2004, les choix de Gérard Mortier auront-ils réussi à faire évoluer le goût du public parisien, jugé conservateur? En guise de test, on reprendra à l’Opéra Garnier Iphigénie en Tauride de Glück dans la mise en scène controversée du polonais Krzysztof Warlikowski (2006). L’argument est transposé de nos jours dans une maison de retraite aux allures d’asile psychiatrique communiste. Iphigénie, âgée, hantée par son passé revit son épopée en ...
Musicalement exceptionnel, scéniquement indigent !

Médée à Bruxelles : musicalement exceptionnel, scéniquement indigent !

La passe de trois ? Après une mouvementé Eugène Onéguine à Munich à l’automne dernier et quelques semaines après l’exceptionnel Parsifal à l’Opéra de Paris, le très recherché Krzysztof Warlikowski, s’attaque à Médée de Cherubini à La Monnaie de Bruxelles. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce spectacle est dramaturgiquement un cruel échec scénique. L’histoire est plongée dans le quotidien glauque et peu reluisant de peoples « fashion-victimes ...
De barbare à sauveur

Parsifal à Bastille, de barbare à sauveur

Amour, foi, espérance : c’est sous le signe de la spiritualité que débute Parsifal, deuxième opéra de Wagner à l’affiche de l’Opéra Bastille en cette saison. Un opéra considéré aujourd’hui comme un monument absolu de la musique même avec toutes ses questions irrésolues. Ecrit par Wagner en 1882 (une année avant sa mort), Parsifal est la projection des ses fantasmes personnels, à la fois sexuels, religieux et sociaux. Le livret s’inspire du ...
Tom Rakewell II, le retour

Tom Rakewell II, le retour

The rake’s progress Après Glyndbourne, Bruxelles, le Théâtre des Champs-Elysées et avant Angers-Nantes-Opéras, l’Opéra National de Paris se devait d’avoir son propre Rake’s progress. Annoncé en octobre dernier, la mise en scène confiée à l’origine à Luc Bondy est passée à Olivier Py, directeur du Théâtre National de l’Odéon et habitué du Grand-Théâtre de Genève. Avant que le rideau ne se lève, on pouvait deviner ce qui allait être sur scène, ...