Mot-clef : Philharmonia Orchestra

Paul Hindemith jamais si bien servi que par lui-même

Paul Hindemith jamais si bien servi que par lui-même

Hindemith a enregistré ses propres œuvres sporadiquement chez Telefunken (78 tours), CBS/Sony ou Everest, surtout dans les années 50, Decca, mais c’est essentiellement chez Deutsche Grammophon et chez EMI que l’on pouvait disposer sous sa propre direction d’imposantes gravures de ses œuvres symphoniques à l’époque du microsillon. Dans sa belle série « Original Masters », Deutsche Grammophon a réédité en 2003 l’intégrale des gravures de Paul Hindemith par Hindemith sur 3 CD ...
Tambour battant

Yundi Li : Tambour battant

Yundi Li est avec Lang Lang la nouvelle coqueluche chinoise de l’écurie Deutsche Grammophon. C’est toujours avec circonspection que le chroniqueur reçoit les disques de ces jeunes virtuoses au pedigree imposant (Yundi Li est premier lauréat du concours Chopin cru 2000) vendus comme des paquets de lessive : tubes du répertoire, pochettes esthétiques, livret de présentation aussi creux que dithyrambique sur le talent du jeune homme, sans oublier les photos dans ...
Des salles de concert sur son PC, acte II

Des salles de concert sur son PC, acte II

Universal propose une deuxième fournée de sa nouvelle série en téléchargement. Suite à la première série de livraison (lire ici notre chronique) on retrouve le fidèle New-York Philharmonic et son directeur musical, ainsi qu’un nouveau venu dans cette «dream team des orchestres» : le Philharmonia de Londres sous la baguette de l’une des gloires du catalogue Decca : Charles Dutoit. Les DGG et Decca concerts semblent prendre un rythme de croisière et de ...
Jascha Horenstein, un chef d’orchestre à réévaluer

Jascha Horenstein, un chef d’orchestre à réévaluer

L’une des irrémédiables injustices des «majors» du disque, et par la même occasion l’un des plus grands regrets du discophile, est d’avoir dédaigné Jascha Horenstein en ne préservant pas ses interprétations extraordinaires de fin de carrière. Seul le petit label anglais défunt Unicorn réalisa quelques enregistrements exceptionnels d’œuvres de Brahms, Hindemith, Mahler, Nielsen, Panufnik, Schœnberg, Simpson, Richard Strauss et Webern, gravures absolument précieuses bien que ne constituant qu’une maigre compensation, ...
Sofonisba, une résurrection

Sofonisba, une résurrection

Ferdinando Paër (ou Paer, ou Për, ou Per, faites votre choix), compositeur d’origine italienne, a joué un rôle important mais aujourd’hui bien méconnu dans l’histoire de la musique française. Appelé à Paris par Napoléon en 1807, il devient en 1812 le successeur de Spontini à la tête du Théâtre Italien, en est chassé en 1827 par l’arrivée de Rossini, devient compositeur de la chambre du Roi, membre de l’Académie, puis ...
Un Tchaïkovsky pétillant comme du champagne

Un Tchaïkovsky pétillant comme du champagne

Présentées dans l’ordre inverse de leurs dates de composition, ces œuvres célébrissimes données dans leur intégralité et qu’il n’est plus nécessaire de commenter sont particulièrement bienvenues en ces temps de fêtes de fin d’année qu’elles accompagneront idéalement : avec certains opéras de Rimski-Korsakov, elles évoquent à merveille la féerie souvent associée au monde de l’enfance et à la nostalgie du paradis perdu. Ces trois ballets bénéficient d’une interprétation exceptionnelle de John Lanchbery ...
Un indispensable de l’art de Max Bruch et Arthur Grumiaux

Un indispensable de l’art de Max Bruch et Arthur Grumiaux

Chaque réédition discographique constitue une nouvelle opportunité de se frotter à la manière artistique des grands devanciers. Bien sûr, le violoniste belge Arthur Grumiaux (1921-1986) appartient à cette catégorie qui enchanta jadis une part conséquente de nos découvertes musicales. Il nous revient, grâce au label Pentatone Classics et en super audio CD, avec un programme inusable et toujours source de grandes joies musicales. En 1974, en compagnie de l’Orchestre royal du ...
Un Beethov’ de plus !

Intégrale symphonique par Kurt Sanderling, juste un Beethov’ de plus !

« A ma mort, je voudrais être congelé. Le temps de donner à la science de me faire revivre, car je ne connais toujours rien de Beethoven. » Cette phrase de celui que l’on a considéré comme l’un des plus grands connaisseurs du Maître de Bonn, ne peut que nous remplir de modestie et d’humilité face aux diverses interprétations tant de Karajan lui-même que de tout musicien qui ose s’affronter au génie ...
Deux enregistrements mythiques de Franz Lehar

Deux enregistrements mythiques de Franz Lehár

Voici que paraissent couplés dans un coffret Membran le Pays du sourire et La Veuve joyeuse de Franz Lehár, originalement gravés par EMI en 1953, versions d’ordinaire considérées comme référence, ne serait ce que par le Kaminski, mais aussi par bien d’autres ! Enregistrements tellement célèbres d’ailleurs, qu’ils sont toujours distribués par EMI, mais on les trouve également au catalogue Naïve… Il est vrai qu’on peut difficilement rêver mieux, chanteurs et ...
Un bon pétillant !

Un bon pétillant !

Dès l’ouverture, spirituelle à souhait, nous l’aurons compris : le héros de cette captation se nomme Herbert von Karajan. Non pas le digne vieillard, figé tel la statue du Commandeur à la recherche d’un hédonisme orchestral qui reléguait le théâtre au second plan, mais ce jeune chef lyrique qui inspirait la Colline quatre ans plus tôt en dirigeant des Maîtres Chanteurs entrés dans la Légende. Bouillant et brillant, il trouve un ...
Ariadne auf Naxos

Ariadne auf Naxos avec Karajan et Schwartzkopf

Plus encore qu’un chef-d’œuvre lyrique de premier ordre, Ariane à Naxos se présente comme la surprenante métaphore d’un objet lyrique dont elle formerait l’impossible miroir aux reflets inversés. Aucune version ne rend mieux compte de cette singularité que la légendaire interprétation de Karajan, restituée, pour le plus grand bonheur des amateurs de féerie sonore, par la firme Naxos. Entre les deux volets de cet étrange diptyque musical, le prologue et ...
Pulcinella & le Baiser de la fée

Pulcinella & le Baiser de la fée

La participation assidue de Stravinsky aux différentes saisons des fameux Ballets Russes et sa fidèle et fructueuse collaboration avec Serge Diaghilev a fait de lui l’un des compositeurs de musique de ballets les plus importants et les plus appréciés du XXe siècle. Auteur de plus d’une douzaine de réalisations dans le genre, on ne retient trop souvent de lui que L’Oiseau de feu, Petrouchka et le Sacre du Printemps, ...
Riccardo Muti dirige le Philharmonia Orchestra

Riccardo Muti dirige le Philharmonia Orchestra

Philharmonia Orchestra Avec sa nouvelle Philharmonie, dessinée par Christian de Portzamparc, la ville de Luxembourg s’est dotée d’une salle de concert de standing international, que pourraient envier plusieurs capitales européennes. Inauguré au mois de mai dernier par l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg qui y a établi sa résidence, cet édifice aux lignes légères et élégantes se dresse dans le quartier européen, un peu à l’écart du centre ville. L’auditorium est d’une grande ...

Démission de Riccardo Muti

La Scala Nommé à la Scala de Milan en 1986 à la succession de Claudio Abbado, Riccardo Muti, 63 ans, vient de claquer la porte du prestigieux théâtre de la Scala de Milan ... Et ce malgré le soutien du gouvernement Berlusconi, au moment où celui-ci venait de finir ses travaux de rénovation. « L’hostilité manifestéepar des personnes avec quij’ai travaillé depuisbientôt 20 ans rend vraiment impossible de poursuivre une collaboration qui devrait ...
Aimez-vous Webern?

Robert Craft : Aimez-vous Webern?

Igor Stravinsky avait dépassé les 70 ans quand il commença à composer de la musique sérielle, sous l’influence du alors tout jeune Robert Craft. Ce dernier, autant disciple que pédagogue, fasciné aussi bien par le créateur du Sacre du Printemps que par Webern, avait réussi le mystérieux prodige de convertir le vieux compositeur à une forme d’écriture auquel il était resté étranger depuis les années 1910. Au soir de sa ...
« Hänsel und Gretel » crème de jouvence

« Hänsel und Gretel » crème de jouvence

L’opéra d’Humperdinck Hänsel und Gretel jouit d’un privilège particulier que seul le Casse-Noisette de Tchaïkovsky lui dispute. Ces œuvres appartiennent à la catégorie des incontournables de Noël. Peu montée en France – ce qui est bien dommage - cette pièce bénéficie d’une grande popularité outre-Rhin grâce à ses références aux thèmes folkloriques populaires. Enregistrée en 1953 pour la maison de disque EMI, cette production est signée par l’inénarrable Walter Legge. ...
Maxim Vengerov  - Violon « champagne » et sanglots longs…

Maxim Vengerov – Violon « champagne » et sanglots longs…

De la célébrissime Symphonie Espagnole de Lalo, au luxueux bis de concert que peut constituer le Tzigane de Ravel (mais c’est tellement plus que cela!) — en passant par le troisième Concerto de Saint-Saëns —, les violonistes « démonstratifs », soucieux d’asseoir ou conforter leur réputation ont fait trois de leurs chevaux de bataille. Maxim Vengerov, pour qui ces trois œuvres ne constituaient pas un passage obligé dans l’optique précitée, relève cependant ...

Christian Thielemann dirige le Philharmonia, graine de Karajan

Points d'orgue du printemps de Baden-Baden, les deux concerts du Philharmonia Orchestra de Londres ont mis en exergue l'énigmatique Christian Thielemann dont la personnalité plus ou moins contestée, surtout en France, fait l’admiration des Allemands depuis qu’il participe activement aux destinées artistiques du Festival de Bayreuth. Un mètre quatre vingt sept, une bonne centaine de kilos, un menton carré agrémentant un visage de poupon, toutes les caractéristiques du chef allemand en ...

Vienne années trente

Arabella Ultime fruit de l’extraordinaire collaboration entre deux des plus grands créateurs de l’histoire de l’opéra, le poète autrichien Hugo von Hofmannsthal et le compositeur bavarois Richard Strauss, Arabella est un ouvrage trop rare à la scène. Pendant du Chevalier à la rose créé en 1911 qui chante la gloire de la Vienne triomphante de Marie-Thérèse au Siècle des Lumières, Arabella, achevé en 1933, a pour cadre la Vienne de François-Joseph ...