Mot-clef : Robert Schumann

Schumann à la serpe

Schumann par Thomas Dausgaard, à la serpe

Après des essais intéressants dans les symphonies de Beethoven, le chef Thomas Dausgaard et son Orchestre de Chambre suédois se lancent dans une relecture des symphonies de Robert Schumann dont Bis publie ici un premier volume. Possédant des qualités mais aussi des défauts, ce disque a le malheur d’être publié après le témoignage quasi-définitif de Riccardo Chailly dans ces mêmes œuvres. Bien qu’utilisant les éditions modifiées par Gustav Mahler, le célèbre ...
Rostropovitch : Compil’poil Anniversaire

Rostropovitch : Compil’poil Anniversaire

Après tant de succès et une si riche carrière, le temps du bilan est arrivé pour Mstislav Rostropovitch. Désormais octogénaire, ayant rangé son violoncelle depuis 2005 et entrepris à son tour la direction orchestrale, les récompenses et la reconnaissance internationale s’accumulent sans cesse et viennent enrichir une renommée trônant à son zénith depuis de nombreuses décennies. EMI Classics, pour fêter tout cela, propose un coffret de trois copieux CDs composés d’œuvres, ...
L’URTEXT à la poubelle ! Schumann selon Mahler

L’URTEXT à la poubelle ! Schumann selon Mahler

Après des années de culte absolu de la partition originale, les temps semblent revenus à une certaine mesure musicologique qui nous amène différents disques de transcriptions ou d’arrangements pour grand orchestre de partitions connues. En droit fil de ce mouvement, Decca nous offre un luxueux disque de deux symphonies de Robert Schumann selon Gustav Mahler. Grand admirateur des symphonies de Schumann, Mahler ne put les diriger qu’assez tardivement dans sa carrière. ...
Aimer Brahms et Fauré

Week-end Brahms & Fauré au Musée d’Orsay

Programmer une intégrale de l’œuvre pour piano seul de Brahms et Fauré en deux jours - après l’intégrale des œuvres de musique de chambre avec piano du mois précédent - est un formidable défi lancé par les organisateurs de l’Auditorium du Musée d’Orsay et tout particulièrement Pierre Korzilius. Lors de ces deux journées des 10 et 11 mars se sont relayés sept pianistes assurant au total douze concerts, douze « modules » ...
Entre méditation, art de la métamorphose et phases d’exaltation …

Entre méditation, art de la métamorphose et phases d’exaltation …

« Ce que la musique de chambre a d’intime, d’intérieur, convient plus que les grandes formes à Schumann qui maîtrise pleinement ce domaine et s’y exprime avec bonheur ». Ces propos d’André Boucourechliev (Schumann, collection « Solfèges », 1956) s’appliquent idéalement aux trois quatuors à cordes de l’opus 41 composés dans un état de fébrilité créatrice exacerbée au cours de l’année 1842. Longtemps sous-estimés, ces quatuors retrouvent peu à peu la place dominante qui leur ...
Schumann servi par les doigts d’une étoile filante

Schumann servi par les doigts d’une étoile filante

L’overdose Mozart/Chostakovitch a presque fait oublier qu’on célébrait en 2006 les 150 ans de la mort de Robert Schumann. L’authentique génie du romantisme allemand a certes eu droit à quelques articles et dossiers de presse, mais au final très peu de nouveautés discographiques. Avec ce troisième album paru chez Zig-Zag territoires, la jeune pianiste Edna Stern rend un hommage tardif mais évènementiel à celui avec qui elle a toujours ressenti ...
Enfin un Schumann réussi !

Le National et Leonidas Kavakos, enfin un Schumann réussi !

Ce concert était l’avant dernier du cycle Schumann que l’Orchestre National et son chef Kurt Masur ont programmé entre le 8 et le 16 février de cette année. Le programme de ce soir reprenait presque celui que l’Orchestre de Paris a donné le 20 janvier sous la direction de Marek Janowski, la Symphonie « Rhénane » - que l’Orchestre de Paris a également jouée le 7 février sous la direction de ...
Les symphonies de Schumann par sir Neville Marriner

Les symphonies de Schumann par Sir Neville Marriner

Particulièrement fêté dans les salles de concerts et dans les programmations radiophoniques et discographiques, la musique de Robert Schumann étend son influence sur un large public de manière semble-t-il exponentielle. La figure du personnage lui-même et, dans une moindre mesure sa musique, possèdent tout ce qu’il faut pour devenir mythique et ce depuis bien des décades. Et, au-delà des formules souvent brillantes et parfois éculées, il faut reconnaître que sa ...
Suite du cycle Beethoven

Suite du cycle Beethoven

SymfonieOrkest Vlaanderen Le SymfonieOrkest Vlaanderen a pris l’habitude de débuter ses concerts en jouant une pièce du répertoire contemporain. Pour ce programme, le nombreux public du Singel a droit à la création de Fugatische Symfonie (Symphonie fuguée), du compositeur belge Walter Hus. Peu habitué à composer pour un orchestre, Hus a écrit une œuvre ramassée et fortement structurée, qui épouse une forme classique en trois mouvements séparés. Le premier mouvement est ...
Robert Schumann et la recherche des profondeurs du moi

Robert Schumann et la recherche des profondeurs du moi

Robert Schumann et la recherche des profondeurs du moi. Ainsi pourrait-on oser résumer à grands traits la philosophie d’un parcours artistique et humain bien singulier. Romantique, fantasque, prévisible ou non, le monde spirituel et intellectuel de Schumann continue d’interroger, d’interpeller et d’intriguer toujours autant d’auditeurs et de pianistes. Pour le compte de Berlin Classics et avec 3 CD, la pianiste allemande Annerose Schmidt livre ses conceptions du complexe univers schumannien. Il ...
Schumann et Wolf, une histoire de fous ?

Angelika Kirchschlager : Schumann et Wolf, une histoire de fous ?

Ce très beau coffret, publié par les Éditions genevoises La Dogana, échappe à toute classification. Plus connu pour ses publications poétiques, l’éditeur s’est cette fois consacré à la mise en musiques des poètes romantiques allemands. Deux livres accompagnent donc cet enregistrement, l’un consacré à Robert Schumann - enfin l’occasion de commémorer les 150 de sa tragique disparition - l’autre à Hugo Wolf. La traduction juxtalinéaire des poèmes permet au lecteur-auditeur de ...
Le Faust enchanté

Le Faust enchanté

Orchestre de Paris Enfin un oratorio de Schumann donné en concert dans cette année de cent-cinquantenaire. Et pas n’importe lequel : Scènes de Faust est l’œuvre la plus complexe et la plus longue de son auteur, à mi-chemin entre l’opéra et la cantate, dont la gestation s’étale sur près de dix ans. Composé à rebours, Scènes de Faust commence sur une tortueuse première partie dans laquelle est exclue le pacte de Faust ...
Des salles de concert sur son PC

Des salles de concert sur son PC

Si vous ne pouvez suivre les concerts des grands orchestres de la planète, Universal vous les livre directement sur votre ordinateur par le biais du téléchargement. Une nouvelle piste pour un secteur du disque en proie à une interminable crise ? Face aux problèmes de vente du disque classique et à leur diffusion de plus en plus délicate du fait de la quasi-disparition des rayons spécialisés (ce dont témoigne la récente fermeture ...
nicholas3_angelich

L’OPL et Pascal Rophé en pleine lune de miel

Inauguré en 1966, le vaste complexe De Dœlen est le centre névralgique de la vie culturelle de Rotterdam, premier port maritime européen. La ville natale d’Erasme, bien que située à une bonne heure d’Amsterdam, peut s’enorgueillir d’une vie musicale de grand prestige avec notamment l’orchestre philharmonique local dont le directeur musical est Valery Gergiev. Le public est assurément fidèle et attentif et il remplit en masse les travées de la ...
Plus de coloris que d’émotions

Maurice Denis et la musique

Dans le cadre de l’exposition consacrée à Maurice Denis (jusqu’au 21 janvier 2007), le Musée d’Orsay propose un cycle « Maurice Denis et la musique ». Après la mezzo Nora Gubisch et avant le concert très attendu de Jean-Paul Fouchécourt (le 11 janvier), c’est la soprano Ingrid Perruche qui proposait un répertoire de mélodies directement puisées dans les affinités musicales du peintre Maurice Denis. Un récital avec son protocole et ses paradoxes : ...
Gomez-Mansur : un interprète de génie, pas une machine

Gomez-Mansur : un interprète de génie, pas une machine

C’est avec beaucoup de plaisir que nous écoutons le premier CD d’Adriel Gomez-Mansur, repéré par Martha Argerich et invité au festival portant son nom en 2001 et 2002. Sur la carte d’identité de ce jeune garçon, nous pouvons lire : Adriel Gomez-Mansur, né à Buenos Aires en 1989, commence le piano à 4 ans, joue dans les plus grandes salles argentines dès l’âge de 7 ans ... Un classique! A new Kissin? Pas ...
Le Quatuor Renoir interprète Schumann

Le Quatuor Renoir interprète Schumann

L’opus 41 (1842) de Robert Schumann, après une longue période de dépréciation généralisée, s’honore à présent de quelques références discographiques de premier plan. On pense par exemple et très sélectivement aux versions talentueuses du Quatuor Melos (DG, 1986) et du Quatuor Avryn (Tacet, 2000). Dans le cadre de la collection « Quatuor à cordes de Bordeaux » soutenue par Mécénat Musical Société Générale, ce cinquième volume revient aux cordes du Quatuor Renoir, ...
Une belle heure de romantisme avec Lidija Bizjak

Une belle heure de romantisme avec Lidija Bizjak

La jeune pianiste serbe Lidija Bizjak a choisi d’associer dans ce nouveau disque paru chez le label Lyrinx deux sonates romantiques de deux compositeurs qui auraient pu se rencontrer et sans doute s’apprécier, Franz aurait-il vécu quelques années de plus… C’est sans doute ce que devait se dire Schumann, lui qui avait une profonde admiration pour Schubert, et qui a beaucoup fait pour diffuser la musique de son aîné viennois. ...
Pour l’amour et la musique

Felicity Lott et Angelika Kirchschlager pour l’amour et la musique

Le label Hyperion est toujours une mine d’or pour la curiosité de ses choix éditoriaux. Ce programme composé par Graham Johnson pour les célèbres Felicity Lott et Angelika Kirchschlager s’articule autour du thème : vies et amour de femmes. Concepteur de différents récitals de duos pour les grands chanteurs dont il est l’un des accompagnateurs émérites, Johnson s’est aventuré en un voyage à travers le cycle de poèmes Frauenliebe und leben ...
L’esthétique de Pedro Burmester

L’esthétique de Pedro Burmester

Avanti confie deux grandes pages du piano romantique, la Fantaisie op. 17 de Robert Schumann et la Sonate en si mineur de Franz Liszt, à un pianiste dont nous ne savons pas grand-chose : Pedro Burmester. Cependant une telle lacune biographique ne saurait masquer la grande qualité de cet artiste au tempérament de feu, au jeu volontaire et sans concession. Ainsi dans la Fantaisie que Schumann composa en 1836-38, il ne cherche ...
Des mots aux notes : la complicité sous toutes ses formes

Des mots aux notes : la complicité sous toutes ses formes

Festival de l’Empéri Le festival de l’Empéri est de ces festivals qui bénéficient d’un cadre idyllique, d’une ambiance chaleureuse et de programmations de qualités : de petits coins de paradis estivaux. Ce concert est le premier d’une longue série enregistrée par France Musique – diffusion prévue en septembre ou octobre. Mais concert est-il réellement le terme exact ? Il s’agissait plus exactement d’une soirée dédiée à la musique et au monde musical entourant Robert Schumann : ...
Alberto Nosè, un pianiste à suivre

Alberto Nosè, un pianiste à suivre

Une fois encore, l’abbaye de l’Epau, l’Académie Musicale de Villecroze et la collection Nascor d’Ysaÿe Records semblent avoir répondu à leur vocation en donnant une large et belle tribune au jeune pianiste Alberto Nosè qui peut ainsi réaliser son premier enregistrement. Pour cette première, ils choisissent de frapper fort en sélectionnant deux œuvres pour virtuose. Les Etudes symphoniques de Robert Schumann, peut-être l’une des œuvres les plus accomplie du compositeur allemand, ...
Delphine Lizé interprète Schumann

Delphine Lizé interprète Schumann

Non seulement la jeune niçoise Delphine Lizé possède un magnifique visage mais plus encore son jeu rend grande justice et confère un puissant attrait aux deux opus schumanniens qu’elle défend talentueusement sur un Steinway à la sonorité enchanteresse. Les deux cahiers des Fantasiestücke op. 12 illustrent un Robert Schumann imprégné des Fantaisies dans la manière de Collot tirées du Journal d’un voyageur enthousiaste de E. T. A. Hoffmann parues en ...
Clara Schumann fait mieux que six mâles

Clara Schumann fait mieux que six mâles

«Cette jeune fille a plus de force que six garçons réunis», assène Gœthe en 1831 après que Clara Schumann a joué devant lui des Variations de sa composition. Il a 82 ans, elle en a 12. Le poète avait vu juste, cette artiste ne cessera plus d’impressionner ses contemporains par son «énergie masculine», son «autorité singulière», sa «puissance», selon les commentaires de l’époque. L’étude de Blandine Charvin se concentre sur ...
Jozef de Beenhouwer joue Robert Schumann tellement humain

Jozef de Beenhouwer joue Robert Schumann tellement humain

Le rôle du chroniqueur musical est-il d’attaquer ou de défendre violemment, bardé, bien sûr, des meilleures ou des plus viles intentions, les œuvres, leurs créateurs ou leurs interprètes ? Nullement semble la réponse la plus appropriée et la plus digne de générer un enthousiasme renouvelé et renouvelable. Présentement le label Phædra, largement dédié aux œuvres venues des Flandres, nous convie à revisiter le monde pianistique si singulier de Robert Schumann. Et notre axiome ...
Géométrie variable

Nash Ensemble : Géométrie variable

Le Nash Ensemble, pilier des formations de chambre britanniques, a célébré ses trente cinq bougies lors de la saison 2004-2005. Ce groupe à géométrie variable, à la discographie pléthorique et au rôle engagé dans la création contemporaine, est en résidence annuelle au Wigmore Hall de Londres. Dès lors, la nouvelle fournée du label initié par la salle de concert londonienne se devait de lui offrir un disque. La marque de ...
Autrement beau

Patricia Kopatchinskaja, autrement beau

SymfonieOrkest Vlaanderen Nous retrouvons aujourd’hui leSymfonieOrkest Vlaanderen (SOV) à Anvers dans la belle salle du Singel pour un concert que l’orchestre a déjà rodé plusieurs soirées dans les grandes villes de Flandre et à Bruxelles. Cette bonne habitude (chaque programme de cette saison est au moins joué quatre fois) permet à l’orchestre de gagner en cohésion, de rectifier certains détails avec le chef, et le cas échéant, d’améliorer son entente avec ...
Le Chœur de Radio France suit la voix de Dieu

Le Chœur de Radio France suit la voix de Dieu

Chœur de Radio France Paris. Radio-France, Salle Olivier-Messiaen. 26-XI-2005. Benjamin Britten (1913-1976) : Choral Dances from Gloriana ; I lov’d a lass ; Lift Boy ; Hymn to St Cecilia. Franck Bridge (1879-1941) : Music, when soft voices die. Elizabeth Maconchy (1907-1994) : Nocturnal. Ralph Vaughan Williams (1872-1958) : Tree Shakespeare Songs. Arnold Bax (1883-1953) : Mater ora Filium. Nathalie Steinberg, piano. Chœur de Radio France, direction : Stephen Betteridge. 27-XI-2005. Aaron Copland (1900-1990) : Quatre Motets pour chœur ...
Richter ou l’art de la quintessence

Richter ou l’art de la quintessence

La discographie de Sviatoslav Richter est une des plus denses du XXe siècle, surtout si l’on considère les enregistrements publics du pianiste. On remerciera tout d’abord le label Urania pour la présente réédition du récital du 20 juin 1955 à Moscou, bien que l’on déplore le manque de précision des informations en ce qui concerne le programme (aucun détail pour les 12 préludes de Scriabine choisis parmi les 24 de ...
« Le piano en majesté »Nuit du piano : Martha Argerich rend hommage à Friedrich Gulda

« Le piano en majesté »Nuit du piano : Martha Argerich rend hommage à Friedrich Gulda

XXVe Festival de la Roque d'Anthéron 25 ans déjà. ! 25 ans que le piano s’élève comme une féérie dans le ciel de Provence. 25 ans que René Martin accueille le tout-piano mondial. Il a su fédérer autour de lui le meilleur du clavier. Pour rien au monde, ses hôtes ne manqueraient cette manifestation devenue incontournable et sans conteste le plus grand festival de piano du monde. C’est un alchimiste qui a ...