Mot-clef : Vincent d’Indy

albert roussel table 2

Albert Roussel, pour un cent-cinquantième anniversaire de printemps

Au petit jeu des anniversaires musicaux, Albert Roussel n’a pas de chance : il est né l’année de la mort d’Hector Berlioz, et est décédé en 1937 tout comme Ravel et quelques autres musiciens français... La concurrence en matière de médiatisation commémorative est féroce, même pour ce « professeur d’énergie » comme l’appelait Georges Auric ! Cette année 2019 est une belle occasion de (re)découvrir à la fois la biographie d’un personnage affable, courtois, profondément ...
book-08534668

L’hymen malaisé du diapason et du goupillon

En 2011, l’Institut de recherche pour l'étude des religions a organisé une journée d'étude centrée sur l'inspiration chrétienne dans la musique du XVIe au XXe siècle. Ce livre d'histoire très pointu, recueil de neuf conférences, n'a pas l’ambition d'embrasser son sujet en totalité, mais il apporte autant d’éclairages sur une vaste question touchant la liturgie et l’affirmation de la foi chez certains compositeurs. La musique doit-elle être une "prédication ...
Mélisande

Pelléas et Mélisande, l’unique opéra de Debussy

L’unique opéra de Claude Debussy fur créé à l’Opéra-Comique de Paris le 30 avril 1902. Pelléas et mélisande devait par la suite gagner toutes les scènes d’opéra du monde. Bien qu’ayant assisté à la première parisienne de la pièce de Maeterlinck en 1893, Debussy avait hésité avant de faire son choix : d’autres textes d’Edgar Poe et de Balzac furent scrutés puis abandonnés. Il semble au final avoir été intéressé par la nature  symbolique, par ...
dg_pierre_fournier_edition

Pierre Fournier, respect absolu de l’esprit et du style

Deutsche Grammophon, Decca et Philips font à Pierre Fournier l’honneur d’une belle intégrale qui complète celle plus modeste sans doute (7 CDs) mais d’égale valeur de Warner Classics rassemblant sous la série « Icon » l’ensemble des gravures EMI plus anciennes du grand violoncelliste français, dans lesquelles se trouvent déjà les premières moutures de certaines de ses œuvres de prédilection. Les œuvres concertantes communes aux deux albums doivent être citées, car elles constituent ...
Chanteur

Musique de chambre française à l’Amphithéâtre Bastille

L’Opéra de Paris a organisé deux après-midi extrêmement intenses sur le thème de la musique de chambre française, avec neuf concerts — cinq le samedi et quatre le dimanche — centrés sur les œuvres de Debussy. Un constat général en ouvrant le programme est qu’entre le premier concert, consacré à l'époque de Louis XIV, et le deuxième, constitué de pièces de Debussy, de d’Indy et de Saint-Saëns, on fait un grand ...
tingaud

Tingaud dirige d’Indy : un Français chez les Allemands ?

Même si Jean-Luc Tingaud n'a que peu enregistré, un bref parcours de sa discographie nous montre un attachement évident à la musique française teinté de non-conformisme quant au choix des programmes : compositions de Rosenthal – dont il a été l'élève – un Dukas et un Bizet remarquables, des œuvres symphoniques de William Sheller, La Périchole d'Offenbach, Sapho de Massenet... Dernière aventure musicale sur support dur : la seconde symphonie de Vincent ...
dratwicki-2-dr-754x1024

Alexandre Dratwicki, redécouvreur d’œuvres au Palazzetto Bru Zane

Le Palazzetto Bru Zane, le Centre de musique romantique française, a reçu un Prix spécial des ICMA (International Classical Music Awards). Rémy Franck, président des ICMA, s’est entretenu avec le directeur scientifique du Palazzetto, Alexandre Dratwicki. « Il y a des milliers et des milliers d’œuvres à découvrir. » ICMA : Alexandre Dratwicki, pourriez-vous nous expliquer ce qui se cache derrière le nom "Palazzetto Bru Zane". AD : C’est une fondation privée, installée ...
Knudage Riisager

Knudåge Riisager, le Danois au style français

Durant l’entre-deux guerres,  Knudåge Riisager (1897-1974) fut le compositeur danois le plus saillant de ce qu'on appelle par facilité le courant néo-classique, et qui est en réalité le style musical français. Riisager tint en effet un rôle important en particulier grâce à ses brillantes qualités d’orchestrateur. Ce cosmopolite n’en fut pas moins, selon le musicologue Kappel, « un véritable danois au tempérament distinctement nordique ». Au sommaire de notre étude : 1. ...
timpani autographes

Les autographes vocaux

On ne compte pas les compositeurs qui, dès la première moitié du vingtième siècle, laissèrent au disque des témoignages en tant qu’interprètes de leurs propres œuvres. On pense notamment aux précieux enregistrements gravés par R. Strauss, Rachmaninov, Bartok, Kodaly, Stravinsky, Villa-Lobos, Prokofiev, Milhaud, Poulenc, Chostakovitch, Messiaen, Britten… souvent réédités. Beaucoup moins connus sont ceux réunis et présentés ici par Philippe Morin, les reports ayant été effectués par les orfèvres de ...
Skagen, Danemark. Licence Creative Commons Santa Cruiser

Hakon Børresen (1876-1954) fidèle à la tradition

Hakon Børresen décède à l’âge de 78 ans, le 6 octobre 1954, presque jour pour jour 23 ans après son ami Carl Nielsen. Son aisance matérielle et son attachement à la tradition lui auront permis de composer exclusivement la musique qu’il souhaitait écrire. Une chance ?   Vue de loin, de très loin, la vie musicale danoise du 19e siècle et de la première moitié du 20e siècle pourrait sembler anémique. En ...
314169873_a7dc5e11d2bis

Les deux admirables symphonies de Johan Svendsen

Johan Svendsen (1840-1911), violoniste, chef d’orchestre et compositeur norvégien a connu une célébrité extraordinaire presque tout au long de sa brillante carrière. Sa réputation et sa popularité furent exceptionnelles. Pratiquement aussi considérables que celles dont bénéficia son grand ami Edvard Grieg, bien que dans des domaines un peu différents et pour une moindre durée. Un Norvégien aussi connu que Grieg Après des débuts précoces et prometteurs il parfait sa formation à ...
delius_partie

Frederick Delius et la Scandinavie

Anglais d’origine allemande, Frederick (Fritz) Delius (1862-1934), contrairement à son compatriote et contemporain Edward Elgar (1857-1934), a vécu comme un cosmopolite à la recherche d’un destin singulier avec possiblement, comme corollaire, une postérité trop modeste eu égard aux qualités intrinsèques de sa musique. « La musique est un cri de l’âme. Elle est une révélation, une chose que l’on doit vénérer » (Delius, 1917) Avant de nous concentrer sur les rapports que Delius entretint avec ...
pentatone_d'indy_janowski

Marek Janowski, franco-suisse

Il est toujours bienvenu de jouer des oeuvres délaissées depuis les lustres. Pratiquée régulièrement jusqu’aux années 1960, la Symphonie cévenole de Vincent d’Indy est devenue une grande rareté ! Cette nouvelle interprétation  en  est une réussite parfaite, et ce n'est que justice pour cette oeuvre inspirée. Deux caractéristiques retiennent notre attention en particulier. Tout d'abord le rôle de piano, tantôt partie intégrante de l'orchestre et tantôt concertant, dont Martin Helmchen tient ...
Poursuite de l’intégrale D’Indy

Poursuite de l’intégrale D’Indy

Au rythme régulier d’un volume annuel, Chandos poursuit son intégrale des œuvres orchestrales de Vincent d’Indy (qui restera pionnière !). Cependant, l’exercice des intégrales fait parfois côtoyer des merveilles et des partitions assez académiques. C’est le cas avec le génial Poème des rivages affublé de la longue Symphonie italienne. Partition de jeunesse, la Symphonie italienne est le fruit d’un voyage dans la péninsule. D’ailleurs, les quatre mouvements de la pièce portent les ...
Correspondance Duparc / Cras

Correspondance Henri Duparc / Jean Cras

Curieux cas que cette correspondance à sens unique : seules ici sont les lettres d’Henri Duparc adressées à Jean Cras. Et dans l’autre sens ? Tout a péri, comme bien d’autres documents du compositeur aux 13 mélodies, dans l’incendie de son château à Mondégourat en 1935. Ce recueil, intelligemment annoté par Stéphane Topakian [NDLR : le directeur du label Timpani, spécialisé dans les compositeurs français], permet de mieux découvrir deux décennies de création musicale en ...
Pierre Monteux à Boston en 1958-1959

Pierre Monteux à Boston en 1958-1959

Cet album West Hill Radio Archives consacré à Pierre Monteux est l’idéal compagnon du précédent coffret «Pierre Monteux in Boston : A Treasury of concert performances, 1951-1958» déjà chroniqué auparavant. Les enregistrements de concert proposés dans cette présente anthologie documentent dix concerts des saisons 1958 et 1959 ; un simple coup d’œil sur les noms des compositeurs étonnera plus d’un mélomane, puisque les œuvres de compositeurs français sont en minorité (Debussy, d’Indy, ...
Le Liebestod de Vincent d’Indy

L’Etranger, le Liebestod de Vincent d’Indy

Tous les témoignages l'attestent : Vincent d’Indy fut, durant les trente premières années du XXe siècle, non seulement une autorité reconnue et officielle du monde musical mais encore un compositeur de renommée internationale au même titre que Mahler, Debussy ou Ravel. Son opéra L’Etranger qui était donné en version concert à Montpellier tend à nous le rappeler avec insistance tant ce chef d’œuvre, qu’exhumaient ce soir les forces vives du Corum, ...
Vincent d’Indy : la redécouverte de la symphonie n°3

Vincent d’Indy : la redécouverte de la symphonie n°3

Au rythme d’un volume annuel, l’orchestre d’Islande et son chef Rumon Gamba poursuivent leur exploration de l’œuvre symphonique de Vincent d’Indy. Au fil des volumes, il est intéressant, et même fascinant, de constater que l’orchestre apprivoise et se fond avec aisance des les couleurs latines et ensoleillées dans cet univers si français par son instrumentation, sa forme et ses timbres. Il est même triste de constater que le symphonique d’Islande ...
Charles Münch dirige un trésor de musique française

Charles Munch dirige un trésor de musique française

Charles Munch est mondialement célébré pour ses interprétations irréprochables de la musique française : Berlioz, Debussy, Ravel, Roussel et Honegger, parmi tant d’autres, ont trouvé en lui le musicien incomparable qui sut exalter toutes les potentialités de leurs partitions avec une fougue, une élégance et une jeunesse inaltérable. Charles Münch (1891-1968) ainsi d’ailleurs que son collègue Pierre Monteux (1875-1964) ont été formés dans la culture musicale germanique, grâce à quoi ils ...
D’Indy, l’exploration continue

D’Indy, l’exploration continue

Alors que Chandos est en train de construire une intégrale des œuvres symphoniques de Vincent d’Indy, c’est au tour d’Hyperion, autre label britannique de grande classe, d’éditer une galette dédiée aux œuvres du compositeur français. À la tête du dynamique orchestre de la BBC Galloise, le chef Thierry Fischer montre, après un volume placé sous le signe de Florent Schmitt qu’il aime la musique française peu diffusée. Toutes ces équations ...
chandos_dindy_gamba1

D’Indy, l’intégrale symphonique, volume n°2

Suite de l’intégrale de l’œuvre symphonique de Vincent d’Indy par l’excellent Orchestre symphonique d’Islande sous la conduite de son chef anglais Rumon Gamba : une entreprise discographique et patrimoniale d’une importance assez considérable ! D’une durée de près de trois quarts d’heure, la symphonie n°2, op. 57 (1902-1903) est une partition charnière dans l’œuvre du compositeur. Avec son mélange de gravité et de finesse, elle succède aux tons lumineux de la Symphonie sur ...
Avalanche de musique française !

Avalanche de musique française !

Sous le titre générique Un siècle en France, Sony nous propose une série de coffrets «monographiques», dédiée à quelques uns des grands compositeurs français de la fin du XIXe et du XXe siècles (Camille Saint-Saëns, Maurice Ravel, Olivier Messiaen ou Henri Dutilleux) ainsi qu’un coffret «patchwork» intitulé Escales symphoniques. Ces compilations (en majorité des rééditions RCA) nous donnent à entendre des orchestres de prestige ainsi que des chefs et des ...
L’abus d’Opium est excellent pour la santé …

L’abus d’Opium est excellent pour la santé…

Ces dernières années, quelques contre-ténors de renom (Brian Asawa, David Daniels entre autres) avaient approché la mélodie française avec bien peu de réussite, leurs tentatives se transformant plutôt en «Opération Castafiore» ! A son tour, notre contre-ténor national Philippe Jaroussky se lance dans l’aventure et démontre avec brio et grâce qu’on peut tendre à la perfection dans ces expériences. Opium est un disque somptueux et une réussite exceptionnelle, l’un de ces ...
Pierre Monteux, un des chefs qui ont fait l’Histoire de la Musique

Pierre Monteux, un des chefs qui ont fait l’Histoire de la Musique

Pierre Monteux (1875-1964), en bâtisseur d’orchestre, prit en main l’Orchestre Symphonique de Boston de 1919 à 1924 ; il en fit la phalange d’élite que l’on connaît et dont son successeur Serge Koussevitzky aura l’opportunité de bénéficier, sans d’ailleurs lui rendre la politesse : ce n’est en effet qu’après le règne de ce dernier (1924-1949) que Pierre Monteux put renouer avec ses anciennes amours, grâce bien entendu à la complicité de son ...
Ernest Ansermet réédité

Ernest Ansermet réédité

En 1969 disparaissait Ernest Ansermet. Le chef d’orchestre, créateur de nombre d’œuvres de Stravinsky, Ravel ou Debussy, a toujours témoigné une certaine attirance pour le XXe siècle. Fondateur en 1918 de l’Orchestre de la Suisse Romande, il n’a cessé de le diriger jusqu’en 1967, soit 49 ans d’enregistrements, de concerts et de commandes. Lié par contrat exclusif à Decca, les prises «live» de ces performances dormaient tranquillement. Les droits étant ...
Vers un bonheur noble, intelligible et précis

Vers un bonheur noble, intelligible et précis

L’idée originale et inspirée de réunir dans un même enregistrement deux compositions distantes par l’esprit et le temps - plus d’un demi-siècle - comporte fatalement son revers : instituer une hiérarchie qui reléguerait au second plan l’œuvre la moins aboutie. Ecueil contourné dans le cas présent par l’intérêt d’une première mondiale ainsi que par la spécificité des genres abordés qui offre au final peu de matière à une véritable comparaison. Créée le ...
Promenade musicale avec Blanche Selva : un doux parfum d’antan…

Promenade musicale avec Blanche Selva : un doux parfum d’antan…

Une aiguille sur un microsillon, quelques craquements, un enregistrement en mono, voilà de quoi attirer les plus nostalgiques d’entre nous. Surtout quand le CD proposé offre un programme très début de siècle (XXe, évidemment) autour d’une figure imposante du piano de l’époque : Blanche Selva, virtuose et pédagogue reconnue qui offre ici une interprétation raffinée de la Sonate pour piano et violon de César Franck, avec le violoniste Joan Massiá, lui-même ...
Messieurs les anglais….enregistrez les premiers…

Messieurs les anglais….enregistrez les premiers…

L’œuvre de Vincent d’Indy commence, à raison, à être enfin reconnue par le disque, principalement grâce à l’impulsion des labels français comme Calliope et surtout Timpani. Pour ce dernier label, l’orchestre philharmonique du Luxembourg a livré une interprétation magnifique de quelques-uns de ses poèmes symphoniques et entame une intégrale de sa musique de chambre. Mais c’est au label anglais Chandos que revient l’honneur de se lancer dans une première intégrale ...
René de Castéra : tel un relatif mineur

René de Castéra : tel un relatif mineur

Élève de Vincent d’Indy et d’Isaac Albeniz à la Scola Cantorum dont il fut l’un des premiers élèves, René de Castéra eut comme condisciples des musiciens comme Albert Roussel ou Déodat de Séverac avec lesquels il faut bien avouer que la postérité fut bien plus indulgente. L’époque étant à la redécouverte de répertoires oubliés ou négligés, il est donc légitime de vouloir rejouer et enregistrer, souvent pour la première fois, ...
Alexandre Charpentier, l’esprit français

Alexandre Charpentier, l’esprit français

Comme à l’accoutumée le Musée d’Orsay propose une programmation parallèle à ses expositions temporaires. Après Ferdinand Holder vient le tour d’Alexandre Charpentier (1856-1909). Ce fils d’ouvrier, joaillier et graveur de médaille de formation, remarqué à ses débuts par Alexandre Dumas fils et Auguste Rodin, est aujourd’hui considéré comme un maître en art décoratif et comme un des pères de l’Art Nouveau. La programmation musicale du musée d’Orsay se doit donc ...