Mot-clef : Eric Le Sage

18.05-Julien-Martineau-Jean-Baptiste-Millot

Bel éclectisme au Festival de L’Epau

La 35e édition du Festival de l’Epau a présenté une programmation toujours très éclectique : de Monteverdi au blues et au jazz brésilien, du piano solo au gala d’opéra, avec des touches régionales comme le fado, des chansons napolitaines ou encore de la mandoline, sans oublier la mélodie française. Nous avons assisté à six de ces concerts répartis sur deux jours. Les concerts du midi à l’Hôtel du Département sont dédiés ...
81QBUzAVJxL__SL1500_

Suite de l’intégrale Fauré chez Alpha, toujours au sommet

On ne peut que louer les enregistrements réalisés par Alpha qui, progressivement, sont en passe de devenir une référence moderne incontournable. D'une part grâce l'éminente qualité artistique de ses interprètes avec le pianiste français Eric Le Sage comme fil conducteur et d'autre part par le soin apporté à la prise de son et à la présentation en général. Ce volume 5 s'attache donc aux œuvres pour violon et piano. Les deux ...
71kvEkWBCdL__SL1500_

Fauré 4 avec Eric Le Sage : musique de chambre et piano à 4 mains

Alpha continue avec bonheur et pour notre plus grand plaisir son intégrale Gabriel Fauré. Toujours dans d'excellentes conditions techniques et avec des artistes « jeune génération » en totale justesse avec l'esprit de cette musique, voilà sans doute un album destiné à être un des piliers de votre discothèque. Dolly impose d'emblée la fraîcheur et la presque innocence de la jeunesse au travers la douceur et le naturel équilibre des deux mains, avec ...
festival lemperi

A Salon-de-Provence, la musique à l’ombre du château de l’Empéri

Donner à écouter à des amateurs fidèles et captifs les chefs-d’œuvre du vaste répertoire chambriste, mais aussi faire découvrir des pièces et des compositeurs moins familiers, telle est l’ambition du projet que mènent les trois directeurs artistiques réunis, trois magnifiques musiciens : le pianiste Eric Le Sage, le flûtiste Emmanuel Pahud et le clarinettiste Paul Meyer. A l’occasion de l’événement qui octroie pour 2013 à Marseille et sa région le ...
Chaplin et Sandre ©ONL

Lille Piano(s) Festival 2013

La 10e édition de Lille Piano(s) Festival a rassemblé 15 000 mélomanes en 50 concerts, un record, et fêté de nombreux anniversaires (Verdi, Wagner, Le Sacre du Printemps...). Deux lauréats du Concours international Reine Elisabeth de Belgique, qui vient de s’achever le 1er juin dernier, ouvrent le bal, avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège sous la direction de Patrick Davin (Zuo Zhang, 5e lauréat, dans le Premier Concerto de Liszt et ...
Eric Le Sage joue Schumann

Tout Schumann au piano par Le Sage

Eric Le Sage a enregistré l’intégrale de l’œuvre pour piano seul et de la musique de chambre de Schumann pour marquer les 150 ans de sa mort (2006) et l’année du bicentenaire de sa naissance (2010). Cet album de treize disques ne regroupe que les compositions pour piano solo (la boîte chambriste a déjà été éditée), mais son prix est tellement doux qu’à ce niveau interprétatif, il serait difficile de ...
alpha le sage ebene

Le Fauré de Le Sage et d’Ébène, une référence moderne

Point n'est besoin de s'étaler longtemps sur l'évidente qualité artistique de cette nouvelle production, troisième volume, de l'intégrale de la musique de chambre de Gabriel Fauré. Les deux quintettes sont d'immenses partitions, du meilleur Fauré, et du meilleur de la musique française de ces années si intéressantes dans l'histoire de la musique. Leur écriture très ample, qui fuit le vide et le silence comme la peste, nécessite donc non seulement ...
Le Sage-Salque-Fauré

Intégrale Fauré, suite

Eric le Sage et François Salque font paraître chez Alpha le deuxième volet de leur intégrale de la musique de chambre de Fauré, qui réunit cette fois les deux Quatuors avec piano du chef de file de l’école française. En vérité, il s’agit davantage d’une confrontation que d’une réunion des deux œuvres, tant celles-ci diffèrent par l’esprit et l’écriture. Flanqué de Daishin Kashimoto et de Lise Berthaud, le duo Le ...
3760014196003_600

Une intégrale Fauré qui commence bien

Pour lancer sa nouvelle collection, « Ut Musica Poesis », Alpha choisit la musique de chambre de Gabriel Fauré. Dans le premier volet de cette intégrale, ce sont les œuvres pour piano et violoncelle, ainsi que l’unique Trio, interprété ici avec clarinette, que MM Le Sage, Salque et Meyer nous proposent. Disons-le tout de suite : ce disque, qui rassemble des miniatures (Romance, Elégie, Sérénade, Papillon, Berçeuse) et des œuvres plus conséquentes (les deux ...
Brillante clôture d’une intégrale

Brillante clôture de l’intégrale Schumann par Eric Le Sage

Après Reine Gianoli, Karl Engel et Jörg Demus dans les années 1970, Eric Le Sage est le quatrième pianiste à aborder au disque toute l’œuvre pour piano de Robert Schumann (avec pour le pianiste français la musique de chambre avec piano en «bonus»). Débutée en 2006, l’année du 150e anniversaire de sa mort, cette intégrale se clôt l’année du bicentenaire de sa naissance avec ce onzième volume où se côtoient ...
Un beau week-end de musique de chambre française

Eric Le Sage, un beau week-end de musique de chambre française

Le désormais traditionnel week-end de musique de chambre d’automne, à la Salle Pleyel, était consacré cette année à la musique française. C’était en fait un hommage à Fauré puisqu’à chaque concert, nous avons entendu deux de ses œuvres, complétées d’une ou deux pièces d’un autre compositeur : Debussy, Franck ou Ravel. Dans l’ensemble de la série ressortaient de manière évidente les admirables qualités de chambriste du pianiste Eric Le Sage : son jeu ...
Les sommets de Schumann avec Eric Le Sage

Les sommets de Schumann avec Eric Le Sage

Nouvelle parution (on approche de la fin) au sein de cette intégrale de la musique pour piano de Robert Schumann (y compris la musique de chambre) enregistrée par Eric Le Sage, un projet courageux lorsqu’on sait que, malheureusement, le compositeur allemand se vend mal. Ce dixième volume contient ce qui constitue le chef-d’œuvre de sa musique de chambre (le Quintette pour piano et cordes op. 44), couplé avec une autre ...
alpha_schumann_lesage

Eric Le Sage : un sage schumannien

Eric Le Sage poursuit son grand projet d’enregistrement intégral des œuvres pour et avec piano de Robert Schumann et ce disque, consacré au trio avec piano, constitue le 2e volet de la série des musiques de chambre avec piano, soit le 9e volume de la collection. Comme à l’accoutumée, l’interprétation d’Eric Le Sage est rassurante et se fonde harmonieusement dans l’ensemble, quels que soient les instrumentistes avec lesquels il joue. Dans ...
Un apport notable à la connaissance de Schumann

Un apport notable à la connaissance de Schumann par Eric Le Sage

Entamée chez Alpha en 2006, année du cent cinquantième anniversaire de la mort de Robert Schumann, cette intégrale de l’œuvre pour piano (solo et musique de chambre) se poursuit à présent avec le volume VIII, consacré, le Carnaval de Vienne excepté, à des œuvres plutôt rares. On retrouve avec plaisir Eric Le Sage dans des pièces écrites par Schumann à différentes époques. Pâques 1830, Schumann assiste à un concert de Niccolò ...
Emmanuel Pahud

Emmanuel Pahud, directeur du Festival de l’Emperi

ResMusica : Pourquoi Salon-de-Provence ?  Emmanuel Pahud : Eric Le Sage est de cette région, plus exactement de Lambesc, à mi-chemin entre Aix et Salon. Après avoir fait plusieurs récitals avec Paul ou moi, Eric avait commencé des séries de concerts dans la région, à l’église de Vernègues. L’opportunité s’est présentée de reprendre la programmation musicale dans la cour du château de l’Emperi l’été, l’occasion idéale pour nous tous de commencer ensemble, en mélangeant ...
alpha_schumann_lesage

Eric Le Sage, schumannien de référence

Le lecteur non germaniste pourrait s’effrayer en lisant les titres des œuvres de Robert Schumann, présentés dans ce double album. Pourtant, il ne s’agit que de partitions à deux et à quatre mains destinées en priorité aux « jeunes » pianistes, d’un accès a priori très facile. Éric Le Sage poursuit donc son intégrale, dont les précédents volumes ont déjà été largement salués ici, avec ces recueils de pièces fort célèbres, comme ...
Satie, le bel excentrique

Satie, le bel excentrique

La personnalité peu ordinaire d’Erik Satie, ses frasques et son goût de la provocation, sa vie solitaire ont souvent troublé la perception de sa musique. Un musicologue (aujourd’hui disparu !) le qualifia même de «petit maître». D’autant plus étonnant lorsqu’on sait que Debussy, Ravel, Poulenc et même John Cage lui vouèrent une admiration sans limites. Alexandre Tharaud remet les pendules à l’heure Satie, avec cet excellent album, Avant-dernières pensées. Le premier disque, ...
Marathon en forme de poire

Journée Satie à la Cité de la Musique : Marathon en forme de poire

Ah, les Vexations. Philip Glass à coté fait pâle figure. 840 fois les mêmes mesures à répéter. 21 pianistes défilèrent dans la rue musicale pour cette expérience unique, du matin de ce dimanche 8 février (dès 8 heures) jusqu’à une heure avancée de la nuit (3 heures). Des pianistes venus de tous horizons, classique comme jazz, des accompagnateurs, des concertistes, et même un organiste (Vincent Warnier) et un chef d’orchestre ...
Intégrale Schumann / Éric Lesage, volume VI : intégralement splendide.

Intégrale Schumann / Éric Lesage, volume VI : intégralement splendide.

Eric Lesage poursuit tranquillement son intégrale de la musique pour piano et de chambre de Robert Schumann avec un sixième volume qui va encore une fois se faire remarquer. Remarquer tout d’abord par la qualité des œuvres proposées : dans ce double album bien rempli (regardez les minutages plus que généreux) on ne peut déceler aucune pièce vraiment faible ; on peut donc se poser la question de savoir s’il n’y a ...
Intégrale Schumann / Éric Lesage, volume IV : toujours aussi magnifique

Intégrale Schumann / Eric Lesage, volume IV : toujours aussi magnifique

Les volumes de cette intégrale de la musique de piano et de chambre de Robert Schumann par Eric Le Sage se suivent et se ressemblent. Cela doit être bien triste une telle uniformité, me direz-vous. Et bien non, bien au contraire. Les œuvres d’abord. Ce volume contient des partitions écrites à des moments différents de la vie de Schumann : en 1835 pour la Sonate et les Études symphoniques et en 1839 ...
Schumann à deux, c’est encore mieux !

Schumann à deux, c’est encore mieux !

Après un album en solo salué ici même, le pianiste Éric Le Sage poursuit son intégrale de la musique pour piano et de chambre de Robert Schumann avec ici une grande majorité de duos pour piano et un autre instrument et également une série de pièces en trio. Le premier CD de ce double album nous propose tout d’abord des pièces pour hautbois et piano, clarinette et piano, violoncelle et piano ...
Schumann Eric Le Sage

Schumann par Éric Le Sage, magistral

La musique pour piano de Schumann n’est peut-être finalement pas autre chose que le fidèle reflet de son moi profond – son « lui » profond, plutôt – à chacun des moments importants de sa vie. Musique enjouée quand tout va bien, désespérée quand tout va mal et au bord de l’abîme quand la raison vacille et elle a vacillé souvent. Tout ceci conduit l’auditeur à se retrouver en face d’un monument ...
Un programme audacieux

Un programme audacieux

Festival de l’Empéri : la fin du temps Les soirées musicales du Festival de l’Empéri tiennent cette année encore leurs promesses : instants de complicité musicale partagés, joie de faire de la musique ensemble offerte au public, et ce en toute simplicité. Pourtant, le programme de cette soirée avait de quoi dérouter l’auditoire : proposer dans une même soirée Fauré et Messiaen était déjà un pari intéressant, mais ajouter à cela Boccherini et Molino, ...
Musique de chambre … avec vue

Musique de chambre … avec vue

Les Musicales d’Auberive : IIIe édition Pour ce qui est de la vue, et pour le touriste de passage, l’amoureux des vieilles pierres, l’amateur d’art ou tout mélomane – amateur de « violon dans un courant d’art » – en attente de l’heure du concert, c’est d’abord cette abbaye d’Auberive (Haute-Marne), site exceptionnel avec ses imposants bâtiments et dépendances, son chevet cistercien aux vitraux rénovés, son cloître (XVIIIe siècle) et son vaste ...
Sourires musicaux et cinéma muet : magique alchimie !

Sourires musicaux et cinéma muet : magique alchimie !

Festival de l’Emperi Parfois, ce qui reste en mémoire après un concert, bien plus que la musique, c’est l’ambiance chaleureuse et la complicité qui naît entre le public et les musiciens. Cela signifie-t-il que la qualité musicale n’est pas au rendez-vous ? Pas forcément. Mais ces moments privilégiés de détente et de bonne humeur autour de la musique classique sont tellement rares qu’ils en deviennent précieux. Réunissez des musiciens de talent pendant une dizaine ...
Des mots aux notes : la complicité sous toutes ses formes

Des mots aux notes : la complicité sous toutes ses formes

Festival de l’Empéri Le festival de l’Empéri est de ces festivals qui bénéficient d’un cadre idyllique, d’une ambiance chaleureuse et de programmations de qualités : de petits coins de paradis estivaux. Ce concert est le premier d’une longue série enregistrée par France Musique – diffusion prévue en septembre ou octobre. Mais concert est-il réellement le terme exact ? Il s’agissait plus exactement d’une soirée dédiée à la musique et au monde musical entourant Robert Schumann : ...
Prométhée déchaîné…

Prométhée déchaîné…

Les Musicales d’Auberive La particularité d’Auberive, aux sources de l’Aube, aux confins de la région Champagne-Ardennes et aux portes de la Bourgogne, c’est son Abbaye cistercienne, fille de Clervaux et devenue depuis peu (2004), à l’initiative de la famille Volot, centre d’art contemporain (peinture, sculpture, dessin, photo…). Il s’agissait, pour les nouveaux propriétaires, de faire de l’abbaye d’Auberive « un lieu de foisonnement culturel mêlant la riche histoire de cet ensemble architectural ...
L’art de la complicité

Emmanuel Pahud et Eric Le Sage, l’art de la complicité

La flûte n’a pas été gâtée au XIXe siècle. Malgré de splendides traits d’orchestre, aucune pièce majeure de musique de chambre ne lui a été dédiée, d’où cette manie de la transcription. Mais jouer une œuvre transcrite est un art dangereux, l’original ne peut s’effacer de l’oreille et de la mémoire de l’auditeur. Un art transcendé par nos deux comparses de la soirée, deux musiciens habitués à jouer ensemble depuis ...
Emmanuel Pahud et Eric Le Sage

Emmanuel Pahud et Eric Le Sage, élégance et style

Pour le concert de ce soir, ces deux artistes proposent un programme consacré à des sonates pour flûte et piano, de compositeurs français (Poulenc et Franck) et tchèques (Schulhoff et Martinu), pour qui l’expérience parisienne fut un tournant dans leur manière de composer. En effet, Poulenc, Schulhoff et Martinu ont suivi là une importante formation musicale ; ils ont été directement confrontés à la vie culturelle de la capitale française, où ...
André Jolivet (1905-1974)

André Jolivet (1905-1974)

Biographie Montmartrois de naissance, André Jolivet commence l’apprentissage du piano auprès de sa mère, puis avec Madame Casadesus. Enfant de chœur à Notre Dame de Clignancourt, il y suit l’enseignement du Maître de Chapelle l’Abbé Théodas qui l’initie au chant grégorien et aux musiques sacrées de la Renaissance. Toutefois le dessin, la littérature et surtout le théâtre (entrer à la Comédie Française était un de ses rêves d’enfant) emportent ses préférences. ...