Mot-clef : Ludwig van Beethoven

Zadig

Le Trio Zadig en divers voyages au Festival de L’Été mosan

Le Festival de l’Été mosan, fête cette année son 40e anniversaire avec une programmation de dix-huit concerts mettant en valeur des perles architecturales de la région wallonne et des bords de Meuse belge. Il accueille en ce 15 août le jeune Trio Zadig pour un programme téméraire. Le Festival de L’Été mosan fondé voici quarante ans par le baryton belge Ludovic De San, qui cèdera le flambeau l'an prochain à Bernard ...
The Eglise (c) Aline Paley

Trois jours à Verbier avec les grands interprètes de notre temps

En contrepoint des soirées symphoniques ou opératiques, le Verbier Festival se flatte de proposer à son public une programmation chambriste soignée et abondante. Aperçu, en un week-end et huit concerts, d’un tourbillon de talents éprouvés et de gloires montantes. Il en va du Festival de Verbier comme d’un luxueux cocktail : réunissez, dans un alpage suisse de votre choix, les meilleurs ingrédients du moment — stars déjà mondialement acclamées, jeunes prodiges, ...
Conclusion en apothéose pour le Festival de Saintes

Conclusion en apothéose pour le Festival de Saintes

En conclusion de l'édition 2017 du Festival de Saintes, trois concerts témoignent du niveau atteint par cette manifestation créée en 1972 : un magnifique concert de musique de chambre par de jeunes et talentueux solistes français, un concert particulièrement réussi du Jeune Orchestre de l'Abbaye dirigé par William Christie et un concert final inégal mais passionnant de Philippe Herreweghe et Dietrich Henschel, fabuleux dans les rares lieder avec orchestre de ...
Evgeny Kissin © Aline Paley (2)

À Verbier, déroutant Evgueni Kissin

D’une palette d’œuvres ingrates quand bien même magistrales, Evgueni Kissin offre le récital d’une performance pianistique inouïe généreusement applaudie par une salle comble acquise à son idole. Evgueni Kissin. On l’avait annoncé souffrant. Il avait annulé quelques-uns des premiers récitals de sa tournée. Mais, après un concert à Paris, il est présent à Verbier. Une scène sur laquelle il est apparu une bonne vingtaine de fois. Alors, qui l’a entendu si ...
dg_herbert_von_karajan_choral

Coffret Herbert von Karajan religieux chez DG

En un luxueux coffret de 29 CDs, Deutsche Grammophon rassemble absolument toute la production chorale et sacrée accomplie par Herbert von Karajan pour la célèbre étiquette jaune entre octobre 1961 et juin 1986. Cette réalisation fera la joie des amateurs de ce genre de musique, qui ne désirent pas acquérir la totalité de l’immense legs du grand chef autrichien sous forme de quatre coffrets (1960s, 1970s, 1980s et The Opera Recordings), ...
Angela Hewitt 2017 (c) Lorenzo Dogana

Angela Hewitt joue et gagne sur le Trasimène

Le festival du Trasimène s’est terminé comme chaque année par un récital d’Angela Hewitt dans la cour du château des Chevaliers de Malte de Magione, en Ombrie. Cette année, le festival créé en 2005 par la pianiste canadienne Angela Hewitt, s’est ouvert dans la Basilique San Pietro de Perugia, par un concert dirigé par le chef d’orchestre Sir Roger Norrington, à la tête du Zurich Chamber Orchestra, avec en soliste ...
Le duo Lorenzo Gatto – Julien Libeer sur les cimes beethovéniennes

Le duo Lorenzo Gatto – Julien Libeer sur les cimes beethovéniennes

C’est un immense plaisir que de retrouver ce samedi le duo violon-piano belge formé par Lorenzo Gatto et Julien Libeer, assez unique par la complicité et la complémentarité des artistes en cette 34e édition du Juillet musical d’Aulne. Dans un cadre assez enchanteur, au milieu de trois cirques boisés, à proximité immédiate de la Sambre, se dressent les impressionnantes ruines de l’abbaye d’Aulne, partiellement détruite par les Révolutionnaires en 1794, sise dans ...
FMT 2017 QUATUOR AROD

Intense musique de chambre au Festival de la Grange de Meslay

Jalousement gardée par l’ombre de Sviatoslav Richter, la Grange de Meslay, est un des hauts-lieux musicaux, demeuré toujours intime. Autour du piano-roi, d’autres instruments entrent royalement en jeu, pour une série de cérémonies solennelles et joyeuses que les petits oiseaux dans le ciel et une famille de canards dans la mare saluent de leurs chants, sous un soleil exceptionnellement ardent. Pour cette 53e édition du festival, le violoniste Sergei Krylov et ...
MCO-D-Gatti

Daniele Gatti revient en France avec le Mahler Chamber Orchestra

Pour sa première apparition en France depuis son départ de l’Orchestre National de France et son arrivée en tant que directeur musical de l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam, Daniele Gatti revient au Festival de Saint-Denis avec le Mahler Chamber Orchestra dans un programme Beethoven-Berg. Les Symphonies n°2 & 6 jouées à la manière des plus grands du siècle dernier présentent un Beethoven sans concession, quand le Concerto pour violon de Berg ...
Nicholas Angelich

Nicholas Angelich entre classicisme viennois et suggestivité brahmsienne

Pour son dernier récital à la Philharmonie de Paris, Nicholas Angelich nous gratifie d’un programme aussi copieux qu’ambitieux et exigeant. Il éclaire d'une façon singulière, par une somptueuse mise en perspective, la filiation du concept de variation depuis Haydn jusqu'à Brahms. Entre ces deux pôles, place à Beethoven avec sa célèbre et vaste Sonate Waldstein. Les variations en fa mineur Hob.XVII/6, que Joseph Haydn a malicieusement sous-titrées « un piccolo divertimento » ...
La-sonate-a-Bridgetower

Sonate à Kreutzer ou Sonate à Bridgetower ?

Emmanuel Dongala fait le récit romancé de l'apprentissage du violoniste virtuose polonais George Bridgetower à qui son ami Beethoven dédia sa Sonate pour violon n° 9 dans un premier temps, pour la dédier finalement à Rodolphe Kreutzer. Paris, page 9 Un beau matin de 89… 1789, droit venu d'Autriche, "Prince d'Abyssinie, Grand Nègre des Caraïbes", ou plus exactement de la Barbade, celui-là même que Tomasini appelle Il Moro, Frederick de Augustus Bridgetower de ...
Très grande soirée à la Philharmonie avec Bernard Haitink et Mitsuko Uchida

Très grande soirée à la Philharmonie avec Bernard Haitink et Mitsuko Uchida

L’un des derniers concerts symphoniques de la saison à la Philharmonie de Paris est aussi l’un des meilleurs, à ranger même dans la catégorie des "grands concerts". Bernard Haitink y dirige d’une main de maître un Troisième Concerto pour piano de Beethoven auquel le doigté fin et trop rare en France de Mitsuko Uchida rend toute sa délicatesse. La Neuvième Symphonie de Bruckner jouée ensuite dans sa forme simple en ...
18.05-Julien-Martineau-Jean-Baptiste-Millot

Bel éclectisme au Festival de L’Epau

La 35e édition du Festival de l’Epau a présenté une programmation toujours très éclectique : de Monteverdi au blues et au jazz brésilien, du piano solo au gala d’opéra, avec des touches régionales comme le fado, des chansons napolitaines ou encore de la mandoline, sans oublier la mélodie française. Nous avons assisté à six de ces concerts répartis sur deux jours. Les concerts du midi à l’Hôtel du Département sont dédiés ...
Louis Langrée

Louis Langrée et le National, d’un Pelléas à l’autre

Après avoir donné très récemment l’opéra Pelléas et Mélisande au Théâtre des Champs-Élysées avec le même Orchestre National de France, subtil, voluptueux et unanimement acclamé, le chef français Louis Langrée revient sur la scène de l’auditorium de Radio France, cette fois pour le poème symphonique éponyme d’Arnold Schoenberg. La mise en miroir à quelques jours d’intervalle de ces deux œuvres, quasiment contemporaines et inspirées de la même pièce de Maeterlinck, ...
Blomstedt beethoven9 accentus

Blomstedt : avant-goût d’une intégrale Beethoven prometteuse

Après avoir déjà enregistré une intégrale des symphonies de Beethoven avec la Staatskapelle de Dresde dont il fut le directeur musical de 1975 à 1985, le chef Herbert Blomstedt, à l’occasion de son 90e anniversaire, remet une fois encore sur le métier le corpus symphonique beethovénien, cette fois à la tête de l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, qu’il dirigea de 1998 à 2005. Un coffret anniversaire à paraitre en juin ...
pescia

Cédric Pescia ou le nouveau souffle de révolutions musicales

L’Auditorium du Musée du Louvre réserve avec Cédric Pescia un récital bien atypique pour le dernier concert de la saison. Sur scène, il y a deux pianos de concert face à face, avec un seul tabouret. À gauche, l’instrument est préparé, à droite, « naturel ». Entre les deux, un toy piano, le dos face au public. Le programme est excitant, voire insolite : John Cage et Ludwig van Beethoven en alternance. À travers ...
Faust_Isabelle__c_FelixBroede_01

Myung-Whun Chung peu convaincant à la tête du Concertgebouw

Il faut bien avouer que l’intérêt principal de ce concert réside dans la présence, sur la scène de la Philharmonie, de la prestigieuse phalange de l'Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam, cet orchestre mythique que façonnent, depuis près de 130 ans et sa création en 1888, les plus grands chefs du moment. Il est dirigé ce soir, avec un bonheur mitigé, par le chef Myung-Whun Chung, associé à la violoniste allemande ...
Haitink BRSO 2017

Haitink, Radio bavaroise, Bruckner : retrouvailles au sommet

Un Paul Lewis trop falot pour Beethoven, mais l'étape annuelle de Bernard Haitink à Munich avec l' Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise porte ses fruits chez Bruckner. La première partie ne suscite pourtant qu'un enthousiasme limité. Malgré sa longue fréquentation de Ludwig van Beethoven, Paul Lewis en reste à une lecture scolaire du Concerto n° 2 : là où on aurait aimé entendre un peu plus d'esprit ludique, chaque note est ...
seine musicale inauguration

La Seine Musicale, inauguration romantique

Inauguration réussie de la Seine Musicale avec un programme brillant et brillamment défendu. Tout n’est pas parfaitement fini, il faut pas mal de ténacité pour trouver l’entrée non indiquée de l’auditorium, mais la voilà : la Seine Musicale occupant une partie de l’ancien site Renault de l’Île Séguin à Billancourt, et avec elle une nouvelle salle de concert classique avec son nouvel auditorium. Après l’inauguration solennelle du samedi soir, le concert redonné le ...
PHOTO CAROLINE DOUTRE

Le Festival de Pâques d’Aix en pleine effervescence

Pour sa 5e édition, le Festival de Pâques à Aix-en-Provence propose des affiches particulièrement séduisantes. Illustration par deux soirées fastes. Mozart, Beethoven, Schubert Une fois n’est pas coutume, Christoph Eschenbach était le pianiste de cette soirée, lui qui dirige la plus part du temps les plus grandes phalanges de la planète. C’est avec la célébrissime sonate « Le Printemps » de Beethoven que débute le programme. Tempo idéal, une alchimie organique s’instaure ...
Postmodernité de Cunningham et Forsythe à Garnier

Postmodernité de Cunningham et Forsythe à Garnier

Le Ballet de l’Opéra de Paris inscrit à son répertoire trois pièces très différentes de Merce Cunningham et William Forsythe. De Walkaround Time, hommage déstructuré à Marcel Duchamp à Herman Schmerman, jubilatoire déconstruction de la danse classique, un regard étonnant sur deux grandes figures de la danse américaine du XXe siècle. Merce Cunningham n’en était pas à son premier coup d’éclat quand il chorégraphia en 1968 à Buffalo le ballet Walkaround ...
Beethoven 3 Tennstedt

L’Héroïque par Klaus Tennstedt et le NDR Sinfonieorchester

Alors que l'on redécouvre depuis une décennie de nombreuses merveilles dans les enregistrements live de Klaus Tennstedt, très souvent bien meilleurs que leurs pendants au studio, à l'instar des trois symphonies de Mahler captées en concert ajoutées à l'intégrale dans un coffret EMI depuis disparu, ou de l'une des plus belles versions de la Troisième parue chez ICA, Hänssler réédite une version studio de la Symphonie Héroïque de Beethoven enregistrée ...
Pierre Lenert

Vous avez dit romantique ? Marathon musical chambriste à Bastille

En ce week-end printanier, l'Opéra Bastille présentait un cycle de concerts autour du romantisme allemand : la programmation axée autour de la filiation Schumann-Brahms, dans divers aspects de la musique de chambre, laissait aussi la place aux ascendants, aux amis, à l'un ou l'autre successeur de ces deux maîtres, et même à une descendance récente (le Sextuor de Penderecki, que nous n'avons pu malheureusement entendre) ou aux maîtres du XXe siècle totalement rétifs à cette tradition ...
herbertblomstedtcmatthiascreutziger1-728x473

Herbert Blomstedt in Sibelius and Beethoven

This was undoubtedly one of the great performances of Sibelius' Symphony No. 4. Herbert Blomstedt is approaching his 90th birthday and is showing no signs of slowing down. A quick look at his busy conducting schedule shows a deep commitment to the Austro-Germanic and Scandinavian repertoire, so expectations were naturally high in this evening's program of Sibelius and Beethoven. The program opened with the darkly introverted Symphony No. 4 by Sibelius. Based on this evening's account, ...
Rémi Geniet, portrait d’un jeune artiste en beethovénien racé

Rémi Geniet, portrait d’un jeune artiste en beethovénien racé

Rémi Geniet, à vingt-quatre ans à peine, et après un disque déjà très remarqué consacré à Jean-Sébastien Bach pour le même éditeur nous revient pour un récital Beethoven assez abouti, très poétique et par moment saisissant de maturité. Ce programme arpente l’ensemble de la production des trente-deux sonates pour piano du "grand sourd" depuis la deuxième des trois de l’opus 2 (1794-95), recueil d'ambitieuses quasi-symphonies pour piano seul, iconoclaste malgré une dédicace ...
Le Philharmonique de Vienne retrouve tout son lustre avec Andris Nelsons

Le Philharmonique de Vienne retrouve tout son lustre avec Andris Nelsons

Si la dernière apparition de la prestigieuse phalange viennoise à Paris, en décembre 2016, sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées avait pu paraître quelque peu décevante sous la direction de Daniel Barenboim, force est de reconnaître que les Wiener Philharmoniker présentaient ce soir un tout autre visage avec une petite harmonie concentrant leurs plus éminents solistes (Ernst Ottensamer, Dieter Flury et la française Sophie Dartigalongue). Cela n’avait pas été forcément ...
1. opera sauvetage

L’effet de mode de l’opéra sauvetage ou comment inspirer Beethoven

Le 26 mars, jour des 190 ans de la mort du plus connu des musiciens romantiques, nous donne l’occasion de nous pencher sur les origines de son unique opéra, Fidelio, composé entre 1805 et 1814. L’opéra sauvetage s’est développé rapidement en France durant la Révolution française, principalement dans l’opéra-comique, puis est assez vite passé de mode sous l’Empire après que le grand opéra se le fut approprié. Ce type d’ouvrage ...
Le Beethoven distingué de Leonskaja à la Philharmonie

Le Beethoven distingué de Leonskaja à la Philharmonie

Après un concerto « L'Empereur » en janvier, la pianiste Elisabeth Leonskaja est de retour à Paris en récital, pour donner une lecture des trois dernières sonates du même Beethoven. Il n'est guère de pièces du grand répertoire pianistique qu'Elisabeth Leonskaja n'aborde avec bonheur. Après un récent Schubert au disque, triomphal, il faut bien les derniers chefs-d'œuvres de Beethoven pour mettre en valeur son art absolu du piano. Les références du passé ne ...
Martin Helmchenfoto: Marco Borggreve

Les variations romantiques de Martin Helmchen

Le jeune pianiste allemand suscite l'intérêt plus que l'enthousiasme. La salle est clairsemée pour ce concert du dimanche matin, et pourtant le programme du jour a tout ce qu'il faut pour séduire le public de la vénérable série parisienne : les quinze courtes Variations sérieuses de Mendelssohn montrent combien le précédent beethovénien des Variations Diabelli, en ravivant le modèle des Variations Goldberg, avait consacré le genre de la variation comme apogée ...
17310188_1584080814952667_4504718898261322243_o

Fidelio à l’Opéra de Rennes : Prima la Musica

Une semaine après l’annonce de sa nomination à la tête d’Angers Nantes Opéra, prélude peut-être à la constitution souhaitée par beaucoup d’un Opéra du Grand Ouest, Alains Surrans nous propose une nouvelle production de Fidelio confiée à l’architecte et plasticien strasbourgeois Philippe Miesch, coproduite avec… Angers Nantes Opéra. Affirmons-le d’entrée, il est difficile de s’enthousiasmer pour une proposition scénique à ce point dépourvue de la moindre audace, la transposition à l’époque ...