Mot-clef : Nathalie Stutzmann

Mahler:Verbier.01

Gustav Mahler en apothéose au Verbier Festival

Le Festival de Verbier clôt brillament sa vingt-troisième édition avec la Symphonie n° 3 de Gustav Mahler admirablement dirigée par un Michael Tilson Thomas inspiré et un Verbier Festival Orchestra au faîte de sa musicalité. D’une longueur inhabituelle (une heure trois quart !), la Symphonie n° 3 de Gustav Mahler semble avoir rebuté les salles de concert de la programmer. Pourtant, depuis le début de cette année, c’est la quatrième fois ...
Nathalie Stutzmann_cop_Simon Fowler (3)

Haendel, héros de l’ombre avec Nathalie Stutzmann

Dans un programme savamment construit, Nathalie Stutzmann et son ensemble Orfeo 55 ont une fois de plus enchanté le public messin. Pour une fois mis au premier plan, les « héros de l’ombre » auront illuminé une soirée qui restera mémorable à plus d'un titre. Les règles de l’opera seria telles que Georg Friedrich Haendel les avaient autrefois pratiquées à Londres prévoyaient immanquablement la présence d’un secondo uomo, personnage dit « ...
nathalie_stutzmann

Le Messie de Haendel, nouveau défi pour Nathalie Stutzmann et Orfeo 55

Avec Le Messie de Haendel, Nathalie Stutzmann et son ensemble Orfeo 55 ont choisi de célébrer non seulement l’approche de Noël, mais également leur sixième année de résidence à l’Arsenal de Metz. En s’attaquant au chef d’œuvre immortel de Haendel, Stutzmann a en effet quelque peu relevé la barre de ses ambitions de chef d’orchestre. Le résultat de ce nouveau défi était-il à la hauteur des espérances ? D’évidence, Nathalie Stutzmann est ...
stutzmann et yoncheva

Premier récital parisien de Sonya Yoncheva

L’annulation de sa participation à un concert salzbourgeois quarante-huit heures auparavant laissait craindre que Sonya Yoncheva ne soit en mesure d’assurer ce programme Haendel dans le cadre de la série « Les Grandes Voix ». Il n’en fut heureusemement rien, et c’est rayonnante, que la très glamour soprano bulgare se présentait Salle Pleyel pour son premier récital parisien. Celle qui fut révélée grâce au Jardin des Voix de William Christie ...
jarousski

Metz : Stutzmann et Jaroussky en duo

Ceux qui ont eu la chance de les entendre au concert dans Giulio Cesare savent à quel point leurs deux timbres se marient bien, les sonorités argentées de Philippe Jaroussky, non dénuées de quelques aigreurs, se superposant idéalement aux graves chauds et mordorés de Nathalie Stutzmann. Le duo de Sesto et Cornelia qui clôt le premier acte aura fourni à la soirée de l’Arsenal de Metz le bis que toute la ...
2C198E4E2-D4FC-AFAE-FA3BE9EC09B3A298

La Flûte de Robert Carsen en DVD

Ce DVD est le reflet des représentations du festival de Baden-Baden données au printemps dernier et dûment chroniquées dans nos colonnes. L’intérêt de la manifestation était multiple, avec tout d’abord la signature par un des plus grands metteurs en scène du moment du chef d’œuvre de Mozart. Il s’agissait également de la première interprétation par Simon Rattle de cet opéra. De même, aussi incroyable que cela puisse paraître, la Philharmonie ...
Nathalie-Stutzmann-Simon-Fowler-_Deutsche-Grammophon

Arsenal de Metz, festival « Je t’aime… Ich auch nicht »

La cinquième édition du festival « Je t’aime... Ich auch nicht », manifestation destinée à l’exploration de l’imbrication des cultures française et allemande, était consacrée cette année au thème : « Le cas Wagner et le wagnérisme en France ». Le programme concocté pour le récital de Nathalie Stutzmann et d’Inger Södergren, avec Schubert parmi les précurseurs, Gounod le presque exact contemporain et Debussy le continuateur mais aussi le réformateur, ...
Leleux François (c)Jean-Baptiste Millot

Soirée de solistes avec Nathalie Stutzmann et François Leleux

Avec Bach, Haydn et Mozart, l'Orchestre de Chambre de Paris avait convié les trois piliers de l'histoire de la musique pré beethovénienne pour un programme où le dialogue entre solistes, instrumentistes ou vocal, dominait, avant de se conclure avec la glorieuse Symphonie Jupiter de Mozart. Connu comme un des meilleurs hautboïstes du moment, soliste du Chamber Orchestra of Europe après avoir été celui de l'Opéra de Paris ou du Bayerischen Rundfunks, ...
Paul Daniel

Paul Daniel takes the reins in Bordeaux

Paul Daniel made a curious choice for his first concert as musical director of the Orchestre National Bordeaux-Aquitaine: a Purcell–Mahler pairing, which started with a funeral service and ended with a mystical prayer about the meaning of life. A more optimistic program might have been more appropriate, but, regardless of the works chosen, the musical result of the evening promises a bright future for the ONBA and its new conductor. The ...
Paul Daniel

Paul Daniel prend les rênes de Bordeaux

Curieux choix, pour son premier concert en tant que directeur musical de l’Orchestre national Bordeaux-Aquitaine, que ce doublé Purcell / Mahler, qui commence par un service funèbre et se termine par une oraison mystique sur le sens de la vie. Peut-être aurait-on souhaité programme plus optimiste, mais le rendu sonore de la soirée, quelles que soient les œuvres, laisse entrevoir un avenir plus que radieux pour l’ONBA et son nouveau ...
Magdalena Kožená © Mathias Bothor

Magdalena Kožená et Nathalie Stutzmann à l’Arsenal de Metz

Elle n’avait pas convaincu dans certaines de ses incarnations récentes, notamment dans sa Carmen dirigée par Simon Rattle, entachée d’une certaine mollesse de ton, de voix et de tempérament. Dans deux de ses rôles fétiches, Chérubin des Noces de Figaro et Sesto de La Clemenza di Tito, Magdalena Kožená retrouve cette tessiture ambiguë qui convient idéalement à sa voix de véritable mezzo-soprano, un rien courte d’aigus et harmoniquement plutôt pauvre ...
Zauberfloete_07

Baden-Baden : Robert Carsen renverse les perspectives de la Flûte enchantée

C’est sous haute couverture médiatique et dans une atmosphère de soir de gala que s’est ouvert le Festival de Pâques de Baden-Baden avec la première de La Flûte enchantée de Mozart. Une distribution luxueuse, une nouvelle mise en scène de Robert Carsen, presque dix-neuf ans après sa première vision de l’œuvre à Aix-en-Provence, et surtout la présence dans la fosse du Philharmonique de Berlin et de son chef Simon Rattle, ...
Nathalie Stutzmann_cop_Simon Fowler_Deutsche Grammophon

Metz : Bach, Orfeo 55, La Cantate imaginaire

Pour leur quatrième année de résidence à l’Arsenal de Metz, Nathalie Stutzmann et son ensemble Orfeo 55 ont présenté au public une grande partie du programme de leur dernier enregistrement discographique, paru tout récemment chez Deutsche Grammophon sous le titre « La cantate imaginaire ». On retrouve derrière cette appellation une compilation d’arie et de sinfonie extraites de diverses cantates de Jean-Sébastien Bach, au nombre desquels figure également le sublime ...
videos

A Lausanne, Nathalie Stutzmann ou le baroque incarné

Sa voix est à l’image de son habit de scène, un velours sombre bordé d’éclats de couleur vive. La douceur et l’énergie s’y conjuguent jusque dans les méandres abyssaux du registre de contralto qu’elle fait entendre. Nathalie Stutzmann porte beau, chante avec profondeur, et depuis quelques temps, dirige avec ferveur. A Lausanne, au Festival Bach, elle est venue accompagnée de son ensemble Orfeo 55, créé par elle en 2009, et ...
Nathalie Stutzmann_vign

Duel amoureux pour Nathalie Stutzmann

Artistes en résidence à l’Arsenal de Metz, Nathalie Stutzmann et son ensemble Orfeo 55 parviennent à chacune de leurs apparitions à renouveler le concept de leurs prestations. Après le concert réunissant la contralto française avec le contreténor David Hansen, c’est à un programme conçu autour de duos avec une soprano, la Suédoise Lisa Larsson, qu’était convié ce soir le public messin. Intitulé « Il duello amoroso » – sous-titre de ...
Nathalie Stutzmann_metzarsenal_0112_vign

Nathalie Stutzmann et David Hansen à l’Arsenal

La confrontation annoncée entre Nathalie Stutzmann et Max-Emanuel Cencic n’aura finalement pas eu lieu, et c’est au jeune Australien David Hansen qu’est revenu l’honneur de partager l’affiche avec notre contralto nationale, laquelle s’est récemment déclarée, dans son combat pour revaloriser la voix féminine grave de l’opéra baroque, « la rivale des castrats ». L’air de Giulio Cesare « Se in fiorito ameno prato », donné en tout début de programme, ...
Nathalie Stutzmann_passions_montauban11

Festival Passions Baroques à Montauban : 1ère édition

Pour leur vingt-cinquième anniversaire et après vingt années de présence dans la cité d’Ingres, Les Passions Orchestre baroque de Montauban ont proposé fin octobre un premier festival à leur ville de résidence. Une juste gratitude pour une ensemble dont la renommée ne cesse de grandir en France et à l’étranger par des concerts plébiscités par le public et des enregistrements faisant référence. Se déroulant sur deux jours, la première édition se ...
dg_vivaldi_stutzmann

Vivaldi, Nathalie Stutzmann et la voix de contralto

Ce CD comptera certainement parmi les plus belles réalisations vivaldiennes de ces dernières années. Tout d’abord pour l’originalité du programme, qui contient en plus de quatre premières mondiales vocales – sans compter quelques ritournelles instrumentales jamais enregistrées auparavant… – un certain nombre de petits bijoux, tous destinés à mettre en valeur cette voix de contralto féminin tant prisée par le Prete Rosso. Le beau texte de présentation de Frédéric Delamea ...
« Prima Donna », ou les rivales des castrats

« Prima Donna », ou les rivales des castrats

Nathalie Stutzmann et Orfeo 55 à l’Arsenal Destiné avant tout à démontrer l’amour d'Antonio Vivaldi pour la voix de contralto opposée dans cette optique à celle, de loin plus prisée en son temps en raison de son caractère plus spectaculaire, de celle de castrat, le programme choisi par Nathalie Stutzmann et son ensemble Orfeo 55 a enchanté à nouveau le public de l’Arsenal de Metz. Ne montrant aucune trace d’usure malgré ...
Mahler par Jansons

Troisième de Mahler par Jansons : un interprète devenu artiste créateur

Aujourd’hui comme hier, les bons chefs ne manquent pas ; aujourd’hui comme hier, certains prennent soudain une dimension supplémentaire qui les met en quelque sorte hors concours : parmi ces interprètes devenus artistes créateurs à part entière en se mettant, humblement, au service de la musique des autres, il y a depuis longtemps déjà Claudio Abbado ; il est désormais évident que Mariss Jansons est également de ceux-là. Ce concert mahlérien qui attire ...
François-Xavier Roth ouvre la saison de Radio-France

François-Xavier Roth ouvre la saison de Radio-France

Schumann est un «cas». Sa musique est indéniablement reconnue et aimée ; pourtant on ne l’entend guère dans l’hexagone. Peut être la juge-t-on trop originale, voire trop germanique ? Une chose est sûre : si sa musique pour piano, et de chambre en général est largement plébiscitée, il n’en est pas de même pour sa production symphonique. Aussi saluons-nous le choix de François-Xavier Roth de programmer le triptyque méconnu Ouverture, Scherzo et Finale. En regard ...
Interrogatif Pelléas

Interrogatif Pelléas à l’Opéra Comique

A la sortie de cette production de Pelléas et Mélisande qui ferme la saison de l’Opéra-Comique, on ne peut rester qu’interrogatif, tant les certitudes que l’on peut avoir à propos de ce chef d’œuvre sont bousculées. Pelléas est aimé ou détesté. Cet opéra unique en son genre a depuis sa création ses détracteurs et ses thuriféraires. Les lectures en sont multiples, aussi bien pour la musique que pour le texte. Après ...
La musique des sphères

Giulio Cesare, la musique des sphères

Ce Giulio Cesare avait été présenté un peu partout comme le concert de l’année, et il n’a pas déçu notre attente, une brochette de stars au service d’une grande œuvre a véritablement créé l’événement. La réunion de chanteurs célèbres n’a pas toujours provoqué l’enivrement escompté, mais dans le cas présent, il faut saluer la prestation d’une véritable troupe, soudée et complice, qui surpasse chaque prestation individuelle, pourtant toutes exceptionnelles. On ...
Vanne Orfeo, felice a pieno !

Nathalie Stutzmann, Vanne Orfeo, felice a pieno !

«Tous ces Vivaldi que j’ai énormément chantés étant jeune et qu’on n’a jamais voulu me confier ensuite quand j’ai commencé à aborder Mahler, j’ai envie de les faire comme j’ai toujours eu envie de les faire, avec une pensée musicale propre.» Voilà ce que Nathalie Stutzmann confiait à Resmusica, dans un récent entretien, à propos de l’ensemble qu’elle venait de créer, et dont la salle Gaveau vient d’accueillir la première ...
Le profane et le sacré

Orfeo 55 et Nathalie Stutzmann, le profane et le sacré

Il ne s’agissait pas, avec ce programme exclusivement consacré à Haendel et à Vivaldi, du premier concert donné à l’Arsenal par l’ensemble Orfeo 55 et son chef attitré, la contralto Nathalie Stutzmann. L’orchestre, en résidence à Metz pour une durée de trois ans, a déjà interprété in loco un programme de cantates et de concerti de Vivaldi, ainsi que les célèbres Salve Regina et Stabat Mater de Pergolèse avec la ...
Sylvain Cambreling, des abysses aux sommets

Sylvain Cambreling, des abysses aux sommets

Le label Glor Classics, créé il y a peu de l’autre coté du Rhin, présente 6 coffrets consacrés au chef d’orchestre Sylvain Cambreling, dans des répertoires allant de Mozart au XXe siècle. L’occasion de saisir les qualités et défauts d’un interprète fortement critiqué dans son pays et fêté en Allemagne. Chacun de ces albums, capté pour la plupart en live, est accompagné d’un DVD de présentation de Glor Classics (entretien ...
Embellie ravélienne

Embellie ravélienne avec Rattle

Couplage très classique pour ce disque « enfantin » dédié à Maurice Ravel qui marque une belle embellie dans la discographie de Simon Rattle après de sérieuses déconvenues dans Berlioz, Stravinsky et Borodine. Le chef anglais a incontestablement des affinités avec le monde de Ravel et il avait déjà gravé, lors de son mandat à Birmingham, de très beaux disques dédiés à l’auteur du Boléro avec un Daphnis et Chloé de ...
Concert exceptionnel avec Nathalie Stutzmann

Concert exceptionnel avec Nathalie Stutzmann

Orchestre Philharmonique de Nice Incontestablement le minutieux travail de Schubert, par cinq fois repris, méritait mieux, nettement mieux. Ce Chant des esprits sur les eaux, pourtant d’une puissance évocatrice éminemment romantique, pâtit de la faiblesse des ténors aux aigus difficiles et peu justes. S’il y eut globalement beaucoup de douceur dans le jeu et une belle finesse des cordes basses notamment sur leurs doubles croches, l’interprétation manquait d’unité entre l’orchestre et ...
Mors et afflictio…

Mors et afflictio…

Orchestre de Paris Le programme Mahler / Bruckner, proposé par l’Orchestre de Paris et Christoph Eschenbach, est d’une réelle cohérence, tant sur le plan musical que sur le plan intellectuel ou affectif. Les Kindertotenlieder de Gustav Mahler et la Symphonie n°9 d’Anton Bruckner nous parlent de douleur, de deuil, d’affliction, mais aussi de cette extase - quasi mystique - que provoque parfois le douloureux frôlement de la Mort. On ne peut ...
Die schöne Sängerin

Nathalie Stutzmann, Die schöne Sängerin

Après Winterreise (salué dans nos colonnes) et Der Schwanengesang, voici venu le temps pour le duo Stutzmann / Södergren de graver le troisième grand ensemble schubertien. La version «méditerranéisante» et romanesque à défaut de romantique à souhait de Tino Rossi de ce chef-d’œuvre du lied est aujourd’hui heureusement éloignée (souvenez-vous, La belle meunière version guitare, pour le film homonyme de Marcel Pagnol, qui narre un épisode de la vie de Schubert). ...