Lieu : Munich

Une leçon d’intimité

Thomas Quasthoff et Malcolm Martineau, une leçon d’intimité

Il y a bien longtemps que l’on n’a pas vécu cela à l’Opéra de Munich : une Belle Meunière à guichet fermé. Plus de 2000 personnes se sont déplacées en cette ...
Lulu en drame bourgeois ?

Lulu en drame bourgeois ?

Festival d’opéra de Munich La programmation du festival d’opéra de Munich laisse malheureusement une faible place aux opéras du XXe siècle. C’est donc avec un grand intérêt que l’on se rend ...
Orphée et Eurydice en roue libre.

Orphée et Eurydice en roue libre

Festival d’Opéra de Munich Certaines productions se veulent la signature d’une maison d’opéra. Il en va ainsi de cette Orphée et Eurydice munichoise présentée chaque année, diffusée à la télévision et ...
Faust : la mise en scène qui tue !

Faust avec Rolando Villazón par David Pountney: la mise en scène qui tue !

Festival d’Opéra de Munich Encore une fois nous devons regretter les effets d’une mise en scène qui en plus de dénaturer l’ouvrage, le massacre! Selon le scénographe David Pountney, intendant du ...
Anja Harteros est Arabella

Anja Harteros est Arabella

Il y a quelques années déjà, lors d’une représentation du Freischütz, une jeune remplaçante dans le rôle d’Agathe, enthousiasma les mélomanes munichois : Anja Harteros. Depuis, la soprano allemande d’origine grecque ...
Dans la solitude du porte-avion

Création munichoise de Billy Budd, dans la solitude du porte-avion

C'était le choix délibéré du chef de la maison, Sir Peter Jonas, de présenter le premier Billy Budd munichois dans la production d'un metteur en scène allemand, étranger aux traditions ...
La Bohème

La Bohème, performance de Hasmik Papian en Mimì

Temps d’hiver, temps de grippe. Ce 20 décembre c’est le tour de la talentueuse soprano allemande d’origine grecque, Anja Harteros, dont les mélomanes munichois attendaient avec impatience la première Mimì ...
Début de Saison

Début de saison mouvementé au Münchner Philharmoniker

Münchner Philharmoniker Alors que des affiches annonçaient dans tout Munich que Brahms, Bruckner ou Henze attendaient avec impatience l’arrivée du nouveau directeur musical des Münchner Philharmoniker, Christian Thielemann, un autre orchestre ...