Mot-clef : Alessandro Scarlatti

À Garnier, Il primo omicidio de Scarlatti transposé de l’Église à l’Opéra

À Garnier, Il primo omicidio de Scarlatti transposé de l’Église à l’Opéra

Depuis quelques décennies, Alessandro Scarlatti, longtemps éclipsé par la figure de son fils Domenico, sort enfin de l’ombre. Au vu de sa gigantesque production, encore peu explorée, avouons une certaine frustration face au choix de l’Opéra de Paris d’avoir porté à la scène, selon une mode contestable de plus en plus en répandue, un de ses oratorios les plus célèbres Il primo Omicidio plutôt qu’un de ses nombreux opéras intégralement ...
50459962_2102382616487205_6413746097012867072_o

À la Valette, sur une petite île, un grand festival baroque

Propositions musicales éclectiques, lieux de concerts uniques, programmation et prestations de haute tenue : le festival baroque de la Valette a tout d’un grand événement international. Dans les rues de la capitale maltaise, la communication autour de cette manifestation est bien discrète alors qu’en une quinzaine jours et trente-six représentations, l’offre musicale autour du répertoire musical baroque est autant de belle envergure que d’une richesse surprenante, à l’image de l’un des concerts les ...
51DttXGcPSL._SS500

Concertos napolitains par La Ritirata

Le baroque napolitain de la première moitié du XVIIIe siècle est une période très riche pour la musique instrumentale. C'est ce que prouve cet enregistrement de l'ensemble espagnol La Ritirata, qui choisit de mettre en avant tour à tour le violoncelle, la flûte à bec, le clavecin et le violon dans des concertos d'une belle vitalité. La vie musicale à Naples reposait sur l'activité des quatre grands conservatoires de la ville, ...
612Mzr5r69L._SL1200_

Fastes et recueillement avec l’oratorio italien au tournant du XVIIIe siècle

Florilège d’airs d’oratorio des dix-septième et dix-huitième siècles avec Blandine Staskiewicz, Thibault Noally et l’ensemble Les Accents. À la visée didactique du propos s’ajoute le plaisir de la découverte de merveilleuses pages peu ou jamais interprétées. Né au début du dix-septième siècle avec Cavalieri, l’oratorio baroque italien subit une évolution peu ou prou comparable à celle de l’opéra. Tout d’abord dévolu, à l’époque de la seconda prattica, à la mise en ...
71UsrDbFXfL._SL1200_

Prologues avec Il Pomo d’Oro et Francesca Aspromonte

C’est à tout un florilège de prologues d’opéra italiens du XVIIe que nous convient l’ensemble Il Pomo d’Oro et la soprano Francesca Aspromonte. La qualité de l’interprétation est à la hauteur de l’originalité du programme. À une époque où l’on redécouvre les opéras italiens du XVIIe siècle, les ouvrages rares et inédits de Cavalli, Rossi, Scarlatti, Draghi et tant d’autres, l’album de la jeune soprano italienne Francesca Aspromonte et de l’ensemble ...
Vivica

Programme Farinelli avec Vivica Genaux à Metz

Dans un grand programme, de belle facture, mais sans surprise, Vivica Genaux tient son rang parmi les grandes mezzos baroqueuses de sa génération. Le nom quelque peu racoleur de Farinelli semble toujours faire recette. Sur l’ensemble des pièces interprétées ce soir par Vivica Genaux, seuls les deux airs de Broschi, « Son qual nave » et « Qual guerriero in campo armato » ont réellement été chantés autrefois par le grand ...
Vêpres romaines avec Joël Suhubiette et l’ensemble Jacques Moderne

Vêpres romaines avec Joël Suhubiette et l’ensemble Jacques Moderne

Les Vêpres romaines de Joël Suhubiette et de son ensemble Jacques Moderne portent haut les couleurs sonores de la musique ecclésiastique dans la Ville éternelle de la deuxième moitié du XVIIe siècle et du début du XVIIIe. Entre le compositeur sorti de l’ombre Bencini, et le grand maître Scarlatti, L’Oratoire du Louvre résonne religieusement. Premier grand chef-d’œuvre sacré de la musique baroque, le Vespro della Beata Vergine de Claudio Monteverdi est ...
Scarlatt_Alarcon

Leonardo García Alarcón redonne vie à une Passion de Scarlatti

Les mises en musique de la Passion selon saint Jean sont nombreuses (notamment Cipriano de Rore au XVIe siècle, Heinrich Schütz au XVIIe, et surtout Johann Sebastian Bach au XVIIIe siècle). Celle d’Alessandro Scarlatti qui nous intéresse ici daterait, d’après des recherches musicologiques récentes, de 1685, ce qui en ferait la première passion écrite en Italie au XVIIe siècle, contemporaine de celle de Gaetano Veneziano (enregistrée d’ailleurs en 2015 par ...
Amen Stabat Pergolèse

Musique italienne pour la chambre et la chapelle au Festival Passions baroques

Un peu plus bref qu’à l’accoutumée, faute de crédits, le 4e Festival Passions Baroques s’achevait en beauté par deux programmes de musique italienne intimiste, instrumentale puis vocale, avec des solistes recherchés. On ne présente plus Enrico Gatti, ce violoniste italien, grand spécialiste du violon baroque qu’il étudia à Genève avec Chiara Banchini, puis à La Haye avec Sigiswald Kuijken. Avec des concerts en soliste, ou avec son ensemble Aurora et ...

Odhecaton explore le versant sacré d’Alessandro Scarlatti

Alessandro Scarlatti doit essentiellement sa célébrité à du répertoire profane, notamment le genre de la cantate de chambre mais surtout comme compositeur d’opera seria et figure de ce qu’on a appelé l’École napolitaine. Il écrit également pour l’Église, la seule pièce s’étant quelque peu imposée de nos jours étant son Stabat Mater. L’ensemble vocal Odhecaton, qu’on a déjà pu apprécier dans Monteverdi ou Gesualdo, propose ici à partir d’éditions critiques ...
femme_meutrie_arianna_xcp

L’Ensemble Arianna dévoile les tragiques destins baroques

L'ensemble de musique baroque montpelliérain Arianna, déjà riche d'une discographie justement remarquée et récompensée, propose ici un florilège de cantates italiennes, portées par la voix passionnée de Stéphanie Révidat, sur le thème éternel de la femme meurtrie. Flavio Losco de son archet dirige l'ensemble dans un élan baroque d'une rare beauté. Née à Venise, la cantate italienne s'est développée vers les grands centres culturels, Rome et Naples. Basée sur des ...
Piotr Becsala©Christian Merle 1

Piotr Beczala et Simone Kermes au Festival de Musique de Menton

Le plus ancien festival de musique en France (fondé par André Borocz en 1949), le Festival de Musique de Menton accueille, pour clore sa 65e édition, deux chanteurs lyriques, le Polonais Piotr Beczala et l’Allemande Simone Kermes. S’ils ont des caractères musicaux très opposés, leurs forces de fascination le sont aussi. Piotr Beczala confirme l’excellence de son art Piotr Beczala, devenu, depuis quelques années, l’une des étoiles les plus demandées de ...
Scarlatti

Enfin un opéra d’Alessandro Scarlatti

Des 114 opéras d’Alessandro Scarlatti, seule La Griselda semble avoir jusqu’à présent connu les honneurs de l’enregistrement discographique, même si Daniella Barcellona nous a gratifiés récemment d’un excellent disque d’extraits. C’est dire que cette nouvelle réalisation, qui nous arrive tout droit de Norvège, vient combler un trou béant dans la production lyrique d’une période finalement peu connue de l’opéra baroque, celle qui se situe à mi-chemin entre l’opéra vénitien finissant et ...
mirare_Matan Porat

Variations virtuelles par Matan Porat

Le jeune pianiste et compositeur Matan Porat nous propose dans son dernier enregistrement un programme on ne peut plus varié, allant de Scarlatti à Boulez et mêlant des oeuvres-phare du répertoire pianistique à des curiosités. Le choix d'oeuvres aussi dissemblables ne découle cependant pas d'un caprice, mais d'un parti-pris expliqué dans le livret. À savoir, Matan Porat entend mettre en relief les caractéristiques communes aux pièces choisies, de façon à ...
amandine_beyer_vign

34e Festival de Sablé, entre renouvellement et continuité (2)

Dernière journée de l’édition 2012 du Festival de Sablé. Invité pour la première fois, Rinaldo Alessandrini et son Concerto Italiano se produisaient en ce samedi 25 août dans la Basilique Notre-Dame du Chêne, à Vion, dans un programme de circonstance, un hommage à la Vierge à travers des motets italiens (Litanie della beata Vergine, Salve Regina, Magnificat…) peu connus composés par Monteverdi, Melani, Bencini, Carissimi et Alessandro Scarlatti (XVIIe et première ...
misteria_paschalia

Misteria Paschalia de Cracovie 2012

Cracovie pendant la Semaine sainte, une ville de 700 000 habitants située dans le sud de la Pologne, est devenue la capitale mondiale de l’interprétation de la musique ancienne. Les concerts eurent lieu soit dans la Philharmonie Karol Szymanowski, soit dans l’église Sainte-Catherine, soit dans la mine de sel de Wieliczka. Le festival fut inauguré par une présentation de l’oratorio volgare intitulé « La fenice sul rogo, ovvero La morte di S. Giuseppe » (« Le ...
ambronay_s oustrac_cavalli

Stéphanie d’Oustrac, Ferveur et Extase

Alors qu’elle fait actuellement une carrière fort prometteuse à l’opéra (dans l’opera seria de Mozart notamment), la mezzo-soprano Stéphanie d’Oustrac, révélée à la fin des années 1990 par William Christie, nous revient au disque avec ce deuxième récital publié par le label d’Ambronay, après un beau programme Haydn paru en 2010. Elle retrouve ici Amarillis, un ensemble avec lequel elle avait déjà collaboré dans un enregistrement consacré à Médée  furieuse(Ambroisie). ...
sony_scarlatti

Les opéras d’Alessandro Scarlatti, un patrimoine à redécouvrir

Si les oratorios et les cantates d’Alessandro Scarlatti ont été relativement bien servis par le disque ces dernières années, les œuvres scéniques ont en revanche été injustement négligées. Ainsi, parmi les opéras, seul Griselda semble avoir connu, grâce à René Jacobs et à ces interprètes, les honneurs du CD ; on se souvient également des deux versions parues autrefois avec en tête d’affiche l’exquise Mirella Freni, captée en 1960 sous la ...
Naples, Métropole de la mémoire

Le Festival de Pentecôte à Naples, métropole de la mémoire

Fondé en 1973 par Herbert von Karajan, le festival de Pentecôte est, depuis 2007, dirigé par Riccardo Muti. Riccardo Muti se donne pour mission, lors de ce festival, de mettre en lumière l’importance des échanges culturels entre les villes italiennes, celle de Naples notamment, dont il est originaire, et la tradition germanique telle qu’elle s’est développée à Salzbourg et à Vienne au XVIIIe siècle. Dans le même esprit, Riccardo Muti ...
Rinaldo Alessandrini magnifie le clavecin  d’Alessandro Scarlatti

Rinaldo Alessandrini magnifie le clavecin d’Alessandro Scarlatti

Difficile d’énumérer tous les talents de Rinaldo Alessandrini (né en 1960). Claveciniste, organiste, pianofortiste, il est aussi chef de chœur et chef d’orchestre, et, plus, fondateur de l’ensemble vocal et instrumental Concerto Italiano. Rinaldo Alessandrini illustre et défend avec virtuosité et goût les musiques des 17e et 18e siècles. Il a réalisé d’excellents enregistrements de Monteverdi, Vivaldi et Jean-Sébastien Bach. Du premier, dont on s’accorde généralement à le considérer comme ...
Suona la tromba, con Voce festiva !

Suona la tromba, con Voce festiva !

Voici un CD qu’il convient de ne surtout pas oublier de fêter. Une cantate de Bach la BWV. 51 a pour certains apparié la voix de soprano et trompette pour l’éternité. Ce serait faire injure à Alessandro Scarlatti qui ne démérite pas un seul instant. Ainsi ces cantates et sonates, habilement agencées pour faire un concert enthousiasmant, rapprochent la voix de soprano et l’instrument des grands espaces, tandis que la ...
Un Stabat Mater de Pergolèse différent…

Un Stabat Mater de Pergolèse différent…

Les Passions de Montauban Jean-Marc Andrieu est un musicien intègre qui ne cède pas à la facilité. Sur le seul titre du Stabat Mater de Pergolèse, il pouvait céder à la jouissance doloriste en ne se préoccupant que de splendeur vocale. Cela aurait largement suffi à en ravir plus d’un. Mais ce soir, son propos était fort différent. Choisissant ses chanteurs avec soin, il a obtenu d’eux une musicalité rare fait ...
L’Europe réunie, une interprétation propre mais un peu trop « claire »

L’Europe réunie, une interprétation propre mais un peu trop « claire »

Le tout nouvel ensemble Collegium musicum den haag, a souhaité donner à son premier disque les couleurs d’une « europe réunie » par la musique, ou plus précisément par ces concerts qui étaient organisés par des associations durant toute l’époque baroque et surtout au XVIIIe siècle et dont les membres aimaient à se réunir pour interpréter en bonne compagnie les nouveautés qui circulaient de salons en compagnies. Créé en 2006, le ...
Dixit Dominus et  Magnificat  intemporels

Dixit Dominus et Magnificat intemporels

Bien que son inspiration ait toujours été d’une grande qualité, Scarlatti (le père) n’a jamais adhéré à toutes les nouveautés musicales du début du XVIIIe siècle. Cet enregistrement d’œuvres « archaïsantes » montre la valeur intemporelle de ce compositeur. Le Dixit Dominus qui ouvre le CD est tout entier écrit dans le style ancien hérité du contrepoint franco-flammand : style polyphonique « pur », semblant planer délicatement au-dessus des contraintes matérielles. On ne sait s’il s’agit ...
Un oratorio inédit

Un oratorio inédit d’Alessandro Scarlatti

C’est un certain 31 août 2006, lors du 40ème festival de La Chaise-Dieu, qu’est revenu à vie un oratorio oublié d’Alessandro Scarlatti, réveillé de son sommeil multicentenaire passé dans les tiroirs des archives musicales de la Bibliothèque Municipale de Lyon. C’est Frank-Emmanuel Comte, avec son ensemble lyonnais le Concert de l’Hostel Dieu, qui a eu le bonheur de ressusciter l’unique manuscrit de cette œuvre aux origines bien mystérieuses. Un accord avec ...
Il martirio di Sant’Orsola, oratorio inédit d’Alessandro Scarlatti

Il martirio di Sant’Orsola, oratorio inédit d’Alessandro Scarlatti

Concert de l’Hostel Dieu La magnifique Abbaye d’Ainay de Lyon, fraîchement rénovée, a vu ses mosaïques murales plus resplendissantes que jamais en ce mardi enneigé, sous l’effet d’une musique inédite d’Alessandro Scarlatti, et un Concert de l’Hostel Dieu particulièrement éblouissant. Lorsqu’on est passionné de musique classique au sens large, il est rare qu’on ait la chance d’éprouver cette excitation de la nouveauté, à l’égard d’une partition inédite d’un compositeur connu… Il martirio ...
La Bartoli, le génie en plus !

La Bartoli, le génie en plus !

Cecilia Bartoli Alors que le monde entier attendait la parution de son nouvel album Opera proibita (lire notre chronique), Cecilia Bartoli en offrait la primeur « live » au cercle restreint d’une salle de moins de mille places. Cet endroit construit sur des ruines d’Octodure, le nom de la Martigny romaine, est habituellement le siège de prestigieuses expositions. Mais parce que son directeur et président, le tout nouvel académicien des Arts et des ...
Un castrat nommé Bartoli

Opera proibita, un castrat nommé Bartoli

Couvrir d’éloges un enregistrement de Cecilia Bartoli est un lieu commun. Allons donc au plus court en affirmant qu’avec Opera proibita, la discothèque de la diva compte un album d’exception de plus. Avec un talent d’interprète qu’on ne lui dispute plus, la mezzo romaine ajoute à sa formidable façon de chanter une lecture historique de la musique faisant de cet album un jalon de la musicologie. Alors que son album ...
Œuvres complètes pour clavier d’Alessandro Scarlatti

Œuvres complètes pour clavier d’Alessandro Scarlatti

Ce premier volume consacré à l’œuvre pour clavier d’Alessandro Scarlatti par le claveciniste Alexander Weimann rassemble dix Toccatas et les 29 variations sur la Follia, thème-ostinato fort prisé à l’époque baroque qu’Alessandro Scarlatti, à l’exemple de tous ses contemporains, explore avec la même frénésie ornementale. Mais qu’en est-il de la Toccata? Elle désigne, en Italie au début du XVIIe siècle, toute pièce écrite pour le clavier – elle dérive du verbe ...
Il souffre et il espère

Il souffre et il espère

Festival de l’Eté Mosan Le Festival de l’Eté mosan, c’est d’abord un événement musical de qualité, mais c’est aussi l’occasion pour le mélomane curieux de visiter quelques uns des plus beaux joyaux du patrimoine architectural et touristique de la Wallonie. Pour ce deuxième concert de sa déjà 29e édition, le festival proposait un programme de musique baroque dans la très belle basilique Saint Materne de Walcourt (province de Namur), dont l’abbé ...