Mot-clef : Alessandro Scarlatti

Un castrat nommé Bartoli

Opera proibita, un castrat nommé Bartoli

Couvrir d’éloges un enregistrement de Cecilia Bartoli est un lieu commun. Allons donc au plus court en affirmant qu’avec Opera proibita, la discothèque de la diva compte un album d’exception de plus. Avec un talent d’interprète qu’on ne lui dispute plus, la mezzo romaine ajoute à sa formidable façon de chanter une lecture historique de la musique faisant de cet album un jalon de la musicologie. Alors que son album ...
Œuvres complètes pour clavier d’Alessandro Scarlatti

Œuvres complètes pour clavier d’Alessandro Scarlatti

Ce premier volume consacré à l’œuvre pour clavier d’Alessandro Scarlatti par le claveciniste Alexander Weimann rassemble dix Toccatas et les 29 variations sur la Follia, thème-ostinato fort prisé à l’époque baroque qu’Alessandro Scarlatti, à l’exemple de tous ses contemporains, explore avec la même frénésie ornementale. Mais qu’en est-il de la Toccata? Elle désigne, en Italie au début du XVIIe siècle, toute pièce écrite pour le clavier – elle dérive du verbe ...
Il souffre et il espère

Il souffre et il espère

Festival de l’Eté Mosan Le Festival de l’Eté mosan, c’est d’abord un événement musical de qualité, mais c’est aussi l’occasion pour le mélomane curieux de visiter quelques uns des plus beaux joyaux du patrimoine architectural et touristique de la Wallonie. Pour ce deuxième concert de sa déjà 29e édition, le festival proposait un programme de musique baroque dans la très belle basilique Saint Materne de Walcourt (province de Namur), dont l’abbé ...
Ensemble Antonio Il Verso

Ensemble Antonio Il Verso

Séduction baroque de Palerme A Nice, le public vint nombreux pour admirer une exposition de photos artistiques de la Palerme baroque et entendre l’ensemble de cette ville : il Studio Di Musica Antica Antonio Il Verso, ensemble qui participe régulièrement aux enregistrements monteverdiens de Gabriel Garrido. Cette initiative heureuse est l’œuvre de la Présidence de la Région Sicilienne - Bureau des Relations Diplomatiques et Internationales ; du Consulat Général d’Italie à Nice ; ...
Poésie amoureuse et voix androgyne

Poésie amoureuse et voix androgyne

Le deuxième enregistrement de Matthew White et Les Voix Baroques réunit cette fois-ci trois cantates, un motet et deux sonates de Pietro Alessandro Gaspare Scarlatti. De l’immense production du grand compositeur, - quelque 600 cantates profanes ou religieuses répertoriées, auxquelles s’ajoutent 35 oratorios, des messes, plus de 85 opéras et pastiches, une œuvre instrumentale, des sonates pour flûte et enfin des œuvres diverses pour clavier - l’on ne connaît qu’une ...
Alessandro Scarlatti : la Giuditta

Alessandro Scarlatti : la Giuditta

Le Parlement de Musique Le Festival International de Besançon-Franche-Comté propose, cette année, un éventail de concerts d’une grande richesse de variété. On peut (ou l’on pouvait) y entendre des « choses » aussi diverses que l’ensemble Ligériana (sur les chemins de Saint-Jacques) ou des œuvres du compositeur Philippe Fénelon, en résidence, en passant par l’O.C.E. de Philippe Herreweghe, dans un programme Mahler/Bruckner (récemment relaté) , l’Orchestre National de Lyon (et l’Orchestre de l’Opéra) ...
Basilique et Légion d’honneur III

Basilique et Légion d’honneur III

Festival de Saint Denis Le Stabat Mater, reflet de la douleur de la Vierge qui voit souffrir et mourir son fils est un texte sacré particulièrement poignant. Si, avec son éblouissant Stabat Mater, Pergolese a illuminé la musique baroque italienne, ceux de Vivaldi et de Scarlatti sont des œuvres qui touchent également au cœur par leur profondeur, leur force spirituelle et leur écriture. C’est entre 1708 et 1717 qu’Alessandro Scarlatti écrit cette longue ...
II. L’Opéra en Italie après Monteverdi

L’Opéra en Italie après Monteverdi

C’est à Rome que le genre va connaître un premier développement sous l’impulsion des princes Barberini, neveux du pape Urbain VIII qui font construire dans leur palais un théâtre privé de 3 000 places où ils donnent de fastueux spectacles faisant appel à de multiples machines. Domenico Mazzocchi (1592-1665) l’inaugure en 1624 avec la Catena d’Adone. Suivront d’autres créations, de Luigi Rossi (1597-1653) ou Stefano Landi (1590-1655), notamment Sant’Alessio, premier ...