Mot-clef : Antonín Dvořák

Suzanne Ramon

Concerto de Dvořák flamboyant par Suzanne Ramon

Après un enregistrement live du Concerto de Schumann avec l’Orchestre Symphonique de Budapest (1 CD Arkès AMDG037), Suzanne Ramon et l’Orchestre Philharmonique de Russie dirigé par Constantin Orbélian nous offrent dans un nouvel album une version flamboyante du Concerto d'Antonín Dvořák complété par quelques pièces pour violoncelle et orchestre destinées à mettre en valeur les qualités molto cantabile de son instrument – un magnifique Guarnerius de 1690 – dont l’interprète ...
Antonín Dvořák : Un musicien par-delà les frontières

Antonín Dvořák : Un musicien par-delà les frontières

Après les sorties des livres Antonín Dvořák par Guy Erismann aux éditions Fayard ou Antonín Dvořák ou l’effusion lyrique par Philippe Simon aux Editions Papillon en 2004 – centenaire de la mort du compositeur –, on peut se demander pourquoi éditer en 2007 un nième ouvrage sur le musicien tchèque. Le livre d’Alain Chotil-Fani et Éric Baude n’est cependant pas une simple biographie. Il a pour ambition de donner à ...
II. Alain Chotil-Fani : Antonín Dvořák

Antonín Dvořák par Alain Chotil-Fani

A l’occasion de la sortie du livre Antonín Dvořák, Un musicien par-delà les frontières, ResMusica s’est entretenu avec Alain Chotil-Fani, chercheur indépendant, auteur du site musicabohemica.org consacré aux musiciens tchèques et co-auteur du présent ouvrage. « A mon insu, j’étais devenu mélomane, mais Dvořák et les musiciens tchèques resteront à tout jamais les premiers. » ResMusica : D’ou vous vient votre passion pour la musique tchèque ? Alain Chotil-Fani : Cela restera à jamais un mystère ! ...
Triomphe de la poésie

Triomphe de la poésie pour Rusalka

Après le formidable Sémélé que le metteur Robert Carsen reprenait du Festival d’Aix-en-Provence pour le remonter à l’Opéra de Zurich, c’est la Rusalka de l’Opéra Bastille qu’il monte au Regio de Turin. Si la découverte de cette musique est un enchantement, celle du spectacle l’est plus encore. Le rideau est à peine ouvert que le metteur en scène canadien nous transporte dans le rêve le plus absolu. Le triomphe de ...
Václav Talich dans l’éternité

Václav Talich dans l’éternité

Après la superbe et monumentale « Karel Ančerl Gold Edition » en quarante-deux CDs, voici que le célèbre label tchèque Supraphon nous gratifie d’une « Václav Talich Special Edition » en dix-sept volumes, certes plus modeste que celle de son confrère Ančerl (Talich ayant moins enregistré) mais d’une importance tout aussi capitale. Cette édition en cours comprend déjà onze publications, dont cette dixième parution nous semble particulièrement révélatrice. Lorsque Václav Talich décida, à ...
Une mécanique bien rodée II ?

Le LSO, Gardiner et Andsness, une mécanique bien rodée ?

Quelques semaines après le London Philharmonic Orchestra (lire ici la chronique de ce concert), c’est au tour du prestigieux London Symphony Orchestra de faire l’une de ses fréquentes visites à Bruxelles. Force est de constater que si le LPO ne possède aucune personnalité sonore particulière, il existe une griffe LSO : une palette de nuances qui commence au mezzo-forte pour exploser dans les forte, une dynamique impressionnante, une perfection technique dans ...
Dvorak par le trio Smetana

Les trios de Dvořák par le trio Smetana

Les trios de Dvořák - au nombre de quatre si l’on ne tient pas compte d’essais de jeunesse qui n’ont pas été conservés - datent pour l’essentiel de la maturité de sa carrière : composés respectivement en 1875, 1876, 1883 et 1890, ils constituent autant de commodes repères dans l’évolution d’un compositeur bien moins monolithique qu’il n’est d’usage de le prétendre. Si les deux premiers relèvent du schéma classique légué par ...
Beaucoup de bruit pour rien

Beaucoup de bruit pour rien

Chef charismatique et enthousiaste, Sir John Barbirolli (1899-1970) jouit en Angleterre d’une popularité toujours vive, largement due à son rôle dans la renommée de l’orchestre Hallé de Manchester et à son engagement pour la création contemporaine, mais quelque peu écornée en France. Et il est vrai que, si ses magnifiques enregistrements de Mahler (Symphonies N° 5 et N° 9) ou de musique anglaise le montrent interprète bouillonnant, sensible et engagé, ...
Compositeurs tchèques modernes dirigés par Karel Ančerl

Compositeurs tchèques modernes dirigés par Karel Ančerl

Supraphon « Karel Ančerl Gold Edition » L’un des bienfaits de la vaste « Karel Ančerl Gold Edition » en quarante-deux volumes est d’avoir remis à l’honneur des enregistrements du répertoire courant du XVIIIe au XXe siècle, gravures qui, souvent associées à des solistes du plus haut niveau, font la plupart du temps figure de références. Mais il ne faut pas oublier qu’une des politiques essentielles de la firme tchèque Supraphon fut de ...
Václav Talich, ou l’Assurance et l’Humilité

Václav Talich, ou l’Assurance et l’Humilité

Si l’enregistrement Supraphon en juillet 1950 des deux cycles de Danses slaves d’Antonín Dvořák par Václav Talich est le plus connu et célèbre à juste titre, il convient de ne pas oublier qu’il est le témoignage médian de l’évolution de l’illustre chef d’orchestre tchèque dans ce répertoire : déjà auparavant en novembre 1935, il léguait à la firme « His Master’s Voice – Electrola » sa toute première vision, fulgurante et vitale, de ...
Le grand Rudolf Kempe

Respighi et Strauss par le grand Rudolf Kempe

Le legs discographique de Rudolf Kempe est quantitativement assez faible par rapport à son immense répertoire qui comptait près de 700 partitions. Dès lors toute édition d’enregistrements inédits ou rares est la bienvenue. Le label Scribendum est tombé sur quelques pépites que l’on est heureux de retrouver disponibles : les faces Reader’s Digest et Chesky que le chef allemand grava lors de son passage à la tête du Royal Philharmonic Orchestra ...
Tout est bon chez Dvorak !

Tout est bon chez Dvořák!

Des grands compositeurs, Dvorak est certainement celui dont la richesse et l’étendue de l’œuvre sont les plus sous-estimées. Essentiellement connu pour une triplette de symphonies, son quatuor américain et ses danses slaves, il est pourtant un compositeur des plus multiformes, explorant avec succès et dans les configurations les plus variées tous les genres possibles, de la musique religieuse à l’opéra, de la musique de chambre à la symphonie. En cela, ...
Dvořák, vous avez dit Dvořák ?

Dvořák, vous avez dit Dvořák ?

L’année 2004 est entre autre celle de la commémoration du centenaire de la disparition du compositeur tchèque Antonín Dvořák. A cette occasion, les parutions de ses œuvres se multiplient ; récemment la maison Harmonia Mundi nous a gratifié d’un somptueux enregistrement de lieder interprétés par la mezzo argentine Bernarda Fink accompagnée du pianiste Robert Vignole (Lire l’article). La maison d’édition suisse Papillon n’est pas en reste en publiant une biographie ...
Lieder de Dvorák

Lieder de Dvořák par Bernarda Fink

Avec quelques belles parutions récentes — notamment chez DECCA avec un enregistrement fabuleux du Voyage d’Hiver de Franz Schubert par le duo de choc Gœrne/Brendel ou chez Polymnie avec une intéressante compilation de Lieder, mélodies et transcriptions de chants populaires composés par Ludwig van Beethoven et interprétés par le duo Hacquard/Collet — Harmona Mundi propose ce qui peut être considéré comme un événement majeur pour tous les amoureux de la ...

Une nymphe à la Bastille

Avec dix ouvrages lyriques à son catalogue, Antonín Dvořák compte parmi les compositeurs les plus prolifiques de l’histoire de l’opéra. Cette part de sa création reste pourtant à découvrir en Europe occidentale. En tout cas aucune de ses partitions lyriques n’avait été jouée à Paris jusqu’au 19 juin dernier. C’est avec Rusalka, la plus fameuse de ses pièces du genre, que Dvorak a enfin fait son entrée au répertoire de ...