Mot-clef : Christophe Gay

BB1

Laurent Pelly à Lyon : mais qui est Barbe-Bleue ?

L’Opéra de Lyon rit jaune avec le Barbe-Bleue d’Offenbach en confiant à Laurent Pelly le soin de questionner l’identité contemporaine du sire le plus triste des contes de notre enfance. Une question sans réponse ? Barbe-Bleue (entre Gilles de Rais et Henry VIII) et son avatar féminin la Comtesse Báthory : on voit très bien ce que furent ces tueurs en série de l’Histoire. En revanche, de nos jours, au-delà des mésaventures d’un ...
L’Italienne à Alger©C2images pour Opéra national de Lorraine (18bis)

Nancy : Retour de L’Italienne à Alger selon David Hermann

En reprenant L’Italienne à Alger dans la mise en scène inventive et très réussie de David Hermann, mais avec une distribution entièrement nouvelle, l’Opéra national de Lorraine conclut sa saison avec légèreté et humour, mais non sans qualité musicale. Lors de sa création en 2012, nous avions exprimé combien le travail de David Hermann nous était apparu créatif, original et convaincant. Sans y revenir en détail, cette transposition dans la ...
Ermonela Jaho, une Butterfly qui entre dans l’histoire

Ermonela Jaho, enthousiasmante Butterfly au Théâtre des Champs-Élysées

Donnée en juillet 2016, aux Chorégies d’Orange dans une mise en scène de Nadine Duffaut, cette Madame Butterfly de Giacomo Puccini avait déjà enthousiasmé les foules, public et critique, par la seule présence d’Ermonela Jaho dans le rôle-titre. La voilà de retour à Paris, pour une version de concert au Théâtre des Champs-Élysées, le temps d’une soirée unique qui suffit à fournir une étincelante et émouvante confirmation : Ermonela Jaho, ...
Un grand Rigoletto dans une petite boite

Un grand Rigoletto dans une petite boite

Depuis quand l’Opéra de Paris ne nous avait pas offert un grand Rigoletto ? Les chanteurs réunis à Bastille en ce soir de première réparent ces années d’errances où il semblait presque impossible de réunir une distribution homogène au service d’une œuvre forte et déchirante. Car si la mise en scène minimale de Claus Guth ne révolutionne pas l’approche d’une œuvre plus politique que psychologique, Željko Lučić, Nadine Sierra et Vittorio ...
la-vie-parisienne-02

La Vie Parisienne envahit Lausanne

Les grosses ficelles de La Vie Parisienne de Jérôme Savary présentées à Lausanne en 2005 sont encore dans les yeux des spectateurs quand s’ouvre le rideau sur cette nouvelle production. Alors qu’on riait assez grassement (quand on était certain de ne pas être épié par son voisin) sur les gags à deux balles du metteur en scène argentin, on sourit joliment au spectacle plus finement agencé de Waut Koeken. Le décor ...
ERMONELA JAHO TRANSCENDE SA BUTTERFLY AU THÉÂTRE ANTIQUE D’ORANGE

Ermonela Jaho transcende sa Butterfly au théâtre antique d’Orange

Une heure avant la représentation, la pluie qui s'abat sur le théâtre antique d'Orange fait craindre pour le bon déroulement de la soirée mais en définitive la représentation de Madama Butterfly aura bien lieu, avec quelques degrés de moins. On a d'emblée une pensée compatissante pour le très inutile ballet de geishas qui précède l'entrée à jardin de Cio-Cio-San. Le décor sépare en trois espaces flottants sur l'eau la large scène, ...
MELONI Clara sept. 2014 (2)

Les Mamelles de Tirésias en version de concert à Nancy

Crise et économie budgétaire sont les deux mamelles de Nancy : la fin d’année avait un peu la gueule de bois avant l’heure avec Les Mamelles de Tirésias données simplement en version de concert. «L’Opéra national de Lorraine est contraint de revoir sa programmation à cause d’imprévus artistiques, de difficultés liées à des coproductions qui n’ont pu aboutir et d’incertitudes concernant les ventes et locations de nos spectacles alors que les ...
mimi-slide5

Mimi aux Bouffes du Nord : entre Verrières et Puccini

On ne change pas une équipe qui gagne! Après le succès en 2011 de The second Woman inspiré par le film de John Cassavetes Opening Night, Frédéric Verrières s'entoure à nouveau de ses collaborateurs préférés, Bastien Gallet pour le livret, Guillaume Vincent à la mise en scène et l'ensemble Court-Circuit sous la direction flamboyante de Jean Deroyer, pour nous parler d'amour, d'art et de jeunesse avec Mimi, son second opéra. C'est ...
P18-CULT_1429-FORTUNIO_GJE-01

Le charme si français de Fortunio à Rennes

La très belle production proposée par l’Opéra Comique en 2009 a permis de remettre en évidence les mérites de la partition de Messager qui allie simplicité et sophistication, élégance et passion. Le compositeur y fait preuve d’une belle patte mélodique et d’une réelle science de l’orchestration qui confèrent au genre léger de la comédie lyrique ses lettres de noblesse. Aussi c’est avec joie que nous accueillons cette nouvelle réalisation coproduite ...
Platée Stuttgart Photo A. T. Schaefer

Avec Platée, du baroque à Stuttgart

L’opéra baroque français, en terre germanique, est une grande rareté. On avait parlé ici même d’un magnifique Phaéton de Lully, Platée a déjà fait quelques apparitions, et le Theater an der Wien dans la capitale autrichienne accomplit dans ce domaine une œuvre méritoire, mais pour le commun du public ce répertoire reste une terre presque inconnue. Cela n’empêche pas l’opéra de Stuttgart, dont la réputation d’inventivité n’est plus à faire, ...
Mercedes Arcuri (le Feu) © P.Berger / artcomart

Retour en enfance à Dijon

Fort évidement cette fantaisie lyrique n’est pas qu’un mini-opéra pour gamins pas sages, mais elle jette des ponts entre l’âge adulte et l’enfance, comme d’ailleurs l’avait fait Robert Schumann, avant Colette et Ravel, dans les Scènes d’enfants pour piano : les souvenirs attendris des « grandes personnes », ne sont finalement que des prétextes pour évoquer des peurs enfantines, peurs que le petit d’homme se doit d’exorciser s’il veut grandir. ...
© Opéra national de Lorraine

L’Etoile de Chabrier à Nancy ou Noël aux Grands Magasins Ouf

Pour changer un peu des opérettes viennoises et des tubes d’Offenbach, si traditionnels pour les fêtes de fin d’année, l’Opéra national de Lorraine a eu l’excellente idée de programmer une œuvre plus rare : L’Etoile d’Emmanuel Chabrier, quoique de plus en plus programmée (Montréal en 2005, Paris en 2007), d'autant que la présente productuon, créée à Nantes en 2005 a été reprise à Luxembourg en 2008. Cet opéra-bouffe dans la ...
angers_vieparisienne012

La vie parisienne à Angers, que du bonheur!

Ce spectacle en coproduction, inauguré au mois de décembre 2009 à Nancy, arrive à Nantes et Angers avec une distribution presque entièrement renouvelée. Au contraire de notre collègue Michel Thomé qui avait alors manifesté ses réserves sur la mise en scène, nous nous sommes laissés emporter par le rythme d’un spectacle particulièrement roboratif. L’engagement interprétatif supérieur de la nouvelle équipe de comédiens-chanteurs y a sans doute significativement contribué. La mise ...
IL MATRIMONIO SEGRETO

Le Mariage secret à Rennes, ce que veut dire dramma giococo

L’Opéra de Rennes a trouvé le remède idéal pour lutter contre la morosité du climat et celle des annonces de rigueur économique, en programmant pour les fêtes de fin d’année la folle journée imaginée par Cimarosa et son librettiste Bertati, triomphalement créée à Vienne en 1792. Le choix de la production signée par Christophe Gayral pour les Jeunes Voix du Rhin en 2010 n’est pas étranger à notre plaisir, tant ...
@ Alain Huc de Vaubert- F. Passerini

Triomphe du classicisme viennois

Dans le cadre du riche festival Toulouse d’été, La cathédrale Saint-Étienne recevait l’Orchestre de Chambre de Toulouse et le chœur de chambre Les Éléments pour un concert consacré aux maîtres du classicisme viennois que furent Joseph Haydn et Mozart, deux créateurs de génie, qui étaient d’ailleurs de proches amis. Au programme, la 40e symphonie du cadet et la Missa in angustiis  ou Nelsonmesse  en ré mineur de l’aîné. C’est à dessein que le ...
Ouverture de saison à l’Opéra Comique

Ouverture de saison à l’Opéra Comique avec les Mamelles de Tirésias

Ouverture de saison fébrile à l’Opéra Comique, avec des Mamelles de Tirésias très courues, après les représentations de novembre dernier à l’Opéra de Lyon. Le vestiaire est trop plein pour accueillir les derniers manteaux, tant pis, on les gardera sur les genoux, et le spectacle commence avec une demi-heure de retard, à la suite d’un problème informatique. Jérôme Deschamps explique que les musiciens prendront l’énorme risque de jouer et chanter ...
Plus sympathique que surréaliste

Les Mamelles de Tirésias à Lyon, plus sympathique que surréaliste

Après les superbes Dialogues des carmélites à Nice, ce sont les plus rares Mamelles de Tirésias qui occupent le haut de l’affiche à l’Opéra national de Lyon. Comme l’œuvre est brève, on lui a adjoint en guise de prologue un Foxtrot de Chostakovitch et le célèbre Bœuf sur le toit de Darius Milhaud. Musicalement l’enchainement fonctionne sans heurt et scéniquement, Macha Makeïeff à son meilleur d’inspiration, rivalise de trouvailles visuelles. ...
Un semi-opéra nationaliste

King Arthur de Purcell, semi-opéra nationaliste

C’est toujours une gageure de monter scéniquement King Arthur de Purcell, s’agissant d’un semi-opéra où la musique n’a pas grand-chose à voir avec l’histoire racontée. En effet, Purcell a composé des intermèdes musicaux destinés à accompagner une pièce de théâtre de John Dryden, à la façon des fameux masques élisabéthains ou des comédies-ballet alors en vogue en France. Pour autant, la musique de Purcell est sublime et s’il serait complexe ...
La flûte enchantée, fluo et pas si folle

La flûte enchantée, fluo et pas si folle

La flûte enchantée Pour cette production de La flûte enchantée et comme il en a la vocation, le Festival de Saint-Céré a constitué un plateau de jeunes chanteurs. Et comme pour faire la boucle avec l’argument, Eric Perez a conçu une mise en scène qui valorise justement la jeunesse des personnages en les projetant dans un espace scénique qui fonctionne comme un terrain de jeu. La scène est couverte de carrés ...
Les passions du duc de Mantoue

Les passions du duc de Mantoue

Rigoletto Troisième étape provençale de cette production de Rigoletto après Marseille et Avignon. Avec Verdi la musique se suffit, l’effet est assuré, jamais démenti depuis plus de 150 ans. Que l’interprétation soit bonne ou légère, les mélodies touchent et enjouent toujours de la même façon. Il est heureux qu’il en soit ainsi, sans quoi le public de l’opéra de Toulon aurait pu être déçu par l’interprétation musicale, ou plus exactement l’absence ...
Une étoile a brillé

Réouverture de l’Opéra-Comique, une étoile a brillé

Qu’arrive-t-il donc au spectateur parisien lambda amateur d’art lyrique ? A force de huer Iphigénie en Tauride dans un centre de gériatrie, Le Nozze di Figaro dans une tour de la Défense ou bien La Traviata dans une salle des fêtes, le voilà en train de huer une mise en scène sage et burlesque à la fois, dans de traditionnels décors faits de tentures, panneaux mobiles et toiles peintes. Les huées en ...
Ô bienheureuse Iphigénie !

Ô bienheureuse Iphigénie !

Opéra de Nancy Difficile métier que celui de chroniqueuse de spectacles lyriques! Il devrait être possible, afin de ne pas gâcher la magie, de dire simplement qu’on a vu et entendu un chef-d’œuvre du répertoire interprété par des chanteurs jeunes, possédant le physique de l’emploi et des voix enthousiasmantes! Mais non, le lecteur, implacable, réclamera des détails, et, partant des légères réserves qu’on sera obligée d’émettre, en déduira que le spectacle ...
Cio-Cio-San, fidèle à elle-même, tout simplement…

Cio-Cio-San, fidèle à elle-même, tout simplement…

Madame Butterfly « Butterfly, opéra diabétique, le résultat d’un incident », tel fut le titre de la presse au lendemain de la première alors que son compositeur, au même instant écrivait, « Ma Butterfly reste comme elle est : l’opéra le plus senti et le plus expressif que j’aie jamais conçu. Vous allez voir, à la fin je gagnerai… ». Etrange paradoxe des impressions ressenties… mais le maître avait raison. Bien que la première de Madama ...