Mot-clef : François Rougier

18-19-ONP-HUGUE113_DxO.jpg

Le retour des Huguenots à l’Opéra de Paris

Enfin ! On l'avait tant désiré, tant rêvé, tant appelé de nos vœux, le chef-d’œuvre de Meyerbeer revient dans la ville de sa création, lui qui n'avait plus été donné en ces lieux depuis 1936, après plus de 1 000 représentations ! Bien sûr, les puristes hurleront aux coupures, à une mise en scène ou une distribution pas toujours adéquate, mais Les Huguenots sont bel et bien de retour à Paris ! ...
Nabucco 3

Nabucco à Lille, fresque historique devenue journal télévisé

Dans ce Nabucco proposé actuellement à Lille pour la fin de la saison lyrique, le plateau et la fosse sont d’une agréable qualité, tandis que la mise en scène contemporaine de Marie-Ève Signeyrole, foisonnante, nous questionne sur le monde dans lequel nous vivons. Alors que les spectateurs s’installent à leur place, un homme impassible et muet, les mains dans les poches, incarne sur une scène nue la résistance immobile qui avait été initiée en ...
À Liège, le retour en force d’Auber et de son Domino noir

À Liège, le retour en force d’Auber et de son Domino noir

Entendu plus de 1 200 fois entre 1837 et 1909 et ensuite quasiment disparu du répertoire, Le Domino noir d'Auber, ouvrage autrefois admiré de Berlioz, ressuscite enfin, servi par une mise en scène virtuose et une distribution éblouissante. Que nos grandes scènes aient boudé les ouvrages lyriques d’Auber et de Scribe pendant de si nombreuses années paraît incroyable, au vu du succès remporté par cette récente coproduction entre l’Opéra Royal de ...
carmen onp pontet

Carmen à l’opéra de Paris, entre miracle et frustrations

Carmen est un opéra populaire mais très difficile à distribuer. En témoigne une abondante discographie, jamais totalement satisfaisante. En mettant notre ténor national au centre de la reprise de la mise en scène réussie de Calixto Bieito, l’Opéra de Paris s’assurait un Don José de grande classe au milieu d’une distribution malheureusement trop hétérogène. Annoncé souffrant, et en difficulté tout au long de la soirée, Roberto Alagna est néanmoins allé ...
_DSC3775

Le problématique Marchand de Venise à Saint-Étienne 

Le Marchand de Venise de Reynaldo Hahn, une programmation rare, une nouvelle fois grâce à l'Opéra de Saint-Étienne, mais une œuvre peu viable. Est-il possible de nos jours de monter le Marchand de Venise ? La pièce de Shakespeare réutilisait pour son personnage principal la figure légendaire du Juif animé par la haine des chrétiens, même si, au cours de la pièce, l'auteur humanise son personnage et le rend émouvant. Le ...
Les caprices de Marianne - Opéra de Tours févr 2015 © François Berthon  0342

Eblouissante Marianne de Zuzana Markova à Tours

Lancée à Reims en octobre 2014, la tournée des Caprices de Marianne produite par le Centre Français de Promotion Lyrique a désormais pris son rythme de croisière et fait étape pour trois représentations à l'Opéra de Tours. Nous ne reviendrons pas en détail sur les circonstances de cette production, ni sur la mise en scène, qui ont été minutieusement décrites par Resmusica (cf. notre chronique), sinon pour souligner la fluidité, la lisibilité et ...
71Nd3Tt3eRL__SX522_

La belle résurrection des clairs-obscurs de Ciboulette

On se réjouissait de découvrir Ciboulette confiée au singulier Michel Fau. Le triomphe rencontré à l'Opéra comique par sa production en février 2013 se poursuivra certainement avec la parution du DVD raffiné de François Roussillon. L'opérette, avant de partir en voyage avec Lehar et Strauss en Autriche, avec Gilbert et Sullivan en Angleterre, est née en France avec Offenbach. En pleines Années folles et dans l'engouement naissant pour la Comédie musicale ...
ALI BABA

Ali Baba de Lecocq, les quarante voleurs dans le grand magasin

Dire que cet Ali Baba est une oeuvre méconnue frôle l’euphémisme : créé en 1887 dans le cadre du fastueux Alhambra de Bruxelles, repris dans l’indifférence à Paris lors de l’Exposition universelle de 1889, l’ouvrage n’entre qu’aujourd’hui au répertoire de la Salle Favart (en coproduction avec l’opéra de Rouen). Est-ce sa place ? Pas si sûr. Car cette opérette opulente - ou, plutôt, cet « opéra comique », pour lui rendre son appellation véritable, ...
la chatte offenbach

Une déambulation féline métamorphose l’œuvre d’Offenbach

Après Patience de Sullivan et Gilbert en 2011, Cendrillon de Pauline Viardot en 2010, L’Amour masqué d’André Messager en 2009, ou encore le spectacle « Cabaret du Chat Noir » en 2008, Le musée d’Orsay poursuit ses représentations de pièces « légères » avec La Chatte métamorphosée en femme, aujourd’hui très rare sur les scènes. L’histoire est celle d’un jeune homme, Guido, amoureux de sa chatte, qui voit son animal transformé en une jeune femme ...
La Grande Duchesse

Les Brigands revisitent la Grande Duchesse

Chaque année, Les Brigands reviennent au Théâtre de l’Athénée avec des chefs-d’œuvre du répertoire « léger ». Cette saison les Brigands revisitent la Grande Duchesse, après avoir donné ce spectacle à Besançon en novembre, et cette revisite, disons cette énième audience, auprès de son Altesse, est loin d’être officielle et guindée ! La musique, merveilleusement réduite pour neuf chanteurs et neuf musiciens d’orchestre (installés sur la scène, ils se déplacent au besoin de la mise-en-scène) ...
academie© Pierre Grosbois

Intégrale des mélodies de Poulenc à l’Opéra Comique

La grande nouveauté de l’Opéra Comique pour cette saison 2012-13 est sans doute la création de l’Académie. Son but est d’apprendre aux jeunes chanteurs au début de leur carrière la déclamation, le passage du parlé au chanté, la prosodie du français et, plus généralement, les spécificités stylistiques de l’opéra-comique. Depuis dix ans, la Compagnie Les Brigands a déjà effectué de laborieux travaux tout à fait louables sur ces points afin de ...
Eternellement humains

Didon et Enée : Isabelle Druet magnifique et découverte de Camille Poul

Dido and Ænas Sous la voute dorée de l’Opéra Royal, chaleur, excellence et simplicité se côtoient sans contradictions. Impossible n’est pas Versailles, me direz-vous. Encore fallait-il toute l’intelligence et la générosité d’un Sébastien d’Hérin, la vitalité des ensembles Les Nouveaux Caractères et Aedes, pour monter ce Didon et Enée de Henry Purcell, considéré souvent comme l’œuvre maîtresse de l’Orpheus Britanicus. Le coup de maître de la version ici présentée résulte du ...