Mot-clef : Franz Schubert

Stephen Kovacevich

Stephen Kovacevich : un anniversaire très classique

Pour ses soixante-quinze ans, Stephen Kovacevich nous conviait à un récital au programme très « classique », autant qu'exigeant et équilibré, composé de sonates et de pièces pour piano de Beethoven et Schubert. Le pianiste, nous dit le programme, aime à proposer une vision personnelle des oeuvres, quitte à commettre quelques infidélités vis-à-vis du texte. Jusque là, rien de renversant, on est venu écouter un interprète, pas un mécanisme d'horloge. Kovacevich, ceci dit, ...
hurel_naive

A l’aube du romantisme avec Juliette Hurel

Avec un tel titre, on devait bien s’attendre à écouter des pièces de Beethoven et Schubert. Deux jeunes femmes nous emmènent avec un dynamisme, une précision et un talent indéniables à déguster trois œuvres pour flûte et piano. Ce parcours réussi et très agréable revient donc à deux anciennes élèves du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. D’abord  la flûtiste Juliette Hurel, actuellement flûte solo de l’Orchestre philharmonique de ...
audite lucerne abbado

Claudio Abbado à Lucerne

Prévu avant le décès du grand chef d’orchestre, ce disque tiré des trésors du Festival de Lucerne est une archive de la première importance. En effet, l’album documente  Claudio Abbado avant la création de son « nouvel » orchestre du festival de Lucerne, en 2003. Le grand chef italien a toujours été un invité régulier à Lucerne où il avait fait ses débuts, en 1966, au pupitre des (anciens) symphonistes du festival dans ...
alexander_kniazev_2010

Alexander Kniazev performs Miaskovsky’s Cello Concerto

The mid-twentieth century cello concerto is dominated by two great Russian works: the Sinfonia Concertante of Prokofiev and the first cello concerto of Shostakovich. Both works feature fiendishly difficult solo parts and place the soloist in the traditional concerto role of hero or protagonist. On this concert, the Russian cellist Alexander Kniazev presented the infrequently performed cello concerto of Miaskovsky, demonstrating its worthiness as a viable alternative to the Prokofiev ...
richard goode

Richard Goode, le maître de la lumière

Chaque concert de Richard Goode est reçu comme une grâce et reste gravé dans la mémoire. L’artiste ne se contente jamais de jouer, il fait plus,  il transfigure ce qu’il aborde, tout simplement. Ce pianiste rare sait être d’abord « à l’écoute de l’oreille intérieure », comme le dit si bien Ivry Gitlis. Et puis, ce beau piano, ce vieil Erard sur lequel il travaillait pendant sa jeunesse aura sans doute livré ...
Pressler_schubert

Menahem Pressler, le vaillant nonagénaire

Une captivante odyssée personnelle et une quête des plus hautes cîmes de l’art, telle nous semble bien qualifier la longue et riche existence de Menahem Pressler. Né en 1923 à Magdebourg (Allemagne), il doit fuir la politique d’Hitler en tant que juif en 1939. Il émigre en Israël et bien plus tard s’installe aux USA. Sa notoriété internationale repose en grande partie sur le succès planétaire du Beaux Arts Trio dont ...
turbulences4

Le Week-End Turbulences de Matthias Pintscher à la Cité de la Musique

7-II-2014. Franz Schubert (1797-1828) : Winterreise, cycle de Lieder pour voix d'homme et piano ; Mark André (né en 1964) : AZ pour ensemble (CM). Georg Nigl, baryton ; Andreas Staier, piano ; Johann Simons, mise en scène ; Michaël Borremans, décors ; Jan Vandenhouve, dramaturgie ; direction : Julien Leroy. Après le « turbulent Week-End » made in Dusapin, c'est Matthias Pintscher, le nouveau directeur de l'Ensemble Intercontemporain, qui concevait, avec les forces ...
Andreas Staier - Opéra Dijon©Gilles Abegg

Voyage au bout de la nuit avec Andreas Staier et Georg Nigl

Dès les premières mesures de Gute Nacht (bonne nuit), Andreas Staier, au pianoforte Friedrich Hippe de 1820, nous entraîne dans une marche inéluctable, colonne vertébrale de ces vingt-quatre Lieder ; Georg Nigl y joint bientôt sa magnifique voix de baryton, et ce voyage à deux nous conduit vers la solitude de la mort. On a la gorge serrée d’émotion : l’angoisse, la révolte, puis l’abandon à la destinée, l’attente trompeuse, ...
Denis PASCAL

L’invitation au voyage de Denis Pascal

Pour son récital à Gaveau, un rendez-vous désormais annuel que Denis Pascal donne à son public, toujours nombreux et fervent, le pianiste avait choisi le thème porteur du Wanderer (le voyageur), emblématique de la quête éperdue de l'artiste romantique en mal d'idéal et d'absolu. Le « Wanderer », c'est d'abord un Lied que Schubert écrit en 1816 dont le thème ressurgit au coeur de la Wanderer-Fantaisie (composée six ans plus tard) ...
Leonidas Kavakos

Kavakos et Schubert, l’alliage parfait

Kavakos violoniste, Kavakos chef d'orchestre : la programmation de la salle Pleyel met simultanément à l'honneur les deux pans de la personnalité du musicien grec. Pour le premier, le public n'a plus guère besoin de démonstration. Dès les premières notes du concerto de Mozart, on retrouve avec joie cette sonorité caressante, ce phrasé limpide, ces lignes si construites, et qui emplissent l'espace. Le jeu du violoniste, spontanément extraverti, réussit la prouesse d'être ...
decca_schubert_andras_schiff

Quasi-intégrale des sonates pour piano de Schubert par András Schiff

Il n’est pas aisé de s’y retrouver dans les Sonates pour piano de Franz Schubert : suivant les interprètes, les « intégrales » varient entre 11 et 23 sonates, suivant que l’on tient compte ou non de mouvements isolés, inachevés, ou de fragments. Et les diverses numérotations n’arrangent guère les choses, amenant de la confusion quant à leur identification : un catalogue thématique par opus publié par Anton Diabelli en ...
51q2-5SWB+L

Elfriede Trötschel et le Lied

Morte en 1958 à 44 ans, au moment même où sa carrière prit une dimension internationale, Elfriede Trötschel est entrée dans la légende. Comme pour Fritz Wunderlich ou Istvan Kertész, on se demande ce qu’elle aurait encore pu nous donner si elle avait vécu plus longtemps. A Dresde notamment, sa ville natale, et à Berlin, où elle passa les dernières années de sa vie, sa mémoire reste vivante. C’est aussi ...
Les Dissonances- Opéra Dijon©Gilles Abegg

Tempus fugit à Dijon

La Musique et le Temps : vaste programme, qui est au cœur de la composition musicale. Le rapprochement entre les œuvres de Gérard Grisey, de Franz Schubert et le mouvement de la symphonie de Ludwig van Beethoven joué en bis peut paraître osé, mais en fait il éclaire de façon convaincante la façon avec laquelle chacun d'entre eux aborde le rapport de l'œuvre musicale avec ce temps qui fuit, et ...
gallimard_berceuses

Mes plus belles berceuses classiques

Ce disque reprend le principe de Mes plus belles musiques classiques pour les petits. Les berceuses et "autres musiques douces pour les petits" sont illustrées de façon tout aussi charmante par Cécile Gambini, Charlotte Roederer, Elsa Fouquier et Olivier Latyk. Il y toujours les jolis petits médaillons des compositeurs, mais celui de la page 3 n'est sûrement pas Schumann... Les pièces musicales sont encore une fois choisies avec discernement, ce qui ...
bertrand-de-billy

À Pleyel, concert en demi-teintes avec Bertrand de Billy

C'est la Symphonie en la majeur qui ouvrait ce concert, une œuvre remarquable d'un point de vue formel et composée en 1850 par un Saint-Saëns tout juste âgé de 15 ans. Évidemment, l'héritage des classiques se veut palpable et c'est là le cœur du problème : Bertrand de Billy l'a dirigée comme un Mozart ou un Beethoven, c'est-à-dire avec une battue rigoureuse et immuable ne tenant pas toujours compte des élans ...
3149028041125_600

L’alto romantique par Lise Berthaud et Adam Laloum

Dans ce programme réunissant des œuvres du romantisme allemand, Lise Berthaud, une chambriste confirmée, s’associe à Adam Laloum, qui a acquis une solide réputation pour son interprétation du répertoire germanique. Duo de choc ? Oui, on peut l’affirmer, notamment pour l’ampleur de leur jeu. Ici, l’Alto est l’instrument roi, et Lise Berthaud puise tout le potentiel de cet instrument, encore trop discret pour le public. Ses multiples coups d’archet, ici violent (troisième ...
Quatuor_Diotima

Création française du Quatuor à cordes n°3 Farrago de Gérard Pesson par les Diotima

Pour le premier concert de leur saison, le Quatuor Diotima, en résidence au Théâtre des Bouffes du Nord, faisait l'événement en donnant en création française le Quatuor n°3 « Farrago » de Gérard Pesson. Commanditaires du second quatuor Bitume qu'ils avaient créé dans ce même théâtre il y a de cela cinq ans, les Diotima sollicitent une seconde fois le compositeur avec cette nouvelle commande en partenariat avec le Bayerischer Rundfunk, une ...
LDV13, Aldo Ciccolini, Valses, La Dolce Volta

Aldo Ciccolini signe un nouvel album atypique et captivant

À mille lieux de la valse viennoise, c'est un disque à l'esthétique résolument française que nous livre ici Aldo Ciccolini. Du Feuillet d'album de Chabrier à la Valse lente de Tailleferre, les pièces se succèdent sur le mode du souvenir tandis que de brèves incursions romantiques ne font que renforcer cette douce mélancolie : sous les doigts de n'importe quel autre pianiste, cet album aurait pu devenir une juxtaposition de demi-teintes, ...
schubert_artalinna

Le beau Schubert de Philippe Guilhon-Herbert

Abondance de biens ne nuit point, dit-on souvent. Sans doute, au moins au plan de la richesse artistique, est-ce globalement exact ? En effet, le niveau interprétatif de milliers d’instrumentistes de par le monde atteint-il à l’excellence au point que nous ne nous étonnons plus guère d’écouter de magnifiques lectures de partitions célébrées ou à découvrir. Tel est le cas pour le présent enregistrement de Philippe Guilhon-Herbert, pianiste français, élève entre ...
Evgeny-Kissin

Evgueni Kissin irresistible à Aix

Dans la continuité de Marseille Provence 2013, la nouvelle saison du Grand Théâtre de Provence s’inscrit dans le sillage d’une programmation de choix. L’immense Evgueni Kissin était ainsi mercredi soir à Aix-en-Provence, seul sur scène, face à son piano. A l’issu du récital, le public aixois, transporté par son talent exceptionnel, s’est levé comme un seul homme pour lui réserver une longue standing ovation. Arrivé à un niveau de plénitude dans ...
Abduraimov

Behzod Abduraimov, étoile ouzbèque du piano

Le jeune pianiste ouzbek Behzod Abduraimov est un phénomène. Né en 1990 à Tachkent, cité millénaire sur la route de la soie, il commence à apprendre le piano à l’âge de cinq ans dans sa ville natale et étudie actuellement à Kansas City, aux Etats-Unis. Sa virtuosité époustouflante, les phrasés d’une limpidité exceptionnelle font incontestablement de lui l’un des jeunes pianistes les plus talentueux de sa génération. Il commence par la ...
rca schubert zinman9

Le bouillant Schubert de David Zinman

Avec ce volume, le chef d’orchestre américain David Zinman clôt son intégrale des Symphonie de Schubert, programmée comme le « grand final » de son mandat au pupitre de la Tonhalle de Zurich. En une vingtaine d’année, règne désormais très long selon les critères actuels,  il aura replacé l’orchestre de la Tonhalle sur la carte mondiale des grands orchestres et marqué la discographie par ses intégrales des Symphonies de Beethoven (Arte Nova) ...
hm schubert heras casado

Pablo Heras-Casado revigore Schubert

Dans la (longue) liste des jeunes chefs en devenir, il ne faut pas négliger le jeune espagnol Pablo Heras-Casado. Né en 1977 à Grenade, ce musicien s’affirme comme l’une des baguettes à suivre : déjà invité des orchestres de Berlin et d’Amsterdam, il fait, cette saison, ses débuts au Metropolitan Opera et au Philharmonique de New-York. A l’opposé des chefs dont le talent éclot sur le « cœur de répertoire symphonique spectaculaire ...
Kit Armstrong

Pianos aux Jacobins : talentueux Ingolf Wunder et Kit Armstrong

Le mercredi 4 septembre, Ingolf Wunder commence son récital avec les notes délicates de la Sonate « Clair de la Lune » de Beethoven. Au premier mouvement, le son est brumeux et sonne comme s’il livrait un secret dans un chuchotement ; cela exige parfois une écoute plus qu’attentive, tant l’émotion est retenue dans l’interprétation – ce qui accentue paradoxalement sa grande sensibilité – et surtout, parce que le pianiste a l’air tendu. ...
Elisso_Bolkvadze

Elisso Bolkvadze à Bagatelle

La pianiste géorgienne, Elisso Bolkvadze, revient à Paris avec un programme éclectique lors du festival Les Solistes à Bagatelle. Dès le début, dans la Sonate de Mozart, elle séduit l’auditoire avec une belle sonorité perlée, notamment dans « Andante catabile » chantant et apaisant. Ensuite, Two Diversions d’Elliott Carter, composées en 1999 et créées en 2000. L’œuvre pourraient être jouée d’un ton dur, mais elle met l'accent sur le lyrisme latent de cette ...
25/08/2013 WarszawaKoncerty 9go Festiwalu Chopin i Jego Europa.Fot. Wojciech Grzedzinski dla NIFC wojciechgrzedzinski.comwojciech.grzedzinski@gmail.com0602 358 885

Jan Lisiecki rayonne sur le Festival Chopin et l’Europe 2013

Samedi 24 août : Anderszewski, le Quatuor Belcea et Capuçon Deux concerts de musique de chambre ont été donnés ce jour-là. D’abord, à 19h, la Grande salle de concert de la Philharmonie nationale affichait complet pour le récital de Piotr Anderszewski et du Quatuor Belcea. Après un Quatuor en si bémol majeur K. 589 de Wolfgang Amadeus Mozart, interprété de manière trop timide et peu expressive, le pianiste polonais a exécuté ...
Moritzburg2-Festival2013

Les 20 ans du festival de Moritzburg, le Marlboro allemand

En 1993, le violoniste Kai Vogler et les violoncellistes Jan Vogler et Peter Burns, cherchaient un endroit saxon où créer un festival de musique sur le modèle de celui  de Malboro aux Etats-Unis. Ces musiciens y avaient joué et ils avaient été séduits par le concept et l’atmosphère de ce festival sis dans le bucolique Vermont. Leur choix s’est porté sur le château de Moritzburg, chef d’œuvre de l’art baroque, construit ...
Davin, 2013-07 Marc Ginot

Festival de Radio France et Montpellier, des concerts et l’opéra

Le temps passant, le Festival de Radio France et Montpellier (en 2014, il fêtera ses trente ans) demeure un roc du service public de la culture. Plus de cent-cinquante concerts, dont seule une vingtaine est payante, riche d’une programmation artistique éclectique, ambitieuse et déployée dans tout le Languedoc-Roussillon. Les fondations en sont connues : les formations musicales de Radio France (orchestres, chœur et maîtrise) y sont de permanents résidents ; les œuvres ...
Jansen_Golan(c)AlinePaley

Verbier 2013 : récitals et musique de chambre

Aux côtés des concerts symphoniques de l’orchestre du festival et de l’orchestre de chambre, le festival de Verbier offre un nombre conséquent de récitals et de concerts de musique de chambre. On peut donc voir, à l’Eglise de Verbier et à la salle des Combins, des prestations de grands solistes (comme Evgueni Kissin), mais aussi des « rencontres inédites », florilège de cocktails instrumentaux parfois surprenants. Légende vivante du piano, le grand Menahem Pressler ...
edda  Erlendsdottir

Le piano bien tempéré d’Edda Erlendsdóttir

C’est une artiste qui nous vient d’Islande. Née à Reykjavik elle y étudie le piano au Conservatoire national de musique. A Paris (CNSM), elle parfait sa formation dans la classe de Pierre Sancan et auprès de Marie-Françoise Bucquet. Depuis la fin des années 1970 elle donne de nombreux récitals en Europe, aux Etats-Unis et en Chine. Elle se produit comme soliste avec orchestre sous la baguette de chefs renommés et ...