Mot-clef : La Simphonie du Marais

Hugo Reyne et la Simphonie du Marais : drôles d’oiseaux

Hugo Reyne et la Simphonie du Marais : drôles d’oiseaux

Lors de son week-end consacré aux oiseaux, la Philharmonie de Paris a fait appel à Hugo Reyne et La Simphonie du Marais, pour une approche baroque qui met en valeur les instruments du Musée, après le concert Renaissance de Doulce Mémoire la veille. En facétieuse pie voleuse, Hugo Reyne a rassemblé dans le nid de l'Amphithéâtre de la Cité de la Musique une belle poignée de petites perles baroques. Ce n'est pourtant ...
Hotteterre-Preludes-et-suites

Flûte royale pour la Simphonie du Marais

Ce dernier opus discographique de la Simphonie du Marais, publié sous son propre label, célèbre le 30e anniversaire de l’ensemble instrumental ; jouant sur instruments anciens, spécialisé dans le répertoire baroque, il fut fondé en 1987 par son actuel directeur artistique, le flûtiste et hautboïste Hugo Reyne. Un disque qui confirme Hugo Reyne dans son rôle d’inlassable défricheur de partitions, justicier au service des musiciens oubliés des XVIIe et XVIIIe ...
Titelive_3770003333036_D_3770003333036

Réjouissants et vivants concertos brandebourgeois par La Simphonie du Marais

Encore un enregistrement qui allonge la liste déjà très fournie des Six concerts avec plusieurs instruments de Bach, dits brandebourgeois. Mais Hugo Reyne et La Simphonie du Marais ont des choses à nous dire à leur propos. Plusieurs particularités font que ce double disque n'est pas un simple objet destiné à meubler une discographie. Tout d'abord, la grande qualité technique et musicale des interprètes. Mais aussi le choix d'enregistrer en concert, ...

Claire Guillemain nommée directrice générale de Metz en Scènes

Choisie par un jury présidé par Laurent Bayle, directeur général de la Philharmonie de Paris, Claire Guillemain prendra à partir du 1er juin la tête de Metz en scènes, structure qui regroupe l’Arsenal, Les Trinitaires, la Bam et ce qui est nouveau, l’ONL, l’Orchestre National de Lorraine. Elle était jusqu’à présent déléguée générale de Profedim, syndicat professionnel de la musique indépendante. Claire Guillemain a aussi par le passé été administratrice du ...
IndesGalantes_Reyne

Les Indes Galantes de Vienne à La Chabotterie

En cette année Rameau, les nouveautés discographiques autour de son œuvre sont plutôt rares. Hugo Reyne a pris le risque de proposer une nouvelle version des Indes Galantes, plus de 20 ans après celle des Arts Florissants. Il s’agit du quatrième volet de la collection Rameau, après La naissance d’Osiris, Concerts mis en simphonie et Naïs. Comme souvent en musique ancienne, s’est posé le problème de la partition. Quelle version choisir ? Hugo ...
Boisseau et Dahaene

Flâneries musicales de Reims et les jeunes interprètes

Des trois concerts des « débuts », nous avons assisté à deux. D’abord un récital de l’altiste Adrien Boisseau et du pianiste Gaspard Dehaene, rassemblant des œuvres romantiques allemandes, le 25 juin au soir, au Conservatoire. Né en 1991, Adrien Boisseau est déjà lauréat de nombreux prix, dont « Jeune Artiste de l’année 2014 » de l’International Classical Music Award (ICMA) pour le plus récent. Son jeu relève d’un grand lyrisme ...
Hugo Reyne et la Simphonie du Marais : drôles d’oiseaux

Simphonie du Marais : Charpentier et les musiques pour Molière

Lorsque Marc-Antoine Charpentier entreprit de composer les musiques des comédies-ballets écrites par Molière, l’enjeu était de taille : il fallait non seulement être à la hauteur de son illustre prédécesseur, Lully, tout en relevant le défi d’écrire pour le théâtre comique, lui, jeune compositeur d’une trentaine d’années, qui commençait une carrière centrée sur la musique sacrée. Avec le programme des « Musiques pour les comédies de Molière », Hugo Reyne et ...
Rousseau Le devin du village,

Le devin du village à La Chabotterie

Imaginons la scène. À la fin des années 1740, Jean-Philippe Rameau (le compositeur-philosophe) et Jean-Jacques Rousseau (le philosophe-compositeur qui aspirait à n’être que compositeur) se croisèrent chez leur richissime mécène : Alexandre-Jean-Joseph Le Riche de La Pouplinière, titulaire d’une charge de fermier général. Rousseau (son humeur rechercha toujours le conflit) montra, à son aîné tant vénéré (son caractère n’était pas d’une meilleure eau), une ou plusieurs de ses œuvres Et Rameau ...
chabotterie_2011

Hommage musical à Molière et au rire français à La Chabotterie

Une fois passés les champs de maïs, puis d’élégantes bâtisses entourées d’un charmant jardin, nous voici dans la cour d’honneur du logis, un cadre fort agréable. Ce n’est pas un simple concert-spectacle, mais aussi une atmosphère, un lieu accessible avec un nombre de places – toutes occupées – de dimension humaine. Rien de guindé, simplement de la bonne humeur. Ce cadre est en outre propice à des jeux de scène, ...
Exhumation ramiste

Naïs, exhumation ramiste par Hugo Reyne

Dans le cadre de son cycle «Le Pacifisme», La Cité de la Musique programmait la Simphonie du Marais dans une rareté lyrique de Rameau, Naïs. L’opéra était présenté en version de concert à l’occasion de la publication chez Bärenreiter de la nouvelle édition critique réalisée par la société Jean-Philippe Rameau (Sylvie Bouissou, Pascal Denécheau). Sous-titré «Opéra pour la Paix», il s’agit d’une commande destinée à célébrer en 1749 la ratification du ...
Automne musical du Centre de musique baroque de Versailles

Automne musical du Centre de musique baroque de Versailles

Campra et Henri IV De la saison de concerts « Automne musical » que produit annuellement le Centre de musique baroque de Versailles, ResMusica.com avait déjà présenté un dimanche de musique de chambre à Trianon. La présente chronique s’attachera à rendre compte de presque tous les autres concerts. (Signalons que deux d’entre eux, voués à Campra, furent annulés : Le Carnaval de Venise, au Théâtre des Champs-Élysées, à cause des grèves nationales ...
Atys de Lully : l’opéra du Roy et de Reyne

Atys de Lully : l’opéra du Roy et de Reyne

Si Atys est le quatrième opéra de Lully, la version discographique que nous propose Hugo Reyne est la seconde après celle, historique, des Arts Florissants de William Christie en 1987, une recréation de l’œuvre dans laquelle… Hugo Reyne était flûtiste ! Le parti pris musical est annoncé : simplicité et clarté. Ici point d’ornements-gadgets, pas d’orgue, pas de doublures, pas de prononciation du français «restituée» pour une meilleure compréhension du texte… On retrouve ...
Logis de la Chabotterie – cour d’honneur

Sancho Pança de Philidor à la Chabotterie

Avec cet opéra-comique qui connut sa première représentation au parisien Théâtre de la Comédie italienne en 1762, François-André Danican Philidor apparaît être comme un fin sismographe de la société française à son époque, au point que les historiens des Lumières auraient un vif intérêt à le lire et à l’entendre pour compléter leur socle de sources premières. Le livret – plaisant et écrit en parler paysan phonétique – est un ...
27ème festival du Printemps des arts

27ème festival du Printemps des arts

Cette soirée d’ouverture pour la 27ème édition du Printemps à Arts à Nantes aura laissé à tous non seulement un souvenir durable par la qualité de sa prestation mais le sentiment que la musique baroque est la musique la plus apte, aujourd’hui, à nous mettre en joie, et surtout à réparer le lien entre le public et les musiciens, mis à mal par les médias racoleurs et la crise générale. ...
Viennoiseries musicales 1806-1826

Viennoiseries musicales 1806-1826 avec Hugo Reyne

Le titre de ce disque recèle deux spécificités : un concert agrémenté de chocolat et de viennoiserie et la flûte-canne scákan. Explication : d’abord, notre flûtiste fait référence à ses concerts réalisés en collaboration avec des chocolatiers de chaque lieu où il se produisait avec son orchestre, rétablissant ainsi l’ambiance des salons et académies de la période classique. Pour le deuxième point, il s’agit d’un recueil de pièces écrites pour la flûte à bec ...
hugo_reyne

Festival de la Chabotterie 2009 : « Atys est trop heureux… »

Le Festival de la Chabotterie se clôture cette année par la représentation d’Atys de Lully. La tragédie lyrique, qui avait été couronnée de succès en 1987, à l’Opéra-Comique, reste un événement sans précédents dans l’histoire du renouveau baroque, et n’avait pas été montée sur scène depuis. On a parlé du «miracle», et même du «mythe» d’Atys. Nimbée de gloire, encore fallait-il, plus de vingt ans après, prendre le risque de ...
Les coloristes de l’éphémère

Les coloristes de l’éphémère

Festival de la Chabotterie 2009 Dans le cadre de la 13ième édition du festival de musique baroque de la Chabotterie qui se déroule dans le cadre enchanteur du logis qui lui prête son nom, Hugo Reyne et la Simphonie du Marais nous ont proposé d’entendre le programme Rameau, Concerts mis en simphonie qu’ils viennent d’enregistrer. Publiés en 1741 les pièces ici composées faisait partie d’un recueil pour clavecin accompagné de deux ou ...
Rameau demeure toujours charmeur, quel que soit son habit !

Rameau demeure toujours charmeur, quel que soit son habit !

Musiques à la chabotterie Depuis bien longtemps maintenant, l’ensemble «la simphonie du marais» que dirige depuis son hautbois ou sa baguette virtuelle l’excellent Hugo Reyne, s’intéresse à ce phénix de la musique française que fut Rameau. Une collection consacrée à cet auteur est en cours, dont voici le deuxième volume dédié aux pièces en concerts, quelque peu re-orchestrées par Hugo Reyne, «mises en simphonie». A l’instar de Bach, son exact contemporain, ...
Un sommeil envoûtant

Un sommeil envoûtant

Simphonie du Marais Ce concert se voulait l’occasion de célébrer le tricentenaire non pas d’un musicien, mais…d’un architecte ! Pas n’importe lequel cela dit, mais de celui qui nous a offert les Invalides, et des éléments essentiels au Château de Versailles, puisqu’il s’agissait de Jules Hardouin Mansart, architecte du Roi Soleil. C’est la troisième fois qu’Hugo Reyne et sa Simphonie du Marais avait à affronter l’acoustique difficile de l’immense nef de la cathédrale ...
L’amputation

Le poignard de l’innocence

Simphonie du Marais Début septembre, nous avions évoqué le double CD sorti par Hugo Reyne et la Simphonie du Marais à la demande du Conseil Général Vendée qui souhaitait évoquer la personnalité musicale méconnue du Cardinal de Richelieu nommé évêque de Luçon il y a 400 ans. Et en ce soir du 21 novembre en la cathédrale de Luçon, c’est la musique sacrée enregistrée sur ce CD qu’il nous a été ...
Musique au temps de Richelieu : l’ombre de la mort !

Musique au temps de Richelieu : l’ombre de la mort !

La Vendée a proposé à Hugo Reyne et à la Simphonie du Marais à l’occasion de l’année Richelieu (fêtant le 400e anniversaire de la prise de possession par le Cardinal de Richelieu de l’évêché de Luçon), d’explorer la vie musicale que connu ce personnage qui fut au service du Roi musicien, Louis XIII. Une souffrance et une émotion infinie émanent des œuvres de Guillaume Bouzignac et de Nicolas Formé, qui forment ...
« Des merveilles pour les yeux et les oreilles »

« Des merveilles pour les yeux et les oreilles »

Festival de la Chabotterie 2008 Lorsque fut représenté pour la première fois en janvier 1663, le Ballet des Arts, un critique du nom de Loret écrivit de ce spectacle qu’il était « remply de merveilles pour les yeux et les oreilles ». Hugo Reyne dont on connaît l’attachement pour l’œuvre de Lully, a donc décidé de persévérer pour notre plus grand bonheur, en collaboration avec Marie – Geneviève Massé, en redonnant ...
Et le vainqueur est…. Gluck !

15e anniversaire du Festival Musique et Mémoire

Le Festival Musique et Mémoire, en Haute-Saône, fête cette année son 15e anniversaire retrouvant avec bonheur des artistes qui l’ont accompagné dans ses évolutions tout en nous les faisant redécouvrir. «Festival laboratoire», comme le nomme son directeur artistique Fabrice Creux, Musique et Mémoire aime à confronter et à relier, musiques anciennes et contemporaines, provoquant des rencontres inédites, parfois dérangeantes et forcément innovantes créant ainsi des passerelles permettant à la musique ...
Fabrice Creux : Le baroque comme une esthétique de vie

Fabrice Creux, directeur artistique de Musique et Mémoire

Resmusica : Cette année Musique et Mémoire fête son XVe anniversaire, bilan et projet ? Fabrice Creux : Un peu les deux à la fois. Bilan, car c’est réconfortant d’observer comment ce festival a su trouver ses « marques » et sa place dans le paysage des musiques anciennes. Notre positionnement baroque date des origines du festival, la collaboration avec les artistes repose désormais sur des principes solidement éprouvés (résidences de création, ensembles et ...
Une flûte lumineuse et nostalgique

Hugo Reyne, concertos pour flûte lumineuse et nostalgique

Tout ne pourra que vous séduire dans ce disque. Né du plaisir d’Hugo Reyne et de ses amis, les musiciens de la Simphonie du Marais de jouer ensemble et d’interpréter une musique faite pour les amis, cet enregistrement est également le fruit du plaisir d’Hugo Reyne de retrouver l’instrument qui est le sien : la flûte à bec. Il en profite d’ailleurs pour nous faire entendre, dans le concerto en fa ...
600x337_guy_vivien_4

Hugo Reyne ou 20 ans de bonheur avec La Simphonie du Marais

Nous avons rencontré Hugo Reyne, alors que s’achevait pour lui trois journées d’audition en vue d’un tout nouveau programme. Ce musicien, flûtiste et chef d’orchestre, qui depuis 20 ans avec son ensemble La Simphonie du Marais s’est plu à nous faire découvrir Lully et Rameau ses deux grands modèles dans des enregistrements devenus des références, mais également tout le grand répertoire baroque (Haendel et d’autres), s’apprête à emprunter de nouveaux ...
Comment Ulysse fait-il pour résister à  une telle  Circé ?

Comment Ulysse fait-il pour résister à une telle Circé ?

Musiques à la Chabotterie Lully a marqué durablement le monde de la musique en France bien au-delà de sa mort. Jean-Ferry Rebel qui fut son élève lui rend un vibrant hommage avec son unique ouvrage lyrique ici ressuscité : Ulysse. Tout est une profonde révérence aux canons de la tragédie lyrique. Un prologue, cinq actes, des moments de magie, des danses, des colères, des batailles, des plaintes. De grands changements de décors ...
François-André Danican Philidor

François-André Danican Philidor (1726-1795)

François-André Danican Philidor (Dreux 1726 - Londres 1795), connu sous le nom du « grand Philidor », aujourd’hui estimé comme l’un des principaux compositeurs d’Opéra-Comique et célèbre en tant que meilleur joueur d’échecs de son temps, grandit dans la musique. Sa famille, d’origine écossaise et connue depuis le XVIIe siècle, compte quatorze instrumentistes dont neuf compositeurs. Le plus ancien d’entre eux, Michel Danican, hautboïste virtuose, avait enthousiasmé Louis XIII, lui rappelant le talent ...
Amadis de Jean-Baptiste Lully

Amadis de Jean-Baptiste Lully

Xe Festival de Musique baroque de Vendée Il faut aller à ce Festival soutenu avec intelligence par le Conseil Général de Vendée pour son exigence et sa qualité artistiques, sa programmation menée de main de maître par Hugo Reyne, directeur musical du Festival, mais aussi son charme, son public enthousiaste et généreux. Le Xe Festival de Musique baroque de Vendée qui se déroule dans le ravissant domaine de La Chabotterie où fut ...
En tous points en contrepoints

Les Femmes Vengées de Philidor, en tous points en contrepoints

Quelle est la chose la plus remarquable dans cet opéra-comique de François-André Danican Philidor créé en 1775? On ne sait trop quels partis tirer d’une partition délicieuse, à la symétrie parfaite, usant d’arias da capo et de duos langoureux. Quel plaisir de goûter à la parenté toute mozartienne d’une composition à la croisée des chemins entre le courant baroque et la période classique déjà bien amorcée. Philidor, comme on se plaît ...