Mot-clef : Orchestre de l’Opéra de Zurich

tosca carignani dvd decca

La Tosca des nuances

Voilà ce qu’on appelle une chance ratée. Grâce à un chef magnifique et une distribution de rêve, à la fois surprenante et convaincante, cette Tosca aurait pu être une version de référence, à emporter peut-être sur la fameuse île déserte. Mais, hélas, la mise en scène de Robert Carsen gâche le plaisir, notamment dans un premier acte manquant cruellement de cohérence. Présentée comme une nouvelle production, cette Tosca zurichoise, enregistrée ...
Magnifique Nadir de Javier Camarena

Magnifique Nadir de Javier Camarena

Les Pêcheurs de Perles Pour l’ouverture de sa nouvelle saison de concerts, le Pour-Cent-Culturel-Migros déplace l’Opéra de Zurich sur la scène du Victoria Hall pour une représentation concertante d’un des opéras parmi les plus oubliés de Georges Bizet : Les Pêcheurs de Perles. La notoriété de Carmen a pratiquement fait de Bizet le compositeur d’une seule œuvre. Et c’est bien dommage ! Même si l’intrigue amoureuse est faible, même si elle tombe souvent ...
Ibsen et Grieg décemment fêtés à Zurich

Ibsen et Grieg décemment fêtés à Zurich

D’aucuns statuent, à bon escient sans doute, que le Peer Gynt d’Henrik Ibsen (1879) constitue une invitation au voyage et à toutes les aventures comme on l’entendait au XIXe siècle. Avec ce ballet chorégraphié par Heinz Spœrli, l’on suit les périples sélectionnés avec un grand intérêt d’autant que le double (la conscience) de Peer Gynt (interprété avec force et assurance par Philipp Schepmann) rappelle et commente opportunément certaines réflexions et ...
Ariane à Naxos, non, à Zurich !

Ariane à Naxos, non, à Zurich par Christoph von Dohnányi !

Petite merveille du duo Strauss Hofmannsthal, l’Ariadne auf Naxos que nous connaissons aujourd’hui n’en est pas moins l’héritière d’une fausse bonne idée consistant à mêler opéra séria et opéra buffa, ce qui conduisit sans doute à l’échec de la première mouture de l’œuvre en 1912. L’idée géniale fut alors d’ajouter un prologue où seraient mises en scène les raisons du mélange des genres, suivit de la représentation remaniée et raccourcie ...
L’impressionnant Doktor Faust de Thomas Hampson

L’impressionnant Doktor Faust de Thomas Hampson

Busoni n’a malheureusement pas pu terminer l’écriture de son opéra Doktor Faust qu’il laissa donc inachevé à sa mort en 1924. Complété différemment et à deux reprises, il en reste aujourd’hui une œuvre à l’apparence complexe, hétérogène voire décousue, mais originale et porteuse d’une réelle force dramatique, il est vrai que le mythe de Faust en lui-même est un formidable sujet, maintes fois utilisé. Sans doute plus difficile à monter ...
Tiefland, vérisme germain

Tiefland d’Eugen d’Albert, vérisme germain par Franz Welser Möst

Réponse allemande au vérisme italien, Tiefland d’Eugen d’Albert reste une rareté au répertoire. Quelle injustice d’être ainsi ignorée, pour une œuvre qui connut son heure de gloire au début du XXe siècle avec près de trente productions différentes avant la première guerre mondiale, dont des apparitions à l’affiche du Metropolitan Opera de New York et du Covent Garden de Londres ! L’intérêt de l’ouvrage, outre son sujet, fait de jalousies amoureuses, ...
Genoveva

Genoveva par Nikolaus Harnoncourt

Le véritable protagoniste de cette version de Genoveva, seul opéra de Schumann, est l’orchestre, avec à sa tête l’exigeant et talentueux Nikolaus Harnoncourt, qui pense que cet opéra est «l’une des œuvres dramatiques les plus importantes de la seconde partie du XIXe siècle». Diantre, a-t-il oublié Wagner et Verdi ? Certes, il y a des éléments très intéressants chez Schumann, et il est légitime de réhabiliter cette partition, mais tout de ...
Bartoli est Sémélé

Cecilia Bartoli est Sémélé

Encensée par la critique (dont notre confrère Jacques Schmitt), fêtée par le public, la prise de rôle de Cecilia Bartoli en Sémélé à l’Opéra de Zurich en janvier 2007 a fait figure d’événement. Decca nous offre de revivre ces représentations initiales, reprises en janvier dernier avec un même enthousiasme. Pour servir d’écrin à la cantatrice romaine, l’Opéra de Zurich a fait venir l’inusable et bien connue production de Robert Carsen, créée ...
Efficacité et tradition

Manon Lescaut à Zurich, efficacité et tradition

L’Opéra de Zürich, considéré comme l’une des meilleures et des plus actives maisons lyriques d’Europe, allie tradition et innovation pour définir sa programmation. L’institution propose bien sûr régulièrement de nouvelles productions, tout en complétant son affiche de reprises bienvenues du grand répertoire, notamment italien. Aux commandes des opéras romantiques ou véristes célébrissimes de Verdi et Puccini, l’homme de la situation : Nello Santi, dont la popularité à Zürich est à l’avenant ...
Arabella de rêve

Arabella de rêve avec Renée Fleming

Disons-le d’emblée : cette Arabella, captée au Festival de l’Opéra de Zürich en juin 2007, est un vrai régal. Sous la baguette attentive de Franz Welser-Möst, l’orchestre de l’Opéra de Zürich tire toutes les richesses de cette superbe partition – une interprétation mariant transparence et beauté, clarté et, par moments, l’indispensable opulence du phrasé. Pour le rôle-titre, la maison suisse disposait d’une des meilleures interprètes actuelles : Renée Fleming. La richesse de ...
Christopher Ventris est Peter Grimes

Christopher Ventris est Peter Grimes

Créée en 2005, cette production de Peter Grimes se voit offrir une édition sur DVD. Belle initiative qui inscrit cette partition aux premiers plans éditoriaux. En effet, il s’agit de la quatrième version disponible sur ce format ; belle célérité pour un opéra composé après 1945. La force de coffret réside dans une réalisation vocale sans faille. Immense chanteur actuel et incontournable dans les «grands rôles» de Parsifal à Sergei dans Lady ...
Schubert et son double ?

Fierrabras de Schubert avec Jonas Kaufmann

L’histoire de la musique a retenu qu’entre Schubert et l’opéra ce fut un incessant malentendu. Remis aux premiers plans par une brillante production du festival de Vienne 1988 dirigée par Claudio Abbado, Fierrabras, ne s’est toujours pas imposé au répertoire des maisons d’opéras et il reste, hélas, une curiosité occasionnelle. En 2005, l’opéra de Zurich à qui l’on doit tant de réussites de premier plan, s’était payé une production de ...
Infatigable Cecilia

Journée en hommage à Maria Malibran, infatigable Cecilia

Le soleil aura brillé en vain en cette matinée de lundi de Pâques pour les mélomanes qui avaient choisi de découvrir le personnage de Maria Malibran en compagnie de Cecilia Bartoli. La cantatrice avait préparé cette unique journée d’hommage à la diva en ce jour anniversaire de sa naissance (24 mars 1808). La mezzo romaine partage avec son illustre modèle bien des caractéristiques. Si elle n’a pas l’intégralité du registre ...
La bohème au Festival de Zürich

La bohème au Festival de Zürich par Franz Welser-Möst

Il n’est pas aisé de renouveler l’approche d’ouvrages aussi connus que La bohème, et telle est pourtant la gageure tenue par Philippe Sireuil et Vincent Lemaire pour cette production créée au festival de Zürich en juillet 2005. La transposition dans un Montmartre d’après-guerre s’opère efficacement, même si un tel parti pris rend difficilement compréhensibles certaines allusions au contexte historique de la France de Louis-Philippe dont le livret est truffé. Le ...
La Clemenza di Tito : Una italiana Clemenza

La Clemenza di Tito : Una italiana Clemenza

La Clémence de Titus, avant-dernier opéra de Mozart, a suscité un bon nombre de commentaires sinon négatifs, du moins réservés de la part des critiques, et ce, dès sa création à cause d’une intrigue particulièrement alambiquée. Les récitatifs sont remplacés ici par des dialogues parlés d’Iso Camartin. Ils allègent un peu la partition, même si certains pourraient trouver ce parti-pris contestable. Etant donnée la complexité de l’intrigue, il nous semble ...
Rigoletto, bouffon triste

Leo Nucci en Rigoletto, bouffon triste

Premier de la trilogie « populaire » Rigoletto, opéra en trois actes d’après la pièce de Victor Hugo Le roi s’amuse, consacre Giuseppe Verdi à la célébrité. Le livret de Francesco Maria Piave met en avant les différentes relations humaines : entre père et fille, patron et serviteur, hommes et femmes ; le tout avec une caractérisation précise des personnages et de leur statut. En dépit de l’idée d’un Verdi strictement mélodiste, l’orchestration ...
Aida l’Ethiopienne qui venait du froid

Aida par Nina Stemme, l’Ethiopienne qui venait du froid

La raison de la parution de ce double DVD est la prise de rôle d’Aida par Nina Stemme, bonne occasion de se démarquer dans une vidéographie déjà bien remplie. L’opéra de Zurich a fait appel au metteur en scène Nicolas Joël, qui choisit de replacer l’action à l’époque de l’inauguration du Canal de Suez. Cela nous vaut une réalisation très esthétique, avec des décors splendides (Ezio Frigerio) et des costumes ...
Elektra

Elektra par Christoph von Dohnányi à Zurich

Ces derniers mois le DVD vient en renfort salutaire à l’opéra, et de manière tout à fait opportune et efficace. Et souvent de façon fort enthousiasmante. Pour une somme assez modeste, il devient loisible de regarder et écouter le répertoire d’opéra le plus large possible. Le sous-titrage multilingue contribue également à rendre plus intelligibles tous ces chefs-d’œuvre merveilleux. Richard Strauss, à l’instar de tant d’autres bénéficie amplement de ce mouvement. ...
Derrière les apparences

La finta giardiniera par Harnoncourt, derrière les apparences

Lentement, très lentement, l’année Mozart touche à sa fin. Nous avouons un certain soulagement, tellement on a été submergé en pays germanique de nouvelles productions et reprises, de nouveaux enregistrements, rééditions et compilations, tous dédiés au génie autrichien. Et tout de même, cette année Mozart nous réserve encore de belles surprises dont cette superbe Finta giardiniera, enregistré en février dernier à l’Opéra de Zürich. Pour l’occasion, l’acteur Tobias Moretti, célèbre ex-commissaire ...
Simon Keenlyside : Investissement total !

Simon Keenlyside : Investissement total !

Don Giovanni L’Opéra de Zurich se fend d’un nouveau Don Giovanni dans une mise en scène de Sven-Eric Bechtolf. Evoluant dans les salons bourgeois de style Art déco, les personnages emmenés, séduits et grugés par les manigances de Don Juan se fondent dans les perspectives sans fin de la scène. Les mimiques stylisées d’une chorégraphie réglant les mouvements de figurants-danseurs donnent corps à un érotisme latent qui souligne l’ambiguïté des personnages. ...
Pelléas dans la neige

Pelléas dans la neige

Avec un nombre impressionnant de nouvelles productions chaque saison, un répertoire très varié et des distributions souvent très homogènes, l’Opéra de Zürich compte parmi les théâtres les plus intéressants du moment. Heureusement pour tous ceux qui ne peuvent s’y rendre régulièrement, un grand nombre des nouvelles productions, voire quelques reprises sont filmées et disponibles peu de temps après en DVD. Dernière publication : Pelléas et Mélisande, l’une des nouvelles productions ...
Apologie du machisme

Turandot à Zurich, ou l’apologie du machisme

Dans cette fable fantastique de Giacomo Puccini, la légende de Turandot sublime l’être transformé par l’amour. Pour venger une aïeule abusée, la princesse Turandot refuse de céder à la passion amoureuse. Pour se défendre des tentations, elle imagine un supplice. Elle n’appartiendra qu’à l’homme qui résoudra ses trois énigmes. Sinon, le soupirant sera décapité. Calaf, ébloui par la beauté étincelante de la princesse défie le sort. Dans sa course à ...
Déception, mais pas trop

Juan Diego Flórez remplacé par Marc Laho : déception, mais pas trop

Don Pasquale « Juan Diego Florez étant souffrant le rôle d’Ernesto sera chanté par Marc Laho. » Dès les portes du théâtre, on est confronté avec la nouvelle décevante que confirme, avant le début de la représentation, le directeur, Alexander Pereira. A 12 heures 30, Florez avait annulé la soirée, le remplaçant n’était arrivé au théâtre qu’à 18 heures 35. Déception certes, mais qui ne dure pas trop longtemps. C’est que nous assistons ...
Une pêche miraculeuse

Une pêche miraculeuse

Peter Grimes L’Opéra de Zürich propose une nouvelle production de Peter Grimes sous la régie de David Pountney, un habitué des murs zurichois. Le chef-d’œuvre lyrique de Britten se rattache de près aux origines communes du compositeur et de George Crabbe, auteur de la nouvelle inspiratrice du livret. Tous deux sont enracinés dans le Suffolk anglais. La Mer du Nord est donc l’élément central de l’œuvre. Un élément inquiétant, hostile, impitoyable, ...
Délire de (et autour de) Macbeth

Délire de (et autour de) Macbeth

L’Opéra de Zürich propose un Macbeth assez déconcertant que signent David Pountney et ses camarades d’aventure Stefanos Lazaridis (décors) et Marie-Jeanne Lecca (costumes). Si l’essentiel de leur travail porte sur la nature de la relation amoureuse et conjugale du couple des Macbeth, ce qui permet de faire état de conceptions intéressantes, maints aspects de leur lecture désarçonnent complètement. Une foule de détails et de petits anachronismes délibérés brouillent les pistes, ...
Un destin à marquer d’une pierre blanche !

La forza del destino à Zurich, à marquer d’une pierre blanche

L’Opéra de Zurich donne une nouvelle production de la Forza del destino qu’il convient de placer parmi les plus grands moments d’art lyrique qu’il soit possible de vivre. Abordé sous un angle classique par le metteur en scène Nicolas Joel, l’ouvrage de Verdi décline tout le panel de ce que l’on peut attendre d’une maison d’opéra aussi fastueuse que l’Opernhaus. Les décors magnifiques d’Ezio Frigerio (au bénéfice d’une longue carrière ...
Un successeur pour Fritz Wunderlich

Jonas Kaufmann, un successeur pour Fritz Wunderlich

Rigoletto Ce ne pouvait être Le Roi s’amuse. La censure à Venise, occupée par les Autrichiens en cette année 1851, l’en empêcha ; l’opéra s’intitule donc Rigoletto. Au lieu du coureur de jupons historique, le roi François Ier du drame hugolien, c’est désormais un quelconque duc de Mantoue de la famille des Gonzague qui brise le cœur de toutes les femmes avec sa charmante voix de ténor. Le rôle-titre est Rigoletto, bouffon ...
Pouvoir ou ne pas pouvoir...

Pouvoir ou ne pas pouvoir…

La Clémence de Titus Ouvrage surprenant que ce dernier opera seria légué par Mozart et dont la création se tint à Prague trois mois avant sa mort prématurée. Œuvre de commande pour célébrer le couronnement de l’empereur Leopold II, la Clemenza de Tito met en scène un monarque sans réelle autorité, trahi de toutes parts, et qui fait preuve d’une indéfectible mansuétude à l’égard de celles et ceux qui ourdissent des ...
Una furtiva lagrima Ecco !

Una furtiva lagrima Ecco !

L’elisir d'Amore L’Opéra de Zurich a eu la bonne idée de proposer une reprise de L’elisir d’amore de Donizetti dans la mise en scène sémillante de Grischa Asagaroff. Le prolifique compositeur natif de Bergame, s’il a légué quelque soixante-dix opéras sur vingt-cinq ans d’une activité foisonnante, n’est parvenu à inscrire qu’une poignée de ses opus parmi les ouvrages traversant les époques. Don Pasquale, Lucia di Lammermoor, Maria Stuarda et L’elisir d’amore ...
turcoinitalia_bartoli

Il turco in Italia par Bartoli et Raimondi

Le DVD procure un grand réconfort face à la frustration de ne pouvoir être régulièrement présent dans les plus grandes salles du Monde. Il nous permet de revivre les grands moments d’opéra comme ce Il Turco in Italia de Rossini auquel nous aurions tant voulu assister. Il n’est jamais aisé de réunir deux monstres sacrés tels que Cecilia Bartoli et Ruggero Raimondi sur la même scène. L'Opéra de  Zurich le ...