Mot-clef : Orchestre national de France

ONF-quatuor-Ellipse

Festival Radio-France Montpellier : des œuvres (re)découvertes

Dans le cadre de « Méditerranée », le 17 juillet à l’Opéra Comédie, L’Arpeggiata dirigé par Christina Pluhar amène la salle sur la « frontière de l’olivier » qui délimite le monde méditerranéen, partant de l’Italie méridionale avec des chants et des tarentelles canti greci-salentini, vers la Grèce, la Turquie, puis en Majorque et à la Catalogne et au Portugal. Des œuvres de Maurizio Cazzati (1616-1678), d’Athanasius Kircher (1601-1680), de Girolamo Kapsberger (1580-1651), d’Andrea Falconiero ...
sony gatti sacre

Le Sacre de l’invertébré

Lors d’un récent article consacré au Sacre du printemps par Tugan Sokhiev (Naïve), nous notions la passion des phalanges françaises pour ce Sacre. Cette galette de l’Orchestre national de France, troisième gravure récente par un orchestre français, ne nous démentira pas. Certainement plus que d’autres, l’Orchestre national de France possède, dans son ADN, la musique de Stravinsky. Sa discographie est jalonnée de nombreux enregistrements, dont un Sacre fondateur d’une école ...
Juliana Di Giacomo (c) DR

Requiem de Verdi pour la liberté de parole à Paris

A chaque siècle son scandale. 100 ans après le Sacre du printemps, le Théâtre des Champs-Elysées a été le lieu pendant une dizaine de minutes de huées diverses. Mais pourquoi ? Le programme est l'inusable Requiem de Verdi, ce n'est pas cela qu'on siffle. Non, une artiste des formations musicales de Radio France est venue dire, au nom des siens, le soutien apporté aux orchestres et au choeur de l'ERT. ...
DGatti

Au TCE, Daniele Gatti divinement inspiré

Il est certaines soirées musicales où l'inspiration, telle une déesse protectrice, semble magnifier chaque note. Circulant d'un instrumentiste à l'autre, dispensant ses faveurs au chef d'orchestre comme aux musiciens du rang, elle embellit les phrases et leur donne vie ; grâce à elle, la musique se déroule, limpide, originale, moirée, un miracle qui laisse les spectateurs le souffle court. Dans la salle aujourd'hui centenaire du théâtre des Champs-Élysées, dès les premières notes ...
tchaikovski nemtanu

Sarah Nemtanu, vaillante mais mal accompagnée

Violon solo de l’Orchestre national de France, Sarah Nemtanu est incontestablement une musicienne qui compte.  Hautement appréciée des chefs d’orchestre pour sa fonction au pupitre de notre National,  cette musicienne engagée, au carrefour des styles,  donne de la musique classique une image en phase avec le monde 2.0. Pour son premier disque concertant, elle se risque à enregistrer le Concerto de Tchaïkovski.  On imagine l’émotion et la joie de la musicienne à ...
Christoph Eschenbach (c) DR

Verdi, Brahms : chacun son Requiem

En un mois de temps, le public parisien a pu apprécier deux oeuvres singulières distillant chacune les charmes des deux cultures célébrées cette année à travers le bicentennaire de Verdi et Wagner: l'italienne et l'allemande. Le Requiem de Verdi, d'abord, grandiose célébration de la vie par l'Orchestre National de Lille sous la direction de Jean-Claude Casadesus. Une interprétation majestueuse qui a rendu compte avec beaucoup de naturel de la splendeur et ...
Till Fellner Photo Peter Mathis

Till Fellner et l’Orchestre National de France

En partenariat avec la Sidaction, Radio France inaugure avec ce concert et un don de 30 000 euros, les trois jours dédiés à une cause universelle (le SIDA). Au programme trois compositeurs aux antipodes, trois esthétiques différentes : le symphonisme classique de Beethoven, le lyrisme de Prokofiev, la fusion acoustique des masses instrumentales de Ligeti. Non seulement l’évolution de l’orchestre au fil des siècles (de la fin du XVIIIème au XXème) ...
Julian Rachlin © Julia Wesely

Julian Rachlin, un styliste dans Mendelssohn

Invité de l'Orchestre National de France, le violoniste Julian Rachlin a conquis le public parisien dans un programme où l'on ne l'attendait pas. Créateur du double concerto de Penderecki avec Janine Jansen, agent double troquant volontiers son violon pour l'alto, il a présenté, avec le Concerto pour violon de Mendelssohn, une autre facette de son talent. Aussi redoutable qu'incontournable, Mendelssohn a trouvé en Julian Rachlin un styliste hors pair. Une technique ...
La Favorite Photo : Vincent PONTET/WikiSpectacle

La Favorite de retour à Paris

Il y a plus de vingt ans que Paris n'avait pas eu le privilège d'entendre le premier opéra de Donizetti entièrement conçu en français, La Favorite. La dernière production remonte à 1991 à l’Opéra Comique, dans une distribution qui n'avait à l'époque pas convaincu. La carence est réparée, et cette fois-ci les interprètes donnent lustre et éclat à la partition, et soulèvent l'enthousiasme. Ludovic Tézier, en particulier, est impérial dans le ...
naive sacre sokhiev

Sokhiev face au Sacre

L’année du Centenaire du Sacre du printemps n’a pas encore commencé mais la vague des parutions s’est déjà amorcée. Ainsi, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse publie cet album hybride à la fois CD et DVD ou se côtoient deux lectures du Sacre du printemps par Tugan Sokhiev. Les orchestres français ont toujours honoré  cette partition, créée à Paris, en 1913. Ainsi  les deux premiers enregistrements de l’histoire sont à mettre ...
Fanny Clamagirand

L’Orchestre national de France hors les murs

L'Orchestre national de France, sous la baguette d'Alain Altinoglu, sort de ses salles de concert habituelles pour s'installer une soirée à l'église Saint-Eustache. En guise de première partie, la jeune violoniste parisienne Fanny Clamagirand interprète magistralement le Troisième Concerto de Saint-Saëns. Après avoir fait ses études à Paris et à Londres, elle remporte le Concours international Fritz Kreisler à Vienne, puis le prix Prince Rainier III de Monaco aux Violon ...
Alagna-Gassian02vign

A Pleyel, une troisième voie pour La Navarraise ?

Il existe pour La Navarraise, deux principaux enregistrements en CD, qui donnent une vision de l’œuvre diamétralement opposée. L’une, musclée, décibellique, avec Marilyn Horne, Placido Domingo et Sherrill Milnes, fait la part belle au pathos. L’autre, avec Lucia Popp, Alain Vanzo et Gérard Souzay, mise sur l’élégance, et même une préciosité un peu hors propos pour ce qu’on présente généralement comme l’incursion de Massenet dans le vérisme. On attendait donc ...
Gatti-Tce-13-09-2012_vign

Une soirée de Héros dirigée par Daniele Gatti

Un programme varié, des interprètes engagés et complices : une excellente manière de commencer la saison pour Daniele Gatti et l'Orchestre National de France ! Le Triple concerto est superbe, les trois interprètes multiplient les oeillades complices, sont en un mot au diapason, sous le regard paternel de Daniele Gatti. Parmi eux, on décerne une mention spéciale au jeune violoncelliste Yann Levionnois – un jeune interprète a toujours droit aux faveurs ...
davidafkhram+2012

Retour aux classiques pour le National avec David Afkham

Sous la houlette de son nouveau directeur Jean-Pierre Le Pavec, actuellement à la tête des services de France Musique, le Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon affiche ses nouvelles options, dirigées, semble-t-il, davantage vers la tradition et les valeurs sûres du répertoire. En témoigne le concert d'ouverture, somptueux au demeurant, célébrant Brahms avec les deux monuments que sont le Concerto pour violon et la Symphonie n°1 confiés au tout ...
john_eliot-gardiner_une

Exceptionnelle réussite du Requiem de Berlioz au Festival de Saint-Denis

Pour donner le Requiem de Berlioz à la Basilique de Saint-Denis, Sir John Eliot Gardiner n'a pas tenté de reconstituer exactement le dispositif imaginé pour la création à l’Église des Invalides. Les timbales et les cuivres additionnels ne sont pas placés aux quatre points cardinaux, ce qui aurait été très périlleux, mais de chaque côté de l'orchestre, dans les bas-côtés de la nef. Le chœur se tient derrière l'orchestre, sur ...
gatti_debussy

Debussy relégué en division d’honneur

En 2009, cette interprétation avait été présentée comme l’un des évènements de la saison musicale de Radio-France. Dans le cadre de l’année Debussy, la Maison -ronde édite, dans un coffret luxueux, la bande radiophonique de ce concert dirigé par Danielle Gatti, le directeur musical de la phalange radiophonique hexagonale. Publié en même temps qu’un nouveau disque désastreux centré sur les grands chefs d’œuvres symphoniques du même Debussy (RCA), ce Martyre ...
Ken-Ichiro Kobayashi © DR

Un chef d’orchestre venu du Japon pour le National de France

Précédé par beaucoup de rumeurs sur l’état de santé de Kurt Masur, directeur musical honoraire de l’Orchestre National de France, ce concert s’annonçait curieux à cause de la présence d’un chef d’orchestre japonais totalement inconnu en France, Ken-Ishiro Kobayashi. La carrière de ce chef, qui se déroule essentiellement dans son pays natal (Japan Philharmonic, Nagoya Philharmonic et Tokyo College of Music) et en Europe centrale (Orchestre d’Etat de Hongrie et ...
JeanGuihenQueyras

Le voyage par la musique avec l’Orchestre National de France

En allant au Théâtre des Champs-Elysées ce soir-là, nous partions en réalité bien plus loin qu'Avenue Montaigne : trois compositeurs et de nombreuses destinations s'offraient en effet à nous. Dans Bostoniana, oeuvre inachevée de Jacques Ibert, proposée en guise d’introduction, nous sommes envoyés dans une ville industrielle américaine où sons et bruits se mêlent dans une atmosphère moderne. Les rythmes complexes, marqués, syncopés, l’importance des cuivres et quelques éléments de ...
fleming-poemes

Poétique Renée Fleming

Dès le début de sa brillante carrière, Renée Fleming s’est approprié les styles les plus divers. De Händel à la création contemporaine en passant par Mozart, Bellini, Verdi, Tchaïkovski, Massenet et Strauss, sa voix ne semble connaître aucune limite. Ainsi, après plusieurs récitals consacrés à l’univers lyrique (voire à la musique pop !), elle s’est dédiée cette fois à la mélodie française dans sa version orchestrée en parcourant, par ailleurs, tout ...
0002894783509_600

Renée Fleming visite Ravel, Messian et Dutilleux

Chaque sortie d’enregistrement de Renée Fleming fait l’événement. C’est donc avec une certaine curiosité qu’on s’attache à ce nouvel opus de la diva américaine. D’autant plus qu’elle s’attaque ici au domaine bien particulier de la mélodies française. Et d’emblée à un monument : Shéhérazade de Ravel. Dès les premiers Asie, Asie, Asie la voix de Renée Fleming se fait aérienne. On reconnaît sa manière particulière de poser sa voix. Mais, reste ...
Gabriele Viviani (Malatesta), Alessandro Corbelli (Don Pasquale) © Vincent Pontet

Don Pasquale au TCE, enfin on s’amuse

Enfin, dans la morosité de cette saison parisienne, peuplée de mégalomanies scéniques et de distributions boiteuses, peut-on se permettre de souffler un peu, d’apprécier un spectacle bien ficelé et bien chanté ! La mise en scène de ce Don Pasquale fait référence au cinéma néoréaliste italien des années 50, c’est en passe de devenir un lieu commun pour les opéras bouffes transalpins du XIX° siècle. Cela nous vaut des décors grisâtres, ...
daniellegatti_2011A

Esprit viennois avec Daniele Gatti

Si l'on en croit la programmation du National, Daniele Gatti a un faible pour la musique viennoise. Après son intégrale Mahler, voilà qu'il met à l'honneur Schubert, et saupoudre encore un peu de Berg ! On aurait tort de s'en plaindre, a fortiori à propos de ce concert, entre grand répertoire et curiosités. L'« Inachevée » introduit le concert, et donne le ton général, entre gravité et mélancolie. Le premier mouvement est réussi, ...
anu_tali_presences0112_vign

Présences Oscar Strasnoy I’ouverture lyrique par Anu Tali

Présences s’ouvre sous le signe, une fois n’est pas coutume, de l’opéra. Le choix de la Passacaille et des Quatre interludes Marins extraits de Peter Grimes peut laisser perplexe : voilà bien une œuvre, grand classique des orchestres, qui n’a pas besoin d’un festival de musique contemporaine pour être jouée. La précision du geste de la stupéfiante Anu Tali – jeune chef d’orchestre qui s’accorde au féminin – n’empêche pas ...
Valentina_Farcas

Richard Strauss à rebours, par l’Orchestre National

Bizarrement, ce beau programme nous fait remonter dans la vie de Richard Strauss : avant l'accablement de 1945, il avait atteint avec le Chevalier à la rose, en 1911, le sommet d'une carrière lancée par des poèmes symphoniques, dont Till l'espiègle en 1885. Dans les Métamorphoses, les cordes de l'Orchestre National se montrent sous leur meilleur jour : une sonorité homogène et voilée, comme il convient à ce thrène pour l'Europe (ou ...
carlo_rizzi_dr2-362x390_vign

Oberto à Paris, de l’excitant et de l’abominable

Oberto, premier opéra de Verdi, qui obtint un franc succès lors de sa création, n’est quasiment plus jamais donné de nos jours. L’occasion était belle alors d’écouter l’œuvre in vivo, même en version de concert. Hélas, on ne peut pas dire qu’on l’a entendue dans son intégralité, dans la mesure où la plupart des reprises dans les cabalettes ont été coupées. Malgré cela, l’œuvre reste intéressante, encore rattachée à l’esthétique ...
regine_crespin_vign2

Premier Concours Régine Crespin

Affluence des grands jours pour le premier concours de chant lyrique Régine Crespin. Il était temps qu’une compétition digne de ce nom honore enfin celle qui fut la plus grande représentante du chant français au milieu du XXe siècle, la première française à aller sur la scène de Bayreuth et une professeur reconnue, à l’origine de nombreux talents. Un concours de chant présente plusieurs zones d’ombres : un concours est-il utile ? Si ...
daniellegatti_2011A

Mahler par Gatti : saison III

Avec cette soirée, Daniele Gatti entamait la fin de son périple mahlérien, accompagné par un public nombreux, signe s'il en fallait que les auditeurs parisiens sont pleins de bonne volonté, et savent retenir leur quinte de toux avec déférence devant un monument qui s'érige. Le Chant de la Terre, centre du rituel, était précédé par le Concerto de Berg, visiblement moins attendu si l'on en croit les rumeurs du foyer. Qu'importe ...
mahler2

Mahler : de l’hyperinflation aux années 2010

Si Mahler commençait à s’imposer durablement dans les années 1970. La décennie 1980 fut celle de l’hyperinflation avec une multiplication des enregistrements. Cette fascination pour le compositeur ne fit que s’amplifier et les disques, même en temps de crise de la musique enregistrée, continuent de se multiplier ! La deuxième partie de cette analyse passe au crible les étapes de cette croissance exponentielle. L’hyperinflation des intégrales Entre 1980 et 1995, le ...
Bychkov_Semyon2011_vign

Festival de Saint-Denis, le retour de Semyon Bychkov

Peut-être point d’orgue du Festival de Saint-Denis 2011 par l’ampleur des effectifs requis à sa réalisation, le War Requiem de Benjamin Britten est une œuvre promise à devenir, si ce n’est déjà fait, un classique du XXème siècle, et il ne faut pas manquer les occasions de l’entendre, qui plus est lorsque la distribution est aussi prometteuse que celle réunie ce soir. On le sait, Benjamin Britten resta à l’écart de ...
daniele_gatti_paris0611a

Le Châtelet va craquer

A se demander si la crise existe réellement : en moins de cinq ans la Symphonie « des mille » aura été donné à Paris quatre fois ! Après Eschenbach, Chung et Gergiev, voici le tour de Daniele Gatti. Mais… Mais pourquoi persister à donner cette symphonie gigantesque dans une ville qui ne possède pas de salle de concert adéquate ? Le POPB (Eschenbach) nécessitait une sonorisation, la basilique Saint-Denis (Chung) ...