Mot-clef : Orchestre Philharmonique de Radio France

Un « Vrai Faust » enfin !

Un « Vrai Faust » à Orange, enfin!

Chorégies d’Orange 2008 Cette production était attendue. On peut même se demander comment il a fallu attendre si longtemps pour entendre en France, l’un des opéras les plus populaires au monde, chanté par le ténor français le plus doué depuis longtemps. Faust en effet, et c’est un véritable scandale, n’a été chanté par Roberto Alagna qu’en 1994, pour sa prise de rôle, à Montpellier. C’est bien là le scandaleux comportement de ...
Mouché, coulé

The fly : mouché, coulé

Non, vous n’aurez pas droit aux impeccables brushings de Jeff Goldblum et Geena Davis, les acteurs principaux du film La mouche de David Cronenberg. Pour cette adaptation lyrique le grand cinéaste canadien a décidé de revenir aux sources de la nouvelle d’origine signée George Langelaan, non sans enlever sa propre contribution à l’histoire dans le fim de 1986. L’action se passe donc dans les années 50 (et non dans les ...
Gustavo Dudamel enflamme Pleyel

Gustavo Dudamel enflamme Pleyel

Orchestre Philharmonique de Radio France Depuis le concert du « Nouvel an à Caracas » diffusé sur Arte pour le passage en 2008 qui jouait le rappel de sa tournée mondiale avec l’Orchestre des Jeunes du Venezueala « Simón Bolívar », depuis qu’on sait que Sir Simon Rattle a dit qu’il était « le chef le plus étonnamment doué que j’ai jamais rencontré », on ne peut pas lire un article ...
Une intégrale prometteuse des concertos pour piano de Beethoven

Intégrale prometteuse des concertos de Beethoven par François-Frédéric Guy

Les maisons de disques ont souvent les mêmes réflexes quant à l’association des œuvres qu’elles font cohabiter sur leurs petites galettes de 12 cm de polycarbonate. Ainsi, concernant les concertos pour piano de Beethoven, lorsque l’enregistrement d’une intégrale est en cours et qu’il s’agit de compléter le chef-d’œuvre absolu que constitue le cinquième d’entre eux – l’Empereur –, presque toujours depuis l’avènement du disque compact, nous avons droit dans le ...
Présence 2008, version Paris

Présence 2008, version Paris

Présence 2008 Après Lille, Montpellier et Toulouse, Présence 2007/08 se termine à Paris sur ce vaste week-end prolongé. Le beau temps aidant, l’affluence habituelle de cet évènement n’a pas eu lieu. Et c’est devant un public encore en train de s’asseoir, toussotant et crachotant qu’a débuté Atmosphères, pièce qui plus que toute autre demande un silence absolu. Cela n’a pas empêché l’Orchestre Philharmonique de Radio-France de faire une belle prestation, sous ...
Pour Marc-André Dalbavie !

Pour Marc-André Dalbavie !

Dans le cadre de son contrat discographique avec EMI, le flûtiste Emmanuel Pahud nous offre un bel album dédié à des concertos pour flûte de compositeurs contemporains. Et l’on commence très fort avec le concerto du Français Marc-André Dalbavie. Travaillant la notion de résonance, mais avec une grande virtuosité d’écriture, cette pièce énergique et lumineuse séduit d’emblée. Ce travail se place dans un héritage « français » pour la passion ...
Le « Philar » fête Messiaen

Le « Philar » et Myung-Whun Chung fêtent Messiaen

Messiaen 2008 A l’affiche de l’orchestre Philharmonique de Radio France en ce mois d’Avril 2008, trois concerts associeront les grandes pages symphoniques d’inspiration religieuse d’Olivier Messiaen à quelques uns des chefs-d’œuvre de celui qu’il considérait comme « le plus grand rythmicien de la musique classique », Wolfgang Amadeus Mozart. Myung-Whun Chung, un des principaux protagonistes de cette « année Messiaen » - il donnera notamment l’intégralité du Saint François d’Assise en version ...
Infatigable Cecilia

Journée en hommage à Maria Malibran, infatigable Cecilia

Le soleil aura brillé en vain en cette matinée de lundi de Pâques pour les mélomanes qui avaient choisi de découvrir le personnage de Maria Malibran en compagnie de Cecilia Bartoli. La cantatrice avait préparé cette unique journée d’hommage à la diva en ce jour anniversaire de sa naissance (24 mars 1808). La mezzo romaine partage avec son illustre modèle bien des caractéristiques. Si elle n’a pas l’intégralité du registre ...
Version Technicolor

Padmâvatî de Roussel à Châtelet, version Technicolor

Certaines productions sont présentées comme évènementielles, telle cette soirée : un opéra rare du répertoire français, un cinéaste qui signe sa première mise en scène lyrique, et le tour est joué. En effet, on ne peut pas dire que Padmâvatî fasse parti du grand répertoire : deux versions discographiques sporadiquement rééditées, une production à l’Opéra de Paris dans les années 90 qui ne vit jamais le jour, absence dans le catalogue de ...
Pour le son de Jean-Louis Capezzali

Pour le son de Jean-Louis Capezzali

Orchestre Philharmonique de Radio France Toujours occupé par la reprise de Cardillac de Hindemith à l’Opéra de Paris et une semaine après un très beau concert bruxellois avec son orchestre de La Monnaie, Kazushi Ono se présentait avec l’Orchestre Philharmonique de Radio-France pour un programme « première moitié du XXe siècle » qui a rencontré un beau succès de foule. Habitué au public plutôt guindé de nombreuses salles de concerts européennes, ...
Le Prokofiev  « Morne plaine » de Rozhdestvensky

Le Prokofiev « Morne plaine » de Rozhdestvensky

Orchestre Philharmonique de Radio France Il est des concerts qui inspirent moult élans poétiques et enthousiastes, d’autres … comment dire … pas grand chose, sinon un profond ennui. Il se trouve que le concert, pourtant alléchant, du chef russe Gennady Rozhdestvensky, entièrement consacré à Prokofiev, appartient malheureusement à la seconde catégorie. Et, il y a fort à parier que la faute en incombe entièrement au chef, tant on a senti que ...
Une leçon d’élégance

Tedi Papavrami, une leçon d’élégance

Le romantisme français est à l’honneur ce soir sous la baguette de Kirill Karabits, fils du compositeur éponyme et chef associé de l’Orchestre Philharmonique de Radio France de 2002 à 2005. Composés en 1839 et dédiés à Paganini, les quatre extraits de Roméo et Juliette qui introduisent généreusement le concert (Introduction, Roméo seul- Grande fête chez Capulet, Scène d’Amour, Roméo au tombeau des Capulets), appellent ardemment le libre arbitre de l’imaginaire. Berlioz ...
Présences 2007-2008 prend le large !

Présences 2007-2008 prend le large !

Festival Présences 2007 Privé de son cadre habituel en raison des travaux amorcés à Radio-France dans la salle Olivier-Messiaen, le Festival de création musicale de Radio-France Présences se décentralise et devient itinérant, partant à la rencontre de nouveaux publics en province. Lille, Montpellier et Toulouse sont les trois capitales régionales choisies cette année pour accueillir en week-end ces concerts – gratuits, rappelons le - de musique d’aujourd’hui qui se dérouleront de ...
Jean-François Zygel explique le Boléro : Bra-vo

Jean-François Zygel explique le Boléro : Bra-vo !

Dans la droite lignée des Young People’s Concerts que Leonard Bernstein a jadis animés à la télévision américaine de 1958 à 1973, Jean-François Zygel, pianiste et professeur d’écriture au Conservatoire National Supérieur de Paris, nous propose à son tour des séries d’émissions pédagogiques désormais retranscrites sur DVD. Le principe en est simple : il s’agit, lors de concerts enregistrés en présence d’un public d’âge scolaire, d’expliquer des œuvres, de décortiquer des ...
Muraro tel que Rachmaninov

Muraro tel que Rachmaninov

Orchestre Philharmonique de Radio France Quelques dizaines de minutes avant le concert, le premier orage du week-end avait frappé. Tangibles et trempées, tant sur scène que dans la salle, ce soir là, les humeurs étaient déliées. Ainsi, Kikimora d'Anatoli Liadov ouvrait le concert de telle manière que chaque pupitre se trouvait valorisé, embelli par la précision de ses nuances. Et si, parfois, nous pouvions souffrir d’un manque de liant, c’est qu’il ...
Contrastes de la création

Festival Présences 2007, contrastes de la création

Largement contestable, l’art de Thomas Adès reste néanmoins inimitable : ce compositeur possède une « pâte sonore » bien à lui, reconnaissable dès ces œuvres de jeunesse, telle ce Living Toys composé à l’age de 23 ans. Un monde sonore s’ouvre, des idées intéressantes pullulent puis… plus rien. Tout le reste n’est que répétition et variation de ces idées de base, « un moyen facile de faire beaucoup avec très peu » comme dirait Debussy. ...
peter_eotvos_2006

Pierre-Laurent Aimard et Péter Eötvös : arrêt sur Images

Si les concerts Portes ouvertes proposés gratuitement et pratiquement tous les mois par Radio France attirent un public souvent difficile à canaliser, les frilosités de l’hiver semblaient en avoir découragé certains ce vendredi 26 janvier malgré l’affiche très attirante du programme conviant deux grandes personnalités de la musique d’aujourd’hui, le pianiste Pierre-Laurent Aimard et Péter Eötvös qui dirigeait ce soir l’Orchestre Philharmonique et que l’on retrouvera le vendredi 9 février ...
Orientalisme et Belle Epoque

Orientalisme et Belle Epoque

Orchestre Philharmonique de Radio-France Le choix de ce programme répond de toute évidence à une volonté d’unité : unité thématique, qui repose sur une certaine idée de l’Orient, d’une part, et unité chronologique d’autre part, qui d’ailleurs conforte la première. Ces œuvres ont toutes été présentées à Paris entre 1899 (l’ouverture de féerie Shéhérazade) et 1913 (le Festin de l’araignée) ; les mélodies de Ravel datent de 1904 et La Péri de 1912. L’attrait ...
L’Orient, toujours l’Orient

Anne Sofie von Otter, l’Orient, toujours l’Orient

Il en est de certains chefs comme de certains crus : excellents et ignorés. Matthias Bamert, assistant de Leopold Stokowski à ses débuts, a mené une carrière discrète. Chef exigeant, connu dans le répertoire mozartien, alors qu’il s’est souvent illustré dans la musique contemporaine, son nom est dernièrement apparu dans la presse musicale à scandale puisque le West Australian Symphony Orchestra a dernièrement refusé de prolonger son contrat de premier ...
Leçon d’orchestre de Jean-François Zygel

Leçon d’orchestre de Jean-François Zygel

Eclairée par un passeur particulièrement pédagogue, une œuvre qui a priori ne suscite pas une vive émotion chez l’auditeur, peut tout à coup éveiller chez ce dernier des sentiments très forts. Partant de ce principe, le pianiste, compositeur et pédagogue Jean-François Zygel s’évertue depuis quelques années à expliquer au grand public, généralement néophyte, les rouages secrets de la musique classique. Ceci avec un sens de l’humour et de la pédagogie ...
Ben Heppner incarne trois chevaliers en une soirée

Ben Heppner incarne trois chevaliers en une soirée

Ben Heppner et l' Orchestre Philharmonique de Radio-France Si le programme de ce concert alternait extraits symphoniques et extraits vocaux, ce sont bien ces derniers qui en constituaient le sommet, manifestement attendu par une salle Pleyel quasi-comble. A cinquante ans et en pleine maturité, Ben Heppner est aujourd’hui un des plus réputés ténors wagnériens en activité. Applaudi chaleureusement par l’orchestre entier dès son entrée en scène, il s’est montré digne de ...
peter_eotvos_2006

Création musicale à Radio-France, éclats multiples

La Maison de la Radio « ouvrait ses portes » à la création musicale avec trois soirées, les 28 novembre, 1er et 2 décembre où se côtoyaient en une confrontation passionnante les jeunes compositeurs lauréats des classes de composition du Conservatoire National de Paris et leurs aînés lors de manifestations gratuites qui fidélisent désormais un public très nombreux et avide de découvertes sonores. L’affiche du concert du 1er décembre était tout particulièrement alléchante ...
L’enchantement d’Aleko

L’enchantement d’Aleko par Vladimir Fedoseiev

Le premier des quatre concerts consacrés à l’intégrale des concertos pour piano de Rachmaninov était placé sous le signe de la jeunesse. En effet, le programme plus qu’alléchant proposait deux œuvres du compositeur écrites alors qu’il n’était encore qu’un étudiant au conservatoire de Moscou. Le Concerto pour piano et orchestre n°1 en fa dièse mineur et Aleko (premier des trois opéras du compositeur avec Le Chevalier ladre d’après Pouchkine et ...
Siheng Song maître de la soirée

Siheng Song maître de la soirée

Concours Marguerite Long - Jacques Thibaud D’un récital sollicitant les lauréats du concours Marguerite Long / Jacques Thibaud, le public est ordinairement en mesure de tout attendre, de la fascination teintée d’émotion à cette admiration nuancée de mélancolie qui laisse présager le vrai bonheur musical. En l’occurrence, la lecture initiale du programme devait cependant tempérer quelque peu cet enthousiasme de principe, le colorer même d’une certaine perplexité, les œuvres données par ...
VI. Ludovic Tézier

Haydn, Fauré, une blague… de mauvais goût !

« Nous prenons un risque, celui de vous émerveiller ». Tel est le slogan actuel de Radio France. Et bien ce dimanche 15 octobre au Châtelet, l’émerveillement se fit attendre et tel Godot, ce fut l’incompréhension voire la consternation qui furent au rendez-vous. Comment un chef salué maintes et maintes fois pour son œuvre, notamment par le prix Toscanini, a-t-il pu nous donner une interprétation aussi plate ? De la technique, de l’électrique, du ...
Saint-Saëns comme jamais

Aldo Ciccolini à Pleyel, Saint-Saëns comme jamais

Pour pouvoir affirmer une consistance propre à la musique française (de Couperin à Boulez ?), il faut jeter le trouble dans l’âme de ceux qui s’autoriseraient encore une préférence entre Ravel et Debussy, pour les arracher à des empathies trop hiérarchisées ou du chauvinisme trop dispersé !? Telle serait la raison pour laquelle ce concert s’ouvrait sur l’œuvre la plus debussyste du répertoire de Ravel, du moins la plus impressionniste (au sens, pour ...
Nouvelles de l’Ouest

Nouvelles de l’Ouest

Ouverture de la saison 2006-2007 de Radio-France La musique contemporaine américaine ET inventive existe. Exit Adams, Glass, Reich, Riley et consorts, Radio-France ouvre son ultime saison sur un visage trop mal connu ces dernières années de la créativité d’outre-Atlantique. Pourtant, tout dans ces trois compositeurs a de quoi charmer nos oreilles actuelles. De la vaste Concord Sonata, Pierre-Laurent Aimard –pour qui cette musique complexe semble aussi évidente que les Concertos de Beethoven ...
De la légèreté à l’ironie

De la légèreté à l’ironie

Lawrence Foster et Evgueni Kissin Outre le souci de renouvellement du répertoire qui caractérise depuis ses débuts le festival de Radio France et Montpellier, il faut noter la volonté de se démarquer des habitudes poussiéreuses qui systématisent les programmes : le sempiternel agencement ouverture-concerto-symphonie est oublié le temps de l’été. Place à l’opulence : les concerts durent parfois plus de deux heures, et chaque soliste joue deux œuvres concertantes. Même lorsqu’il s’agit d’Evgeny ...
Myung Whun Chung dirige une distribution de rêve

Myung-Whun Chung dirige une distribution de rêve

Festival de Saint Denis Requiem de Verdi C’est un magnifique et émouvant concert que nous a offert le festival avec quatre voix descendues du ciel, un orchestre et des chœurs sublimes sous la baguette fervente de Myung Whun Chung. En 1874, à l’occasion du premier l’anniversaire de la mort de l’écrivain Alessandro Manzoni Verdi écrivit cette bouleversante et magnifique méditation sur l’éternité. Le compositeur voue une immense admiration à l’auteur d’I ...
L’Anima del filosofo

L’Anima del filosofo, Koopman au service de la musique classique

Après Gluck et Monteverdi, avant Offenbach, Joseph Haydn reprend à son compte le mythe d’Orphée et d’Euridice en 1791. Composé à Londres, cet opéra italien s’inscrit dans une série de commandes du King’s Theatre. L’incendie du théâtre londonien le 17 juin 1791 remit en cause l’exécution de certaines œuvres et c’est ainsi que L’anima del filosofo dut attendre 1950 pour être interprétée pour la première fois dans son intégralité à ...