Mot-clef : Orchestre Philharmonique de Radio France

Sus aux Tatars !

Vladimir Fedoseiev : sus aux Tatars !

Un programme russe, qui, une fois n’est pas coutume en 2006, ne propose pas de Chostakovitch. Vladimir Kalinninov fait partie de cette génération (avec Liadov, Arenski et Taneïev) de compositeurs oubliés, qui ont eu le malheur de vivre après Tchaïkovski et le Groupe des Cinq et avant Prokofiev, Stravinsky et Rachmaninov. A l’instar des compositeurs post-franckistes, ils illustrent le « chaînon manquant » entre le romantisme finissant et le XXe siècle. Kalinninov, d’une ...
Concert exceptionnel ?

Martha Argerich au TCE, concert exceptionnel ?

Que ne ferait-on pas pour assister à la venue de Martha Argerich, la lionne du piano ? Le nombre de personnes devant le TCE à la désespérée recherche d’une place laissait prévoir un concert à guichets fermés. Mais de là à présenter n’importe quoi en mettant la célèbre pianiste en « produit d’appel » il n’y a qu’un pas à franchir. Ce qui fut fait. Comme à son habitude Martha Argerich est venue ...
Ouverture romantique

Festival Présences 2006, ouverture romantique

Coup d’envoi de la traditionnelle quinzaine gratuite de la musique contemporaine à Radio-France, qui cette année, de concerts en concerts, lorgne vers le passé au point de loucher. L’invité de marque de cette année revendique haut et fort son attachement au XIXe siècle. Beaucoup d’encre a coulé à propos de la secunda prattica de Penderecki depuis sa Symphonie n°2 (1980) : retour en arrière, régression, ou au contraire compréhension d’un auditoire, ...
La Deutsche Sinfonie d’Hanns Eisler

La Deutsche Sinfonie d’Hanns Eisler par Inbal

Depuis plusieurs années maintenant Radio-France et son distributeur Naïve se sont mis d’accord pour éditer, en collaboration avec l’INA, les concerts les plus remarqués parmi les dizaines produits par la maison ronde. Bien en fasse à cette initiative qui nous permet aujourd’hui de découvrir un compositeur engagé politiquement qui luttera tout d’abord contre le nazisme (sa tête est mise à prix par la gestapo) puis subira plus tard l’expulsion des ...
Programme ambitieux par deux immenses interprètes russes

Programme ambitieux par deux immenses interprètes russes

L’opéra dans le symphonique Ce concert au Théâtre des Champs-Élysées accueillait Vadim Repin et Valery Gergiev. Deux des plus grands interprètes russes du moment se retrouvaient pour un concert ambitieux. Le premier achevait sa tournée française intitulée « carte blanche » avec trois œuvres concertantes particulièrement exigeantes, le deuxième offrait un rare concert symphonique alors qu’on peut l’entendre en ce moment dans de nombreux opéras à Bastille et au Châtelet. Le concerto n°1 pour ...
Un grand enfant joue du violon

Gil Shaham, un grand enfant joue du violon

Le Concerto pour violon et la Symphonie n°4 … On imagine l’enthousiasme des thuriféraires de Brahms devant une telle affiche de concert... Et en tête d’affiche : Gil Shaham. Si on l’entend souvent en sonate à Paris - au Théâtre de la Ville en particulier - ses apparitions avec orchestre restent rares dans la capitale. D’emblée le soliste démontre son aisance. La sonorité est belle, la maîtrise instrumentale indéniable, le tout est ...
Dernières symphonies de Schubert

Dernières symphonies de Schubert

Le Philharmonique de Radio France a eu la belle idée de consacrer un cycle passionnant aux dernières symphonies de trois grands maîtres du XIXe siècle avec les Huitième et Neuvième Symphonies de Schubert, la Quatrième de Brahms et le Neuvième de Beethoven, quatre chefs d’œuvres qui témoignent du génie de leurs auteurs. La Huitième dite Inachevée fut composée en 1822 et créée le 17 décembre à Vienne sous la direction de ...
Des interprètes dans leur élément !

Des interprètes dans leur élément !

La redécouverte du folklore russe Ce concert, inscrit dans le cycle « cultures perdues, les folklores » est consacré à la musique traditionnelle russe avec trois compositeurs représentatifs : Modeste Moussorgski et l’Ukraine, Aram Khatchatourian et l’Arménie et enfin Igor Stravinsky et les chansons populaires russes. Les interprètes de ce concert n’ont pas été choisis au hasard : le jeune chef Tugan Sokhiev né en Ossétie du Nord, et le violoniste français Laurent Korcia fervent ...
Une esthétique du Merveilleux

Une esthétique du Merveilleux

Concert au bénéfice de la Médiathèque musicale Mahler Pour ce concert du mercredi 9 novembre donné au bénéfice de la médiathèque musicale Gustav Mahler, Pierre Boulez, lui-même membre du comité artistique de l’association, était à la tête de l’Orchestre Philharmonique et du chœur de Radio France pour défendre une fois encore - et avec quelle prestance - les grands maîtres de la modernité dans un programme des plus séduisants qui devait ...
Régis Campo la figure du clown

Régis Campo la figure du clown

Né en 1968, Régis Campo fait ses études auprès de Georges Bœuf et Jacques Charpentier, travaille l’harmonie, le contrepoint et la fugue avec Danielle Sainte-Croix au Conservatoire National de région de Marseille. Etudes de philosophie et 1er Prix de Composition (1995) au Conservatoire National Supérieur de Paris avec comme professeur Gérard Grisey et Alain Bancquart. Considéré comme l’un des plus doué de sa génération, Régis Campo s’inscrit dans la quête ...
Musiques d’aujourd’hui au Festival de Radio-France, enfin !

Musiques d’aujourd’hui au Festival de Radio-France, enfin !

Festival de Radio-France et Montpellier Montpellier, salle Pasteur du Corum. 18-VII-2005. Yan Maresz (né en 1966)  : Instantanés pour cordes. Bernard Cavanna (né en 1955) : Concerto pour violon (version pour violon et orchestre de chambre). Philippe Schœller (né en 1957) : Winter dance, symphonie de chambre. Violon : Noëmi Schindler. Orchestre Philharmonique de Radio France, direction : Pascal Rophé. Montpellier, salle Pasteur du Corum. 19-VII-2005. François-Bernard Mâche (né en 1937) : Le son d’une voix. Philippe ...
L’Ineffable ici devient acte

Huitième de Mahler par Chung, l’Ineffable ici devient acte

Festival de Saint-Denis L’affaire s’annonçait risquée : quand on programme une intégrale Mahler, il faut bien « caser » quelque part la symphonie n°8, appartenant au genre « mastodonte symphonique » avec son orchestre pléthorique (auquel se rajoute un piano, un célesta, une mandoline et un orgue), son chœur d’enfants, son double chœur mixte et ses huit solistes. Mais où le faire à Paris? Aucune salle ne peut engloutir un tel effectif. Il y a quelques saisons ...
Acoustique Dévastatrice

Acoustique Dévastatrice

Tedi Papavrami et Armin Jordan Marquée par la naissance d’Arnold Schœnberg, l’année 1874 aura préfiguré l’avènement du sérialisme et du dodécaphonisme, et parallèlement vu le jour de Franz Schmidt, qui fut un fervent gardien d’une tradition classique apprise chez Brahms et chez Bruckner. Deux mouvements antithétiques semblaient ainsi prendre leur source la même année, le moderne épousant le conservateur. L’art de Schmidt est représentatif de ce romantisme s’évertuant à repousser l’heure de ...
Tuée dans l’œuf

Création posthume de la Reine Morte : Tuée dans l’œuf

Que connaît-on de Jean-Yves Daniel-Lesur, feu membre de l’Institut? Son Cantique des Cantiques, cantate à 12 voix mixtes a capella est parfois donné et enregistré. Œuvre séductrice, par sa sensualité sonore et sa lointaine influence du chant grégorien avec ses accords parallèles. Elle est l’emblème d’un compositeur qui sut affirmer son indépendance de langage dans une génération située à mi-chemin entre les Groupe des 6 et Pierre Boulez. La même luminosité, ...
Truls Mørk, Les belles larmes du violoncelle

Truls Mørk, les belles larmes du violoncelle

S’il fallait employer un terme pour résumer cet enregistrement, ce serait le mot « élégiaque ». Pour leur second disque en commun, Truls Mørk et Paavo Järvi nous offrent une prestation d’une grande qualité. Au lendemain d’un séjour difficile à Dresde (1844-1850), Robert Schumann trouve en la ville de Düsseldorf un accueil chaleureux et surtout une atmosphère bénéfique à sa création artistique. Composé en seulement dix jours, ce concerto pour violoncelle est une ...
Troisièmes Noces

Présences 2005, Troisièmes Noces

Vingt minutes de musique dans un concert de plus de deux heures, il fallait oser, Présences 2005 l’a fait. Le Matin des Magiciens du québécois Walter Boudreau (qui, vêtu d’une veste à épaulette et de converses rouge vif, a dirigé cette première partie) mêle à un gamelan javanais sept instrumentistes « occidentaux » : deux harpes, des ondes Martenot, un cor, une contrebasse et des percussions (nécessitant deux exécutants). La tentation de transformation ...
Le sacre des animaux

Le sacre des animaux

Figures animales « Figures animales » a été le titre de cette nouvelle série de concerts gratuits produits par Radio-France, dont le sujet porte pour la présente exécution évidemment sur l’interaction entre musique et littérature. On y retrouve les maîtres de la fabulation, de La Fontaine à Renard et Ovide en passant par des poèmes d’Edmond Rostand, de sa femme Rosemonde Gérard et de Guillaume Apollinaire. Vu le thème on s’attendait à une ...
Moment d’apesanteur

Moment d’apesanteur avec Chung et Miah Persson

Fi de Natalie Dessay et des Brentano-Lieder de Strauss (dont le dernier, Amor, donne le titre de son dernier album, chroniqué sur ResMusica). Qu’importe, le public s’est pressé ce soir là, comme à chacun des concerts de cette intégrale Mahler (lire le compte rendu de la symphonie n°3 et de ce même concert, deux jours plus tôt, à Dijon). Composée lors de son dernier séjour en Italie la symphonie n°29 ...
In Paradisum

In Paradisum

On attendait Natalie Dessay. Et puis, assez tôt, toutefois, on sut qu’elle ne viendrait pas, suite à une nouvelle intervention sur ses cordes vocales. Qu’à cela ne tienne! Le Philharmonique de Radio France et son directeur musical Myung-Whun Chung constituent une affiche suffisamment « porteuse » et prometteuse pour faire le plein de l’Auditorium … Exit ainsi la Lulu- Suite d’Alban Berg, initialement programmée et remplacée par…la symphonie 29 de Mozart. Quant à ...
Gustav Mahler L’élan vers l’infini

Gustav Mahler et Myung-Whun Chung, l’élan vers l’infini

Pour le troisième concert de l’intégrale des symphonies de Mahler entreprise au début de la saison par l’Orchestre Philharmonique de Radio-France sous la baguette de son chef Myung Whun Chung, le Théâtre des Champs-Élysées donnait à guichet fermé ce vendredi la troisième symphonie en ré mineur, la plus longue de toutes que le compositeur termine le 6 août 1896 après deux étés d’un travail exalté dans son « Haüschen », une cabane ...
Le public a-t-il raison?

Concours Long Thibaud, le public a-t-il raison?

Succès au rendez-vous, salle comble et public en effervescence pour cet évènement du monde musical. Le concert avait comme de coutume la particularité de présenter les candidats dans l’ordre inverse de leur classement en partant du VIe pour finir par le Premier Grand Prix, sachant que la durée et la difficulté des programmes allaient crescendo dans le but certainement de flatter les mieux récompensés et d’aller par ainsi dans le ...
Spectacle et douceur

Spectacle et douceur avec Zoltán Kocsis

Le 2 décembre 1956 un pianiste surgissait du néant en mettant débout le public du Châtelet grâce à une interprétation du 1er concerto de Liszt digne du compositeur lui-même. Malheureusement Zoltán Kocsis ce vendredi soir n’était pas Georges Cziffra… Certes son jeu fut brillant mais sans doute trop « m’as-tu vu » offrant à l’auditoire une virtuosité quasi gratuite sans âme ou si peu par instants. Des notes déferlant à un tempo ...
Mort de la petite fille basanée

Symphonische Gesänge de Zemlinsky : Mort de la petite fille basanée

Figures de Maestro Comme l’explique René Kœring en nos colonnes, « Figures » est le rendez-vous (gratuit) de Radio-France avec les mélomanes curieux de découvrir des répertoires rares et stimulants. Les « Figures de maestro » qui ouvrent la saison s’attachent aux artistes qui ont assumé la double fonction de compositeur et de chef d’orchestre, qu’ils soient d’abord célébrés comme chef d’orchestre, tel Furtwängler, ou comme compositeur, tels Smetana, Zemlinski, Hindemith. Mais le véritable fil ...
Savary sous le charme de Carmen

Savary sous le charme de la Carmen de Béatrice Uria-Monzon

Chorégies d’Orange 2004 Un ciel étoilé sans aucun nuage, une toute petite brise de sud-ouest, des cigales qui ont su se taire bien vite – voilà pour l’ambiance inégalée du Théâtre antique d’Orange en cette chaude soirée d’été du 31 juillet, jour de la première d’une nouvelle production de Carmen, signée Jérôme Savary. En ce qui concerne la mise en scène, le théâtre antique lance pourtant un défi non négligeable : un ...
Basilique et Légion d’honneur VI

Basilique et Légion d’Honneur VI

« Comme la mort, à y regarder de plus près est le vrai but de la vie, je me suis, depuis quelques années, tellement familiarisé avec cette véritable, parfaite, amie de l’homme, que son image m’est très apaisante et consolante ! Je ne me mets jamais au lit sans songer que le lendemain peut-être, si jeune que je sois, je ne serai plus là... », écrit Mozart à son père en 1787. Ce ...
eotvos_cite-300x4111

Domaine Privé de Péter Eötvös : Et si Bartók avait raison ?

Du 18 au 28 mai 2004, la Cité de la Musique fête Péter Eötvös avec « Domaine Privé », un cycle de sept concerts qui sont autant d’occasions pour le chef d’orchestre et compositeur de rendre hommage à ses maîtres et amis. Pour le concert inaugural, Boulez, Stockhausen, Bartók nous étaient proposés, dans cet ordre — et peut-être pas par hasard. À Boulez, Eötvös doit aussi bien la direction de l’Ensemble Intercontemporain durant ...
Un bonheur musical total

Un bonheur musical total

Myung-Whun Chung Les concerts de Radio-France sont une grande leçon permanente de musique pour le plus grand nombre. Ce fut un concert de toute beauté tant par la qualité des solistes que par celle de cet orchestre généreux et talentueux magnifiquement dirigé par Myung-Whun Chung. Un bonheur musical total aussi par le choix des œuvres présentées. D’abord la brillante et complexe mais très élégante Symphonie n°28 en ut majeur en quatre ...
Cycle Ivan Fedele

Cycle Ivan Fedele

Concert à la Cité de la musique Pendant une semaine, la Cité de la Musique rend hommage au grand compositeur italien Ivan Fedele. Né en 1953, professeur au conservatoire de Côme et vivant à Milan, Ivan Fedele s’inscrit dans la lignée de ces grands compositeurs contemporains que sont Pierre Boulez, Franco Donatoni dont il a été l’élève, Goffredo Petrassi, Luciano Berio. Il travaille avec l’Ensemble Intercontemporain, l’Ircam. Riche de plus de ...
Tannhäuser (version de Paris, 1861)

Tannhäuser (version de Paris, 1861) au Châtelet

Richard Wagner C’est à un étrange remaniement de l’esprit de Tannhäuser de Richard Wagner que le Châtelet invitait les spectateurs dans cette nouvelle production signée Andreas Homoki pour la mise en scène. Le travail de cet allemand sur La Femme sans Ombre de Richard Strauss avait eu en 1992 à Genève puis au Châtelet la saison suivante, un certain retentissement. S’agissant d’une fable, un certain degré d’abstraction dans la présentation simplifiait ...
L’Envol du Feu

L’Envol du Feu

Christian Gansch Tout juste deux semaines après la fin du festival Présences 2004 la musique contemporaine revenait à l’honneur à Radio France avec en première partie de concert deux créations (Thierry Escaich et Kaija Saariaho) suivies d’une Troisième symphonie de Serge Prokofiev toujours aussi actuelle dans son expression tourmentée. La Chaconne pour orchestre de Thierry Escaich (né en 1965) fut annoncée tout d’abord au programme du festival Présences 2003. Finalement, la première ...