megabanniere72890

La Scène

4

Au Met, la démesure d’Aida ne prend pas d’âge

La production à grand spectacle d’Aida concoctée par Sonja Frisell il y a bientôt trente ans, ferait presque oublier la trame de cet opéra et les protagonistes sur scène par un déploiement de tableaux visuels plus sublimes les uns que les autres. La direction musicale de Daniele Rustioni est tout aussi rutilante alors que la distribution vocale reste à la hauteur du spectacle sans se noyer dans toute cette démesure. Ce ...
presse_oresteia05_web

Bâle en transe avec Calixto Bieito et Iannis Xenakis

Trois œuvres de la fin du XXe siècle au cours de la même saison à Bâle : entre Stockhausen et Glass, voici Xenakis. Son Oresteia bénéficie de tous les soins (ne manquent que des sur-titres français !) de l'audacieuse maison d'opéra et notamment de l'investissement galvanisant du metteur en scène catalan. Le musicien-architecte (il travailla avec Le Corbusier) Xenakis disait ne pas aimer l'opéra. On a envie de le taquiner en lui ...
Elisa_Haberer___Opera_national_de_Paris-La-Fille-de-neige-16.17---Elisa-Haberer---OnP--10--800

La Fille de neige par Tcherniakov : les limites de l’idéal communautaire

Pour faire entrer dans son répertoire la rare Fille de neige (Snegourotchka) de Nikolaï Rimski-Korsakov, l’Opéra de Paris a fait appel au metteur en scène russe Dmitri Tcherniakov, dont les relectures et transpositions, plus ou moins heureuses (sublime Ruslan et Ludmila au Bolchoï mais improbable Macbeth à Bastille) ont établi la réputation. La transposition est ici subtilement négociée pour charger le folklore d’interrogations autour de l’idéal communautaire. La distribution réunie autour d’Aida Garifullina, superbe ...
PHOTO CAROLINE DOUTRE

Le Festival de Pâques d’Aix en pleine effervescence

Pour sa 5e édition, le Festival de Pâques à Aix-en-Provence propose des affiches particulièrement séduisantes. Illustration par deux soirées fastes. Mozart, Beethoven, Schubert Une fois n’est pas coutume, Christoph Eschenbach était le pianiste de cette soirée, lui qui dirige la plus part du temps les plus grandes phalanges de la planète. C’est avec la célébrissime sonate « Le Printemps » de Beethoven que débute le programme. Tempo idéal, une alchimie organique s’instaure ...
Salome

Salomé à Stuttgart ou l’Orient compliqué de Kirill Serebrennikov

Du monde contemporain, le metteur en scène russe ne retient que les images les plus racoleuses sans se préoccuper ni de cohérence, ni de l’œuvre. Idéologie de la (vidéo)surveillance, Daech, crise des réfugiés, usage de la torture dans les geôles américaines, tyrannie des médias : ce ne sont que quelques-uns des grands thèmes contemporains que Kirill Serebrennikov met en scène dans sa Salomé, où il n’oublie pas non plus toutes les perversions ...
Ariodante ou le charme haendelien à l’Opéra de Stuttgart

Ariodante ou le charme haendelien à l’Opéra de Stuttgart

Jossi Wieler et Sergio Morabito jouent avec un réel succès la carte de la légèreté. Ariodante n'est pas le plus réussi des opéras de Haendel du point de vue dramatique, et de loin ; ses qualités musicales en font cependant l'un des plus représentés, et cela ne va pas sans mal pour les metteurs en scène. Jossi Wieler et Sergio Morabito ont choisi d'ouvrir à cette complexe histoire à quiproquos multiples ...
Postmodernité de Cunningham et Forsythe à Garnier

Postmodernité de Cunningham et Forsythe à Garnier

Le Ballet de l’Opéra de Paris inscrit à son répertoire trois pièces très différentes de Merce Cunningham et William Forsythe. De Walkaround Time, hommage déstructuré à Marcel Duchamp à Herman Schmerman, jubilatoire déconstruction de la danse classique, un regard étonnant sur deux grandes figures de la danse américaine du XXe siècle. Merce Cunningham n’en était pas à son premier coup d’éclat quand il chorégraphia en 1968 à Buffalo le ballet Walkaround ...
Philippe Herrewghe

La Passion selon Saint Matthieu intimement monumentale

Pour la Semaine sainte, le Collegium Vocale Gent effectue une tournée européenne avec la Passion selon Saint Matthieu de Johann Sebastian Bach. Lors de son étape parisienne au Théâtre des Champs-Élysées, la troupe de Philippe Herreweghe a offert une prestation de grand luxe, qui a marqué les esprits. L’un des sommets de la musique sacrée de tous les temps, la Passion selon Saint Matthieu de Bach, met l’accent sur le dialogue ...
Des Troyens de grand luxe à Strasbourg

Des Troyens de grand luxe à Strasbourg

Annoncés à grand renfort de publicité et faisant l’objet d’un enregistrement discographique par Warner, les deux concerts des Troyens d’Hector Berlioz par l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg se présentaient comme le point d’orgue de la saison musicale alsacienne. La distribution d’un luxe extrême, jusque dans les plus petits rôles, et la direction passionnée de John Nelson remportent effectivement la partie. Le principal maître d’œuvre de ce succès — de longues minutes d’ovations ...
opera de toulon Mars 2017

Mozart en super 8 à Toulon

Au terme d'un voyage qui l'aura vu faire escale à Fribourg, Lausanne, Tours et Toulouse, L'enlèvement au sérail pétillant et mélancolique imaginé par Tom Ryser aborde à Toulon au son d'une partie musicale une fois encore entièrement renouvelée. L'on avait beaucoup goûté la façon dont le metteur en scène suisse nous avait révélé l'improbable Jésus-Christ superstar la saison dernière à Bâle. En passant aux « choses sérieuses » (quoique) avec ce singspiel trop ...
Pierre Lenert

Vous avez dit romantique ? Marathon musical chambriste à Bastille

En ce week-end printanier, l'Opéra Bastille présentait un cycle de concerts autour du romantisme allemand : la programmation axée autour de la filiation Schumann-Brahms, dans divers aspects de la musique de chambre, laissait aussi la place aux ascendants, aux amis, à l'un ou l'autre successeur de ces deux maîtres, et même à une descendance récente (le Sextuor de Penderecki, que nous n'avons pu malheureusement entendre) ou aux maîtres du XXe siècle totalement rétifs à cette tradition ...
Concours Brin d'herbe 2017

Brin d’herbe, Concours International de piano junior d’Orléans

Le 7e concours international de piano junior « Brin d’herbe » s’est tenu du 6 au 9 avril à la salle de l’institut à Orléans, avec la participation de 25 candidats de 9 à 17 ans venus de 8 pays : France, Angleterre, Allemagne, Corée du Sud, Estonie, Suisse, Italie et Ukraine. 35 prix au total ont été attribués. Créé en 2006, le concours porte une attention particulière au répertoire des XXe et XXIe ...
Martin_Schläpfer_7_GertWeigelt

Un Schläpfer sombrement lumineux à Berlin

L’an dernier, le Staatsballett de Berlin avait invité le Ballet National de Norvège et la pièce Ghosts de la jeune chorégraphe Cina Espejord, rappelant la noirceur de certaines chorégraphies de Nacho Duato. En invitant cette année le Ballett am Rhein et la pièce 7 (créée en octobre 2013) de Martin Schläpfer, le Staatsballett joue une carte toute aussi noire mais prouve aussi à certains (qui veulent encore bien l’entendre…) que ...
Baden-Baden_Osterfestspiele_2017_TOSCA_c_Monika_Rittershaus (15)

Carmen, Tosca et Mahler au Festival de Pâques de Baden-Baden

Le bilan est plutôt mitigé à l’issue du premier week-end du Festival de Pâques 2017 de Baden-Baden. La fort sympathique découverte de jeunes chanteurs et musiciens dans La Tragédie de Carmen et une brillantissime Sixième symphonie de Mahler ne sauraient faire oublier la déception d’une Tosca sans vie ni passion. À la suite d’Hector Berlioz qui y créa Béatrice et Bénédict, la minuscule bonbonnière du Théâtre de Baden-Baden accueille La ...
hoff_0761p

À Los Angeles, Damrau et Grigolo dans les Contes d’Hoffmann

Pour ses débuts angelenos, Diana Damrau devait affronter, annoncées à grand fracas, les trois amours de notre Hoffmann. Les événements en auront décidé autrement.  Déception donc, surtout lorsque la soprano, qui opte finalement pour Antonia, se révèle ainsi, à l’acte 3, violemment présente et convaincante, hautement pertinente et persuasive. Face à cette Antonia de choc, à la voix altière, percutante, qui vous habite l’espace scénique dans sa totalité, une voix ...
Lettere amorose, 1999-2017 ©Luca Giacomo Sculte(1)

Lettere amorose, 1999-2017 de Raimund Hoghe, un rituel émouvant et intimiste

Dans le cadre de la 20e édition du festival transdisciplinaire Étrange Cargo à la Ménagerie de verre, le scénographe et chorégraphe allemand Raimund Hoghe, ancien dramaturge de Pina Bausch, présente sa création Lettere amorose, 1999-2017. En partant de la pièce Lettere amorose créée en 1999 autour de la lettre de deux jeunes Africains retrouvés morts sur un avion à destination de l’Europe, Raimund Hoghe souhaite montrer l’actualité de ces mots en ...
PB_001_Spartacus_J.Cook_c__W.Hoesl_LM0A0931

Spartacus à Munich, les Soviets côté muscles

Entre pesanteur idéologique et virtuosité vaine, Spartacus inaugure le mandat du nouveau directeur du Ballet de Bavière. Indéboulonnable figure de proue du ballet soviétique de l'ère Brejnev, Yuri Grigorovitch en a livré la quintessence idéologiquement pure avec son Spartacus, créé en 1968 au Bolchoï et toujours au répertoire de cette compagnie qui, on s'en souvient, l'a encore présenté au public parisien en 2008, avec Carlos Acosta en invité vedette. Près de ...
Gala des Ecoles 1

Gala des Écoles du XXIe siècle à l’Opéra de Paris : un panorama

L'École de danse de l'Opéra de Paris invite pour la deuxième fois, après une première édition en 2013, différentes écoles à se produire sur la scène du Palais Garnier afin d'offrir une sorte de panorama de ce qui se fait sous d'autres latitudes. Force est de constater que les caractéristiques de chacune de ces écoles ressortent avec une très grande finesse, entre le choix de la pièce présentée, l'essence même de ...
Dimitri Jurowski.01

À Genève, Dmitri Jurowski enflamme la musique de La Pucelle d’Orléans

Un Orchestre de la Suisse Romande en grande forme se plie à l’énergique direction de Dmitri Jurowski pour enflammer la musique de La Pucelle d’Orléans (Orleanskaya Deva), le trop rarement entendu opéra de Tchaïkovski. Situé entre la composition de Eugène Onéguine et de Mazeppa, Orleanskaya Deva (La Pucelle d’Orléans) fait malheureusement preuve de parent pauvre dans l’œuvre lyrique de Piotr Ilitch Tchaïkovski. On comprend mal les raisons de cet ostracisme car ...
Eliahu Inbal

Eliahu Inbal, mahlérien sans doute, brucknérien assurément

On connaît les affinités anciennes et ténues existant entre le chef israélien et les deux compositeurs post-romantiques viennois, l’importante discographie qu’il leur a consacrée en est la plus éminente preuve (une Intégrale des symphonies de Mahler et pas moins de cinq versions de la Symphonie n° 4 de Bruckner, dont l’exceptionnelle version de 1874). Deux compositeurs unis par le même désir de se soustraire à l’influence brahmsienne, mais deux façons bien ...
19_Mayerling_06.04.17_K._Shevtcova_S._Polunin_c__W._Hoesl_LM0A7819

Mayerling par le Ballet du Théâtre Stanislavsky à Munich

Le ballet de MacMillan est un peu daté, mais le Ballet du Stanislasky y est à son avantage. Le Ballet de Bavière vit depuis le début de cette saison à l'ère russe par la grâce de son nouveau directeur, Igor Zelensky. Pour sa première édition du festival annuel de danse organisé au printemps à Munich, Zelensky a notamment choisi de faire venir le ballet du Théâtre Stanislavsky et Nemirovitch de Moscou, ...
BRSO Macelaru

Classicismes empesés pour la Radio Bavaroise

Cristian Măcelaru, remplaçant Mariss Jansons, ne parvient pas à faire vivre un programme pourtant passionnant. Cela faisait longtemps que les ennuis de santé épargnaient Mariss Jansons : hélas, voilà la trêve écornée, et c’est cette fois le jeune chef Cristian Măcelaru qui prend sa place dans la saison de l’Orchestre de la Radio Bavaroise, sans rien changer au programme prévu. Il est naturellement toujours particulièrement délicat de porter un jugement sur le ...
Les Ambassadeurs et Stephan MacLeod brillent dans les ténèbres de Charpentier

Les Ambassadeurs et Stephan MacLeod brillent dans les ténèbres de Charpentier

À l'Oratoire du Louvre, l'ensemble d'Alexis Kossenko avait rendez-vous avec Marin Marais et Marc-Antoine Charpentier, et un public tenté, en cette période pascale, par une immersion dans des Leçons de ténèbres pour voix de basse. La première partie du concert est consacrée à deux suites de Marais extraites des Pièces en trio, que Les Ambassadeurs en formation réduite interprètent non avec deux mais avec quatre dessus : deux violons et deux ...
Intégrale des Quatuors de Béla Bartók par le Quatuor Diotima

Intégrale des Quatuors de Béla Bartók par le Quatuor Diotima

Passionnant dans les répertoires des XXe et XXIe siècles, le Quatuor Diotima proposait ce lundi une intégrale des six Quatuors de Béla Bartók, au risque de ne plus trouver dans la performance un intérêt interprétatif aussi marquant que si ses œuvres avaient été données séparément en plusieurs concerts. À mesure que la soirée avance et que les partitions s’approchent du génie, la concentration se perd, tant dans le son des ...
Printemps des arts

Monaco Music Forum : le nouveau concept du Printemps des Arts

C'est Hector Berlioz, le mal aimé mais non moins révolutionnaire, qui est la figure émergente de la 33ᵉ édition du Printemps des Arts de Monaco. Pour autant, et comme chaque année, Marc Monnet s'ingénie à croiser les époques et les genres, les styles et les pratiques dans une programmation toujours originale et séduisante. En témoigne le Monaco Music Forum, en cet après-midi dominical du troisième week-end de festival, où musique ...
YYM_lg

À la Philharmonie, Yo-Yo Ma ne joue pas

Un récital du soliste vedette Yo-Yo Ma fait toujours salle comble. Cette étape à la Philharmonie dans sa tournée mondiale à l’occasion de la sortie du nouvel album Songs from the Arc of Life ne fait pas exception à la règle. Sa popularité, le violoncelliste la doit à son ouverture d’esprit l’entraînant régulièrement au-delà de la sphère de la musique classique, mais aussi à ses nombreuses collaborations prestigieuses, dont ce ...
20170321_vaisseaufantome_0873

Der Fliegende Holländer en voyage à l’Opéra de Lille

Cent vingt-quatre ans après sa création française dans cette même ville, Der Fliegende Holländer retrouve Lille avec une production créée à Lyon trois ans plus tôt. La mise en scène d’Alex Ollé n’a rien perdu de sa beauté et de son caractère extrêmement qualitatif grâce aux décors d’Alfons Flores, aux lumières d’Urs Schönebaum et aux vidéos de Franc Aleu, tandis que musicalement le premier chef-d’œuvre de Richard Wagner profite d'une ...
Raymonda cFrancette Levieux

Spectacle de l’école de danse : un 40e anniversaire réussi

Cette année, Élisabeth Platel a placé la barre haut pour ce 40e anniversaire, avec deux nouvelles entrées au répertoire de l’école, et non des moindres : Divertimento n°15 de Balanchine et The Vertiginous Thrill of Exactitude de Forsythe. Le programme se clôt en beauté avec un superbe troisième acte de Raymonda, magistralement exécuté par les jeunes danseurs. Les petits rats nous ont ébloui dans l’acte III de Raymonda, dans la version ...
ICMA-Award-Ceremony-2017-Zimmermann-Catto-c-Serhan-Bali

Remise des prix ICMA et concert de gala 2017

Dix solistes, un orchestre de chambre, un chœur et un grand orchestre symphonique, ainsi que la présence de presque tous les musiciens qui ont remporté les International Classical Music Awards 2017. Dans son discours d’ouverture, le président du jury des ICMA, Rémy Franck, a déclaré avec enthousiasme : « Depuis la première édition de nos prix en 2011, nous n’avons jamais pu accueillir tant d’invités lors d’une cérémonie de remise des prix qu’ici ...
debargue

L’intense virtuosité de Lucas Debargue

Lorsque l’on connaît le travail de Lucas Debargue, la programmation de ce concert du dimanche matin au Théâtre des Champs-Élysées n’a rien de surprenant. C’est sur des territoires pleinement conquis que nous entraîne le jeune pianiste, entre la musique de Liszt qui l’a accompagné lors de  la finale du concours Tchaïkovski, puis celle de Medtner dont il connaît les quatorze sonates sur le bout des doigts. Les retombées de son ...