Lieu : Centre Georges Pompidou

giulio_paolini_1421965

L’art performatif de Noé Soulier

Qui sont les premiers spectateurs d’une œuvre d’art ? Réponse avec Performing Art de Noé Soulier, un ballet qui n’en est pas un, premier spectacle de danse de l’édition 2017 du Festival d’Automne à Paris, au Centre Georges Pompidou. Comme une mise en abyme du travail muséal (« curatorial » dit-il), Noé Soulier a souhaité dans Performing Art reconstituer le ballet des régisseurs, ces techniciens aux gants blancs et aux pantalons à poches qui fixent ...
Alberto Posadas

Les 40 ans de l’Ircam et du Centre Pompidou fêtés par Manifeste

L'édition 2017 du festival Manifeste fête les 40 ans de l'Ircam et du Centre Pompidou : un anniversaire placé sous le signe du dialogue des arts sonores et visuels, du jeu des correspondances et de l'interdisciplinarité qu'appelle de ses vœux Franck Madlener en affichant comme thématique de son festival « Le regard musicien ». Concerts dans la Grande salle du Centre Pompidou, activités pédagogiques et performances en extérieur (Piazza, Square) fédérant tous ...
jonglerie-musicale

Jonglerie musicale sur le plateau du Centre Pompidou

Le titre de « jonglerie musicale » pour ce spectacle donné sur le plateau du Centre Pompidou dit assez bien le croisement opéré dans les œuvres du programme entre le geste, le mouvement dans l'espace et le son. Ce sont des balles « augmentées » et manipulées par le jongleur Jérôme Thomas qui constituent l'interface dans Dels dos Principis d'Henry Fourès. Dans Feathers, PLAK et Elastic, trois numéros pour manipulateurs d'objets conçus par Jérôme ...
maresz

De Yan Maresz à Gérard Pesson au festival Manifeste

Deux riches concerts en ce second week-end du Festival Manifeste 2016 de l'Ircam : un programme baptisé "Temps réel" où l'Ensemble Intercontemporain sous toutes ses coutures présentait pas moins de quatre pièces dont le somptueux Tutti de Yan Maresz, suivi le lendemain par l'intense cycle Cantate Égale Pays de Gérard Pesson. C'est une création mondiale qui ouvrait ce programme "Temps Réel": Corda, pour piano "augmenté" électroniquement, signée par le compositeur italien Aureliano Cattaneo ...
Manifeste : rencontre de la création et du spectacle vivant

Manifeste : rencontre de la création et du spectacle vivant

ManiFeste-2016, le festival de l'Ircam porté par son directeur Franck Madlener, rencontre pour la première fois les arts visuels en s'associant à l'exposition « Un art pauvre » du sculpteur Giuseppe Penone au Centre Pompidou. « Mais de quelle pauvreté la musique se ferait-elle donc l'écho ? » s'interroge Laurent Feneyrou dans L'étincelle, le journal de la création à l'Ircam. C'est ce à quoi tente de répondre une programmation aussi éclectique qu'alléchante, de Thierry de ...
11._radhouane_el_meddeb_-_autemps-064

Au temps où les arabes dansaient par Radhouane El Meddeb

Le chorégraphe tunisien Radhouane El Meddeb poursuit son chemin dans la danse en France, avec une reprise de sa création 2014 : Quand les arabes dansaient… pièce politique et sensuelle. Tunisien vivant en France depuis 20 ans, Radhouane El Meddeb est passé par le théâtre avant de se tourner vers la danse. On le sent dans la dramaturgie de ce quatuor masculin, qui déconstruit d’abord les gestes et les postures de ...
g35jpg-cz64

Le temps musical en question au Centre Pompidou

« Abolir le matériau au profit de la durée pure est un rêve que je poursuis depuis de nombreuses années » déclarait Gérard Grisey au sujet de Vortex temporum. C'est ce questionnement sur le temps musical et la manière de l'écrire qui animent la pensée des trois compositeurs à l'affiche de ce concert. L'ensemble Court-Circuit, sous la direction de Jean Deroyer, investit la scène pour donner en création mondiale Radium de Raphaël Cendo, ...

Anne Teresa de Keersmaeker s’expose à Beaubourg

Concept original, Work/Travail/Arbeid donne à voir la danse d’Anne Teresa de Keersmaeker au plus près des spectateurs dans la Galerie Sud du Centre Georges Pompidou, à Paris. Au sol, de larges cercles tracés à la craie délimitent un vaste espace de jeux et d'expérimentation. Un violon et un alto s’accordent dans un coin, puis se lance dans un duo extrait de Vortex Temporum de Gérard Grisey. Deux danseurs en blanc sortent ...
chorégraphie C. Rizzo

Ad noctum, le duo nocturne de Christian Rizzo

Le chorégraphe Christian Rizzo a confié à deux de ses danseurs fétiches un duo acéré et mystérieux autour de la danse de couple. Sur sol graphique en noir et blanc apparaissent par intermittence les silhouettes d’un homme et d’une femme. Ce sont celles de Kerem Gelebek et de Julie Guibert, fidèles danseurs de Christian Rizzo. Dos à dos, ils esquissent quelques pas inspirés des danses de couple, dont toute référence visible ...
1._daniel_linehan_-_20150303_dbddbb-linehan_0097_-rfrederic_iovino

À Beaubourg, le langage selon Daniel Linehan

Daniel Linehan, jeune chorégraphe américain en résidence à l’Opéra de Lille, poursuit son exploration chorégraphique du langage avec une pièce au titre imprononçable : DBDDBB. Comme d’autres chorégraphes en France l’ont fait avant lui, à l’instar de Georges Appaix ou Castafiore, Daniel Linehan poursuit sa découverte des effets du langage sur le corps et le mouvement. En utilisant des onomatopées ou des constructions phonétiques décorrelées de tout sens intelligible, il invente ...
hunter_-_iris_janke_4

Meg Stuart, portrait intime

Pour la première fois en plus de vingt ans de carrière, la chorégraphe Meg Stuart se livre dans un long solo, personnel et intime. C’est par son enfance de petite fille américaine, bercée par les comics et les jeux vidéos, que Meg Stuart commence ce portrait sensible. Elle le poursuit en montrant l’adolescente rebelle et tonique qui exprime sa rage et son impatience en gestes saccadés, brutaux. Pour Meg Stuart, qui ...
Lignes-Surfaces

Lignes-Surfaces

IRCAM / Ensemble intercontemporain Tout comme le Concerto pour violon de Schumann, Melodien (1971) ne se donne pas aisément à son auditoire. Certes on y retrouve les girations sonores et les migrations de hauteurs que Ligeti avait formulées depuis le début des années 1960 ; et le temps musical étal qui y règne est sous-tendu par une inquiétante tension. Mais ici le compositeur a conçu une texture opaque et lacérée de façons ...
Cage, 4’33

IRCAM, Cage, 4’33

Avant de rendre compte de ce concert, signalons qu’une opportune conférence – 4’33" : portraits chinois – le précéda. Opportune à deux titres : dans une judicieuse construction (chaque intervention n’avait pas le droit d’excéder 4’33") et sous la conduite du philosophe Élie During, elle accueillit les propos de Carmen Pardo (musicologue), Bertrand Blistène (historien de l’art), Bastien Gallet (philosophe et éditeur), Olivier Quintyn (poète & philosophe) et Peter Szendy (philosophe) ; puis, ...
Concert tremplin : de l’esquisse à l’œuvre achevée

Concert tremplin : de l’esquisse à l’œuvre achevée

Les concerts Tremplin de l’Intercontemporain et de l’IRCAM visent à promouvoir de jeunes compositeurs sélectionnés, en amont d’une commande définitive, sur la «maquette» de leur composition à venir. L’esquisse de l’œuvre en cours a en effet déjà été entendue par un comité de sélection qui confirme ou non la commande officielle à l’issue de cet atelier. En création mondiale donc, nous entendions ce soir Nel cielo appena arato («Le ciel qui ...
Jazz, lyrisme et poésie

Jazz, lyrisme et poésie

Festival d’Automne 2007 L’association Donatoni-Sciarrino-Combier était judicieuse et harmonieuse avec quelques réserves pour la touche finale jazzistique qui rompait le charme de la création Stèles d’air. L’ensemble Intercontemporain semblait moins éveillé et investi qu’à son habitude, ne parvenant pas à convaincre dans Flag de Donatoni. Les musiciens manquaient de précision, de conviction et il fallut attendre un passage en tutti pour que les interprètes se sentent plus à l’aise et trouvent ...
Une ouverture utopique

Festival Agora 2007 : une ouverture utopique

Un concert très atypique, centré sur la spatialisation, ouvrait l’édition 2007 du festival Agora. Une de ses originalités consistait en la division du public en deux salles : grande salle du Centre Pompidou (avec l’Intercontemporain en grande formation) et salle de projection de l’IRCAM (avec 8 solistes de l’EIC répartis autour du public). Après l’entracte, l’auditoire était amené à changer d’espace afin d’écouter la seconde partie, à la fois complémentaire de ...
affiche_agora_2005

Sortilèges coréens

Festival Agora 2005 Franck Madlener, nouveau directeur artistique de l’IRCAM, (Institut de Recherche et de Création Acoustique et Musicale), a inauguré son premier festival Agora, du 2 au 11 juin 2005. Ce Festival est surtout l’occasion de suivre et comprendre l’actualité des courants de la musique contemporaine. Durant dix jours, les alchimistes de l’électronique musicale nous ouvrent leurs fourneaux et exposent à la lumière les créations de demain. Inattendues, insoupçonnées mais ...